Bilan de la session automne 2016 - Le changement en marche aux quatre coins du Québec

QUÉBEC, le 9 déc. 2016 /CNW Telbec/ - « En 2016, notre gouvernement a posé des gestes majeurs pour faire avancer les priorités des Québécoises et des Québécois que sont l'économie, l'éducation et la santé. Le changement a commencé. C'est maintenant à nous tous de continuer à le réaliser pour le Québec, nos régions et chacune de nos communautés », a affirmé le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lors de la présentation aujourd'hui du bilan des 6 derniers mois de son gouvernement.

Une économie en changement : des entreprises innovantes et exportatrices

« Au cours des deux dernières années, notre gouvernement a amorcé une transformation en profondeur de notre économie. Nous le faisons parce que nos entreprises doivent se démarquer dans un univers encore plus compétitif et pour créer des emplois de qualité dans toutes nos régions. Les impacts des gestes que nous avons posés se font déjà sentir. Depuis notre arrivée, près de 140 000 emplois ont été créés. Parmi toutes les provinces, c'est au Québec que les entreprises ont créé le plus d'emplois. Nous avons actuellement le plus bas taux de chômage en 40 ans », a poursuivi le premier ministre.

Rappelons que cet automne le gouvernement du Québec a dévoilé la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020, dotée d'une enveloppe de 537 millions de dollars, qui permettra de renforcer la capacité d'exportation des petites et moyennes entreprises. Il a mis sur pied un Conseil consultatif sur l'économie et l'innovation, rassemblant plus de 30 leaders de divers horizons économiques. Nous abolissons la taxe santé à compter du 1er janvier, deux ans plus tôt que prévu; 4,5 millions de Québécoises et de Québécois voient ainsi leur fardeau fiscal être réduit de 759 millions de dollars.

Un réseau de la santé en changement : moderne et accessible

Au cours des six derniers mois seulement, nous avons ouvert la première des super-cliniques au Québec, qui sera ouverte 7 jours sur 7 et qui regroupe plusieurs professionnels de la santé. Nous avons aussi annoncé, lors du Forum sur les meilleures pratiques en CHLSD, de nouveaux investissements de 65 millions de dollars pour améliorer les services et les soins offerts. Plus récemment, nous avons dégagé 20 millions pour réduire les délais d'attente en chirurgie, 21 millions pour diminuer les délais des services diagnostiques, et 100 millions supplémentaires pour désengorger les urgences.

La première politique de prévention en santé au Québec a également été lancée. Celle-ci comporte certaines cibles très ambitieuses comme la réduction à 10 % du nombre de fumeurs et le maintien à domicile de 18 % d'aînés de plus.

« Un Québec du 21e siècle en santé, c'est un Québec qui offre un meilleur accès aux soins de santé et de services sociaux. Depuis 2 ans, nous procédons à un profond changement de notre système de santé. Les nouveaux investissements profiteront à toutes les Québécoises et à tous les Québécois : aux près de 40 000 personnes âgées résidant en CHSLD qui verront leur vie transformée par l'embauche de 1 150 ressources qui répondront à leurs besoins; aux patients qui profiteront de 18 salles d'opération supplémentaires et verront ainsi le temps d'attente pour une intervention réduit, et aux 420 000 personnes de plus qui ont maintenant accès à un médecin de famille », a soutenu le premier ministre.

Un système d'éducation en changement : centré sur la réussite  

Il s'est tenu à l'automne à la grandeur du Québec des consultations sur la réussite éducative en vue de la première politique de la réussite éducative. De plus, au cours des derniers mois, notre gouvernement a annoncé l'ajout de 100 nouvelles classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieux défavorisés. Un montant de près de 20 millions de dollars sera octroyé aux organismes œuvrant en alphabétisation et en lutte contre le décrochage scolaire et un montant de 16 millions sera consacré pour l'équivalent de 100 classes d'accueil de francisation. Nous consacrerons 10 millions pour permettre l'éveil des jeunes à la culture lors de sorties scolaires. Finalement, concernant l'enseignement supérieur, nous avons annoncé 12 millions supplémentaires afin notamment de permettre l'embauche de plus de professionnels, ouvrir la formation continue à plus de travailleurs en emplois, augmenter la formation pour les nouveaux arrivants et attirer plus d'étudiants étrangers.  

« Les générations qui nous ont précédés ont fait un travail colossal pour rendre l'éducation accessible à tous. À l'aube du 21e siècle, c'est à notre tour de nous demander ce qui peut être amélioré ou changé dans nos façons de faire pour que chaque jeune réussisse, quel que soit son âge et quelle que soit sa condition. Au cours des derniers mois, notre gouvernement a réalisé des investissements majeurs pour la réussite des élèves et des étudiants québécois. Grâce à ceux-ci plus de 115 projets de construction ou d'agrandissement d'écoles sont en cours et près de 900 ressources additionnelles assignées aux services directs aux élèves ont été ajoutées », a soutenu le premier ministre.

De la parole aux actes

Durant cette session nous avons présenté et adopté, à l'Assemblée nationale, des projets de loi importants pour le Québec. Notre gouvernement a d'ailleurs présenté au cours de la dernière semaine deux projets de loi majeurs. Le projet de loi 122 qui propose la plus grande décentralisation des pouvoirs vers les municipalités de l'histoire du Québec ainsi que le projet de loi 121 qui vise à accorder de nouveaux pouvoirs à Montréal. Nous avions pris l'engagement de reconnaître formellement les municipalités comme de véritables gouvernements de proximité et de donner à notre métropole tous les outils pour affirmer pleinement son rôle et pour poursuivre son développement économique, social et culturel. Au cours des derniers mois, nous avons travaillé avec nos partenaires du milieu municipal afin de concrétiser cette vision. Le projet de loi n°109, Loi accordant le statut de capitale nationale à la Ville de Québec et augmentant à ce titre son autonomie et ses pouvoirs, a été adopté. Notons aussi le projet de loi 110 qui permet de mieux contrôler les dépenses municipales et de protéger le compte de taxes des contribuables.

Nous avons adopté des lois concernant la justice, dont le projet de loi 125 donnant accès à plus de ressources et le projet de loi 87 concernant les lanceurs d'alertes. En matière d'environnement, avec le projet de loi 104 qui vise l'augmentation du nombre de véhicules automobiles zéro émission, le Québec s'est doté de l'une des lois les plus sévères en Amérique du Nord. Elle a d'ailleurs reçu l'adhésion de l'ensemble de l'Assemblée nationale et constitue un nouveau pan de l'action gouvernementale en matière de lutte contre les changements climatiques. Pour permettre à la société québécoise de bénéficier de tous ses talents, le projet de loi 70 permettant une meilleure adéquation entre la formation et l'emploi a été adopté. Cette loi constitue une aide additionnelle au premier demandeur d'aide sociale pour lui permettre de réaliser ses ambitions. Nous avons adopté le projet de loi 693 qui vise à modifier la Loi sur la gouvernance des sociétés d'État afin de favoriser la présence de jeunes au sein des 23 conseils d'administration des sociétés d'État. Nous avons également présenté, aujourd'hui même, un projet de loi favorisant l'accès à la santé concernant le niveau de services en milieux hospitaliers. Ce dernier bilan législatif est positif et démontre une volonté commune de faire avancer notre société dans le respect des droits de chacun.

« Il nous arrive de délibérer longuement, mais au moment de voter pour l'adoption d'une loi, nous savons que nous avons travaillé ensemble pour faire avancer le Québec », a souligné le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier.

 

Sources :


Harold Fortin

Porte-parole du premier ministre

Directeur des communications

Cabinet du premier ministre du Québec

Téléphone : 418 643-5321

Karla Duval

Attachée de presse

Cabinet du leader parlementaire du gouvernement

et cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Téléphone : 418 646-5950

 

SOURCE Cabinet du premier ministre


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.