Bienvenue à Montréal! La FCEI est très inquiète et déçue du budget de
Montréal

MONTRÉAL, le 13 janv. /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a réagi au dépôt du budget de la Ville de Montréal en se disant très inquiète du développement économique de Montréal. Les hausses de taxes annoncées présenteront indéniablement un impact négatif sur le développement de Montréal et son attractivité, tant dans le secteur résidentiel que dans le secteur non résidentiel. "La hausse totale de taxes s'élève à près de 180 millions de dollars, notamment avec celle de la taxe de bienvenue, affaiblira nécessairement le potentiel de Montréal, dont la compétitivité fiscale est déjà déficiente. Par ailleurs, l'imposition d'une nouvelle taxe sur le stationnement constitue une bien mauvaise nouvelle", déclare madame Audrey Azoulay, analyste principale des politiques à la FCEI.

Augmentation des taxes

La FCEI désapprouve totalement l'instauration d'une taxe sur le stationnement de 20 millions de dollars, une nouvelle ponction fiscale qui pourrait augmenter l'an prochain. "Le centre-ville sera nécessairement moins attractif et les petits commerces vont en souffrir", explique madame Azoulay. Pour la FCEI, il est clair que la taxe sur le stationnement constitue une double taxe foncière, puisque le stationnement est déjà calculé dans la taxe foncière.

Madame Azoulay est stupéfaite de l'augmentation globale des taxes de 180 millions de dollars dont les montants n'iront pas dans l'augmentation des services, mais dans l'augmentation des coûts salariaux, particulièrement à cause de la situation des caisses de retraite. "Quand on sait que la rémunération annuelle des employés municipaux de Montréal est de 16,7 % supérieure aux salaires du secteur privé comparables au Canada, l'écart le plus élevé parmi les villes canadiennes, nous croyons qu'il y a clairement des enjeux qui méritent d'être analysés" indique madame Azoulay.

De plus, l'augmentation des charges fiscales de 6 % au secteur non résidentiel envoie un message très négatif aux entrepreneurs montréalais.

"Le ratio de taxation entre les secteurs non résidentiel et résidentiel est passé de 3,31 à 3.54, ce qui fait de Montréal la moins attractive sur le plan fiscal parmi les villes voisines. Pour chaque dollar de taxe versé par un contribuable résidentiel, un entrepreneur paie 3, 50 $! Existe-t-il une réelle volonté d'encourager le monde des affaires à créer des entreprises et à créer de l'emploi? On doit poser la question", fait valoir madame Azoulay.

"La Ville de Montréal fait très certainement face à de nos nombreux défis, mais, avant de refiler tout simplement la facture, elle doit revoir son modèle de dépenses, notamment en ce qui a trait à la productivité des employés de la ville. Rien n'indique dans ce budget un réel souci de rendre l'administration municipale plus performante" conclue madame Azoulay.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente
    les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 105 000 PME
    au Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son
    financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres.
    -------------------------------------------------------------------------
    

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Renseignements: Marie Vaillant, directrice des communications, (514) 861-3234, cellulaire: (514) 919-9535


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.