"Bien plus que de simples taux de décrochage": Un nouveau rapport qui jette
pour la première fois un regard global sur l'état de l'apprentissage chez les
Autochtones au Canada

OTTAWA, le 9 déc. /CNW Telbec/ - Un nouveau rapport du Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA) propose une façon révolutionnaire de mesurer la réussite de l'apprentissage chez les Premières nations, les Inuits et les Métis de partout au Canada.

Le rapport État de l'apprentissage chez les Autochtones au Canada : Une approche holistique de l'évaluation de la réussite présente une vision unique de l'apprentissage - dépassant de loin la salle de classe pour englober le savoir qui s'acquiert auprès de la famille et de la communauté et qui est ancré dans les langues, les traditions et les cultures - et remet en question les stéréotypes négatifs et les anecdotes décevantes.

"Comme les spécialistes de l'apprentissage chez les Premières nations, les Inuits et les Métis le prônent depuis des dizaines d'années, le processus d'apprentissage chez les Autochtones s'étend tout au long de la vie et s'inscrit dans un cadre holistique, une réalité qui est finalement représentée dans ce rapport, affirme Paul Cappon, président-directeur général du CCA. Le rapport constitue une avancée significative puisqu'il reconnaît que l'apprentissage chez les Autochtones est bien plus que de simples taux de décrochage."

Il révèle que par rapport aux Canadiens non autochtones, les apprenants métis, inuits et des Premières nations font plus de bénévolat, s'investissent davantage dans l'apprentissage non structuré (comme la fréquentation de clubs, la participation à des programmes de sports, d'arts et de musique) et participent plus activement à la vie familiale et communautaire. Le rapport indique également qu'ils affichent des taux de scolarisation semblables à ceux de leurs homologues non autochtones au niveau des collèges et des écoles de métiers.

Principales conclusions

    
    -   Plus des deux tiers (70 %) des adultes des Premières nations vivant
        dans une réserve ont fait du bénévolat au sein de leur communauté -
        une des principales sources d'apprentissage communautaire -
        comparativement à moins de la moitié (46 %) des adultes Canadiens.

    -   Quatre jeunes Autochtones sur 10 vivant hors réserve ont déclaré
        interagir avec les aînés au moins une heure par semaine, ailleurs que
        dans la salle de classe; il s'agit d'une source clé d'apprentissage
        de la culture et des traditions.

    -   Près d'un tiers (31 %) des jeunes Autochtones vivant hors réserve ont
        fréquenté des clubs ou des groupes sociaux à l'extérieur de l'école -
        une source dominante d'apprentissage non structuré - comparativement
        à 21 % des jeunes Canadiens.

    -   Près de 98 % des Inuits jeunes ou adultes ont déclaré avoir bénéficié
        d'une forme quelconque de soutien régulier auprès d'autres au sein de
        leur communauté - une hausse comparativement à ce qu'affirmaient 84 %
        d'eux il y a cinq ans.
    

Ces conclusions sont le résultat de la première application du cadre d'évaluation holistique de l'apprentissage tout au long de la vie. Cet outil innovateur et unique élaboré par le CCA intègre plus de 30 indicateurs statistiques permettant de rendre compte de toutes les sphères de l'apprentissage tout au long de la vie chez les Autochtones.

"Il est temps de procéder différemment pour encourager la réussite au sein des Premières nations, affirme Shawn A-in-chut Atleo, chef national de l'Assemblée des Premières Nations. Il y a beaucoup de réussites considérables au sein de nos communautés, et ce rapport dresse un portrait plus complet de l'apprentissage chez les Autochtones, en plus de constituer un point de départ inspirant vers un changement efficace."

En plus d'évaluer des indicateurs classiques d'apprentissage comme le taux d'obtention du diplôme d'études secondaires et le niveau de compréhension de textes suivis, ce rapport mesure une gamme complète d'expériences d'apprentissage acquises ailleurs que dans la salle de classe, de l'apprentissage de la langue ancestrale et de la participation aux cérémonies culturelles et à la chasse, jusqu'au mode d'apprentissage à distance et aux formations liées au travail. Le résultat : un aperçu global et actuel de l'état de l'apprentissage chez les Autochtones.

"Les conclusions indiquées dans ce rapport sont fondées sur le vaste éventail d'expériences et d'occasions qui importent aux Métis quant à leur apprentissage tout au long de la vie, explique Clément Chartier, président du Ralliement national des Métis. En allant plus loin que la trame historique et trop familière du faible rendement scolaire, le rapport brosse un portrait rafraîchissant et plus équilibré de ce que nous sommes en tant qu'apprenants."

Ce rapport constitue la plus récente phase de l'initiative continue du CCA visant à redéfinir la façon d'évaluer la réussite chez les Autochtones, soit un effort s'appuyant fortement sur un partenariat entre des organismes autochtones et des communautés de partout au Canada. En 2007, ce partenariat a permis de présenter trois modèles holistiques d'apprentissage tout au long de la vie, qui reflètent la perspective unique de l'apprentissage chez les Premières nations, les Inuits et les Métis. Ces modèles forment la base du cadre actuel d'évaluation holistique de l'apprentissage tout au long de la vie présenté dans ce rapport.

"J'espère que ce rapport constituera un très bon point de départ pour les décideurs de l'Arctique, affirme Mary Simon, présidente d'Inuit Tapiriit Kanatami. Ainsi, les nombreux éléments positifs qui y sont illustrés ne signifient pas pour autant que les conditions d'apprentissage dans certaines communautés sont acceptables, mais devraient plutôt être considérés comme les pierres d'assise des améliorations à venir."

Le rapport complet est accessible à l'adresse www.ccl-cca.ca/EAA2009.

Au sujet du CCA

Le Conseil canadien sur l'apprentissage est un organisme indépendant à but non lucratif financé en vertu d'une entente avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada. Il a pour mission de fournir aux Canadiens de l'information fondée sur des éléments objectifs afin qu'ils puissent prendre les meilleures décisions possibles en ce qui concerne l'apprentissage à tous les stades de la vie, depuis la petite enfance jusqu'au troisième âge.

SOURCE CONSEIL CANADIEN SUR L'APPRENTISSAGE

Renseignements : Renseignements: Sheena Powell, Communications Conseil canadien sur l'apprentissage, (613) 786-3230, poste 221, spowell@ccl-cca.ca, www.ccl-cca.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL CANADIEN SUR L'APPRENTISSAGE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.