Bilan de mi-saison 2012 en assurance récolte : région de la Montérégie

LÉVIS, QC, le 11 juill. 2012 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec présente les bilans de mi-saison en assurance récolte pour l'ensemble des régions administratives du territoire québécois. Ces bilans régionaux font état des conditions climatiques et de leur impact sur les cultures vivaces et les ruches, sur l'ensemencement et le développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes, et ce, en date du 3 juillet 2012. Les dommages occasionnés par la grêle et une microrafale, le 4 juillet dernier, ont touché principalement les cultures maraîchères et les grandes cultures dans plusieurs municipalités de la MRC Les Jardins de Napierville. L'évaluation de ces dommages est en cours.

Dans la région administrative de la Montérégie, les conditions climatiques du début de la saison ont été généralement favorables à la production agricole. Le climat hivernal a été relativement doux, avec des températures supérieures aux normales et des précipitations de neige inférieures. Ces conditions ont été propices à la survie des pommiers ainsi que des abeilles; toutefois, des pertes hivernales ont été enregistrées dans les luzernières et les fraisières. La saison a débuté par une récolte de sirop d'érable inférieure à la moyenne, tant en quantité qu'en qualité. Le printemps a en effet été très hâtif, apportant peu de précipitations et des températures au-dessus des normales en mars et au début d'avril. Des gels tardifs sont cependant survenus à la fin des mêmes mois. L'ensemencement des cultures annuelles a débuté très tôt et dans d'excellentes conditions. Plusieurs semis ont été réalisés avant la fin d'avril. Une période de temps frais et pluvieux les a par la suite interrompus jusqu'au début de mai. Ce mois a été caractérisé par une alternance de pluie et de beau temps. Le 29 mai, des orages forts avec des précipitations abondantes ont traversé la Montérégie. À quelques reprises, la grêle a abîmé des champs de cultures maraîchères et des vergers. La récolte de fraises a débuté à la fin de mai, en avance de près de 10 jours par rapport à la période habituelle.

En juin, des épisodes de beau temps et des températures chaudes ont permis de terminer les semis et d'effectuer la récolte de la première fauche de foin dans de très bonnes conditions. Les rendements et la qualité de la récolte sont supérieurs aux moyennes. Quant aux rendements des cultures annuelles, ils s'annoncent généralement autour des moyennes. Cependant, pour les fraises et les pommes, dans les secteurs affectés par le gel tardif ou la grêle, des rendements inférieurs sont prévus. Globalement, la première partie de la saison a été très hâtive et le climat a été favorable à l'ensemencement et au développement de toutes les cultures.

« Par la publication de ce bilan de mi-saison, nous offrons une vue d'ensemble de l'état de situation des cultures produites dans la région de la Montérégie. Il est important de préciser que La Financière agricole est là pour soutenir les entreprises agricoles, notamment par son Programme d'assurance récolte », de mentionner le directeur du Centre de services de Saint-Hyacinthe, M. Pierre Girouard.

Pour de plus amples renseignements concernant l'état des cultures des différentes productions couvertes par le Programme d'assurance récolte, consultez le site Internet de La Financière agricole au : www.fadq.qc.ca. Toutes les données y apparaissent dans la section « Bilans en assurance récolte »
(http://www.fadq.qc.ca/acces_medias/evenements/bilans_en_assurance_recolte/juillet_2012.html).

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à plus de 4,9 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.

Source :
La Financière agricole du Québec     
Information :
Jany Ménard, directrice régionale
Centres de services de La Prairie et
de Salaberry-de-Valleyfield
Tél. : 450 444-1678

 

SOURCE La Financière agricole du Québec

Renseignements :

Source :
La Financière agricole du Québec     

Information :
Jany Ménard, directrice régionale
Centres de services de La Prairie et
de Salaberry-de-Valleyfield
Tél. : 450 444-1678


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.