Bilan de la grève à l'UQAM

MONTRÉAL, le 7 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, était la première journée de grève pour les étudiant-e-s employé-e-s de l'UQAM. En effet, devant le mépris de l'administration de l'UQAM à la table de négociation de leur convention collective, l'assemblée générale, en novembre dernier, a voté en faveur d'un mandat de grève illimitée à 85%.

Les membres du SÉTUE sont sans convention collective depuis le 31 décembre 2013. Jusqu'à ce jour, l'administration de l'UQAM refuse toujours de bouger sur des enjeux que nous considérons prioritaires. Cette situation est avantageuse pour la partie patronale puisqu'elle lui permet de repousser l'application du rattrapage salarial et l'amélioration des conditions de travail.

« Nous travaillons dans des conditions que nous jugeons inacceptables. À titre d'exemple, les employé-e-s du premier cycle sont payés 30% de moins que ceux et celles à la maîtrise pour accomplir la même tâche. De plus, la collaboration d'un-e auxiliaire de recherche n'est pas reconnue dans les travaux. Nous revendiquons ainsi une reconnaissance intellectuelle pour leur travail. Il est temps que l'administration de l'UQAM cesse de nous mépriser. Après près de deux ans sans convention collective, nous exigeons une entente négociée. » - explique Chloé Fortin Côté, auxiliaire en enseignement et porte-parole du SÉTUE.

Afin de dénoncer cette situation, les étudiant-e-s employé-e-s ont tenu des lignes de piquetage dures tout au long de la journée, ce qui a paralysé le fonctionnement de plusieurs pavillons de l'université.  Le moment de la grève est stratégique puisque la fin de session universitaire permettra de mettre une pression considérable sur l'administration. La grève se poursuivra jusqu'à ce que les membres acceptent une entente négociée. Nous soulignons la solidarité du Syndicat des professeur-e-s de l'UQAM qui a invité les professeur-e-s à respecter les lignes de piquetage.

Comme il n'y a eu aucun changement suite à cette première journée de grève, nous poursuivrons les lignes de piquetage au cours de la journée de demain.

Profil du SÉTUE

Le SÉTUE, section locale de l'AFPC Québec, est un syndicat qui représente sur une base annuelle plus de 3000 travailleuses et travailleurs atypiques œuvrant à l'UQAM. Les membres occupent une variété d'emplois tels qu'auxiliaire d'enseignement ou de recherche, monitorat, démonstrateur, démonstratrice, placières et placier dans les salles de spectacle et les employé-e-s du stationnement.

Pour plus d'informations sur nos revendications et la grève, visitez le setue.net.

 

SOURCE Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec

Renseignements : Annabelle Sirois, Responsable aux communications, Syndicat des étudiant-e-s employé-e-s de l'UQAM, 514-629-0750

RELATED LINKS
afpcquebec.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.