Bilan de la session parlementaire - « La session de la résignation économique » - François Legault

QUÉBEC, le 12 juin 2015 /CNW Telbec/ - Au dernier jour de la session parlementaire, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, le leader parlementaire adjoint de la CAQ, Éric Caire, et la présidente du caucus, Nathalie Roy, ont dressé un bilan de session peu reluisant pour le gouvernement Couillard et souligné que celui-ci fait toujours preuve d'un manque de vision inquiétant en matière économique.

« S'il y a un fait marquant dans cette session, c'est bien le fait que le gouvernement libéral a continué à piger dans les poches de la classe moyenne. Un de ses ministres a même dû admettre, pendant la session, que le pouvoir d'achat des familles avait diminué depuis l'arrivée des libéraux au pouvoir. L'équilibre budgétaire a été réalisé par les hausses de taxes et de tarifs. C'est clairement la session de la résignation économique pour Philippe Couillard. Car choisir d'augmenter le fardeau fiscal, c'est choisir de sacrifier la consommation des ménages, qui représente pourtant 60% de notre PIB. C'est une grave erreur qui va nuire à notre relance. Pendant ce temps, le Québec stagne au 57e rang en Amérique du Nord pour son PIB par habitant. On ne peut plus continuer de croire que le Parti libéral est le parti de l'économie, alors que la réalité montre que c'est surtout le parti du statu quo, ou, pire encore, le parti du déclin tranquille », a déclaré François Legault.

M. Legault a également expliqué que la présence de la CAQ a permis à la classe moyenne québécoise d'avoir une voix à l'Assemblée nationale. « Cela a été très clair tout au long de la session. Pendant que la CAQ défendait la classe moyenne contre les hausses de taxes et de tarifs, les péquistes s'embourbaient dans un sempiternel débat sur le référendum. Ce faisant, ils ont dévié l'attention des véritables enjeux et facilité les efforts du gouvernement libéral pour polariser les débats politiques. Le Québec a plus que jamais besoin d'une troisième voie pour se sortir de ce vieux débat nuisible pour sa relance », a ajouté M. Legault.

Par ailleurs, le leader parlementaire adjoint de la Coalition Avenir Québec, Éric Caire, a rappelé quelques-unes des réalisations de ses collègues au cours de la session.

« Après de longues discussions avec le leader parlementaire du gouvernement, notre porte-parole en matière de réforme des institutions démocratiques a réussi à convaincre les libéraux d'appeler le principe du projet de loi 393 visant à empêcher les nominations partisanes. Il s'agit de la première fois qu'un projet de loi de la CAQ se rendra à cette étape législative et nous espérons que le gouvernement sera ouvert à poursuivre dans cette voie. Plusieurs de nos collègues se sont démarqués en chambre encore cette session-ci. On peut penser à François Paradis, qui a mis au jour le scandale des bains au noir et travaillé jour après jour pour améliorer le sort des aînés. On peut aussi penser à François Bonnardel, qui a fait admettre à Pierre Arcand que les libéraux avaient diminué le pouvoir d'achat des ménages. C'est aussi lui qui a débusqué l'affaire des questions plantées aux études de crédits. Notre collègue Nathalie Roy s'est également démarquée sur la question de l'intégrisme en soumettant une proposition courageuse pour lutter contre ce fléau », a-t-il mentionné.

« Nos députés ont encore une fois démontré que la CAQ était une opposition constructive en déposant trois nouveaux projets de loi. Ces projets de loi visent à instaurer un Directeur parlementaire du budget, resserrer les conditions de travail des députés et protéger les contribuables contre les hausses de taxes et de tarifs qui dépassent l'inflation », a-t-il ajouté en rappelant que ce dernier projet de loi donnait suite à un des principaux engagements électoraux de la CAQ.

Rappelons que la Coalition Avenir Québec a toujours privilégié l'approche de proposer des solutions plutôt que de s'opposer au gouvernement sur tous les sujets pour le seul principe de s'opposer. Au total, le parti de François Legault a déposé 9 projets de loi depuis le début de la présente législature.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse du chef, Directeur-adjoint aux communications, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 581 888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.