Bayer et Versant Ventures unissent leurs forces pour lancer BlueRock Therapeutics, une entreprise de traitements à base de cellules souches, grâce à un investissement de série A de 225 millions de dollars américains

  • BlueRock Therapeutics se spécialise dans les traitements révolutionnaires fondés sur la toute dernière technologie de cellules souches combinée à des protocoles supérieurs de différenciation cellulaire
  • La vision de BlueRock Therapeutics est de guérir les maladies entraînant une perte cellulaire significative et une diminution du potentiel autoréparateur, en particulier sur les maladies cardiovasculaires,t neurologiques et autres.

LEVERKUSEN, Allemagne, BOSTON, NEW YORK, TORONTO et KYOTO, le 12 déc. 2016 /CNW/ - Bayer AG et Versant Ventures ont annoncé aujourd'hui le lancement de BlueRock Therapeutics, une entreprise de pointe en médecine régénérative qui prévoit élaborer les meilleurs traitements fondés sur des cellules souches pluripotentes induites (iPSC) pour traiter une variété de maladies au moyen d'une plateforme en tête de l'industrie. BlueRock Therapeutics, qui sera dirigé par une équipe de renommée mondiale, a mis sur pied sa plateforme grâce à une série de partenariats stratégiques avec le milieu universitaire et l'industrie.

Afin de concrétiser la plateforme de produits existants et en développement de BlueRock Therapeutics, Bayer et Versant s'engagent à verser un montant de 225 millions de dollars américains, soit une des plus importantes séries de financement de série A pour une entreprise de biotechnologie. Les fonds devraient assurer à BlueRock Therapeutics un roulement d'au moins quatre ans et permettront à la nouvelle entreprise de faire passer un certain nombre de programmes à la phase clinique, en mettant initialement l'accent sur les maladies cardiovasculaires et les troubles neurodégénératifs.

« L'accès à des traitements cellulaires fait partie de la stratégie de Bayer. Nous lançons cette entreprise dans le but d'offrir aux patients des traitements transformateurs et curatifs fondés sur la plus récente technologie de cellules souches, a déclaré le Dr Kemal Malik, membre du Conseil de gestion de Bayer AG et responsable de l'innovation. Nous avons établi un partenariat avec Versant Ventures pour créer un intervenant essentiel dans ce domaine en assurant à BlueRock Therapeutics un accès exclusif à ces technologies révolutionnaires. »

La plateforme de BlueRock Therapeutics est soutenue par des partenariats stratégiques avec un certain nombre d'importants collaborateurs du milieu universitaire et de l'industrie aux États-Unis, au Canada et au Japon.

Parmi les programmes initiaux de BlueRock Therapeutics figure la régénération du muscle cardiaque chez les patients ayant subi une crise cardiaque (infarctus du myocarde ou IM) ou qui sont atteints d'insuffisance cardiaque chronique, l'une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. L'IM peut causer de graves maladies secondaires telles que l'insuffisance cardiaque ou des battements de cœur irréguliers. Le programme est mis au point en collaboration avec le McEwen Centre for Regenerative Medicine et le University Health Network (UHN), à Toronto, notamment par le Dr Gordon Keller, chef de file mondial dans le domaine de la biologie des cellules souches et cofondateur scientifique de BlueRockTherapeutics, ainsi que par le Dr Michael A. Laflamme, pionnier du traitement à base de cellules souches cardiaques et investigateur fondateur de BlueRock Therapeutics. L'objectif du programme est de rétablir la fonction électrique et contractile du cœur touché par une remuscularisation au moyen de cardiomyocytes provenant de cellules souches pluripotentes.

« Les scientifiques canadiens sont renommés à l'échelle internationale pour leurs recherches sur l'utilisation des cellules souches pour régénérer et guérir les tissus de l'organisme, a affirmé l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique. Ce domaine émergent en recherche médicale offre la possibilité non seulement de traiter les maladies, mais également de les éliminer. L'investissement considérable effectué aujourd'hui par Versant Ventures et Bayer est la preuve que cette expertise est reconnue à l'échelle mondiale. Il démontre comment l'innovation peut amener à démarrer de nouvelles entreprises qui attirent les investissements internationaux et créent des industries entièrement nouvelles et des marchés qui n'existaient pas auparavant. Ces occasions créent de meilleurs emplois pour les Canadiens et, éventuellement, mènent à de meilleurs résultats cliniques pour les patients partout dans le monde. Voilà comment l'innovation rend le Canada meilleur », a ajouté le ministre Bains.

La formation de BlueRock est fondée sur un partenariat stratégique de grande portée avec le Memorial Sloan Kettering Cancer Center et le Dr Lorenz Studer, cofondateur scientifique de BlueRock Therapeutics et lauréat du prix MacArthur Genius Award 2015, ainsi qu'avec Viviane Tabar, neuro-chirurgienne et fondatrice investigatrice de BlueRock Therapeutics, dans le but de faire évoluer les programmes de traitement fondés sur les cellules souches de diverses maladies neurologiques pour lesquelles il existe un important besoin médical non comblé. Le Dr Studer, un leader mondial dans le développement des neurones à partir de cellules souches, a mis au point la production à grande échelle de neurones dopaminergiques et ses recherches ont mené à des percées importantes démontrant le potentiel d'un traitement direct de la maladie de Parkinson par un traitement substitutif à base de neurones fonctionnels dérivés de cellules souches produisant de la dopamine.  

La plateforme de fabrication de BlueRock Therapeutics sera soutenue par un partenariat avec le Centre for Commercialization of Regenerative Medicines (CCRM), chef de file torontois dans le développement et la commercialisation de technologies de médecine régénérative et de technologies cellulaires et génétiques. Le CCRM est devenue experte dans la mise au point des technologies visant à soutenir une production solide et évolutive de divers types de cellules souches utilisées pour des traitements cellulaires.

« Il existe peu de gens parmi nous qui n'ont pas été touchés par la perte d'un proche causée par une maladie du cœur, a déclaré la Première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne. Grâce au soutien accordé au MaRS et à ses investissements dans une main-d'œuvre hautement qualifiée, l'Ontario contribue à faciliter la mise au point de nouveaux traitements scientifiques et médicaux à base de cellules qui, nous l'espérons, mèneront à des traitements révolutionnaires des maladies cardiaques et d'autres maladies dévastatrices. La décision prise par Bayer et Versant d'investir dans la recherche et le développement de cette nouvelle usine au MaRS illustre encore une fois comment la capacité de l'Ontario à innover et notre main-d'œuvre talentueuse continuent d'attirer les investissements. »

Fait important, l'approche globale est basée sur la propriété intellectuelle des iPSC inventées par un lauréat d'un prix Nobel, le Dr Shinya Yamanaka, de l'Université de Kyoto, et utilisée sous licence par iPS Academia Japan Inc., qui gère la propriété intellectuelle de ces traitements. Cette propriété intellectuelle de base permettra à l'entreprise de créer des iPSC, qui constitueront une importante source de cellules.

« Nous avons surveillé étroitement le domaine de la médecine régénérative au cours des cinq dernières années et nous croyons que le moment est propice pour investir dans des traitements fondés sur les cellules souches compte tenu des récentes percées en matière de différenciation, de fabrication et de génie cellulaires, a déclaré le Dr Jerel Davis, directeur général de Versant Ventures. Nous sommes ravis de faire équipe une fois de plus avec Bayer et de travailler en partenariat avec un groupe de fondateurs et d'instituts reconnus. »

BlueRock Therapeutics mènera des activités de recherche et de développement à Toronto, à New York et à Boston, ce qui permettra à l'entreprise de profiter de ses partenariats internationaux et transfrontaliers. Le conseil d'administration de BlueRock sera formé initialement par les Drs Brad Bolzon et Jerel Davis, qui représenteront Versant Ventures, et les Drs Juergen Eckhardt et Axel Bouchon, qui représenteront Bayer.

« La technologie iPSC possède le potentiel requis pour s'attaquer avec succès aux maladies les plus difficiles à traiter au monde, a déclaré le Dr Axel Bouchon, chef du centre des sciences de la vie de Bayer (BLSC). Nous sommes pleinement conscients que cela s'accomplira sur une longue période et qu'il y aura de nombreux obstacles à surmonter. Mais en associant les plus grands esprits aux quatre coins de la planète et en fournissant des ressources innovatrices, nous croyons que nous pouvons atteindre l'objectif ultime de guérir ces maladies. »

BlueRock Therapeutics est le deuxième plus important investissement par le BLSC, qui exerce ses activités à titre d'unité d'innovation stratégique relevant directement du conseil d'administration de Bayer. Le BLSC a pour mission de découvrir, d'encourager et de concrétiser plus rapidement les percées scientifiques fondamentales dans les domaines de la médecine et de l'agriculture en permettant la création de partenariats novateurs et de nouvelles entreprises avec les meilleures entreprises de biotechnologie et du milieu universitaire. En décembre 2015, le BLSC a formé une coentreprise appelée Casebia avec CRISPR Therapeutics AG, une entreprise de manipulation génétique cofondée par Versant.

Bayer : La science améliore la vie

Bayer est une société internationale dont les principales activités sont concentrées dans les domaines des sciences de la vie liés aux soins de santé et à l'agriculture. Les produits et services de l'entreprise visent à améliorer le bien-être des personnes et leur qualité de vie. En même temps, le groupe crée de la valeur grâce à l'innovation, à la croissance et à la capacité bénéficiaire élevée. Bayer souscrit aux principes du développement durable de même qu'à son rôle d'entreprise socialement et moralement responsable. Lors de l'exercice financier de 2015, le groupe comptait environ 117 000 employés et a réalisé des ventes de 46,3 milliards d'euros. Les dépenses en capital ont été de 2,6 milliards d'euros, et les dépenses en recherche et développement, de 4,3 milliards d'euros. Ces chiffres tiennent compte des activités de Covestro, une entité indépendante spécialisée en polymères de pointe, inscrite en bourse le 6 octobre 2015. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.bayer.com

À propos de Versant Ventures
Versant Ventures est un chef de file en matière d'investissement en santé qui s'engage à aider des entrepreneurs exceptionnels à former la prochaine génération de grandes entreprises en soins de santé. L'entreprise investit dans le secteur des soins de santé, à toutes les étapes du développement d'entreprise, en mettant l'accent sur la découverte et la mise au point de nouveaux produits thérapeutiques. Avec des actifs sous gestion totalisant 1,9 milliard de dollars et des bureaux en Amérique du Nord et en Europe, Versant a bâti une équipe possédant une solide expertise de placement, opérationnelle et scientifique qui lui assure une approche pratique en matière de création d'entreprises. Depuis la création de l'entreprise en 1999, plus de 65 entreprises de Versant ont connu des acquisitions ou des premiers appels publics à l'épargne fructueux. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.versantventures.com.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.bayer.com
kj (2016-0310E)

Énoncés prospectifs
Ce communiqué de presse peut contenir des énoncés de nature prospective fondés sur les suppositions et les prévisions actuelles de la direction de Bayer. En raison de risques, d'incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, il pourrait y avoir d'importantes différences entre les résultats, la situation financière, le développement ou le rendement à venir de l'entreprise et les prévisions que contient le présent communiqué. Ces facteurs sont notamment ceux dont il est question dans les rapports publics de Bayer publiés sur le site Web de Bayer au www.bayer.com. L'entreprise n'assume aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à la mise à jour de ces énoncés prospectifs ou à leur représentation exacte d'événements ou de développements futurs.

 

SOURCE Bayer Canada

Renseignements : Personne-ressource chez Bayer en Europe : Dr Katharina Jansen. Téléphone : +49 214 30-33243, Courriel : katharina.jansen@bayer.com ; Personne-ressource chez Bayer au Canada : Derrick Rozdeba. Cellulaire : +1 403 471-1487, Courriel : derrick.rozdeba@bayer.com ; Rebecca Scott : +1 604 202 5251, Courriel : rscott@globalpublic.com, Pour communiquer avec Versant Ventures : Steve Edelson. Téléphone : +1 415 801-8088 Cellulaire : +1 415 309-3390, Courriel : sedelson@versantventures.com

Profil de l'entreprise

Bayer Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.