BioTalent Canada signale un taux de chômage élevé parmi les scientifiques récemment arrivés au Canada et une pénurie de main-d'œuvre dans la bioéconomie du pays

Un nouveau rapport sur le marché du travail indique que les professionnels formés à l'étranger pourraient pallier la pénurie de main-d'œuvre qui ralentit l'industrie canadienne de la biotechnologie

OTTAWA, le 13 nov. 2013 /CNW/ - BioTalent Canada a publié aujourd'hui un nouveau rapport d'information sur le marché du travail qui porte sur les professionnels formés à l'étranger (PFE). Le rapport indique que les PFE possèdent des compétences importantes qui sont actuellement recherchées dans le domaine de la biotechnologie, mais que 44,3 % d'entre eux sont au chômage. Parmi les employeurs, 51,8 % sont d'avis que l'embauche de PFE favorise l'innovation. Le nouveau rapport intitulé « Du talent, des possibilités : faciliter l'entrée des nouveaux arrivants dans la bioéconomie canadienne » cerne les défis qui se posent aux PFE et souligne les écarts entre le contexte des nouveaux arrivants et la réalité des employeurs que décrit le récent rapport d'information sur le marché du travail « Séquençage des données - Les ressources humaines : moteurs de la bioéconomie canadienne ». BioTalent Canada a sondé des professionnels PFE ayant une formation ou de l'expérience en science, des organismes d'aide à l'établissement des immigrants (OAI) et des établissements d'enseignement postsecondaire au Canada afin de comprendre les services offerts aux PFE ainsi que les défis auxquels ils sont confrontés lors de leur intégration dans la bioéconomie du Canada.

Principales constatations de l'étude

  • Les postes en recherche et développement figurent le plus souvent parmi les postes qui sont à pourvoir dans l'industrie, ainsi qu'en marketing, en fabrication, dans le secteur clinique et en contrôle de la qualité. Pourtant, chez les travailleurs formés à l'étranger qui possèdent les compétences nécessaires, le taux de chômage varie entre 41,4 % et 54,5 %.

  • Bien que les perspectives d'emploi et le régime démocratique soient les deux premières raisons qui poussent les PFE à immigrer au Canada, le taux de chômage chez les répondants s'élève à 44,3 %.

  • La difficulté de trouver un emploi, le manque de réseaux sociaux et le manque d'expérience au Canada sont les principaux obstacles qui se posent aux PFE qui essaient d'intégrer le marché de l'emploi en biotechnologie.

« Les pénuries de main-d'œuvre nuisent à la croissance de la bioéconomie canadienne. Or, des professionnels qualifiés venus de l'étranger sont là et représentent une belle occasion pour l'industrie, affirme Rob Henderson, président-directeur général de BioTalent Canada. L'application de solutions tangibles pour tisser rapidement des liens entre les nouveaux arrivants qualifiés et les employeurs doit être l'une de nos priorités. Le Concepteur de CV pour les biotechnologies BonDébut de la Banque ScotiaMD, destiné aux nouveaux arrivants, est l'une de ces solutions. Avec des partenaires comme Drake International, Bio Business et d'autres intervenants, nous comptons explorer d'autres façons de combler les lacunes afin de constituer une main-d'œuvre solide et diversifiée en biotechnologie. »

Dans le but de pallier la pénurie de main-d'œuvre qualifiée et de répondre aux besoins changeants de l'industrie, le nouveau rapport présente les perspectives d'emploi en biotechnologie pour les nouveaux arrivants professionnels, ainsi que les possibilités qui s'offrent aux employeurs pour embaucher les employés qui permettront à l'industrie biotechnologique canadienne de stimuler l'économie canadienne.

Pour consulter ou télécharger le rapport complet, rendez-vous au www.biotalent.ca/fr/nouveauxarrivants.

Dans le cadre du Programme BonDébut de la Banque Scotia pour les nouveaux arrivants, la Banque Scotia et BioTalent Canada ont annoncé un partenariat en août 2013 pour aider les nouveaux canadiens à réussir dans leur carrière, en particulier dans le champ de la biotechnologie en croissance. Le partenariat inclut le lancement du Concepteur de CV pour les Biotechnologies BonDébut de la Banque Scotia, pour aider les nouveaux arrivants à se connecter avec des employeurs, et aussi pour soutenir les recherches qui tentent de combler les pénuries de compétences dans ce secteur dynamique.

À propos de Biotalent Canada
BioTalent Canada est le carrefour des RH de la bioéconomie du Canada. Organisme national sans but lucratif, BioTalent Canada établit le lien entre les employeurs et les demandeurs d'emploi. Il fournit également de l'information sur les ressources humaines et des outils de perfectionnement des compétences axés sur la bioéconomie afin que l'industrie ait accès à des personnes prêtes à occuper un emploi. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au www.biotalent.ca.

Au sujet du programme BonDébut de la Banque ScotiaMD pour les nouveaux arrivants
Créé en 2008, le programme BonDébut de la Banque Scotia pour les nouveaux arrivants s'adresse aux résidents permanents arrivés au Canada au cours des trois dernières années, aux étudiants et aux travailleurs étrangers. Le programme BonDébut de la Banque Scotia pour les nouveaux arrivants offre à ces derniers les conseils et les solutions financières qui les aideront à planifier leur avenir au Canada. Pour en savoir plus sur le programme BonDébut de la Banque Scotia, rendez-vous au www.banquescotia.com/bondebut.

Au sujet de la Banque Scotia
La Banque Scotia, l'un des principaux fournisseurs internationaux de services financiers, est aussi la plus internationale des banques canadiennes. Grâce à un effectif de plus de 83 000 employés, la Banque Scotia et ses sociétés affiliées offrent une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés ainsi que des services de banque d'investissement, à quelque 19 millions de clients dans plus de 55 pays. En décembre 2012, la Banque Scotia a été la première banque canadienne à être désignée « banque de l'année à l'échelle mondiale » et « banque de l'année pour les Amériques » par la revue The Banker, une publication du Financial Times. L'actif de la Banque Scotia s'établit à 754 milliards de dollars (au 30 avril 2013). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au www.banquescotia.com.

SOURCE : BioTalent Canada

Renseignements :

BioTalent Canada

Siobhan Williams
Directrice, Marketing et communications
613-235-1402, poste 229
siobhanw@biotalent.ca

Profil de l'entreprise

BioTalent Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.