Bilan 2011 et priorités de la CSQ pour 2012 - Contrer les attaques en éducation

MONTRÉAL, le 3 janv. 2012 /CNW Telbec/ - « Les attaques contre notre système d'éducation se multiplient et représentent un véritable danger pour le maintien des services aux élèves, aux étudiantes et aux étudiants, en plus de menacer les emplois des membres que nous représentons. Nous avons la ferme intention de combattre les différents projets de compressions budgétaires, de paye au mérite et de bonus à la performance des écoles qui remettent en question la qualité et l'accessibilité de notre système d'éducation public », a déclaré M. Réjean Parent, président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), à l'occasion d'une conférence de presse pour dévoiler les grandes priorités de la Centrale pour l'année 2012.

Le bilan de 2011

Le président de la CSQ a tout d'abord livré le bilan de l'organisation syndicale pour l'année 2011. La Centrale est particulièrement fière d'avoir mené à bien la négociation des responsables de service de garde en milieu familial (RSG). Elle devient ainsi l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par le manque de services offerts aux enfants ayant des besoins particuliers et fréquentant les services de garde. La CSQ, comme plusieurs spécialistes du milieu de l'éducation, plaide la nécessité d'intervenir dès la petite enfance, en amont de l'école, afin de diagnostiquer le plus rapidement possible les problèmes et ainsi de prévoir un plan d'intervention adapté. Il y a une corrélation directe entre l'intervention précoce et la réussite scolaire de ces enfants », ajoute le président de la CSQ.

En ce sens, nous sommes aussi très heureux que la ministre de l'Éducation ait accepté, comme nous le demandions et comme le démontre la recherche, d'apporter une modification au programme de lecture et d'écriture afin d'améliorer la réussite éducative et de réduire le décrochage scolaire, notamment chez les garçons.

Toutefois, la CSQ est déçue du peu d'avancées dans le dossier de la violence à l'école. Malgré les événements malheureux, nos messages répétés et la détresse vécue par les élèves, les parents et le personnel de l'éducation, le plan de lutte bonifié et amélioré tarde toujours à venir et nous n'avons toujours pas de portrait précis du phénomène dans nos établissements scolaires. « L'attitude du gouvernement dans ce dossier est incompréhensible et nous oblige à suppléer à son manque de leadership. Nous collaborons à des projets pilotes, questionnons les milieux pour tenter de mieux cerner les problématiques et élaborons du matériel. Ce n'est pas normal. C'est donc pour cette raison que nous avons intensifié nos travaux afin de proposer des solutions pour dénouer l'impasse dans laquelle le gouvernement semble s'être enlisé », indique le président.

Les priorités de la CSQ pour 2012

En ce qui a trait aux priorités de la CSQ pour 2012, outre le dossier de la violence, la CSQ veut combattre les coupes dans les services publics, notamment dans les secteurs de la santé et des services sociaux. Le Conseil général a d'ailleurs adopté un plan d'action spécifique en éducation afin de marquer fermement son opposition aux propositions du gouvernement libéral et de la Coalition Avenir Québec (CAQ). Les membres considèrent qu'il s'agit d'attaques directes contre notre système d'éducation et craignent les effets négatifs de ces propositions sur la réussite éducative. Le Conseil général a également réitéré son appui au mouvement étudiant dans sa lutte contre la hausse des droits de scolarité et promet d'être à ses côtés au cours des prochains mois.

Un gouvernement qui traite l'éducation comme une dépense

La CSQ est également préoccupée par le prochain budget du Québec et est déçue du refus du ministre des Finances, Raymond Bachand, de rencontrer les représentants de la Centrale à l'occasion des consultations prébudgétaires. Elle a tout de même soumis une série de recommandations concernant les finances publiques et le développement économique du Québec. Ces recommandations visent le financement et le développement des services publics, dont le financement de la formation continue au collégial, l'accès à la formation professionnelle dans les commissions scolaires et le renforcement du caractère public des services de santé et des services sociaux ainsi que le contrôle des finances publiques.

« Nous aurions souhaité dire de vive voix au ministre des Finances que nous jugeons inacceptable sa façon de considérer l'éducation comme une dépense plutôt qu'un investissement. C'est un manque de courage flagrant de refuser d'entendre la CSQ sur les effets des compressions budgétaires sur les services aux élèves. Nous sommes aussi très préoccupés par les coupes en santé et nous lui demandons de revenir sur sa décision d'augmenter la taxe santé à 200 $ cette année. À l'aube du prochain budget, nous lui demandons de faire des choix plus équitables », conclut le président de la CSQ.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 190 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse, CSQ
Cellulaire : 514 235-5082
Courriel : perreault.marjolaine@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale

Profil de l'entreprise

CSQ

Renseignements sur cet organisme

CENTRALE DES SYNDICATS DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.