Baux de location sur des immeubles de George Gantcheff - Le gouvernement libéral verse 26 M$ par année sans aucune vérification, dévoile la CAQ

QUÉBEC, le 15 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec paie une facture annuelle de 26 millions de dollars pour des immeubles appartenant à Georges Gantcheff, a révélé le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault.

La CAQ a présenté à l'Assemblée nationale une compilation de tous les baux liant les ministères du gouvernement aux entreprises de George Gantcheff, qui a mis les mains sur les immeubles vendus par la Société immobilière du Québec (SIQ). Malgré les révélations troublantes de l'émission Enquête, comme quoi les collecteurs de fonds libéraux Rondeau, Fava et Bartlett auraient détourné des millions de dollars dans le cadre de la prolongation de baux sur des immeubles de M. Gantcheff, le Parti libéral n'a pas jugé nécessaire de vérifier si l'ensemble des baux actuels, qui totalisent une facture de 26 millions, sont au-dessus ou non de la valeur du marché.

« Suite au scandale de la SIQ, la Caisse de dépôt et placement n'a pas tardé à agir. Elle a annoncé qu'elle ne prêterait plus un sou à George Gantcheff. On comprend aujourd'hui que le ministre des Finances, lui, n'a aucune idée de ce qui se passe. Il n'a pas fait vérifier si les baux signés avec George Gantcheff ont été conclus à la valeur du marché. Ce n'est pas le travail des policiers de voir si les baux signés par la SIQ ont été conclus à la valeur du marché, c'est le travail des gestionnaires. Après le scandale de la SIQ, le gouvernement ne peut pas payer 26 M$ par année les yeux fermés, sans faire de vérifications. Il est primordial que Carlos Leitão commande une vérification pour voir si les loyers payés à George Gantcheff sont soufflés », a déclaré François Legault.

Le chef caquiste a poursuivi en déplorant cet autre laisser-aller du gouvernement, qui joue avec l'argent des Québécois et qui ne fait que renforcer leur sentiment de colère à l'égard de la classe politique. « Quoi qu'en disent certains députés libéraux, ce n'est pas un problème de perception des Québécois. C'est un problème de refus du gouvernement libéral de prendre ses responsabilités. Pourquoi la Caisse de dépôt prend-elle ses responsabilités avec George Gantcheff, mais pas le gouvernement ? Est-ce que le ministre des Finances va enfin vérifier si les Québécois paient 1, 2 ou 5 millions de dollars de trop sur les loyers avec George Gantcheff ? » a exigé M. Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.