Baromètre des affaires(MD) - L'optimisme des PME faiblit en mai et atteint son niveau le plus bas depuis novembre 2011

MONTRÉAL, le 6 juin 2012 /CNW/ - La confiance des propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) s'est légèrement érodée en mai. L'indice du Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a effectivement chuté de 1,6 point au cours du mois écoulé, après un recul de 1,3 point en avril. Il se situe maintenant à 64,8, chiffre le plus bas depuis novembre 2011.

« Ce sont essentiellement les remous venus d'Europe attestés sur les marchés financiers mondiaux qui continuent de mitiger l'optimisme des entreprises canadiennes, affirme Simon Gaudreault, économiste à la FCEI. Mais, d'une manière générale, la plupart des données économiques fondamentales restent dans le positif. Et surtout, les plans d'emploi et d'investissement des entreprises sont toujours à la hausse. »

Les chefs d'entreprise de l'Alberta (72), de la Saskatchewan (72,2) et de la Colombie-Britannique (67,7) sont les plus optimistes du Canada. Par contre, l'optimisme a dégringolé en Ontario (61,1) et en Nouvelle-Écosse (59,5), où l'indice a frôlé les 60, tout comme à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans les autres régions - Québec (63,3), Nouveau-Brunswick (63,5) et Manitoba (63,5) -, l'indice est environ un point au-dessous de la moyenne nationale.

« Mis à part les ressources naturelles et la santé où règne une grande confiance, l'optimisme des chefs d'entreprise reste fortement regroupé d'un secteur à l'autre, à un niveau se situant entre 60 et 65 plus ou moins, explique M. Gaudreault. On remarque un déclin global de la confiance dans les secteurs des biens - agriculture, fabrication et construction - alors que le commerce de détail et l'hébergement ont tenu bon ou enregistré de légers gains. »

Mais il y a de bonnes nouvelles : vingt et un pour cent des chefs d'entreprise prévoient effectivement d'augmenter leurs effectifs à temps plein au cours des trois ou quatre prochains mois, alors que seuls 10 % comptent les réduire. De même, 40 % des entrepreneurs estiment que la situation générale de leurs affaires est bonne, soit environ trois fois plus que ceux qui la considèrent comme étant mauvaise (14 %).

L'indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s'attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. Selon de précédents résultats, l'indice est normalement compris entre 65 et 75 en période de croissance économique. Les résultats de mai 2012 s'appuient sur 795 réponses recueillies auprès d'un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d'un sondage par Internet à accès contrôlé. Les résultats sont exacts à +/- 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

En qualité de plus important groupement de petites et moyennes entreprises au Canada, la FCEI représente Le pouvoir des entrepreneursMC. Créée en 1971, la FCEI définit ses positions selon le point de vue de plus de 108 000 membres au pays et provenant de tous les secteurs. Elle procure aux dirigeants de PME une voix forte et convaincante à tous les ordres de gouvernement et contribue à l'essor économique


SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour obtenir plus de renseignements ou organiser une entrevue avec Simon Gaudreault, veuillez contacter Caroline Emmanuel au 514 861-3234. 

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.