Bell Aliant annonce son projet de se convertir en société par actions et
d'accélérer le déploiement de son service de fibre optique jusqu'au domicile
de même que ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2010

    
    - Le rendement pour le premier trimestre de 2010 s'inscrit dans la
      tendance d'afficher de solides résultats.
    - La conversion devrait prendre effet le 1er janvier 2011, sous réserve
      du résultat du vote des porteurs de parts en juin.
    - En 2010, les distributions mensuelles continueront d'être de 0,2417 $
      par part versées mensuellement (2,90 $ par part annuellement).
    - La politique en matière de dividendes après 2010 vise des versements
      élevés durables de flux de trésorerie disponibles annuels.
    - Le dividende initial devrait être de 0,475 $ par action versé
      trimestriellement (1,90 $ par action annuellement) à compter de 2011,
      ce qui représente un rendement de 7,5 pour cent par rapport au cours
      des parts en date d'aujourd'hui.
    - L'investissement de 350 M$ dans le service de fibre optique jusqu'au
      domicile en accélérera l'expansion de façon à ce que plus de 600 000
      résidences et entreprises soient connectées d'ici la fin de 2012.
    

HALIFAX, le 4 mai /CNW/ - Le Fonds de revenu Bell Aliant Communications régionales (Bell Aliant ou le Fonds) (TSX : BA.UN) a annoncé aujourd'hui les détails de son projet d'abandonner sa structure de fiducie de revenu pour se convertir en société par actions (la Conversion) de même que les résultats financiers du premier trimestre 2010 du Fonds et de Placements Bell Aliant Communications régionales, société en commandite (Placements Bell Aliant, société en commandite). Placements Bell Aliant, société en commandite a également annoncé son intention d'accélérer le déploiement de sa technologie de la fibre optique jusqu'au domicile.

Résultats du premier trimestre 2010

"Au cours des 18 derniers mois, nous avons accompli de grands progrès pour rétablir notre structure de coûts et accroître nos activités à large bande grâce au lancement de la technologie de fibre optique jusqu'au domicile, et cette tendance s'est poursuivie au cours du dernier trimestre," a annoncé Karen Sheriff, présidente et chef de la direction. "Je suis heureuse que nous ayons réussi à stabiliser le repli de nos SAR, de sorte qu'il soit au même niveau qu'au premier trimestre l'année dernière malgré l'intensification de la concurrence dans nos territoires. Grâce à la forte croissance de nos produits tirés d'Internet et au rétrécissement continu de nos frais d'exploitation et de nos dépenses en immobilisations, nous avons pu continuer d'afficher un solide rendement au chapitre de l'encaisse distribuable."

"Nos résultats pour le premier trimestre correspondaient à nos attentes, et nous prévoyons que nous résultats à la fin de 2010 devraient s'inscrire à l'intérieur des valeurs indiquées dans nos directives annoncées en février," a poursuivi Mme Sheriff.

Les faits saillants financiers du premier trimestre de Placements Bell Aliant, société en commandite sont les suivants :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars)     T1 2010         T1 2009        Variation en
                                                                 pourcentage
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation        779 $           818 $            (4,9 %)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                          354             359              (1,4 %)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations     95             107             (11,7 %)
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable          200             196               1,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

Les produits d'exploitation ont diminué de 40 M$ (4,9 pour cent) au cours du premier trimestre de 2010 par rapport au premier trimestre de 2009. Cette diminution est attribuable à la réduction des ventes, à faible marge, de matériel de technologies de l'information (TI) après un premier trimestre vigoureux en 2009 et aux diminutions des produits tirés du service local et du service interurbain liées à une baisse dans les services d'accès au réseau (SAR). Ces diminutions ont été contrebalancées dans une certaine mesure par l'augmentation des produits tirés d'Internet. Les produits du premier trimestre de 2010 ont baissé de 23 M$ ou de 3,2 pour cent par rapport au même trimestre en 2009 pour tenir compte des produits tirés des activités de TI.

Les réductions des frais d'exploitation de 35 M$ (7,6 pour cent) attribuables à la régression du coût des ventes et les avantages tirés de la restructuration et d'autres initiatives ont atténué les effets sur le BAIIA de la baisse des produits, le BAIIA global ayant diminué de 5 M$ au cours du premier trimestre de 2010 par rapport au même trimestre en 2009. La marge du BAIIA a monté à 45,4 pour cent au cours du premier trimestre de 2010 par rapport à 43,8 pour cent pour le même trimestre en 2009.

Les produits tirés du service local ont reculé de 15 M$ (4,5 pour cent) au cours du premier trimestre de 2010 par rapport au même trimestre de 2009 en raison du recul des SAR et d'une diminution de 5 M$ des produits tirés de contributions. Les SAR résidentiels et d'affaires ont reculé de 6,0 pour cent et de 3,4 pour cent, respectivement, par rapport à l'année précédente, en raison principalement de l'intensification de la concurrence. Les diminutions totales des SAR au cours du trimestre se sont améliorées d'environ 5 000 au cours du quatrième trimestre de 2009 et étaient similaires à celles observées au cours du premier trimestre de 2009.

Les produits tirés des services d'interurbain ont diminué de 9 M$ (8,2 pour cent) au cours du premier trimestre de 2010 comparativement au même trimestre en 2009 par suite de la diminution des SAR et de la migration vers des plans d'interurbain forfaitaires.

Les produits tirés d'Internet ont augmenté de 8 M$ (8,4 pour cent) au cours du premier trimestre de 2010 par rapport à la même période en 2009; le nombre d'abonnés à Internet haute vitesse a augmenté de 6,5 pour cent par rapport à l'an passé et le nombre d'abonnés au service de télévision de Bell Aliant a également pris de l'expansion. Les produits moyens par client tirés des services Internet résidentiels haute vitesse se sont élevés de 5,5 pour cent par rapport au même trimestre en 2009 en raison des mesures visant les tarifs et de la migration des clients vers des services à valeur accrue.

Les produits tirés des activités de TI ont reculé de 17 M$ (15,0 pour cent) par rapport au même trimestre l'année passée, les ventes de matériel informatique ayant baissé de 16 M$ par rapport aux niveaux très élevés enregistrés au premier trimestre de 2009.

Les autres produits d'exploitation ont baissé de 4 M$ (9,1 pour cent) par rapport au même trimestre en 2009, principalement par suite du fléchissement des ventes et des locations de produits et du recul des produits d'exploitation tirés de l'impartition.

Les dépenses en immobilisations au cours du premier trimestre de 2010 se sont établies à 95 M$, en baisse de 12 M$ par rapport au même trimestre l'an passé, ce qui s'explique par le fait que l'exercice 2009 comprenait les dépenses associées au projet de liaison de Bell Mobilité, qui s'est achevé au milieu de 2009.

L'encaisse distribuable a augmenté de 4 M$ (1,9 pour cent) au cours du premier trimestre de 2010 par rapport à la même période en 2009, et la réduction du programme de dépenses en immobilisations a été atténuée par la diminution du BAIIA et l'augmentation des frais d'intérêts.

Le Fonds a déclaré des distributions de 92 M$, ou de 0,725 $ par part, pour le trimestre terminé le 31 mars 2010.

Conversion et politique en matière de dividendes à compter de 2011

À la lumière des modifications apportées à l'imposition des fiducies de revenu qui commenceront à s'appliquer le 1er janvier 2011, Bell Aliant prévoit se convertir en société par actions. La conversion devrait réduire les frais administratifs associés à la structure plus complexe de la fiducie, permettre de comparer plus facilement Bell Aliant à ses pairs et élargir la base d'investisseurs éventuels. Dans l'attente de l'approbation des porteurs de parts et d'autres approbations réglementaires et de la satisfaction d'autres conditions applicables, la conversion prendra effet le 1er janvier 2011.

Étant donné que Bell Aliant sera assujettie à l'impôt sur le revenu à compter de 2011, elle ne pourra maintenir le niveau de ses distributions actuel et devra inévitablement modifier sa politique de distributions. Le Fonds devrait continuer de déclarer et de verser des distributions mensuelles au taux annuel en cours de 2,90 $ par part pour le reste de 2010. La politique en matière de dividendes qui commencera en 2011 ciblera un ratio de distribution représentant de 75 à 85 pour cent des flux de trésorerie disponibles, et le dividende initial devrait être de 0,475 $ par action versé trimestriellement (1,90 $ par part annuellement) à compter de mars 2011. Selon le cours des parts en date d'aujourd'hui, les distributions prévues pour 2011 représenteraient un rendement d'environ 7,5 pour cent.

Pour les épargnants assujettis à l'impôt qui résident au Canada, les dividendes versés par une société sont imposés à un taux moindre que les distributions versées par le Fonds avant le 1er janvier 2011 en tant que fiducie de revenu. Ainsi, dans une structure de société, le crédit d'impôt pour dividendes devrait compenser en grande partie l'effet après impôt, pour les épargnants, du versement d'un dividende moindre.

"Dans l'établissement de notre nouvelle politique en matière de dividendes, nous avons adopté une approche responsable et équilibrée visant à assurer la durabilité des dividendes tout en les maintenant à des niveaux élevés pour les investisseurs", a déclaré Glen LeBlanc, premier vice-président et chef des affaires financières. "En annonçant aujourd'hui notre politique prévue qui commencera en 2011, nous croyons lever l'incertitude que vivaient nos investisseurs depuis l'annonce des modifications apportées à l'imposition des fiducies de revenu en 2006."

Une circulaire d'information exposant les détails de la Conversion devrait être postée aux porteurs de parts de Bell Aliant à la fin du mois de mai 2010, et un vote concernant la Conversion aura lieu au cours de l'assemblée annuelle et extraordinaire de Bell Aliant le 16 juin 2010. Pour être approuvée, la Conversion doit recevoir l'appui d'au moins les deux tiers des voix exprimées par les porteurs de parts votant en personne ou par le biais d'un fondé de pouvoir à l'assemblée.

    
    Déploiement accéléré de la technologie de la fibre optique jusqu'au
    domicile
    

"Compte tenu de notre environnement concurrentiel et du succès que nous récoltons avec notre service d'Internet et de télévision de FibreOP(MC) au Nouveau-Brunswick, il ne fait aucun doute pour nous qu'il convient d'accélérer le déploiement de cette technologie", a affirmé Mme Sheriff. "Nous estimons que la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile nous aidera à faire croître nos produits d'exploitation, à conserver nos clients et à en attirer d'autres, à améliorer le service à la clientèle et à réduire nos frais d'exploitation et nos dépenses en immobilisations futurs, qui représentent autant d'éléments essentiels à notre réussite future."

Par le biais de ses services d'Internet et de télévision par fibre optique jusqu'au domicile FibreOP, Bell Aliant offre une vitesse supérieure pour ses services Internet et une expérience de télévision exceptionnelle dans ses marchés de Fredericton et de Saint John, au Nouveau-Brunswick. Les capacités offertes par cette technologie et par le réseau de Bell Aliant, aérien en grande partie, en font l'architecture idéale pour répondre aux besoins croissants des clients en matière de bande passante, ce qui, de l'avis de Bell Aliant, lui procure et continuera de lui procurer à l'avenir un avantage concurrentiel important dans ces marchés.

Bell Aliant prévoit investir 350 M$ en 2011 et en 2012 dans la technologie de fibre optique jusqu'au domicile. Cet investissement accéléré ajoutera environ 100 M$ par année au montant du programme d'immobilisations actuel de Bell Aliant pour ces années. Même si presque toutes les résidences et les entreprises du territoire de Bell Aliant ont accès aux services d'Internet haute vitesse de Bell Aliant, l'expansion de la technologie de fibre optique jusqu'au domicile fera en sorte que plus de 600 000 résidences et entreprises, ou environ un tiers du territoire de Bell Aliant, auront accès à cette technologie de pointe d'ici la fin de 2012, ce qui accroîtra grandement la zone desservie par les services de télévision de Bell Aliant et renforcera sa position concurrentielle.

Comme Bell Aliant dispose de pertes fiscales qui devraient lui permettre de reporter le versement d'impôt sur le revenu jusqu'à la fin de 2012 au minimum, elle s'attend à disposer de suffisamment d'espèces au cours de cette période pour financer l'expansion prévue de la fibre optique jusqu'au domicile et réduire également le niveau global de ses dettes, ce qui améliorera de ce fait sa vigueur financière sous-jacente.

Information financière supplémentaire

De plus amples renseignements sur les résultats du premier trimestre de 2010 du Fonds et de Placements Bell Aliant, société en commandite figurent dans les documents d'information supplémentaire de Bell Aliant pour le premier trimestre de 2010 et dans le rapport de gestion de Placements Bell Aliant, société en commandite (le "rapport de gestion") pour le premier trimestre de 2010, que l'on peut trouver au www.bellaliant.ca/investisseurs.

Conférence téléphonique avec les analystes

Une conférence téléphonique avec la communauté financière aura lieu le mercredi 5 mai 2010 à 8 h (heure de l'Est). Les numéros à composer sont le 866-226-1792 ou le 416-340-2216 pour les participants de la région de Toronto. Les représentants des médias sont invités à y assister en mode écoute seulement. Cette conférence est intitulée "Résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2010 de Bell Aliant". Une retransmission en différé de la conférence sera accessible jusqu'au 16 mai 2010. Pour accéder à la retransmission en différé, composez le 800-408-3053 ou le 416-695-5800 et entrez le code d'accès 6711147#.

Une webdiffusion audio en direct de la conférence téléphonique est accessible à l'adresse www.bellaliant.ca, sous l'onglet "Relations avec les investisseurs". Une retransmission de la conférence téléphonique sera accessible sur le site Web pendant un an.

Notes

L'information contenue dans le présent communiqué n'est pas vérifiée.

(1) La quasi-totalité du bénéfice de Bell Aliant provient de sa propriété indirecte de Placements Bell Aliant, société en commandite. Les résultats de Placements Bell Aliant, société en commandite combinent les résultats de Bell Aliant Communications régionales, société en commandite (Bell Aliant, société en commandite), de Télébec, société en commandite (Télébec) et de NorthernTel, société en commandite (NorthernTel).

(2) Les variations en pourcentage énoncées dans le présent communiqué et liées à des valeurs en dollars sont fondées sur des nombres arrondis aux cent mille près et sont conformes aux renseignements contenus dans les documents d'information supplémentaire du Fonds et dans le rapport de gestion de Placements Bell Aliant, société en commandite pour le premier trimestre de 2010. Les valeurs en dollars énoncées dans le présent communiqué sont arrondies au million près à moins d'indication contraire.

(3) Bell Aliant définit les flux de trésorerie disponibles, mesure non conforme aux PCGR, comme l'encaisse provenant des activités d'exploitation de Placements Bell Aliant, société en commandite et l'encaisse provenant des activités d'exploitation du Fonds, moins les dépenses en immobilisations. Pour obtenir un rapprochement entre les flux de trésorerie disponibles et la mesure conforme aux PCGR qui s'en rapproche le plus, veuillez vous reporter au rapport de gestion de Placements Bell Aliant, société en commandite pour le premier trimestre de 2010.

(4) Placements Bell Aliant, société en commandite définit le BAIIA, mesure non conforme aux PCGR, comme les produits d'exploitation moins les charges (le bénéfice) avant les intérêts, les impôts sur le revenu, l'amortissement, le coût net des régimes d'avantages sociaux et les frais de restructuration et autres frais. Pour obtenir un rapprochement entre le BAIIA et la mesure conforme aux PCGR qui s'en rapproche le plus, veuillez vous reporter au rapport de gestion de Placements Bell Aliant, société en commandite pour le premier trimestre de 2010.

(5) Bell Aliant définit la marge du BAIIA comme étant le BAIIA présenté sous forme de pourcentage des produits d'exploitation.

(6) Bell Aliant définit l'intensité du capital comme étant les dépenses en immobilisations présentées sous forme de pourcentage des produits d'exploitation.

(7) Bell Aliant définit l'encaisse distribuable, mesure non conforme aux PCGR, comme l'encaisse provenant des activités d'exploitation continues et abandonnées de Placements Bell Aliant, société en commandite et du Fonds, plus les éléments liés à l'exploitation financés par des réserves de caisse ou des emprunts, comme le fonds de roulement, la capitalisation du déficit des régimes de retraite, les frais de restructuration et autres et la taxe sur le capital en excédent des niveaux normalisés, plus les sommes affectées aux provisions actuelles au titre de l'impôt, plus d'autres éléments des modifications du fonds de roulement qui n'ont pas d'incidence sur les flux de trésorerie, moins les dépenses en immobilisations. Pour obtenir un rapprochement entre l'encaisse distribuable et la mesure conforme aux PCGR qui s'en rapproche le plus, veuillez vous reporter au rapport de gestion de Placements Bell Aliant, société en commandite pour le premier trimestre de 2010.

Information prospective

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives qui ont trait à des événements, des résultats, des circonstances ou des attentes futurs prévus, dont des déclarations concernant la conversion prévue en société par actions, la politique en matière de dividendes prévue et le ratio de distribution des flux de trésorerie disponibles à ce moment, le report prévu du paiement de l'impôt sur le revenu jusqu'à la fin de 2012 au moins, l'accélération prévue du déploiement de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile et les dépenses en immobilisations connexes en 2011 et en 2012 de même que l'incidence prévue sur la position concurrentielle de Bell Aliant, comme il est décrit en particulier dans les rubriques "Conversion et politique en matière de dividendes commençant en 2011" et "Déploiement accéléré de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile" du présent communiqué. À moins d'indication contraire, ces déclarations décrivent les attentes de la direction au 4 mai 2010. Elles sont fondées sur les croyances de la direction à l'égard d'événements futurs, et nombre d'entre elles sont fondamentalement incertaines et en dehors du contrôle de la direction. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer grandement des prévisions.

Les hypothèses formulées et les facteurs de risque pris en compte dans l'élaboration de nos déclarations prospectives sont décrits en détail dans le communiqué de Bell Aliant du 3 février 2010 portant sur les résultats de 2009 et les directives de 2010 ainsi que les rapports de gestion annuels et les notices annuelles pour 2009 et les rapports de gestion pour le premier trimestre de 2010 du Fonds et de Placements Bell Aliant, société en commandite, lesquels documents sont disponibles sur les sites www.bellaliant.ca ou www.sedar.com. Les autres hypothèses formulées dans le cadre de la conversion prévue et de la politique en matière de dividendes commençant en 2011 et de l'accélération prévue du déploiement de la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile en 2011 et en 2012 sont énoncées ci-après à la rubrique "Hypothèses et facteurs de risque supplémentaires". Tous les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué sont faits sous réserve de la présente mise en garde, et rien ne garantit que les résultats ou les événements prédits se concrétiseront. Sauf si les lois canadiennes sur les valeurs mobilières exigent le contraire, Bell Aliant nie toute intention et n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs même si de nouveaux renseignements deviennent disponibles, à la suite d'événements futurs ou pour toute autre raison. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Hypothèses et facteurs de risque supplémentaires

Pour effectuer les déclarations prospectives qui précèdent selon lesquelles le dividende pour 2011 proposé de 1,90 $ par action annuellement pour la nouvelle société par actions devrait représenter de 75 à 85 pour cent environ des flux de trésorerie disponibles et Bell Aliant devrait investir 350 M$ dans la technologie de la fibre optique jusqu'au domicile en 2011 et en 2012. Bell Aliant a formulé des hypothèses supplémentaires et considéré des facteurs de risques supplémentaires, en plus de ceux décrits dans le communiqué de Bell Aliant du 3 février 2010 portant sur les résultats de 2009 et les directives de 2010 de même que dans les rapports de gestion annuels et les notices annuelles du Fonds et de Placements Bell Aliant, société en commandite. Ces hypothèses et facteurs de risque supplémentaires sont les suivants :

Hypothèses

    
    - Les tendances en matière de rendement d'exploitation et de rendement
      financier de Bell Aliant seront sensiblement les mêmes que celles pour
      2009 et 2010;
    - Bell Aliant sera en mesure de reporter l'obligation de verser des
      montants en espèces au titre de l'impôt sur le revenu jusqu'à la fin de
      2012;
    - Le taux d'imposition sur le revenu auquel sera assujettie Bell Aliant
      sera d'environ 29 pour cent en 2011 et tombera à 27 pour cent pour
      2013;
    - Le coût et le rendement de l'investissement de Bell Aliant dans la
      technologie de la fibre optique jusqu'au domicile continuera de faire
      de l'investissement proposé une occasion d'investissement intéressante
      pour Bell Aliant.
    

Facteurs de risque

    
    - Les pertes fiscales dont dispose Bell Aliant à l'heure actuelle
      pourraient ne pas être admissibles à titre de déductions en raison de
      nouvelles cotisations, de changements dans la loi ou d'une mauvaise
      interprétation des lois existantes;
    - Les taux d'imposition sur les sociétés auxquels sera assujettie Bell
      Aliant pourraient ne pas diminuer contrairement à ce qu'ont annoncé
      précédemment les gouvernements fédéral et provinciaux;
    - Les coûts ou les rendements de l'investissement de Bell Aliant dans la
      technologie de la fibre optique jusqu'au domicile pourraient changer
      par suite de variations dans les conditions du marché boursier.
    

À propos de Bell Aliant

Bell Aliant (TSX : BA.UN) est l'un des plus importants fournisseurs de services de communications régionaux en Amérique du Nord. Par l'intermédiaire de ses entités actives, Bell Aliant offre aux consommateurs de six provinces canadiennes des services novateurs en matière d'information, de communications et de technologie, y compris les services vocaux, la transmission de données, le service Internet, les services de vidéo et des solutions d'affaires à valeur ajoutée. Par l'intermédiaire de ses bureaux xwave, Bell Aliant fournit également des services professionnels de TI et des solutions technologiques de pointe. Les employés de Bell Aliant se dévouent pour offrir choix, commodité et service à la clientèle de la plus haute qualité.

SOURCE Bell Aliant Inc. - Français

Renseignements : Renseignements: Relations avec les médias: Alyson Queen, (866) 696-6700, alyson.queen@bellaliant.ca; Relations avec les investisseurs: Zeda Redden, (877) 487-5726, zeda.redden@bellaliant.ca

Profil de l'entreprise

Bell Aliant Inc. - Français

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.