Bombardier - Philippe Couillard ignore si le fédéral va investir dans Bombardier, critique François Legault

QUÉBEC, le 22 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Alors que l'investissement du gouvernement fédéral dans l'entreprise Bombardier se fait toujours attendre, Philippe Couillard est incapable de dire où en sont les discussions avec son homologue, Justin Trudeau, déplore le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault.

La CAQ souhaite que le gouvernement fédéral aide Bombardier à son tour, afin de soutenir véritablement l'industrie aéronautique, essentielle à l'économie du Québec et du Canada. « Lorsque Bombardier a demandé l'aide du gouvernement, la direction a dit qu'elle avait besoin de 2 milliards de dollars US. Le gouvernement du Québec a offert 1 milliard US et a demandé au gouvernement fédéral d'investir l'autre milliard. Or, malgré les engagements de l'ex-ministre Jacques Daoust que le milliard de dollars du gouvernement du Québec ne serait pas déboursé avant que le montage financier de 2 milliards ne soit complété, Québec a déjà versé son milliard avant que le fédéral embarque. Le gouvernement libéral a donc perdu son pouvoir de négociation avec le gouvernement fédéral. Le premier ministre doit prendre le téléphone et parler au premier ministre du Canada pour le convaincre. Bombardier a besoin de l'investissement du gouvernement fédéral. Au cours des 3 dernières semaines, le prix de l'action de Bombardier a chuté de 23 %. Des employés et des fournisseurs sont inquiets et le premier ministre ne fait rien pour convaincre le gouvernement fédéral d'intervenir! » critique le chef de la CAQ.

M. Legault persiste et signe : Philippe Couillard a géré ce dossier avec amateurisme et ce sont les Québécois qui risquent d'en payer le prix. Dès le départ, il aurait dû investir dans toutes les divisions de Bombardier afin d'obtenir des garanties solides et concrètes sur les actifs et les emplois. « Le PM n'est pas un maître dans l'art de négocier, c'est le moins que l'on puisse dire. En déboursant le milliard de dollars des Québécois, le premier ministre a perdu son principal argument de négociation avec Ottawa. Il n'a aucune idée comment il compte obtenir l'aide d'Ottawa. Le premier ministre doit enfin faire preuve de leadership et régler au plus vite le dossier avec Ottawa » exige François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.