Bioénergie - 3 M$ pour un procédé novateur

ST-PATRICE-DE-BEAURIVAGE, QC, le 5 oct. /CNW Telbec/ - La vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Mme Nathalie Normandeau, accompagnée de la présidente-directrice générale de l'Agence de l'efficacité énergétique, Mme Luce Asselin, ont procédé aujourd'hui à l'annonce d'une aide financière de près de 3 M$ destinée à la création d'une nouvelle bioénergie fabriquée à partir de matières organiques résiduelles, le BÉFOR, une première canadienne.

"Nos priorités d'actions sont claires. Notre gouvernement s'est donné la responsabilité d'assurer le développement d'énergies propres et renouvelables. Par ce type d'initiative, nous continuons d'assurer notre rôle de leader en technologies vertes tout en contribuant au développement d'entreprises québécoises et à la création d'emplois dans ce secteur d'avenir", a affirmé Mme Normandeau.

L'aide contribuera à mettre sur pied un procédé de séchage carboneutre et qui n'utilisera pas de combustibles fossiles pour son fonctionnement. Les biocombustibles produits pourront être vendus aux industries dans le but de produire de la chaleur, de l'électricité ou de l'éthanol cellulosique. Ce modèle régional permettra d'apporter des solutions durables aux problématiques de gestion des résidus organiques en produisant une source d'énergie propre et renouvelable.

C'est l'Agence de l'efficacité énergétique qui versera l'aide financière de près de 3 M$. "Notre programme Technoclimat est conçu pour soutenir le développement de technologies permettant notamment de diminuer les émissions de gaz à effet de serre ou de les séquestrer, ou de remplacer les carburants et combustibles fossiles par de l'énergie renouvelable. Nous sommes fiers d'encourager ce projet dont le potentiel de réduction des émissions de GES attribuable directement au projet de démonstration est estimé à plus de 23 000 tonnes équivalent CO2. Cette innovation technologique en bioénergie nous permet de mieux préparer l'avenir", a ajouté Mme Asselin.

Le projet d'Innoventé Inc., vise l'implantation à l'échelle commerciale d'une technologie innovatrice de séchage de résidus organiques pouvant produire des biocombustibles à fort potentiel calorifique. La technologie de séchage, le procédé SHOC(MD), développé par l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, optimise la phase du compostage à haute température à l'intérieur d'un équipement (bioséchoir) favorisant la croissance rapide des micro-organismes. Cette croissance rapide permet un fort dégagement de chaleur qui a pour effet de sécher les résidus organiques. Ils sont ensuite amenés à un séchoir à bande qui est alimenté par de l'air chaud produit par les bioséchoirs et par l'apport calorifique d'un mur solaire.

L'Agence de l'efficacité énergétique a pour mission, dans une perspective de développement durable, de promouvoir l'efficacité énergétique et le développement de nouvelles technologies énergétiques pour toutes les formes d'énergie, dans tous les secteurs d'activité, au bénéfice de l'ensemble des citoyens des régions du Québec.

Une fiche technique est également disponible en annexe.

    
                               FICHE TECHNIQUE

    PROGRAMME TECHNOCLIMAT : ANNONCE DU PROJET INNOVENTÉ inc.

    Description du PROJET
    ---------------------

    Les sources d'énergies traditionnelles comme le pétrole, le charbon et le
gaz naturel émettent de grandes quantités de gaz à effet de serre (GES).
Plusieurs milliards de tonnes de résidus organiques sont produits chaque année
à travers le monde. Ces résidus organiques pourraient devenir une importante
source d'énergie afin de réduire le déficit énergétique mondial. Toutefois, la
plupart des résidus organiques ont un contenu d'humidité élevé (entre 40% et
85%) ce qui réduit fortement leurs potentiels calorifiques. Afin de valoriser
ces résidus organiques dans des applications énergétiques, leur contenu en
humidité doit être substantiellement réduit.
    La technologie qui est à la base du projet Innoventé Inc. porte le nom de
SHOC(MD) (Séchage et Hygiénisation par Oxydation Contrôlée). Le procédé
SHOC(MD) s'articule autour d'une technologie de bioséchage développée à
l'Institut de recherche et développement en agroenvironnement (IRDA). Cette
technologie de bioséchage, réalise la déshydratation partielle,
l'hygiénisation et la désodorisation de la matière organique dans des
conditions d'efficacité énergétique favorables et sans impact sur
l'environnement.

    DURÉE et phases de réalisation du Projet
    ----------------------------------------

    Le projet de démonstration se déroulera sur une période de trois ans, soit
jusqu'en février 2012. La première phase du projet vise à concevoir et à
fabriquer un bioséchoir adapté au procédé de fabrication du BÉFOR et sera
réalisé à la Ferme des Quatre Vents inc à Saint-Dominique. La seconde phase
propose de développer le procédé SHOC(MD) pour les applications dans les
domaines municipaux et industriels. Cette phase sera réalisée à
Saint-Patrice-de-Beaurivage, près de Québec. La troisième phase vise l'analyse
globale et le suivi des performances du procédé SHOC(MD). Principalement,
cette étape servira à la validation des bilans énergétiques du procédé pour
assurer les performances de séchage avec un minimum d'énergie requise.

    PHASE 1 - DESCRIPTION DES ÉTAPES

    Étape 1 - Réception des matières

    L'usine reçoit les résidus organiques résiduels qui peuvent provenir de
plusieurs sources.

    -  Municipales : biosolides et résidus organiques
    -  Agricoles : fumiers et résidus de cultures
    -  Industrielles : agroalimentaire et résidus forestiers

    Étape 2 - Bioséchage

    Les matières résiduelles organiques sont sechées par un bioséchoir. Il
s'agit alors de faire évaporer l'eau. Les résidus sont séchés à une
température de 60 degrés. Cette phase thermophile du compostage permet la
diminution des odeurs et l'hygiénisation des résidus.

    Étape 3 - Récupération de la chaleur

    Le bioséchage procure de la chaleur qui est récupérée et sera utilisée
pour le séchage final. Le mur solaire procure également de la chaleur.

    Étape 4 - Séchage final

    Les résidus sont acheminés sur un séchoir à bande alimenté à l'air chaud.
Une fois complètement secs, les résidus sont transformés en granules
énergétiques appelées BÉFOR.

    Étape 5 - Création du biocombustible

    Le mot BÉFOR est tiré de (BioÉnergie Fabriquée à partir de matières
Organiques Résiduelles). Cette granule comporte une haute valeur calorifique
et peut être utilisée pour produire de la chaleur, de l'électricité ou de
l'éthanol cellulosique.

    Gaz à effet de serre ÉVITÉS
    ---------------------------

    La réduction des émissions de GES attribuable directement au projet de
démonstration pour la période de 2008-2012 est estimée à plus de 23 000 tonnes
équivalent CO2. Le potentiel énergétique annuel du projet est quant à lui
estimé à 7 500 tonnes équivalent pétrole.

    Innoventé
    ---------

    Innoventé inc. est une compagnie de Québec qui détient un portefeuille de
technologies reliées à l'environnement et à l'énergie. Innoventé inc. détient
notamment les droits de commercialisation de la technologie SHOCMD. Les
technologies de Innoventé inc. touchent la problématique de la gestion et de
la valorisation de différents types de résidus organiques.

    Le programme technoclimat
    -------------------------

    Le Programme de démonstration des technologies vertes visant la réduction
des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l'Agence de l'efficacité
énergétique découle de l'action 20 du Plan d'action 2006-2012 sur les
changements climatiques (PACC). Ce programme a pour objectif de financer des
projets de démonstration de technologies et de procédés innovateurs comportant
un bon potentiel de réduction des émissions de GES au Québec. Il s'inscrit
également dans les objectifs de la Stratégie de développement de l'industrie
québécoise de l'environnement et des technologies vertes et de la Stratégie
énergétique du Québec 2006-2015 - L'énergie pour construire le Québec de
demain.
    

-%SU: ENV

-%RE: 64,1

SOURCE Agence de l'efficacité énergétique

Renseignements : Renseignements: Christian Tanguay, Attaché de presse, Cabinet de la vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, (418) 643-7295

Profil de l'entreprise

Agence de l'efficacité énergétique

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.