Baromètre de compétitivité 2016 - TIC québécoises sous surveillance

MONTRÉAL, le 2 août 2016 /CNW Telbec/ - Le Baromètre de compétitivité AQT 2016 confirme les inquiétudes de l'Association québécoise des technologies (AQT) à l'égard de la croissance de l'industrie des technologies de l'information et des communications (TIC). En effet, cette vaste enquête menée annuellement depuis 2010 par la firme indépendante SOM Recherches et Sondages met en lumière un gel, voire une diminution, de la valeur des indicateurs de développement économique pour le secteur. L'ensemble de cette étude sera par ailleurs accessible le 21 septembre prochain sur le site Internet de l'AQT et quelques résultats ont déjà été publiés sur la page Facebook de l'AQT.

Ainsi, l'Association constate que les recettes annuelles moyennes des entreprises demeurent identiques d'année en année, soit d'environ 4,75 millions $. Également, les compagnies sondées comptent en moyenne 35 salariés, une proportion qui reste similaire aux années précédentes.

La proportion des ventes réalisées ailleurs qu'au Québec aussi se trouve à son plus bas en quatre ans. Alors qu'en 2011, ce rapport se situait à 38 %, il glisse à 34 % en 2015. Certes, cette baisse est statistiquement non significative, néanmoins, elle ne représente en aucune façon le potentiel de compétitivité de l'industrie québécoise.

Détenons-nous les bons outils pour faire face à la concurrence mondiale?

Pour l'Association, les résultats du Baromètre de compétitivité AQT 2016 reflètent le défi qu'est l'étape de commercialisation au Québec : les marchés locaux sont restreints et les entreprises de tous secteurs d'activités figurent loin derrière plusieurs économies en tant qu'utilisatrices de technologies. Par conséquent, les entreprises doivent inéluctablement se tourner vers les marchés d'exportation, et ce, à un stade de développement plus précoce que la moyenne des autres secteurs. Toutefois, l'industrie est composée à 95 % de PME ayant moins de 50 employés, lesquelles disposent de moyens et d'expertises internes limités pour se lancer sur les marchés internationaux.

« Les crédits d'impôt demeurent l'un des moyens les plus appropriés pour que les entreprises soient plus concurrentielles sur un marché mondial de plus en plus compétitif. Ainsi, il reste primordial de bonifier les différents programmes fiscaux et d'offrir aux entreprises les ressources nécessaires pour commercialiser leurs produits à l'étranger », explique Nicole Martel, présidente-directrice générale de l'AQT.

L'Association soutient que quelques mises au point administratives pourraient être apportées au crédit d'impôt CDAE afin de rendre admissible un maximum de deux ressources dédiées à la commercialisation par entreprise. Finalement, les longs délais associés au remboursement des crédits nuisent à la stabilité des fonds de roulement des entreprises, donc au développement et la commercialisation de leurs produits.

L'AQT souligne néanmoins que l'évolution des politiques québécoises en matière de technologies numériques, présentes dans le Plan d'action en économie numérique, est susceptible de créer des conditions favorables à l'égard de la compétitivité des PME en TIC.

Le Baromètre de compétitivité AQT 2016 représente 493 entrevues, et l'analyse fournie est basée sur les réponses de 393 entreprises de 4 à 500 employés. L'étude complète sera accessible sur notre site Internet le 21 septembre 2016 : www.aqt.ca

À propos de l'AQT

L'Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l'échelle du Québec, au rayonnement des entreprises de l'industrie des technologies de l'information et des communications (TIC), en tant que représentante sectorielle. Elle appuie plus de 1500 dirigeants d'entreprises dans le développement de leurs compétences et dans la croissance de leur organisation et favorise l'évolution des pratiques commerciales en représentant l'ensemble de l'industrie auprès d'instances et organismes décisionnels. Organisme à but non lucratif et autofinancé, l'AQT constitue aujourd'hui le plus grand réseau d'affaires des TIC au Québec avec 500 entreprises membres. Pour en savoir plus : www.aqt.ca.

 

SOURCE Association québécoise des technologies (AQT)

Renseignements : Viviane Couto -- coordonnatrice de projets, communications -- AQT, 514 874-2667, poste 114 - vcouto@aqt.ca; Jean-Marc Simard - Simard Hamel Communications, 514 287-9811, poste 15 - j.m.simard@shc.ca

RELATED LINKS
www.aqt.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.