Bombardier - La CAQ dévoile la délocalisation imminente de 75 emplois de Mirabel

QUÉBEC, le 23 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Ce sont des informations inquiétantes qui sont tombées mardi, lors de période des questions à l'Assemblée nationale : le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec et député de Granby, François Bonnardel, a révélé des informations selon lesquelles Bombardier prévoit la délocalisation de 75 emplois du centre d'expertise d'essai en vol de la Série C à Mirabel, notamment vers le Kansas. Il a de plus imploré le gouvernement Couillard de renégocier l'entente avec Bombardier pour négocier un plancher d'emplois au Québec.

Les recherches menées par la CAQ ont permis de démontrer l'existence d'une entente de 2011 entre Bombardier et la ville de Wichita, au Kansas, pour un projet d'expansion des installations de l'entreprise aéronautique. Celle-ci s'était alors engagée à créer 450 emplois sur cinq ans, en échange de subventions totalisant un mince 30 millions $. Pour le leader de la CAQ, le gouvernement libéral, qui a investi 1,3 milliard de dollars dans la Série C, n'a plus le choix : il doit renégocier l'entente et exiger un plancher d'emplois à Bombardier, comme c'est le cas au Kansas.

« Depuis que le gouvernement a choisi de jouer au Père Noël avec Bombardier, l'entreprise a supprimé 2 400 emplois. Pourtant, ce n'est pas tout le monde qui négocie de la même manière en Amérique du Nord. Au Kansas, Bombardier s'était engagée à créer 450 emplois sur 5 ans et on voit qu'aujourd'hui, Bombardier est bien au-dessus de sa cible, avec plus de 600 emplois créés. Pendant ce temps, le gouvernement libéral n'a négocié aucune cible de création d'emplois chez nous! Le ministre des Transports ne peut plus défendre l'indéfendable : elle doit rouvrir l'entente avec Bombardier et renégocier pour préserver les emplois qui restent au Québec, et surtout ceux à Mirabel », a déclaré François Bonnardel au Salon bleu, face à un Jacques Daoust visiblement déstabilisé par ces révélations.

Le député de Granby ne peut pas croire que le gouvernement Couillard se soit fait avoir de la sorte. Selon des témoignages obtenus par la CAQ, 75 emplois au centre d'expertise d'essai en vol de la Série C à Mirabel seraient en train d'être transférés, entre autres vers le Kansas. « Nous sommes les dindons de la farce, c'est aussi simple que cela! Sur quelle planète vit le ministre des Transports? Les mauvaises nouvelles concernant Bombardier s'accumulent, nous apprenons que les pertes d'emplois ne sont pas encore terminées et ce sont 75 emplois de qualité à Mirabel qui vont être délocalisés. Le ministre a le devoir de sauver ces emplois en renégociant l'entente », a exigé François Bonnardel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.