Bien-être animal - Le projet de loi du ministre Pierre Paradis ne répond pas à l'ensemble des enjeux

QUÉBEC, le 16 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Berthier et porte-parole du Parti Québécois en matière d'agriculture et d'alimentation, André Villeneuve, a souligné que certains groupes, lors des consultations en commission parlementaire, ont relevé des lacunes dans le projet de loi 54, Loi visant l'amélioration de la situation juridique de l'animal : on s'inquiète notamment du manque d'inspecteurs affectés au bien-être animal, de l'absence d'encadrement de l'abattage religieux et du fait que la loi ne sera pas appliquée dans les abattoirs sous juridiction fédérale.

« Pour tout le Québec, seulement 15 inspecteurs sont affectés au bien-être animal. Tout le monde convient que c'est nettement insuffisant. Malgré le nombre croissant de plaintes, et malgré les nouvelles responsabilités qui leur incomberont après l'adoption du projet de loi 54, le ministre ne prévoit pas augmenter le nombre d'inspecteurs. Le gouvernement, espérant taire cette information, est même allé jusqu'à refuser d'entendre leurs représentants en commission parlementaire », a dénoncé André Villeneuve.

Par ailleurs, le ministre affirme qu'avec son projet de loi, les pratiques d'abattage religieux seront davantage encadrées. « Où est-ce écrit? Le projet de loi n'en fait pas mention, nulle part. Il n'y a aucun article qui exige une insensibilisation de l'animal avant la mise à mort lors d'un abattage rituel », a poursuivi le porte-parole.

Enfin, les groupes entendus, tout comme le ministre, nous confirment que les abattoirs relevant du fédéral ne seront pas assujettis à la nouvelle loi. « Le ministre devra conclure un hypothétique protocole d'entente pour que la législation québécoise s'applique à ces abattoirs, ce qui n'est aucunement garanti. Il est complètement incohérent, pour un État qui aspire à devenir un leader sur le plan du bien-être animal, que des normes à deux vitesses s'appliquent sur son territoire », a conclu le député de Berthier.

Parce qu'il souscrit au principe du projet de loi du ministre, et dans l'optique de l'améliorer autant que possible, le Parti Québécois continuera d'échanger avec les groupes présents en commission parlementaire.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.