Bilan des actions pour assurer le mieux-être des personnes aînées et lutter contre l'intimidation - « Ensemble, nous travaillons à faire du Québec un endroit où il fait bon vivre et vieillir »

QUÉBEC, le 14 avril 2016 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, est fière des actions menées par le gouvernement au cours des deux dernières années pour favoriser le mieux-être des personnes aînées et lutter contre l'intimidation au Québec. Elle tient à souligner l'engagement de son gouvernement à poursuivre avec détermination le travail réalisé en ce sens.

« Toutes ces réalisations démontrent à quel point les aînés et la lutte contre l'intimidation sont au cœur des priorités de notre gouvernement. Elles témoignent aussi de notre volonté de renforcer notre soutien aux personnes plus vulnérables de notre société, mais aussi aux aînés qui souhaitent demeurer actifs dans leur milieu », a déclaré la ministre Francine Charbonneau.

Politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec

Le gouvernement a poursuivi la mise en œuvre du plan d'action de la politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec, lancée en 2012, dont découlent les actions suivantes.

La démarche Municipalité amie des aînés (MADA) a pour objectif premier l'adaptation des politiques, services et structures au vieillissement de la population. La participation de l'ensemble de la collectivité, mais particulièrement celle des personnes aînées, constitue l'une des conditions gagnantes de la démarche. En 2015-2016, une aide financière de près de 1,2 million de dollars a été accordée à 80 municipalités et à une MRC pour entreprendre la démarche MADA ou pour effectuer la mise à jour de leur politique concernant les aînés et celle de leur plan d'action. Cet investissement a porté à plus de 800 le nombre de municipalités et MRC engagées dans cette démarche, grâce à laquelle le Québec est reconnu par l'Organisation mondiale de la santé comme un leader mondial dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour favoriser le vieillissement actif. Au Québec, 88,6 % des citoyens vivent dans une municipalité ou dans une MRC participant à la démarche MADA.

Le programme Québec ami des aînés soutient financièrement des initiatives visant à adapter les milieux de vie aux réalités des personnes aînées. Ce faisant, il aide celles-ci à rester chez elles, dans leur communauté, dans des environnements sains, sécuritaires et accueillants, dans un esprit de développement durable. En 2015-2016, le gouvernement a annoncé des investissements de près de 10 millions de dollars sur trois ans pour la réalisation de 81 projets dans le cadre du volet Soutien aux actions communautaires. S'y ajoutent des investissements de 5,5 millions de dollars sur trois ans pour la réalisation de 29 projets dans le cadre du volet Soutien aux projets nationaux et à l'expérimentation.

Services à domicile
À compter de 2016-2017, 60 millions de dollars seront investis pour accroître les services à domicile pour les personnes aînées. Ces nouvelles sommes nous aideront à répondre aux besoins grandissants en matière de soins de longue durée et à l'augmentation de la prévalence des incapacités et de la perte d'autonomie. En fournissant aux aînés les services dont ils ont besoin, nous contribuons à ce qu'un plus grand nombre d'entre eux puissent vieillir chez eux.

Le Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015
Au cours des dernières années, le Québec a posé des gestes importants pour combattre la maltraitance sous toutes ses formes. Le Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015 a été prolongé jusqu'en 2017. Ce plan d'action comprend 39 mesures, touchant 12 ministères et organismes gouvernementaux engagés dans la lutte contre la maltraitance. Depuis sa mise en place, plusieurs actions structurantes ont été réalisées, dont :

  • la mise en place de la Ligne Aide Abus Aînés : plus de 22 000 appels ont été reçus depuis sa création;
  • le déploiement de 20 coordonnateurs régionaux dans toutes les régions du Québec, dont deux coordonnateurs nationaux destinés à venir en aide aux communautés culturelles et aux Premières Nations;
  • la création de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, pour mieux documenter ce phénomène. 

Prévenir et contrer l'intimidation
En octobre 2014, le gouvernement a annoncé sa détermination à prévenir et à contrer l'intimidation au Québec, sous toutes ses formes. En plus de nommer une ministre responsable du dossier, le gouvernement a lancé le plan d'action concerté Ensemble contre l'intimidation, une responsabilité partagée. Ce plan d'action est le résultat d'une démarche non partisane à laquelle ont contribué des représentants de tous les partis de l'Assemblée nationale. Le gouvernement investit des sommes totalisant 4,4 millions de dollars sur trois ans pour la mise en œuvre du plan d'action, soit 0,4 million en 2015-2016, 1,5 million en 2016-2017 et 2,5 millions en 2017-2018. Ces investissements s'ajoutent aux actions déjà en cours et à venir menées par les ministères et organismes gouvernementaux ainsi qu'à plusieurs initiatives portées par les différents milieux concernés. Parmi les mesures qui ont déjà été déployées, mentionnons le programme de soutien financier Ensemble contre l'intimidation. Ce programme, qui vise à prévenir et à contrer l'intimidation, constitue l'une des mesures phares du plan d'action. Le budget prévu pour ce programme est de 1,1 million de dollars pour les années financières 2016-2017 et 2017-2018. Une campagne sociétale s'est déroulée de novembre 2015 à mars 2016. Elle visait à mettre en place des milieux de vie bienveillants afin de combattre en amont l'intimidation, mais également l'homophobie, la maltraitance envers les aînés et tout autre geste nuisant à l'épanouissement des personnes.

« Depuis deux ans, notre gouvernement a démontré que les personnes aînées et la lutte contre l'intimidation sont véritablement au cœur de ses priorités. Aujourd'hui, nous réaffirmons notre volonté de favoriser la participation active des aînés à notre société, sur tous les plans, et d'assurer le mieux-être de tous les citoyens et citoyennes. Ensemble, nous travaillons à faire du Québec un endroit où il fait bon vivre et vieillir », a conclu la ministre Francine Charbonneau.

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Renseignements : Direction des communications, Ministère de la Famille, Tél. : 418 643-7695; Source : Marie-Pier Richard, Attachée de presse, Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Ministre responsable de la région de Laval, Tél. : 418 643-2181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.