Briser les mythes des Québécois entourant l'épargne-retraite

 

- Le sondage TD révèle de surprenantes idées fausses concernant l'épargne-retraite -

MONTRÉAL, le 2 févr. 2012 /CNW/ - Selon un récent sondage de TD, les Québécois entretiennent diverses idées fausses concernant leurs finances pour la retraite, qu'il s'agisse du moment propice pour commencer à épargner ou du montant dont ils auront besoin. À l'approche de la date limite pour cotiser à un REER, soit le 29 février 2012, le temps presse pour départager les mythes de la réalité afin d'aider les Québécois à bien planifier leur retraite.

« Même si la planification et l'épargne en vue de la retraite peuvent différer d'une personne à l'autre, il existe des principes fondamentaux que tous doivent garder à l'esprit concernant notamment le moment propice pour commencer à épargner, le montant à épargner et le moyen de tenir le coup lorsque les marchés sont turbulents, déclare Maryse Filion, directrice régionale principale, est du Québec, Planification financière TD Waterhouse. Il est important de commencer par déterminer votre vision de la retraite idéale, pour ensuite établir des objectifs financiers et travailler avec un conseiller afin d'élaborer par écrit un plan complet visant l'atteinte de ces objectifs. Si vous établissez un plan structuré et adoptez des mesures concrètes pour atteindre vos objectifs, vous pourrez envisager votre avenir financier avec plus d'assurance. »

Maryse Filion défait quelques-uns des mythes qu'entretiennent les Québécois au sujet de la planification financière de leur retraite, et offre des conseils sur les mesures qu'ils peuvent prendre dès maintenant pour réaliser la retraite dont ils rêvent :

Mythe : Il est préférable de rembourser ses dettes avant d'épargner pour la retraite.

Une majorité de Québécois (59 %) croient qu'il est préférable de se concentrer sur le remboursement de ses dettes avant d'épargner pour la retraite. Ils sont également les moins enclins au pays à penser qu'il ne faut avoir aucune dette au moment de prendre sa retraite (51 % comparativement à 66 % à l'échelle nationale).

« C'est une très bonne idée de réduire ses dettes autant que possible avant la retraite, mais il est également important de trouver un équilibre entre le remboursement des dettes et l'épargne pour la retraite, affirme Mme Filion. Dans un premier temps, vous devez examiner votre situation financière actuelle et vos objectifs de retraite. C'est là que peut intervenir un conseiller, qui peut vous aider à établir un plan financier visant l'élimination de vos dettes, dont prioritairement celles à taux d'intérêt élevé, tout en vous permettant d'épargner. »

Mythe : En période de ralentissement économique, il est plus sûr de vendre ses placements et d'investir uniquement dans des placements garantis.

Les Québécois sont les plus susceptibles au pays de croire qu'il est plus sûr de vendre ses placements et d'investir uniquement dans des placements garantis en période de ralentissement économique (47 % comparativement à 42 % à l'échelle nationale).

« La vérité, c'est qu'il y aura toujours des fluctuations sur les marchés, mais cela ne veut pas dire qu'il faut vendre et ne plus y investir. Lorsque les marchés sont volatils, il faut surtout ne pas dévier de son plan et ne pas réagir de façon émotive, affirme Mme Filion. Tout comme l'épargne-retraite est un processus à long terme, un investissement sur le marché des actions doit viser le long terme. Un conseiller peut vous aider à établir la répartition d'actifs qui convient le mieux à votre portefeuille, afin d'optimiser les rendements potentiels sans risques inappropriés. »

Mythe : En vieillissant, on consacre moins d'argent aux dépenses courantes.

Presque la moitié (44 %) des Québécois croient que leurs dépenses diminuent au fur et à mesure qu'ils vieillissent.

« Même si les dépenses peuvent diminuer au moment de la retraite, de récents sondages menés auprès de Québécois à la retraite révèlent que leurs dépenses quotidiennes sont plus élevées que prévu. C'est peut-être qu'ils n'ont pas tenu compte de dépenses courantes comme les soins dentaires et médicaux, ou les dépenses imprévues liées aux accidents ou à l'entretien de la maison, explique Mme Filion. Nous recommandons de consulter un professionnel pour le calcul de vos dépenses à la retraite et l'établissement d'un plan qui assurera que vous aurez suffisamment d'argent pour les régler tout au long de votre retraite. »

Mythe : Il n'est pas nécessaire d'investir à la bourse pour faire fructifier vos fonds de retraite.

Fait intéressant, parmi tous les Canadiens, les Québécois sont les moins susceptibles de croire qu'investir à la bourse constitue un moyen efficace d'assurer sa sécurité financière une fois à la retraite (24 % comparativement à 36 % à l'échelle nationale).

« Comme pour beaucoup d'autres choses dans la vie, en matière d'épargne-retraite, il est important d'établir un juste équilibre, ajoute Maryse Filion. En raison de la récente volatilité des marchés, l'un des meilleurs moyens de protéger votre portefeuille est de détenir une variété de placements, notamment des actions, des obligations et des instruments d'épargne comme un REER ou un CELI. Aussi, votre portefeuille devrait contenir à la fois des placements prudents et des placements à risque plus élevé, selon le nombre d'années avant votre retraite et votre tolérance au risque, ce qui vous aidera à optimiser votre épargne pour la retraite. »

Jeu-questionnaire sur la retraite de TD : « À bas les mythes »

Savez-vous ce qu'il faut faire pour se mettre dans la bonne voie en matière d'épargne-retraite? Savez-vous distinguer entre mythe et réalité? Trouvez les réponses en répondant à ce petit jeu-questionnaire.

Vrai ou faux?

1. Il est peu probable que je vive jusqu'à 90 ans. Ce n'est donc pas nécessaire d'épargner en vue d'une aussi longue période de temps.

Faux : En fait, les Canadiens vivent plus longtemps que jamais auparavant et beaucoup dépassent les 90 ans. Il est donc important d'avoir suffisamment d'épargne pour ne pas l'épuiser de son vivant.


2. Le meilleur temps pour commencer à épargner pour la retraite, c'est vers les 40 ans ou lorsque vous êtes bien établi sur le plan financier.

Faux : Même s'il n'est jamais trop tard pour commencer à épargner, le mieux serait de le faire le plus tôt possible, de préférence à la fin de vos études lorsque vous obtenez un emploi à temps plein. Le plus tôt vous commencez à épargner, plus votre argent pourra fructifier, et plus vous aurez d'argent pour la retraite.


3. Il vous faut 75 % de vos revenus d'emploi pour subvenir à vos besoins à la retraite.

Vrai : Selon ce que vous projetez de faire une fois à la retraite et votre niveau d'endettement, vous aurez certainement besoin d'environ 60 à 80 % de votre revenu d'emploi pour maintenir le même mode de vie qu'avant la retraite.


4. La valeur nette de votre maison constitue la meilleure source de fonds pour votre retraite.

Faux : Même si la vente de votre maison constitue un bon moyen d'augmenter vos revenus de retraite, et à moins de vouloir adopter un mode de vie beaucoup plus modeste, elle ne générera probablement pas suffisamment d'argent pour toute la période de votre retraite. Il serait important d'avoir accès à des fonds d'épargne et de placement supplémentaires, notamment un REER, un CELI, des prestations de retraite ou des actions.


5. Il faut avoir beaucoup d'argent pour investir dans un REER.

Faux : Si vous épargnez ne serait-ce qu'une somme modeste dès votre premier emploi à temps plein, et augmentez ce montant au fur et à mesure que montent vos revenus, vous pourriez accumuler une somme fort intéressante grâce aux intérêts composés et aux dividendes.

Au sujet du sondage TD :
Les données de cette étude ont été recueillies lors d'un sondage personnalisé en ligne mené par le groupe Environics Research auprès de 1 006 Canadiens âgés de 25 à 64 ans qui n'ont pas encore pris leur retraite, dont 234 vivent au Québec. Le sondage a été mené du 22 novembre au 2 décembre 2011.

Au sujet du Groupe Banque TD
La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Banque TD (TD). La TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et elle offre ses services à environ 20,5 millions de clients. Ces services sont regroupés dans quatre principaux secteurs qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers clés dans le monde : Services bancaires personnels et commerciaux au Canada, y compris TD Canada Trust et Financement auto TD au Canada; Gestion de patrimoine et Assurance, y compris TD Waterhouse, une participation dans TD Ameritrade et TD Assurance; Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis, y compris TD Bank, America's Most Convenient Bank, et Financement auto TD aux États-Unis; et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, la TD figure parmi les principales sociétés de services financiers par Internet du monde, avec plus de 7,5 millions de clients en ligne. Au 31 octobre 2011, les actifs de la TD totalisaient 733 milliards de dollars canadiens.

Au sujet de TD Waterhouse
TD Waterhouse représente les produits et les services offerts par TD Waterhouse Canada Inc. (membre du Fonds canadien de protection des épargnants), Gestion privée TD Waterhouse Inc., Services d'assurance TD Waterhouse Inc., Services aux clients privés TD Waterhouse (offerts par La Banque Toronto-Dominion) et Services fiduciaires privés TD Waterhouse (offerts par La Société Canada Trust). Planification financière TD Waterhouse est une division de TD Waterhouse Canada inc.

 

Bas de vignette du PDF : "Jeu-questionnaire sur la retraite de TD-A bas les mythes". Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2012/02/02/20120202_C8607_DOC_FR_9520.pdf

Bas de vignette : "Il vous faut 75% de vos revenus d'emploi pour subvenir à vos besoins à la retraite (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9502.jpg

Bas de vignette : "Il ne faut avoir aucune dette au moment de prendre sa retraite (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9503.jpg

Bas de vignette : "Il est preferable de rembourser ses dettes avant d'epargner pour la retraite (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9504.jpg

Bas de vignette : "Il est nécessaire d'investir à la bourse pour faire fructifier vos fonds de retraite (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9511.jpg

Bas de vignette : "En vieillissant on consacre moins d'argent aux dépenses courantes (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9512.jpg

Bas de vignette : "En période de ralentissement économique, vendre ses placements et investir en placements garantis (Groupe CNW/GROUPE BANQUE TD)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120202_C8607_PHOTO_FR_9513.jpg

SOURCE GROUPE BANQUE TD

Renseignements :

Fiona Hirst         Steven Ross
Groupe Banque TD       Morin Relations Publiques
514-289-1670        514-289-8688, poste 236
fiona.hirst@td.com       steven@morinrp.com

 

Profil de l'entreprise

GROUPE BANQUE TD

Renseignements sur cet organisme

TD Waterhouse Group, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.