Bourses Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain : Dévoilement des lauréates 2013 de l'Université du Québec à Montréal et de l'Université Concordia

MONTRÉAL, le 23 mai 2013 /CNW Telbec/ - La Fondation de la Famille Claudine et Stephen Bronfman a décerné, hier, les Bourses 2013 de fin d'études supérieures Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain, d'une valeur de 55 000 $ chacune, à Nadia Seboussi, de l'Université du Québec à Montréal, et Kim Waldron, de l'Université Concordia, toutes deux finissantes à la maîtrise. La remise a eu lieu à la Galerie Graff, lors du vernissage de l'exposition Click Here to Enter de Véronique Savard, diplômée de l'UQAM et récipiendaire de cette même bourse en 2010.

La remise s'est déroulée en présence de Mme Claudine et M. Stephen Bronfman, donateurs; de Mme Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts de l'UQAM; de Mme Catherine Wild, doyenne de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia et de Mme Nancy Rosenfeld, directrice de la Fondation de la Famille Claudine et Stephen Bronfman.

Bourses de fin d'études supérieures Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain
Ces bourses sont attribuées chaque année à un étudiant de cycle supérieur en arts visuels et médiatiques de la Faculté des arts de l'UQAM et à un étudiant de cycle supérieur en arts plastiques de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia. Créées en décembre 2009, grâce à un généreux don de 550 000 $ de la Fondation de la Famille Claudine et Stephen Bronfman, ces bourses sont remises pour une durée de deux ans et elles représentent une aide précieuse pour les artistes émergents qui en sont les récipiendaires. Elles leur permettent ainsi de lancer leur carrière et de bénéficier du soutien financier nécessaire afin de se consacrer pleinement à la conceptualisation, la production et la diffusion de leurs œuvres.

Cette année, le jury a retenu deux artistes dont les pratiques ont une dimension spéculative qui interroge directement notre relation au monde, et ce, d'une manière engagée. Les membres du jury ont également souligné la part de risque et d'audace que revêt chacun des deux projets retenus.

Nadia Seboussi
Par son travail, Nadia Seboussi tente de restituer la réalité sociopolitique de la guerre civile algérienne (1990-2000), une guerre qui a opposé l'aile politique et armée de la mouvance islamique à la dictature militaire au pouvoir.

Née en Algérie, Nadia Seboussi vit et travaille à Montréal depuis 2002. Ses œuvres ont été présentées dans diverses expositions collectives à Montréal et en Algérie (Galerie de l'UQAM, espaces Jean-Brillant, la Galerie Art mûr, CDEx de l'UQAM). Son parcours académique a été récompensé par de nombreuses bourses et prix, tels que le Prix d'excellence Pierre Ayot, en 2010, et la Bourse d'excellence Joseph-Armand-Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, en 2010-2011. Elle est détentrice d'un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'UQAM et vient tout juste de terminer sa maîtrise arts visuels et médiatiques, à l'UQAM, sous la direction du professeur David Tomas.

« Le jury a soulevé la grande maturité de la pratique artistique de Nadia Seboussi, ainsi que la cohérence de son œuvre, la richesse des contenus proposés, de même que la complémentarité des perspectives que présente son projet de création à la fois politique, documentaire et féministe », précise Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts de l'UQAM. Il a aussi reconnu l'audace et l'engagement personnel de l'artiste qui n'hésite pas à se confronter de manière directe à un sujet difficile. Les retombées du projet seront d'une très grande richesse autant par les impacts de la pratique artistique et leur contribution au débat postcolonial, que par la transmission de l'artiste à titre d'enseignante ou de formatrice au premier cycle universitaire.

Nadia Seboussi présentera une exposition individuelle, en novembre 2013, à Dazibao, centre de photographies actuelles, et participera à plusieurs expositions collectives au cours de l'année, notamment en France, en Argentine, au Maroc et Espagne.

Kim Waldron
La pratique artistique de Kim Waldron fait fréquemment usage de l'autoportrait comme moyen de prendre position sur divers enjeux sociaux contemporains. Au fils des années, son travail a su questionner le rôle de l'image et l'importance du contexte comme discours tout en adressant cette idée que la réalité est toujours une construction.

Kim Waldron est née à Montréal. Elle a obtenu un diplôme de l'Université NSCAD en 2003. Ses œuvres ont fait l'objet de plusieurs expositions, notamment à Oboro, Expression, Galerie 44, Vu, Galerie Occurrence, Eyelevel Gallery, Eastern Edge Gallery, Art Gallery of Windsor, ainsi qu'à La Centrale Galerie Powerhouse. Elle a eu une résidence de trois mois à Vienne, en 2007, offerte par le ministère autrichien de l'Éducation, des Arts et de la Culture et une résidence d'un mois à Terre-Neuve, en 2009, offerte par le English Harbour Arts Centre.

« Le jury a retenu la candidature de Kim Waldron pour la qualité, la maturité et la consistance de son oeuvre », mentionne Catherine Wild, doyenne de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia. Elle a soumis un projet audacieux, qui permet d'explorer simultanément le rôle de l'art et des artistes dans nos sociétés. Engagée et investie, l'artiste affronte directement des sujets délicats qui remettent en question des présuppositions culturel, politique et économique.
http://kimwaldron.com/

L'œuvre Before and After de Waldron sera présentée lors de l'exposition des finissant(e)s de la Faculté des beaux-arts à la galerie FOFA de l'université Concordia du 10 au 28 juin 2013.

Anciens lauréats
Les Bourses de fin d'études supérieures Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain sont remises depuis 2010. Voici la liste des précédents lauréats :

SOURCE : UQAM

Renseignements :

Photos haute résolution : http://www.salledepresse.uqam.ca/photos.html, section « Prix et distinctions »

Sources : 

Maude N. Béland
Conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications, Université du Québec à Montréal
Tél. : 514 987-3000, poste 1707
beland.maude_n@uqam.ca
Twitter.com/MaudeNBeland

Ann Tanner-McDonald
Chef du service des Communications
Faculté des beaux-arts
Université Concordia
Tél: 514 848-2424, poste 2867
ann.tanner-mcdonald@concordia.ca
Twitter.com/CU_finearts

Profil de l'entreprise

UQAM

Renseignements sur cet organisme

Université Concordia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.