Bell Aliant sous-traite des emplois en Inde

HALIFAX, le 26 août 2015 /CNW/ - Les travailleurs chez Bell Aliant sont préoccupés par le nombre grandissant d'emplois qui sont confiés en sous-traitance à des travailleurs en Inde, Bell Aliant ayant recours à d'autres pratiques de sous-traitance de Bell Canada.

« Lors de l'acquisition de Bell Canada, la société et le gouvernement ont publiquement affirmé que les emplois au Canada atlantique seraient protégés », a affirmé David Gates, président des sections locales d'Unifor représentant les travailleurs des communications de l'Atlantique (Unifor ACL) et président de la section locale 2289 d'Unifor. « Nos membres travaillent, vivent et fournissent des services aux clients dans les provinces du Canada atlantique, et ils sont très déconcertés de voir des emplois confiés en sous-traitance en Inde. Nos travailleurs d'ici, au Canada atlantique, offrent un service attentionné et efficace incomparable. »

Le 21 mai 2015, la direction de Bell Aliant a informé les employés qu'à l'automne de 2015, l'entreprise allait sous-traiter une partie des tâches des centres d'attribution à Wipro, une multinationale indienne. La sous-traitance de ces tâches aura une incidence sur les employés dans chacun des quatre centres d'attribution, soit à Mount Pearl (T.-N.-L.), à Charlottetown (Î.-P.-É.), à Moncton (N.-B.) et à Kentville (N.-É.). Les travailleurs s'inquiètent de l'ampleur que prendront ces opérations de sous-traitance à l'étranger. 

La réduction des effectifs locaux par l'attrition ou la sous-traitance d'emplois en Inde ne correspond pas à l'engagement que cette entreprise avait pris envers les travailleurs de Bell Aliant et les travailleurs des provinces du Canada atlantique au moment de son acquisition de Bell Aliant l'an dernier.

« Lors de l'annonce de cette acquisition l'an dernier, nos membres se demandaient tout naturellement quel serait l'engagement de Bell Canada par rapport au Canada atlantique. La sous-traitance du travail de nos membres et le non-remplacement des travailleurs qui partent à la retraite ne favorisent pas un climat de confiance et donnent pas à penser que des emplois décents seront préservés ici dans les provinces atlantiques », a déclaré Rick Rose, représentant national d'Unifor. L'entreprise a annoncé qu'elle sous-traiterait ses activités de gestion des bâtiments dans l'ensemble du Canada atlantique en février à SNC-Lavalin, et en avril, elle a annoncé que ses activités à l'entrepôt de St. John's (T.-N.-L.) seraient également confiées en sous-traitance à Progistix Solutions Inc. dès le départ à la retraite cette année des travailleurs actuels de Bell Aliant.

Représentant plus de 305 000 travailleurs, dont 26 700 dans le secteur des télécommunications, Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada. Fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, il est issu de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements :

David Gates, président d'UACL, 902-221-5991, ou david.gates@unifor2289.ca ou Rick Rose, représentant national d'Unifor, 902-818-2794, ou rick.rose@unifor.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.