Bell Aliant déclare ses résultats du quatrième trimestre de 2012 et de l'ensemble de l'exercice 2012 ainsi que ses perspectives financières pour 2013

  • Quatrième trimestre de 2012
    • Les résultats du quatrième trimestre correspondent aux attentes.
    • FibreOPMC continue de croître rapidement, avec l'ajout de 20 200 et de 17 400 nouveaux abonnés aux services Internet FibreOP et aux services de télévision FibreOP, respectivement.
    • Des cotisations forfaitaires de 100 M$ ont été faites aux régimes de retraite à prestations déterminées.
  • Résultats pour l'ensemble de l'exercice 2012
    • Le nombre d'abonnés au service FibreOP a plus que doublé.
    • Les replis nets des SAR résidentiels a connu un redressement de 13 pour cent par rapport à 2011.
    • Le repli des produits d'exploitation a connu un redressement pour atteindre 0,5 pour cent par rapport à 1,2 pour cent en 2011.
    • Le repli du BAIIA a connu un redressement pour atteindre 1,5 pour cent par rapport aux 3,6 pour cent affichés en 2011.
    • Les flux de trésorerie disponibles, avant les cotisations forfaitaires aux régimes de retraite à prestations déterminées, se sont établis à 547 M$.
    • Le ratio de versement de dividendes de 82 pour cent s'inscrit dans la fourchette cible à long terme de 75 pour cent à 85 pour cent des flux de trésorerie disponibles.
    • Toutes les cibles pour 2012 ont été atteintes.
  • Perspectives pour 2013
    • Les tendances relatives aux produits et au BAIIA devraient continuer à s'améliorer.
    • 800 000 foyers et entreprises devraient être rejoints par le réseau de fibre optique jusqu'au domicile d'ici la fin de 2013.
    • Il est prévu que l'impôt en espèces payé sera inférieur à 50 M$.
    • Les flux de trésorerie disponibles devraient se situer entre 500 M$ et 560 M$.
    • Le dividende devrait se maintenir à 1,90 $ l'action.

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs. Pour une description des facteurs de risque et des hypothèses connexes, veuillez vous reporter à la rubrique intitulée « Information prospective » figurant ci-après dans le présent communiqué.

HALIFAX, le 5 févr. 2013 /CNW/ - Bell Aliant Inc. (TSX: BA) (Bell Aliant) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et ceux de Bell Aliant Communications régionales Inc. (Bell Aliant, commandité) pour le quatrième trimestre de 2012, ainsi que ses cibles financières pour 2013.

Karen Sheriff, présidente et chef de la direction de Bell Aliant, a déclaré ce qui suit : « En 2012, nous avons encore connu une année solide. Nous nous sommes principalement efforcés de faire croître notre réseau de fibre optique jusqu'au domicile afin que nos clients aient accès à la technologie de pointe que représentent nos services Internet et de télévision FibreOP - et ces efforts portent leurs fruits. Dans les marchés desservis par notre réseau de fibre optique jusqu'au domicile, nous constatons actuellement une hausse des produits et du BAIIA, et la croissance des produits tirés des services de télévision et Internet a amplement suffi à compenser les replis dans nos services de communications vocales traditionnels. Le fait de continuer d'accroître notre clientèle FibreOP est primordial pour assurer un avenir prometteur pour notre entreprise, et nous avons enregistré de très bons résultats à l'égard de la fibre optique jusqu'au domicile en 2012. »

« Dans les territoires que nous desservons, plus de 650 000 foyers et entreprises ont maintenant accès à nos services FibreOP, et nous comptons plus de 110 000 abonnés. L'expansion de notre réseau de fibre optique jusqu'au domicile se poursuivra en 2013, et nous prévoyons rejoindre environ 800 000 foyers et entreprises avec ce service d'ici la fin de l'année, ce qui nous permettra de gérer l'expansion de façon efficiente tout en donnant priorité à l'ajout de nouveaux clients. La majeure partie de notre déploiement du réseau de fibre optique jusqu'au domicile ayant été réalisée, nous sommes sur la bonne voie pour à nouveau connaître une croissance des produits au cours des exercices à venir. »

« Nous voyons également des occasions de croissance dans l'expansion de nos réseaux de prochaine génération auprès de notre clientèle d'affaires et dans le service Sécurité résidentielle évoluée, que nous avons récemment annoncé et qui est le prolongement naturel de notre capacité à miser sur notre expertise et notre position de chef de file en matière de réseaux à large bande afin de desservir nos clients partout chez eux. »

« Plus important encore, nous avons continué de faire des progrès considérables en ce qui concerne notre gestion des coûts en 2012. Malgré les coûts différentiels liés à l'attraction et au soutien de nouveaux abonnés à FibreOP, les charges d'exploitation ont été presque identiques à celles de l'année dernière. La recherche continue des méthodes les plus performantes fait désormais partie intégrante de notre entreprise, et nous trouvons sans cesse des solutions pour réduire les frais d'exploitation traditionnels afin d'aider à financer nos initiatives en matière de croissance. »

« J'étais optimiste lorsque l'année 2012 a commencé, et je lui suis maintenant encore davantage », a continué Mme Sheriff. « Nos tendances financières ont été meilleures en 2012 qu'en 2011, et je suis convaincue que 2013 sera une année encore meilleure alors que nous continuerons de constater une croissance de l'ensemble de nos produits et du BAIIA. »

« Le fait que nos flux de trésorerie disponibles demeurent solides a permis à Bell Aliant d'agrandir son réseau de fibre optique jusqu'au domicile tout en maintenant un ratio de versement de dividendes conforme à sa fourchette cible à long terme de 75 pour cent à 85 pour cent des flux de trésorerie disponibles. Bell Aliant a utilisé l'excédent de ses flux de trésorerie disponibles en 2012 pour verser des cotisations forfaitaires à ses régimes de retraite à prestations déterminées au cours du quatrième trimestre. »

« Les actifs de nos régimes de retraite ont généré un rendement global de plus de 9 pour cent en 2012, ce qui représente une formidable réalisation compte tenu du contexte de faibles taux d'intérêt que nous connaissons », a déclaré Glen LeBlanc, vice-président directeur et chef des affaires financières. « Ce solide rendement, en plus des cotisations forfaitaires de 100 M$ à nos régimes de retraite à prestations déterminées faites au cours du quatrième trimestre, servira à faire profiter plus d'actifs dans nos régimes de retraite et à mitiger encore davantage les risques liés à nos obligations de capitalisation des régimes de retraite à l'avenir. »

« Cette cotisation déductible d'impôt aux régimes de retraite ainsi que d'autres mesures de planification fiscale ont fait en sorte que nous prévoyons payer un montant relativement faible d'impôt en espèces encore une fois en 2013. Par conséquent, nous prévoyons que notre ratio de versement de dividendes pour 2013 demeurera conforme à notre fourchette cible à long terme de 75 pour cent à 85 pour cent des flux de trésorerie disponibles même alors que nous déployons encore davantage notre réseau de fibre optique jusqu'au domicile. »

« Grâce aux perspectives de notre entreprise et à notre capacité démontrée d'exécuter nos stratégies, nous sommes confiants de pouvoir continuer à verser à nos actionnaires notre solide dividende actuel tout en faisant ces investissements importants qui nous rendront encore plus forts pour affronter l'avenir », a conclu M. LeBlanc.

Points saillants du quatrième trimestre de 20121

Bell Aliant Inc. a affiché un bénéfice net de 329 M$ pour l'exercice complet 2012, ce qui représente une hausse de 6 M$ par rapport à 2011. Le bénéfice par action et le bénéfice par action rajusté pour l'exercice s'établissaient respectivement à 1,43 $ et à 1,71 $ par rapport à 1,41 $ et à 1,70 $ pour 2011. Le moment auquel des charges de restructuration ont été engagées par rapport à l'an dernier a fait en sorte que le bénéfice enregistré au cours du quatrième trimestre de 2012 a été de 70 M$ par rapport à 80 M$ pour le trimestre analogue en 2011, tandis qu'une hausse de 17 M$ avait été constatée au cours du troisième trimestre de 2012 par rapport au trimestre analogue de l'année précédente.

Les points saillants financiers du quatrième trimestre et pour l'ensemble de l'exercice de Bell Aliant, commandité sont résumés comme suit :

(en millions de dollars)
(non audités)
Quatrième
trimestre
de 2012
Quatrième
trimestre
de 2011
Variation Exercice
complet
2012
Exercice
complet
2011
Variation
Produits d'exploitation 695 $ 701 $ (0,8 %) 2 762 $ 2 775 $ (0,5 %)
BAIIA(1) 317 324 (2,4 %) 1 307 1 327 (1,5 %)
Dépenses en
immobilisations(1)
134 137 (2,0 %) 592 573 3,4 %
Flux de trésorerie
disponibles(1)(2)
189 168 12,7 % 547 557 (1,7 %)

(1) Le BAIIA, les flux de trésorerie disponibles et le bénéfice par action rajusté sont des mesures non conformes aux IFRS. Pour obtenir de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2012 de Bell Aliant, commandité.
(2) Les flux de trésorerie disponibles ne tiennent pas compte des cotisations forfaitaires aux régimes de retraite à prestations déterminées de 100 M$ au quatrième trimestre de 2012, de 115 M$ au quatrième trimestre de 2011, de 100 M$ pour l'exercice complet 2012, et de 315 M$ pour l'exercice complet 2011.

Les produits d'exploitation constatés au quatrième trimestre de 2012 se sont établis à 695 M$, ce qui représente une baisse de 6 M$ (0,8 pour cent) par rapport au même trimestre en 2011. La croissance des produits tirés des services Internet, de télévision et de sans fil ont largement contrebalancé les replis des revenus tirés des services téléphoniques local et interurbain et d'autres services. Les charges d'exploitation ont augmenté de 2 M$ au cours du quatrième trimestre de 2012 par rapport au même trimestre en 2011; cette hausse découlait principalement de l'augmentation des frais liés au soutien aux ventes et au contenu télévisuel en lien avec la hausse du nombre d'abonnés FibreOP, qui a été largement contrebalancée par des gains de productivité, ainsi que d'un gain non récurrent lié à la compression des régimes d'avantages postérieurs à l'emploi qui a été enregistré au cours du quatrième trimestre de 2011, sans se reproduire pendant le trimestre analogue en 2012. Par conséquent, le BAIIA a connu une baisse de 7 M$ (2,4 pour cent) au cours du quatrième trimestre de 2012 par rapport au même trimestre en 2011.

Les dépenses en immobilisations engagées au cours du quatrième trimestre de 2012 se sont élevées à 134 M$, ce qui représente une baisse de 3 M$ (2,0 pour cent) par rapport au même trimestre l'an dernier, puisque les frais liés au nombre accru de raccordements de nouveaux abonnés FibreOP ont été contrebalancés par l'expansion plus modeste de l'empreinte du réseau de fibre optique jusqu'au domicile et par la baisse des dépenses en immobilisations liées aux services traditionnels. Au cours du quatrième trimestre de 2012, les nombres d'ajouts nets d'abonnés aux services Internet et de télévision par la fibre optique ont augmenté respectivement de 7 100 et de 6 200, ce qui représente des hausses de plus de 50 pour cent par rapport au même trimestre en 2011. Bell Aliant a rejoint 35 000 foyers et entreprises supplémentaires avec ses services de fibre optique jusqu'au domicile au cours du quatrième trimestre de 2012, en comparaison avec 60 000 foyers et entreprises supplémentaires au cours du même trimestre en 2011. Au total, le nombre de foyers et d'entreprises desservis par ce service s'élevait à 656 000 à la fin de décembre 2012.

Les flux de trésorerie disponibles, compte non tenu des cotisations forfaitaires versées aux régimes de retraite à prestations déterminées, se sont élevés à 189 M$ au cours du quatrième trimestre de 2012, ce qui représente une hausse de 21 M$ (soit 12,7 pour cent) par rapport au même trimestre l'an dernier. L'augmentation était principalement attribuable à la quantité supérieure de liquidités découlant de variations du fonds de roulement au cours du quatrième trimestre de 2012 par rapport au même trimestre l'an dernier.

Au cours du quatrième trimestre de 2012, Bell Aliant a versé des cotisations forfaitaires de 100 M$ à ses régimes de retraite à prestations déterminées, en comparaison avec 115 M$ au cours du trimestre analogue en 2011. Les cotisations de 2012 ont été largement financées par les flux de trésorerie disponibles excédentaires générés par l'entreprise, et elles amélioreront le statut de financement de ces régimes dans le contexte difficile de faibles taux d'intérêt, réduisant ainsi les cotisations de capitalisation des régimes de retraite prévues à l'avenir. Les cotisations sont également déductibles d'impôt, ce qui contribue à la réduction du montant prévu de l'impôt qui sera payable pour 2013.

Détails concernant les produits
Les produits globaux des services de données, y compris Internet et télévision, ont enregistré une hausse de 18 M$ (7,7 pour cent) au cours du quatrième trimestre de 2012 en comparaison avec le trimestre analogue en 2011.

Au cours du quatrième trimestre de 2012, les produits tirés des services Internet ont enregistré une hausse de 7 M$ (5,5 pour cent) et les produits moyens par client tirés des services Internet résidentiels haute vitesse ont augmenté de 4,2 pour cent par rapport au trimestre analogue l'an dernier. Cette hausse découlant de la prise de mesures visant les tarifs et de la migration de clients vers des services à valeur accrue, y compris FibreOP. Le nombre d'abonnés aux services Internet FibreOP a augmenté de 20 200, portant le nombre global d'abonnés à ce service à 112 200 à la fin de décembre 2012. Les ajouts d'abonnés aux services Internet FibreOP incluent des clients existants de Bell Aliant ayant migré de réseaux de DSL et de fibre jusqu'au nœud vers ce service amélioré. Ces migrations n'ont pas contribué à l'accroissement global du nombre d'abonnés aux services Internet haute vitesse, mais plutôt à une fidélisation accrue de notre clientèle ainsi qu'à une croissance des PMC globaux. Le nombre global d'ajouts nets d'abonnés aux services Internet haute vitesse s'élevait à 4 800 au cours du quatrième trimestre de 2012 (ce qui représente une hausse par rapport au nombre de 3 400 tels ajouts constaté au cours du même trimestre l'an dernier), portant le nombre total d'abonnés aux services Internet haute vitesse à 918 400 à la fin de décembre 2012, soit une hausse de 2,6 pour cent par rapport à la fin de l'exercice précédent.

Les produits tirés des services de télévision sur IP ont enregistré une hausse de 10 M$ au cours du quatrième trimestre de 2012 par rapport au trimestre analogue en 2011, portant le nombre global d'abonnés à ces services à 123 000 à la fin de décembre 2012. Le nombre d'abonnés aux services de télévision FibreOP a fait un bond de 17 400 au cours du trimestre, atteignant 96 800; une partie de ces nouveaux abonnés venait des services de télévision par la fibre jusqu'au nœud de Bell Aliant. Le nombre global d'ajouts nets d'abonnés à la télévision sur IP s'est élevé à 15 600 au cours du quatrième trimestre de 2012, comparativement à 8 900 un an plus tôt.

Les produits tirés du service local et du service interurbain ont reculé de 15 M$ (4,8 pour cent) et de 10 M$ (11,6 pour cent), respectivement, au cours du quatrième trimestre de 2012, comparativement au même trimestre en 2011, en raison de replis des SAR de 5,2 pour cent. Les replis nets des SAR résidentiels se sont élevés à 33 800 au cours du quatrième trimestre de 2012, ce qui représente une amélioration de 1 600 par rapport à ceux constatés lors du même trimestre en 2011; cette amélioration était attribuable au nombre accru de raccordements de nouveaux et d'anciens clients ainsi qu'à une meilleure fidélisation de la clientèle sur les marchés FibreOP. Les replis nets des SAR d'affaires de 10 600 représentaient une hausse de 2 200 par rapport au même trimestre un an plus tôt, et ce, surtout en raison de la migration d'un nombre accru de clients vers des technologies sur IP, ce qui réduisait les SAR mais fidélisait les clients d'affaires.

Les produits tirés du service sans fil ont fait un bond de 4 M$ (15,9 pour cent) au cours du quatrième trimestre de 2012 en comparaison avec le même trimestre un an plus tôt, et ce, en raison de la croissance du nombre d'abonnés et des PMC tirés du service sans fil, respectivement de 5,5 pour cent et de 9,4 pour cent, en comparaison avec l'an dernier.

Les produits tirés d'autres services ont reculé de 2 M$ (4,7 pour cent) au cours du quatrième trimestre de 2012 en comparaison avec le même trimestre en 2011, et ce, surtout en raison du repli des produits tirés des services de location, entre autres, qui a été légèrement contrebalancé par la croissance des ventes de produits.

Perspectives pour 2013

Les perspectives financières de Bell Aliant pour 2013 sont les suivantes :

  Résultats pour 2012 Perspectives pour 2013
Produits d'exploitation 2 762 M$ 2 730 M$ à 2 810 M$
BAIIA(1) 1 307 M$ 1 275 M$ à 1 325 M$
Dépenses en immobilisations 592 M$ 525 M$ à 575 M$
Flux de trésorerie
disponibles(1)
547 M$(2) 500 M$ à 560 M$
Bénéfice par action rajusté(1) 1,63 $(3) 1,45 $ à 1,75 $

(1) Le BAIIA, les flux de trésorerie disponibles et le bénéfice par action rajusté sont des mesures non conformes aux IFRS. Pour obtenir de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2012 de Bell Aliant, commandité.
(2) Compte non tenu des cotisations forfaitaires de 100 M$ aux régimes de retraite à prestations déterminées effectuées en 2012.
(3) Le bénéfice par action rajusté tient compte de l'adoption obligatoire de modifications de la Norme comptable internationale 19 (IAS19) - Avantages du personnel, avec prise d'effet le 1er janvier 2013; le bénéfice par action rajusté pour 2012 a été redressé de sorte qu'il soit conforme aux perspectives pour 2013.

En 2013, les produits d'exploitation devraient se situer entre 2 730 M$ et 2 810 M$, comparativement à 2 762 M$ en 2012. La forte croissance des produits tirés des services Internet et de télévision découlant de l'expansion du réseau de fibre optique jusqu'au domicile devrait compenser les baisses des produits tirés des services de communications vocales traditionnels attribuables à la concurrence et aux remplacements de technologies. Les charges d'exploitation devraient enregistrer une légère hausse en 2013 par rapport à celles de 2012. Des économies découlant d'initiatives en matière de productivité devraient compenser largement les augmentations des coûts découlant de la pression inflationniste normale et les coûts du déploiement de la technologie de fibre optique FibreOP. Toutefois, les coûts du service courant des charges de retraite inclus dans le BAIIA devraient augmenter en raison de la baisse des taux d'actualisation.

Le BAIIA devrait s'établir entre 1 275 M$ et 1 325 M$ en 2013 comparativement à 1 307 M$ en 2012.

En 2013, les dépenses en immobilisations devraient se situer entre 525 M$ et 575 M$ comparativement à 592 M$ en 2012. L'expansion plus modeste de l'empreinte du réseau de fibre optique jusqu'au domicile, l'amélioration de la productivité quant aux frais de raccordement d'abonnés au réseau de FibreOP, et la non-récurrence des coûts de démarrage de l'expansion du réseau à l'extérieur des provinces de l'Atlantique engagés en 2012 devraient contrebalancer les frais liés au nombre accru de raccordements de nouveaux abonnés aux services FibreOP en 2013 par rapport à 2012.

Les flux de trésorerie disponibles devraient se situer entre 500 M$ et 560 M$ en 2013, comparativement à 547 M$ en 2012, compte non tenu des cotisations forfaitaires aux régimes de retraite à prestations déterminées. Ces données reflètent l'attente selon laquelle les dépenses en immobilisations en 2013 seront inférieures à celles de 2012, et que les impôts en espèces seront supérieurs en 2013 à ceux de 2012, quoique inférieurs à 50 M$ au total, et qu'ils ne se situeront toujours pas au niveau des paiements d'impôt sur le revenu normaux pour une année complète, qui se situeraient entre 125 M$ et 145 M$.

Le bénéfice par action rajusté en 2013, qui tient compte de l'adoption des modifications apportées aux normes comptables visant les avantages du personnel en 2013, devrait se situer entre 1,45 $ et 1,75 $, en comparaison avec un bénéfice par action rajusté de 1,63 $ en 2012. La hausse des charges en espèces nettes au titre des régimes de retraite découlant de la baisse des taux d'actualisation à la clôture de l'exercice 2012 devrait contribuer à la réduction du bénéfice net en 2013 par rapport à 2012.

Dividendes déclarés

Bell Aliant a déclaré un dividende trimestriel de 0,475 $ l'action ordinaire, payable le 28 mars 2013 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 15 mars 2013.

Bell Aliant Actions privilégiées Inc. a déclaré un dividende de 0,303125 $ l'action sur ses actions privilégiées de série A et un dividende de 0,284375 $ l'action sur ses actions privilégiées de série C, chacun de ces dividendes étant payable le 28 mars 2013 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 15 mars 2013.

À moins d'indication contraire, les dividendes versés par Bell Aliant et par Bell Aliant Actions privilégiées Inc. aux résidents du Canada constituent des « dividendes déterminés », au sens de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et des lois provinciales analogues.

Renseignements supplémentaires

De plus amples renseignements sur les résultats du quatrième trimestre de 2012 et les perspectives pour 2013 de Bell Aliant et de Bell Aliant, commandité sont donnés dans les documents d'information supplémentaire de Bell Aliant pour le quatrième trimestre de 2012 et dans le rapport de gestion de Bell Aliant, commandité pour ce même trimestre, que l'on peut trouver sur le site www.bellaliant.ca/investisseurs et sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Conférence téléphonique avec les analystes

Une conférence téléphonique avec la communauté financière aura lieu le 5 février 2013 à 8 h (heure de l'Est). Les numéros à composer sont le 1-866-226-1792 ou le 416-340-2216 pour les participants de la région de Toronto. Les représentants des médias sont invités à y assister en mode écoute seulement. Une retransmission en différé de la conférence sera accessible jusqu'au 5 mars 2013. Pour accéder à la retransmission en différé, composez le 1-800-408-3053 ou le 905-694-9451 et entrez le code d'accès 3266319#.

Une webdiffusion audio en direct de la conférence téléphonique est accessible à l'adresse www.bellaliant.ca, sous l'onglet « Relations avec les investisseurs Une retransmission de la conférence téléphonique sera accessible sur le site Web pendant un an.

Notes

L'information contenue dans le présent communiqué n'est pas auditée.

(1) La quasi-totalité du bénéfice de Bell Aliant provient de sa propriété de Bell Aliant, commandité. Les résultats de Bell Aliant, commandité consolident les résultats de Bell Aliant Communications régionales, société en commandite, de Télébec, société en commandite, de NorthernTel, société en commandite et de Bell Aliant Actions privilégiées Inc.
   
(2) Les fluctuations énoncées sous forme de pourcentage dans le présent communiqué et liées à des valeurs en dollars sont fondées sur des nombres arrondis au cent mille près conformément aux renseignements contenus dans les documents d'information supplémentaire de Bell Aliant et dans le rapport de gestion de Bell Aliant, commandité pour le quatrième trimestre de 2012. À moins d'indication contraire, les valeurs en dollars énoncées dans le présent communiqué sont arrondies au million près. À moins d'indication contraire, les paramètres visant le nombre de clients sont arrondis au cent près.
   
(3) Définitions de mesures non conformes aux IFRS :
   
  a. BAIIA : Bell Aliant définit le BAIIA comme les produits d'exploitation moins les charges d'exploitation (le bénéfice d'exploitation) avant les intérêts, les impôts sur le revenu, l'amortissement, les indemnités de départ et les autres frais.
     
  b. Flux de trésorerie disponibles : Bell Aliant définit les flux de trésorerie disponibles comme l'encaisse provenant des activités d'exploitation, moins les dépenses en immobilisations. Les flux de trésorerie disponibles comprennent l'encaisse provenant des activités de Bell Aliant et de Bell Aliant, commandité sur une base combinée.
     
  c. Bénéfice par action rajusté : Bell Aliant définit le bénéfice par action rajusté comme le bénéfice par action (compte tenu de la dilution) rajusté pour tenir compte de l'effet par action de l'amortissement de la répartition du coût d'acquisition, déduction faite de l'impôt sur le revenu.

Pour obtenir un rapprochement entre ces mesures non conformes aux IFRS et les mesures conformes aux IFRS qui s'en rapprochent le plus, veuillez vous reporter au rapport de gestion de Bell Aliant, commandité pour le quatrième trimestre de 2012, qui est disponible aux adresses www.bellaliant.ca/investors et www.sedar.com.

Information prospective
Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs qui ont trait à des événements, des résultats, des circonstances ou des attentes futurs prévus, plus particulièrement en ce qui a trait aux plans d'expansion de la fibre optique jusqu'au domicile, aux perspectives financières pour 2013 et aux versements futurs de dividendes. À moins d'indication contraire, ces énoncés prospectifs décrivent les attentes de la direction au 5 février 2013. Ils sont fondés sur les croyances de la direction à l'égard d'événements futurs, et bon nombre d'entre eux sont fondamentalement incertains et indépendants de la volonté de la direction. Ces énoncés ne constituent pas des garanties du rendement futur, et ils sont fondés sur des hypothèses qui peuvent se révéler inexactes et comporter de nombreux risques et de nombreuses incertitudes difficiles à prédire.

Principales hypothèses

Plusieurs hypothèses ont été posées dans le cadre de l'élaboration des perspectives financières pour 2013 de Bell Aliant et des énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué. Pour 2013, Bell Aliant prévoit ce qui suit :

    Hypothèses ayant trait aux marchés
     
a)   La concurrence sur le marché des affaires et sur le marché de la consommation continuera de s'avérer intense.
     
b)   L'abandon du sans fil au profit de services de communications vocales s'intensifiera sur les marchés desservis par Bell Aliant mais continuera de prendre du retard par rapport à d'autres régions du Canada.
     
    Hypothèses ayant trait à l'exploitation
     
c)   Les replis des SAR connaîtront un léger redressement par rapport à 2012.
     
d)   Le nombre net de nouveaux abonnés aux services Internet haute vitesse augmentera légèrement en comparaison avec 2012.
     
e)   Le nombre net de nouveaux abonnés aux services de télévision sur IP sera légèrement supérieur à celui constaté en 2012.
     
f)   Bell Aliant continuera d'investir dans la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile afin de faire en sorte qu'environ 800 000 foyers et entreprises y aient accès d'ici la fin de 2013, ce qui devrait entraîner une augmentation des PMC résidentiels globaux ainsi qu'un accroissement du nombre d'abonnés aux services de télévision et une croissance des produits.
     
g)   Les réductions de coûts se poursuivront en 2013, compensant largement les hausses de coûts liés au déploiement de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile et la pression inflationniste normale. L'expansion continue de la clientèle des services de télévision entraînera une hausse du coût des produits vendus (CPV) en lien avec les coûts liés au contenu télévisuel, et donc une légère hausse des dépenses globales.
     
    Hypothèses d'ordre financier
     
h)   En 2013, le coût net des régimes d'avantages sociaux sera déclaré conformément aux modifications de l'IAS 19. Le taux d'actualisation applicable aux dépenses engagées en 2013, en fonction de celles affichées à la clôture de l'exercice 2012, est de 4,4 pour cent en comparaison avec 5,2 pour cent pour les dépenses engagées en 2012. Les coûts du service courant des charges de retraite dont le BAIIA de 2013 tient compte se situeront entre 60 M$ et 70 M$ en comparaison avec 57 M$ en 2012. Les frais de financement des régimes d'avantages sociaux nets inférieurs au BAIIA se situeront entre 30 M$ et 35 M$ en 2013, selon des taux de rendement sur l'actif du régime et d'actualisation sur les dettes de 4,4 pour cent, en comparaison avec le montant mis à jour de 23 M$ de frais de financement des régimes nets en 2012.
     
i)   La quasi-totalité des sommes nécessaires pour financer le déficit des caisses de retraite pour 2013 seront obtenues au moyen de prélèvements sur les cotisations forfaitaires volontaires aux régimes de retraite à prestations déterminées effectuées au cours d'exercices antérieurs ou de lettres de crédit; le financement en espèces pour la réduction du déficit en 2013 s'établira entre 0 $ et 10 M$. Le financement en espèces des coûts du service au cours de la période et des autres régimes d'avantages sociaux nets se situera entre 60 M$ et 70 M$, comparativement à 64 M$ en 2012.
     
j)   Les intérêts nets versés se situeront entre 155 M$ et 165 M$ en 2013, en comparaison avec 155 M$ en 2012.
     
k)   Le revenu imposable sera imposé à un taux d'imposition du revenu des sociétés fédéral/provincial harmonisé de 28 pour cent en 2013, et la charge d'impôt sera d'environ 120 M$ à 140 M$ pour 2013, comparativement à 132 M$ en 2012. L'utilisation de reports prospectifs de pertes fiscales accumulées fera en sorte que l'impôt en espèces payé sera inférieur à 50 M$ en 2013, comparativement à 9 M$ en 2012.
     
l)   Les initiatives en matière de productivité se traduiront par l'utilisation de liquidités d'environ 10 M$ à 15 M$ en 2013, en comparaison avec 26 M$ en 2012, pour payer les frais liés aux indemnités de départ, aux avantages sociaux et à la rationalisation des locaux.
     
m)   La charge d'amortissement de Bell Aliant pour l'exercice 2013 se situera entre 620 M$ et 640 M$ en comparaison avec 645 M$ en 2012. L'amortissement des rajustements du coût d'acquisition, s'élevant à 80 M$, soit environ 0,26 $ l'action compte tenu de l'impôt, ne sera pas pris en compte dans le calcul du bénéfice par action rajusté; en 2012, cet amortissement s'était élevé à 88 M$, soit 0,28 $ l'action.
     
n)   Les dividendes sur les actions privilégiées totaliseront 28 M$.
     
o)   Le dividende annuel sur nos actions ordinaires continuera de s'établir à 1,90 $ l'action.

Bell Aliant encourage les investisseurs à examiner la rubrique concernant les facteurs de risque ci-dessous, ainsi que les informations connexes, pour un énoncé des divers facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent des résultats actuellement prévus.

Facteurs de risque
Il existe de nombreux facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements diffèrent de façon importante des attentes actuelles. Les plus importants facteurs que Bell Aliant a identifiés comme pouvant toucher ses résultats ou événements en 2013 incluent notamment les suivants : l'intensification de la concurrence; la capacité de la direction de réaliser des stratégies et des plans, notamment l'expansion du réseau de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile, la croissance de la clientèle et la gestion de notre structure de coûts; la conjoncture économique en général; l'évaluation de la valeur des caisses de retraite et les risques liés aux placements; la dépendance envers les systèmes; l'évolution de la technologie; la demande pour nos produits et services; nos relations d'affaires avec BCE Inc. (BCE) et Bell Canada; l'évolution de la réglementation; la dépendance envers des fournisseurs clés; le maintien des notes de crédit; les clauses restrictives et celles relatives à l'effet de levier; les droits de gouvernance de BCE; la dépendance à l'égard du personnel clé et les relations de travail, y compris les exigences en matière de planification efficace de la continuité des activités ainsi que la capacité de recruter et de fidéliser de nouveaux employés; les éventualités de nature juridique et les modifications apportées aux lois, y compris en matière de respect de la vie privée et de protection des renseignements concernant les clients; ainsi que les risques liés à la fiscalité. Certains de ces facteurs de risque sont dans une grande mesure indépendants de la volonté de Bell Aliant. Pour obtenir plus de renseignements à l'égard des facteurs et hypothèses importants dont nous avons tenu compte dans l'élaboration de l'information prospective ainsi que des facteurs de risque qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de l'information prospective, veuillez également vous reporter à la rubrique « Gestions des risques » du rapport de gestion de Bell Aliant Inc. pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011 ainsi qu'à la rubrique « Hypothèses formulées lors de la préparation des informations prospectives » et « Risques pouvant avoir une incidence sur nos activités et nos résultats » du rapport de gestion de Bell Aliant Communications régionales Inc. pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011, tels que ces documents sont mis à jour par les rapports de gestion de ces entités pour l'exercice 2012, ainsi qu'à la rubrique « Facteurs de risque » des notices annuelles de 2011 de Bell Aliant Inc. et de Bell Aliant Communications régionales Inc., lesquels documents sont tous disponibles sur les sites www.bellaliant.ca et www.sedar.com.

Si un facteur de risque a une incidence imprévue sur Bell Aliant ou que des hypothèses sous-jacentes aux énoncés prospectifs se révèlent inexactes, les résultats ou les événements réels pourraient être sensiblement différents de ceux prédits. À moins d'indication contraire, l'information prospective ne tient pas compte de l'incidence que des opérations, ou des éléments non récurrents ou d'autres éléments spéciaux, annoncés ou survenant après la date à laquelle l'information est fournie pourraient avoir sur les activités. L'information prospective figurant dans le présent communiqué et dans les documents auxquels il fait référence doit être lue à la lumière de la présente mise en garde. Rien ne garantit que les résultats ou les événements prédits par Bell Aliant se concrétiseront ou, même s'ils se concrétisent en presque totalité, qu'ils entraîneront les conséquences prévues pour Bell Aliant.

Sauf si les lois canadiennes sur les valeurs mobilières exigent le contraire, Bell Aliant dénie toute intention et n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser l'information prospective même si de nouveaux renseignements deviennent disponibles, à la suite d'événements futurs ou pour toute autre raison. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment à l'information prospective. L'information prospective a pour objet de fournir des renseignements concernant les attentes actuelles de la direction ainsi que ses plans pour l'exercice 2013 ou d'autres périodes à venir. Le lecteur doit être conscient que ces renseignements peuvent ne pas être adéquats à d'autres fins.

À propos de Bell Aliant
Bell Aliant (TSX : BA) est l'un des plus importants fournisseurs de services de communications régionaux en Amérique du Nord et la première société au Canada à desservir une ville entière au moyen de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile avec ses services de FibreOP. Par l'intermédiaire de ses entités actives, Bell Aliant offre aux consommateurs de six provinces canadiennes des services novateurs en matière d'information, de communications et de technologie, y compris les services vocaux, la transmission de données, le service Internet, les services de vidéo et des solutions d'affaires à valeur ajoutée. Les employés de Bell Aliant offrent choix, commodité et service à la clientèle de la plus haute qualité.

 

SOURCE : BELL ALIANT INC. - FRANCAIS

Renseignements :

Relations avec les médias :
Sarah Levy MacLeod
Sans frais : 855-487-5026
sarah.levy@bellaliant.ca
mediarelations@bellaliant.ca

Relations avec les investisseurs :
Zeda Redden
Sans frais : 877-487-5726
zeda.redden@bellaliant.ca

Profil de l'entreprise

BELL ALIANT INC. - FRANCAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.