Bilan annuel de l'industrie québécoise du capital de risque pour 2009 - Le
Québec domine l'industrie du capital de risque

MONTRÉAL, le 17 févr. /CNW Telbec/ - Réseau Capital publie aujourd'hui les statistiques de l'activité de l'industrie du capital de risque au Québec pour l'année 2009, telles que compilées par la firme Thomson Reuters.

Contrairement aux tendances qui ont prédominé dans les marchés de capital-risque (C-R) à l'échelle mondiale, l'activité transactionnelle au Québec a augmenté en 2009. Un total de 431 millions de dollars a été investi, soit 10 % de plus que les 392 millions de dollars investis en 2008. Ce résultat a été renforcé au cours des trois derniers mois de l'année lorsque les investissements ont totalisé 112 millions de dollars, en hausse de 24 % sur les 91 millions de dollars investis au T4 2008.

Les tendances québécoises en 2009 ont été clairement différentes de l'activité de C-R ailleurs dans le marché nord-américain. Au Canada, un total de 1,0 milliard de dollars a été investi, soit 27 % de moins que le 1,4 milliard de dollars investis en 2008. Alors qu'aux États-Unis le recul a été encore plus prononcé, le montant total investi s'étant élevé à 17,7 milliards de dollars US l'an dernier, soit 37 % de moins que les 28,0 milliards de dollars US investis l'année précédente.

Le Québec s'est ainsi emparé d'une plus grande part, et dominante, de tous les investissements faits à l'échelle du Canada en 2009, soit 43 %. Ces transactions ont fait grimper à 2,7 millions de dollars le montant moyen investi par compagnie. Montréal a encore une fois dominé la scène québécoise l'année dernière avec 56 %, mais c'est la région de Québec qui s'est le plus démarquée en attirant 31 % des investissements versus les 6 % reçus en 2008.

Types d'investisseurs

Après avoir sensiblement réduit leur présence dans le marché du Québec en 2008, les fonds de C-R américains et autres investisseurs étrangers sont revenus en force en 2009, injectant un total de 125 millions de dollars. Ce niveau d'activité étrangère marque une augmentation de 52 % sur les 82 millions de dollars investis précédemment. Les investisseurs étrangers ont ainsi représenté 29 % de tous les investissements en 2009, surpassant leur part de marché habituelle de 25 % des dernières années.

Les fonds de travailleurs et autres fonds fiscalisés du Québec ont investi davantage dans des transactions locales avec 138 millions de dollars dans 114 compagnies, soit 11 % de plus que les 124 millions de dollars qu'ils avaient investis l'année précédente. Les fonds fiscalisés ont ainsi représenté presque le tiers de l'activité totale de C-R en 2009.

Selon François Chaurette, coprésident de Réseau Capital et associé principal chez Novacap, "Encore une fois, le Québec domine le capital d'investissement au Canada. Le dynamisme de notre industrie à valoriser nos investissements démontre pourquoi les fonds étrangers investissent au Québec, dans nos entrepreneurs, dans nos compagnies."

INVESTISSEMENT PAR SECTEURS

Pour une deuxième année consécutive, le marché du C-R a tourné son attention vers les secteurs québécois des technologies de l'information (TI) en 2009. En effet, les niveaux accrus d'activité dans les secteurs liés aux TI ont aidé à dynamiser la croissance globale, 199 millions de dollars ayant été investis dans 34 compagnies, soit 24 % de plus que les 161 millions de dollars investis l'année précédente, et représentant 47 % du total.

Pour les sciences de la vie, l'activité annuelle a baissé de 25 % l'an dernier, 88 millions de dollars ayant été versés à 22 compagnies en comparaison de 118 millions de dollars en 2008. Les sciences de la vie ont ainsi acquis une part particulièrement inférieure à la normale de 20 % de tous les investissements.

Par contre, les secteurs non technologiques du Québec ont beaucoup progressé l'an dernier, un total de 129 millions de dollars ayant été investi dans 95 compagnies, soit 65 % de plus que les 78 millions de dollars investis en 2008. L'activité traditionnelle a ainsi représenté une part de marché supérieure à la normale de 30 %.

LEVÉE DE FONDS

Au niveau de la levée de fonds de C-R, la conjoncture canadienne s'est maintenue en 2009, le total des nouveaux engagements destinés aux gestionnaires de fonds s'étant élevé à 995 millions de dollars, soit un peu moins du 1,0 milliard de dollars engagé l'année précédente. Par conséquent, les niveaux de levée de fonds ont continué de frôler ceux du milieu des années 90. La levée de fonds au Canada s'est améliorée au cours des trois derniers mois de 2009 grâce à des engagements de 388 millions de dollars. En fait, les fonds privés ont représenté 53 % des nouveaux capitaux l'an dernier, soit 527 millions de dollars, bien que ce montant soit de 27 % inférieur aux 719 millions de dollars qu'ils avaient levés en 2008.

Les fonds de travailleurs et autres fonds fiscalisés ont apporté de nouveaux engagements totalisant 331 millions de dollars dans le marché canadien en 2009. Les gestionnaires de fonds axés sur les opportunités transactionnelles au Québec ont absorbé 38 % des nouveaux capitaux l'an dernier.

L'activité impliquant des fonds québécois et canadiens au T4 2009 a été attribuable en partie à l'émergence récente des fonds de fonds de C-R. Ces derniers comprennent Teralys Capital de Montréal, qui a conclu sa première clôture de 700 millions de dollars en 2009.

Selon François Chaurette, coprésident de Réseau Capital et associé principal chez Novacap, "Le succès de nos compagnies québécoises ayant bénéficié d'investissement en capital de développement est le reflet de l'expertise développée par les membres de notre association. Voila pourquoi on réussit au Québec."

À propos de Réseau Capital

Réseau Capital - l'Association du capital-risque et du placement privé du Québec a été fondée en 1989. Réseau Capital regroupe des membres, qui représentent les sociétés d'investissement en capital privé et public, ainsi que les cabinets de professionnels œuvrant dans l'industrie et a pour mission de contribuer au développement et au bon fonctionnement de la chaîne d'investissement. Les axes d'intervention privilégiés de l'association sont la formation, l'information, le réseautage, la promotion et la représentation.

SOURCE Réseau Capital

Renseignements : Renseignements: Robert Pierre Venne, Relations médias pour Réseau Capital, Ligne directe: (514) 993-6260, rpv@sympatico.ca; Source: François Chaurette, Coprésident Réseau Capital, Novacap - Associé principal; Janie C. Béïque, Coprésidente Réseau Capital, Fonds de solidarité FTQ - Vice-présidente principale, Nouvelle économie

Profil de l'entreprise

Réseau Capital

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.