Bond de l'indice Canadian Mining Eye d'EY au premier trimestre, après plusieurs trimestres de contreperformance

Des personnes-ressources disposées à discuter des raisons de la forte progression de
cet indice canadien

MONTRÉAL, le 24 mai 2016 /CNW/ - L'indice Canadian Mining d'EY a bondi de 26 % au premier trimestre de 2016, faisant bien meilleure figure que l'indice composé S&P/TSX et que la London Metal Exchange. Il s'agit d'un redressement considérable, comparativement au faible gain de 2 % enregistré au quatrième trimestre de 2015. Une telle progression de l'indice tient surtout à l'augmentation du prix des produits de base, qui repose largement sur le redressement soutenu des cours aurifères.

«Le redressement des cours aurifères et des prix des métaux de base semble avoir généré un important effet de dynamisme, dont le secteur a grandement besoin, explique Zahid Fazal, leader du secteur des mines et métaux au Québec. La forte progression des titres des sociétés minières canadiennes indique également que leurs initiatives stratégiques reposant sur la vente d'actifs non essentiels, des mesures de contrôle des coûts audacieuses et une approche rigoureuse en matière de réduction de la dette ont porté leurs fruits.»

Selon le rapport d'EY Canadian Mining Eye: Q1 2016, les sociétés minières sont en quête de partenaires stratégiques et de solutions de financement novatrices pouvant les aider à financer leur croissance. Voici des produits de base dont le cours a particulièrement progressé au premier trimestre de 2016 :

  • Le cours de l'or a bondi de 16 % au premier trimestre, après avoir diminué de 5 % aux troisième et quatrième trimestres.
  • Le cours du cuivre a augmenté de 4 %, comparativement à une chute de 9 % au trimestre précédent.
  • Le cours du zinc a grimpé de 14 %, la perte du quatrième trimestre ayant pu ainsi être annulée.

 

«Tandis que les marchés s'attendent à ce que la conjoncture soit plus positive aux prochains trimestres, nous assisterons probablement à un retournement de la situation pour les sociétés minières, soutient M. Fazal. À l'autre extrême, comme la conjoncture mondiale reste difficile, elles ont quand même tout intérêt à faire preuve d'une certaine prudence.»

Section spéciale - Compte rendu de l'entrevue avec Randall Oliphant, président-directeur du conseil, New Gold Inc.

Le rapport d'EY présente également les points saillants de l'entrevue accordée par Randall Oliphant, président-directeur du conseil de New Gold et président du conseil du World Gold Council. M. Oliphant y fait valoir sa vision des transformations survenues dans le secteur des mines et métaux par suite du récent ralentissement économique.

Propos de M. Oliphant : «Je pense que le contexte de faiblesse des prix des produits de base a contraint toutes les sociétés minières à revoir leur modèle d'affaires. Elles ont constaté que cet exercice à grande échelle n'a pas vraiment abouti à de meilleurs résultats. La culture de grands bureaux et l'énorme effectif de leurs sièges sociaux ont fait que leur attention a été dispersée.»

Pour savoir pourquoi M. Oliphant considère que le secteur pourra ainsi regagner de la vigueur, consultez le compte rendu intégral de l'entrevue, en cliquant ici.

L'indice Canadian Mining Eye suit la performance du secteur minier canadien des 100 sociétés intermédiaires et juniors canadiennes inscrites à la TSX et à la TSXV avec des capitalisations boursières entre 1,6 milliard $ CA et 47 millions $ CA.

À propos d'EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

EY désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/fr.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : L'équipe d'EY spécialisée dans le secteur canadien des mines et métaux est disponible pour présenter de l'information sur les constatations du rapport. Pour joindre une porte-parole, ou pour plus d'information, veuillez communiquer avec : Julie Fournier, julie.fournier@ca.ey.com, 514 874 4308; Leigh Kjekstad, leigh.kjekstad@ca.ey.com, 604 648 3807; Sasha Anopina, sasha.anopina@ca.ey.com, 416 943 2637

RELATED LINKS
http://www.ey.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.