Bilan de la mission du maire en France - Montréal s'engage contre le changement climatique et renforce ses partenariats internationaux

MONTRÉAL, le 8 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Au terme de sa mission en France réalisée dans le cadre de la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21), lemaire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal,l'hon. Denis Coderre, est heureux d'annoncer que la Ville de Montréal a endossé la Déclaration du Sommet des élus locaux pour le climat. Par cette déclaration, les élus locaux et régionaux des cinq continents réunis à l'Hôtel de Ville de Paris, le vendredi 4 décembre, se sont engagés collectivement à lutter contre le dérèglement climatique.

« Montréal assume un rôle de leadership sur la scène internationale en matière de lutte aux changements climatiques, et nous entendons travailler étroitement avec nos partenaires dans un contexte où villes et métropoles développent un Nouvel agenda urbain pour relever les défis locaux et globaux », a déclaré      M. Coderre. « Plus que jamais, les villes et les métropoles ont un rôle clé à jouer dans la lutte aux changements climatiques, et les cibles fixées par les gouvernements nationaux ne pourront être atteintes sans la contribution de celles-ci. Les villes font parties intégrantes de la solution car elles peuvent entreprendre des actions concrètes qui auront des impacts et permettront d'atteindre les cibles nationales », a conclu le maire de Montréal.

Le maire, qui s'était joint à Paris ainsi qu'à d'autres villes pour faire la promotion du Sommet, est intervenu au cours de celui-ci pour appeler à la mobilisation des villes comme acteurs clés dans la lutte au changement climatique, soulignant que les initiatives entreprises par chacune, dont Montréal, feront une différence en matière de climat.

Cette déclaration a par la suite été diffusée, le 5 décembre, à la COP 21 dans le cadre d'une Journée de l'action illustrant, entre autres, l'engagement des gouvernements locaux.

La Déclaration du Sommet des élus locaux pour le climat : des engagements concrets
Par le biais de la Déclaration du Sommet des élus locaux pour le climat, les maires, gouverneurs, présidents de régions et autres responsables de pouvoirs locaux s'engagent collectivement à : promouvoir et dépasser, dans toute la mesure de leur autorité, les objectifs de l'Accord de Paris 2015, négocié lors de la COP 21; produire et mettre en œuvre des stratégies de résilience et des plans d'action afin de s'adapter au nombre croissant de catastrophes liées aux changements climatiques d'ici à 2020; réduire de 3,7 gigatonnes les émissions annuelles de gaz à effet de serre d'ici 2030; soutenir la transition vers une énergie 100 % renouvelable sur leurs  territoires respectifs d'ici à 2050.

Pour consulter le texte de la Déclaration du Sommet des élus locaux pour le climat, rendez-vous à l'adresse : http://www.uclg.org/sites/default/files/declaration_de_paris.pdf

Concertation canadienne
Le maire de Montréal s'est également assuré d'une concertation étroite avec le gouvernement du Canada, du Québec ainsi qu'avec les autres villes canadiennes, dans un contexte où le Canada s'engage en matière de lutte aux changements climatiques. Il s'est notamment entretenu sur les enjeux de    COP 21 avec le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau, de même qu'avec le ministre des Affaires étrangères du Canada et président du comité du Cabinet chargé de l'environnement, du changement climatique et de l'énergie, M. Stéphane Dion, et avec la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Mme Catherine McKenna. Il en a fait de même avec le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et avec le ministre québécois du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

Montréal a également pris l'initiative d'une rencontre avec les maires canadiens présents à COP 21, dont les maires de Toronto et Vancouver, MM John Tory et Gregor Robertson, la présidente de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Mme Suzanne Roy et la mairesse de Bromont, Mme Pauline Quinlan, ainsi que des représentants de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Montréal au sein de réseaux mondiaux
Déjà Ambassadeur de METROPOLIS pour les changements climatiques, le maire de Montréal a été nommé président de l'organisation. Créée en 1985, METROPOLIS est la principale organisation internationale de villes et de régions métropolitaines de plus d'un million d'habitants et rassemble 140 membres. Elle constitue un forum international où les grandes villes se concertent sur les problèmes qui leur sont communs.

L'annonce a été effectuée dans le cadre du Conseil mondial de Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), dont la rencontre a permis de présenter les avancements des travaux  l'association pour faire entendre la voix politique des gouvernements locaux sur la scène internationale, notamment dans l'adoption des 17 nouveaux objectifs de développement durable de l'ONU. Dans le contexte de la préparation de la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) qui aura lieu en 2016, à Quito, en Équateur, le maire a présenté au Conseil mondial les résultats de la Conférence thématique préparatoire tenue à Montréal en octobre dernier et qui a mené à la Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines.

« Je suis honoré d'être le nouveau Président de METROPOLIS. Cette nouvelle présidence se fera en partie en continuité, car rappelons que c'est à Montréal que fut créé l'association avec 14 autres villes il y a 30 ans », a déclaré M. Coderre. « De nos jours, la politique internationale ne s'articule plus uniquement par les relations entre États. En effet, de plus en plus les villes occupent un rôle prépondérant sur la scène internationale. Dans ce contexte, je souhaite que METROPOLIS devienne un acteur incontournable des enjeux clés tels que la lutte aux changements climatiques, le Vivre ensemble, la gouvernance,  l'autonomie des villes et le développement urbain », a conclu le maire de Montréal.

Dans le cadre de l'Assemblée générale du Fonds mondial des villes (FMDV), le maire s'est également fait le promoteur d'une initiative visant à accroître l'accessibilité par les villes et gouvernements locaux aux sources de financement pour lutter contre le changement climatique.

Le maire a de plus participé à des activités d'autres réseaux de villes et gouvernements locaux dédiés aux changements climatiques ainsi qu'aux enjeux urbains, tels que le C-40, le Compact des maires, ICLEI-Conseil international pour les initiatives écologiques locales, ainsi que les activités de l'envoyé spécial des Nations-Unies pour les villes et le changement climatique, M. Michael Bloomberg. Le maire a également échangé avec le secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon.

En marge de ces événements, le maire a eu des entretiens bilatéraux avec les maires de nombreuses villes intéressées à développer des relations étroites avec Montréal tels que : Barcelone, Rio de Janeiro, Mexico, Johannesburg, Los Angeles, Bruxelles, Dakar, Séoul, et Libreville.

Solidarité avec Paris
Le maire Coderre a pu témoigner du soutien et de la solidarité des Montréalais à la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, à la suite des attentats du 13 novembre dernier. En compagnie du premier ministre français M. Manuel Valls et de celle-ci, ainsi que des Premier ministre Trudeau et Couillard, le maire Coderre a participé aux cérémonies visant à rendre hommage aux victimes.

Relations Montréal - Lyon
Bâtissant sur la relation d'amitié et coopération entre Montréal et Lyon initiée en 1979, le maire Coderre effectué une visite de deux jours dans la métropole de la région Rhône-Alpes au cours de laquelle il a travaillé avec le maire de Lyon, M. Gérard Collomb, à pousser encore plus à fonds l'éventail des relations entre les deux villes.

Les deux maires ont notamment souligné le lancement d'une liaison aérienne directe qui sera assurée entre les deux villes par Air Canada, et annoncé avec L'Équipe Spectra que Lyon sera la ville à l'honneur lors de l'édition de 2017 du festival Montréal en Lumières.

Le maire a également participé aux Entretiens Jacques Cartier, notamment en compagnie de l'ancien premier ministre, M. Pierre-Marc Johnson, et du ministre québécois du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques, M. David Heurtel. Un événement  ''entretien croisé'' a été réalisé en public, entre les deux maires, où il a notamment été question des défis auxquels font face les leaders des villes.

Le maire de Montréal a par ailleurs participé, en collaboration avec Montréal international, au lancement du Réseau des grands ambassadeurs de Montréal à Lyon.

Développement économique
A Paris comme à Lyon, le maire a discuté développement économique avec les autorités et entreprises désireuses d'avancer de nouvelles opportunités dans différents secteurs.

A Lyon, il a notamment été question de technologies et de nouvelles formes de collaboration entre starts-up.

A Paris, dans le cadre d'une rencontre d'affaires entre le maire et la compagnie Derichebourg Environnement, celle-ci a annoncé l'implantation de son siège social nord-américain à Montréal. L'entreprise, qui œuvre dans le domaine de la gestion des matières résiduelles, prévoit créer 500 emplois au Québec d'ici cinq ans.

Francophonie
Le maire a profité de son séjour à Paris pour rencontrer la Secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaëlle Jean. Les deux ont convenu de continuer à travailler ensemble sur des enjeux prioritaires, tel que le Vivre ensemble.

Le maire a également rencontré l'ancien Secrétaire général de l'OIF, M. Abou Diouf, avec lequel il s'est entretenu des enjeux politiques mondiaux, notamment au sein de la francophonie.

Promotion de Montréal
Enfin, au cours de son séjour, le maire a exposé les actions et le leadership de Montréal par le biais de plusieurs entrevues à des media internationaux, dont notamment I-Télé, le Journal du Dimanche, France 24, et Euronews.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Catherine Maurice, Attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598; Renseignements : François Goneau, Relationniste, Service des communications, 514 868-5859


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.