Baxter incite les canadiens à passer un test de dépistage pour les maladies rénales, et à comprendre les risques et les traitements offerts

L'augmentation des cas de maladie rénale chronique met en évidence la nécessité du dépistage précoce et d'une meilleure connaissance des traitements offerts

MISSISSAUGA, ON, le 13 mars 2013 /CNW/ - De concert avec la communauté mondiale de la maladie rénale, la Corporation Baxter, chef de file parmi les fournisseurs de traitements de dialyse depuis plus de 50 ans, conseille vivement aux Canadiens de s'informer sur les symptômes et les options thérapeutiques de la maladie rénale chronique lors de la Journée mondiale du rein, le 14 mars. Un dépistage précoce peut mener à des options de traitement permettant de maintenir des reins en santé et de réduire le risque de présenter une insuffisance rénale irréversible.

Le nombre de cas de maladie rénale chronique augmente sans cesse, principalement en raison des maladies associées au vieillissement de la population, de l'hypertension et de l'augmentation des cas de diabète. Partout dans le monde, plus de 353 millions de personnes (environ 5 %) vivent avec une maladie rénale chronique1,2, dont 1,4 million nécessitent un traitement rénal substitutif3. Les études montrent que 4 personnes sur 5 atteintes de maladie rénale chronique à un stade avancé (c.-à-d., une perte de plus de 50 % de la fonction rénale) ne savent pas qu'elles en sont atteintes4. De plus en plus répandus dans le monde, l'hypertension artérielle et le diabète sont les deux risques principaux de la maladie rénale chronique5, avec un adulte sur trois atteint d'hypertension et un adulte sur dix de diabète6. D'après les estimations, environ 2,6 millions de Canadiens souffrent de maladie rénale ou présentent un risque d'en être atteints7.

« À mesure que le taux de maladie rénale chronique continue d'augmenter au Canada et avec lui le nombre de patients nécessitant un traitement rénal substitutif, il est devenu crucial de sensibiliser de façon précoce les patients à la maladie rénale et à ses traitements, y compris les traitements à domicile », déclare Mike Oliver, directeur général, Corporation Baxter.

Baxter est fière de promouvoir la Journée mondiale du rein, une campagne de santé publique mondiale menée par la Société internationale de néphrologie (ISN) et la Fédération internationale des fondations du rein (IFKF) qui vise à sensibiliser le public à l'importance des reins ainsi qu'à la réduction de la fréquence et des répercussions de la maladie rénale et des problèmes de santé qui y sont associés. Dans le but d'aider à sensibiliser davantage les Canadiens à cette cause, Baxter appuie également un encart spécial développé par La Fondation canadienne du rein et la Société canadienne de néphrologie qui sera publié dans le Globe and Mail et La Presse du 14 mars pour La journée mondiale du rein.

« Les personnes diabétiques ou hypertendues qui sont âgées de plus de 60 ans ou qui ont des antécédents familiaux de maladie rénale présentent un risque plus élevé de maladie rénale chronique. Ces patients devraient subir un test de dépistage et s'informer sur cette maladie auprès de leur médecin, peu importe s'ils manifestent des symptômes », affirme le Dr Damien Belisle, néphrologue au CSSS de Chicoutimi. « Le dépistage précoce de la maladie rénale chronique, grâce à de simples tests sanguins et d'urine, influe de manière importante sur la durée de la préservation de la fonction rénale, sur les traitements possibles et sur la qualité de vie du patient. »

Les reins éliminent les déchets et les liquides de l'organisme. À mesure que la maladie rénale évolue, les reins fonctionnent moins efficacement. Si la maladie est détectée tôt, les modifications du mode de vie et les médicaments choisis permettent de préserver plus longtemps la fonction rénale. Si elle évolue, les patients doivent avoir recours à un traitement rénal substitutif (généralement la dialyse ou une greffe) pour compenser la perte de fonction rénale et survivre. Ils peuvent choisir entre la dialyse à domicile (dialyse péritonéale ou hémodialyse à domicile) ou la dialyse dans un centre de dialyse ou à l'hôpital (hémodialyse « en centre »).

Selon des études récentes, les patients atteints de maladie rénale chronique qui ont bénéficié, très tôt, des conseils de leur néphrologue à propos de leur état de santé et de la dialyse ont présenté un risque de décès significativement moins élevé pendant la première année du traitement8,9. En effet, ces études ont montré que les personnes atteintes de maladie rénale qui sont informées des traitements possibles et à qui on a laissé la possibilité de choisir optent plus souvent pour un traitement à domicile, lequel peut s'avérer plus efficace et économique pour le système de soins de santé au Canada, offrir de meilleures chances de survie à court terme10 et peut aussi être un solide traitement de transition pour les patients en attente d'une transplantation rénale11,12.

« Nous sommes déterminés à sensibiliser la population au sujet de la maladie rénale et à obtenir les meilleurs résultats qui soient en élargissant l'éventail des possibilités en matière de dialyse, car les patients méritent ce qu'il y a de mieux, ajoute M. Oliver. Nous continuons à offrir des innovations thérapeutiques et à défendre les intérêts des médecins et des patients pour permettre de lever les obstacles qui empêchent l'atteinte de soins optimaux. »

Pour comprendre les risques liés à la maladie rénale et en savoir plus sur ses options de traitement, visitez www.WorldKidneyDay.org (en anglais seulement).

À propos des traitements rénaux de Baxter
Baxter vise à offrir aux patients le bon traitement, au bon moment et au bon endroit, et croit qu'il est possible de proposer cette modalité de traitement de façon optimale à davantage de patients. À titre de chef de file mondial dans les traitements rénaux substitutifs, Baxter s'engage à fournir une gamme de produits novateurs qui donnent des résultats de la plus haute qualité.

En commercialisant le premier rein artificiel, il y a plus de 50 ans de cela, Baxter était la première à sauver la vie de patients atteints de maladie rénale terminale grâce au traitement par hémodialyse. Quelques décennies plus tard, Baxter mettait au point la dialyse péritonéale, substitut au domicile du traitement par hémodialyse en clinique. Aujourd'hui, Baxter compte toujours parmi les principaux fabricants de produits pour la dialyse péritonéale et fournit des solutions, des dispositifs, des fournitures et des services liés à la dialyse péritonéale permettant aux patients d'effectuer leur traitement par dialyse. Baxter distribue également des produits d'hémodialyse, un traitement généralement dispensé en milieu hospitalier ou en clinique.

Baxter est aussi l'une des entreprises au monde qui soutient le plus la recherche en matière de dialyse dans le but de stimuler l'avancement de la science, les connaissances générales en matière de néphrologie et l'innovation dans les soins aux patients sous dialyse. Plus récemment, Baxter a investi dans les initiatives de recherche PDOPPS (Peritoneal Dialysis Outcomes and Practice Patterns Study) et DOPPS (Dialysis Outcomes and Practice Patterns Study), mises au point pour déterminer les modes de pratiques dans les soins aux patients sous dialyse, au niveau des établissements, des régions et du pays. Celles-ci peuvent contribuer à améliorer la survie des patients et de la technique, ainsi que la qualité de vie des patients.

À propos de Baxter
À titre de filiale canadienne de Baxter International Inc. (NYSE: BAX), la Corporation Baxter met au point, fabrique et commercialise des produits qui aident à sauver des vies et à assurer la survie des patients atteints d'hémophilie, de troubles immunitaires, de maladies infectieuses, de néphropathies, de traumatismes ainsi que d'autres affections chroniques et aiguës. En tant que société de soins de santé diversifiée, présente à l'échelle mondiale, Baxter met à profit une combinaison unique d'expertise en dispositifs médicaux, en produits pharmaceutiques et en biotechnologie, afin de créer des produits qui font avancer les soins de santé dans le monde entier. Renseignements supplémentaires : www.baxter.ca

___________________________
1  Kidney Alliance, rapport « Awareness of Kidney Disease is Low Despite it Affecting 500 million people worldwide », http://www.kidneyalliance.org/pdfs/Awareness%20of%20Kidney%20Disease%20Low%20Despite%20Affecting%20500%20million%20people%20worldwide.pdf
2  U.S. Census Bureau World PopClock Projection, « U.S. Census Bureau - World POPClock Projection ». http://www.census.gov/population/popclockworld.html
3  White, S, et coll. « How can we achieve global equity in provision of renal replacement therapy? » Bulletin of World Health Organizationhttp://www.who.int/bulletin/volumes/86/3/07-041715/en/#
4  Kidney Alliance, rapport « Awareness of Kidney Disease is Low Despite it Affecting 500 million people worldwide », http://www.kidneyalliance.org/pdfs/Awareness%20of%20Kidney%20Disease%20Low%20Despite%20Affecting%20500%20million%20people%20worldwide.pdf
5  World Kidney Day, http://www.worldkidneyday.org/page/prevalence-of-disease
6 Organisation mondiale de la santé, Statistiques sanitaires mondiales 2012, http://www.who.int/gho/publications/world_health_statistics/2012/fr/index.html
7 La Fondation canadienne du rein, FACE AUX FAITS 2012, http://www.kidney.ca/document.doc?id=1375
8  Bradbury B., et coll. « Predictors of Early Mortality among Incident US Hemodialysis Patients in the Dialysis Outcomes and Practice Patterns Study (DOPPS) », Clinical Journal of the American Society of Nephrology, no 2 (2007), 89-99.
9  Hasegawa T., et coll. « Greater First-Year Survival on Hemodialysis in Facilities in Which Patients Are Provided Earlier and More Frequent Pre-nephrology Visits », Clinical Journal of the American Society of Nephrology, n4 (2009), 595-602.
10  Yeates K, Zhu N, Vonesh E, Trpeski L, Blake P, Fenton S. « Hemodialysis and peritoneal dialysis are associated with similar outcomes for end-stage renal disease treatment in Canada », Nephrol Dial Transplant. 2012:advance access.
11  Schwenger V, Dohler B, Morath C, Zeier M, Opelz G. « The role of pretransplant dialysis modality on renal allograft outcome », Nephrol Dial Transplant. 2011;26:3761-3766.
12  Molnar MZ, Mehrotra R, Duong U, et coll. « Dialysis modality and outcomes in kidney transplant recipients », Clin J Am Soc Nephrol. 2012;7:332-341.


SOURCE : Baxter Corporation

Renseignements :

Personne-ressource pour les médias :
Heather MacDonnell
905 369-6398
heather_macdonnell@baxter.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.