Banque HSBC Canada résultats du premier trimestre de 2013

VANCOUVER, le 9 mai 2013 /CNW/ -


  • Le bénéfice du trimestre clos le 31 mars 2013 s'est élevé à 189 millions de $CA, ce qui traduit une baisse de 14 % en regard de celui de la période correspondante de 2012.
  • Le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires a été de 171 millions de $CA pour le trimestre clos le 31 mars 2013, ce qui représente une diminution de 15 % en regard de celui du même trimestre de 2012.
  • Le rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires s'est établi à 16,3 % pour le trimestre à l'étude, comparativement à 19,8 % pour la même période de 2012.
  • Le ratio d'efficience s'est amélioré, s'établissant à 45,0 % pour le trimestre clos le 31 mars 2013, contre 50,5 % pour le trimestre correspondant de 2012.
  • Le total des actifs se chiffrait à 84,4 milliards de $CA au 31 mars 2013, contre 80,7 milliards de $CA au 31 mars 2012.
  • Le total des actifs sous administration atteignait 20,4 milliards de $CA au 31 mars 2013, en hausse par rapport aux 18,3 milliards de $CA inscrits au 31 mars 2012.
  • Le ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 s'établissait à 11,1 %, celui du capital de catégorie 1 se situait à 13,9 % et le ratio du capital total était de 15,9 % au 31 mars 2013. Ces ratios ont été calculés conformément aux lignes directrices réglementaires et aux normes en matière de suffisance du capital de Bâle III qui ont été adoptées en date du 1er janvier 2013.

    L'abréviation « $CA » désigne le dollar canadien.

Banque HSBC Canada
                                                                                                                                                                                                      Commentaire financier

Aperçu

La Banque HSBC Canada a enregistré un bénéfice de 189 millions de $CA au premier trimestre de 2013, ce qui traduit une baisse de 30 millions de $CA, ou 14 %, par rapport à celui dégagé à la même période de 2012, et une hausse de 35 millions de $CA, ou 23 %, en regard de celui du quatrième trimestre de 2012. Le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires s'est chiffré à 171 millions de $CA pour le premier trimestre de 2013, une diminution de 30 millions de $CA, ou 15 %, en regard de celui du premier trimestre de 2012, et une augmentation de 34 millions de $CA, ou 25 %, comparativement à celui du quatrième trimestre de 2012.

Les résultats du premier trimestre de 2012 tenaient compte d'un profit de 84 millions de $CA réalisé sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice et d'une charge de restructuration de 36 millions de $CA découlant essentiellement de la réduction progressive des activités liées au secteur du crédit à la consommation. Exclusion faite de l'incidence de ces éléments et de leurs répercussions sur la charge d'impôt sur le résultat, le bénéfice a augmenté de 17 millions de $CA, ou 8 %, par rapport à celui dégagé au cours de la même période de l'exercice précédent. Cette augmentation s'explique principalement par la baisse des charges opérationnelles qu'ont permise une gestion rigoureuse des coûts et la poursuite de nos programmes de rentabilité organisationnelle, lesquels ont donné lieu à des économies durables. La montée des profits sur les sorties de placements financiers disponibles à la vente et la hausse des produits de négociation en raison d'un changement de méthode d'évaluation des dérivés ont également contribué à l'augmentation du bénéfice. Celle-ci a été partiellement contrebalancée par une réduction des produits d'intérêts nets imputable au recul des soldes moyens des prêts de détail et des prêts à la consommation à la suite de la réorientation stratégique de ces secteurs et aux pressions continues qu'une conjoncture de faiblesse prolongée des taux d'intérêt a exercées sur la marge nette d'intérêts.

Les résultats du quatrième trimestre de 2012 tenaient compte d'une charge de 42 millions de $CA résultant de la réduction de la valeur d'un immeuble de placement. Exclusion faite de cette charge, le bénéfice du premier trimestre de 2013 a progressé de 66 millions de $CA, comparativement à celui du trimestre précédent, en raison principalement de l'augmentation des profits sur les sorties de placements financiers disponibles à la vente, ce qui a été atténué par la hausse des provisions spécifiques relatives aux expositions au crédit commercial, et ce, plus particulièrement, dans les secteurs de l'énergie et de l'immobilier.

Commentant les résultats, Paulo Maia, président et chef de la direction de la Banque HSBC Canada, a déclaré :

« Nous avons démarré 2013 en force grâce à l'accent que nous avons mis sur la croissance de nos secteurs d'activité de base et le resserrement des liens avec notre clientèle ainsi qu'à l'amélioration continue de l'efficience de nos activités au Canada, ce qui s'inscrit dans la stratégie mondiale de HSBC. Notre réussite provient de notre capacité à permettre aux entreprises et aux particuliers du Canada qui sont tournés vers l'international de tirer parti d'occasions partout dans le monde. »

Analyse des résultats financiers consolidés du premier trimestre de 2013

Les produits d'intérêts nets du premier trimestre de 2013 se sont établis à 336 millions de $CA, une baisse de 62 millions de $CA, ou 16 %, comparativement à ceux du premier trimestre de 2012, et un repli de 12 millions de $CA, ou 3 %, par rapport à ceux du quatrième trimestre de ce même exercice. Les baisses sont essentiellement imputables au recul des soldes moyens des prêts de détail et des prêts à la consommation à la suite de la réorientation stratégique de ces secteurs et aux pressions continues qu'une conjoncture de faiblesse prolongée des taux d'intérêt a exercées sur la marge nette d'intérêts.

Les produits de commissions nets du premier trimestre de 2013 se sont chiffrés à 146 millions de $CA, en hausse de 3 millions de $CA, ou 2 %, en regard de ceux inscrits au premier trimestre de 2012, et en baisse de 8 millions de $CA, ou 5 %, en regard de ceux du quatrième trimestre de 2012. La hausse enregistrée par rapport au même trimestre de l'exercice précédent s'explique par l'accroissement des facilités de crédit commerciales autorisées et des fonds sous gestion. Quant à la baisse par rapport au trimestre précédent, elle est principalement attribuable à une diminution des produits de commissions tirés des cartes de crédit à cause du repli du volume de transactions et au recul des commissions tirées du financement des entreprises.

Les produits de négociation nets du premier trimestre de 2013 se sont chiffrés à 57 millions de $CA, en hausse de 17 millions de $CA, ou 43 %, en regard de ceux constatés au premier trimestre de 2012, et de 12 millions de $CA, ou 27 %, comparativement à ceux du quatrième trimestre de 2012. L'augmentation des produits de négociation nets par rapport au premier et au quatrième trimestres de 2012 est attribuable au changement de méthode d'estimation à l'égard des ajustements d'évaluation créditeurs et débiteurs des contrats dérivés qui a été apporté afin de refléter l'évolution des pratiques en usage sur le marché. L'augmentation a également résulté de la hausse des volumes de transactions sur des produits de change pour le compte de clients à l'échelle internationale et de l'amélioration du rendement des produits liés aux taux et des produits de crédit. Les produits de négociation nets du premier trimestre de 2012 tenaient compte de pertes causées par la contraction des écarts de taux sur la valeur comptable de nos propres instruments de créance classés comme étant détenus à des fins de transaction.

La perte nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur du premier trimestre de 2013 a été de 3 millions de $CA, comparativement à 14 millions de $CA au premier trimestre de 2012, et n'a pas varié par rapport au quatrième trimestre de 2012. La banque désigne certaines débentures subordonnées comme devant être constatées à la juste valeur. Les produits et les charges découlent principalement du fait que l'élargissement ou le rétrécissement des écarts de taux diminue ou augmente, selon le cas, la juste valeur de ces débentures subordonnées.

Les profits diminués des pertes liés aux placements financiers se sont chiffrés à 35 millions de $CA au premier trimestre de 2013, en hausse de 18 millions de $CA et de 31 millions de $CA comparativement à ceux du premier et du quatrième trimestres de 2012, respectivement. Les hausses des profits diminués des pertes liés aux placements financiers sont imputables à l'augmentation des profits sur les sorties de placements financiers disponibles à la vente qu'ont permise les activités de gestion du bilan.

Les autres produits/(charges) opérationnel(le)s du premier trimestre de 2013 ont été de 13 millions de $CA, soit le même montant qu'au premier trimestre de 2012, mais en hausse de 39 millions de $CA en regard de ceux du quatrième trimestre de 2012. Le montant constaté dans le dernier trimestre de l'exercice précédent tenait compte d'une charge de 42 millions de $CA résultant de la réduction de la valeur d'un immeuble de placement.

Profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail. La vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail a été conclue le 1er janvier 2012 et a généré un profit de 84 millions de $CA, déduction faite des actifs sortis et des coûts qui y étaient directement liés. Au quatrième trimestre de 2012, la banque a satisfait à certaines conditions relatives à la vente de cette division, ce qui a fait en sorte que nous avons constaté une hausse de 4 millions de $CA de ce profit.

Les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit du premier trimestre de 2013 se sont chiffrées à 56 millions de $CA, s'étant alourdies de 8 millions de $CA, ou 17 %, par rapport à celles du premier trimestre de 2012 et de 23 millions de $CA, par rapport à celles du quatrième trimestre de 2012. Les hausses ont découlé essentiellement de l'augmentation des provisions spécifiques liées aux expositions au crédit commercial, et ce, plus particulièrement dans les secteurs de l'énergie et de l'immobilier, ce qui a été partiellement compensé par une réduction des provisions générales eu égard au crédit à la consommation par suite d'une diminution du nombre de cas de défaut.

Le total des charges opérationnelles (compte non tenu des charges de restructuration) s'est établi à 263 millions de $CA pour le premier trimestre de 2013, en baisse de 45 millions de $CA, ou 15 %, en regard de celui du premier trimestre de 2012, et de 15 millions de $CA, ou 5 %, comparativement au total du quatrième trimestre de 2012. Les diminutions par rapport aux deux trimestres de l'exercice précédent ont découlé principalement d'une gestion rigoureuse des coûts et de la poursuite de nos programmes de rentabilité organisationnelle, lesquels ont donné lieu à des économies durables. Les compressions de coûts en lien avec la réduction progressive des activités du secteur du crédit à la consommation de la banque ainsi que le niveau moins élevé des activités et des charges associées à la prestation de services technologiques à des sociétés du Groupe HSBC ont également contribué à faire baisser le total des charges opérationnelles.

Des charges de restructuration de 36 millions de $CA avaient été comptabilisées au premier trimestre de 2012 en raison principalement de la réduction progressive des activités du secteur du crédit à la consommation.

Charge d'impôt sur le résultat. Le taux d'impôt effectif du premier trimestre de 2013 a été de 30,0 %, contre 25,2 % au premier trimestre de 2012, et 29,9 % au quatrième trimestre de 2012. Le taux d'impôt effectif moins élevé au premier trimestre de 2012 avait découlé en grande partie du taux d'impôt effectif inférieur s'appliquant au profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail.

État de la situation financière

Le total des actifs s'établissait à 84,4 milliards de $CA au 31 mars 2013, une progression de 3,7 milliards de $CA par rapport à celui de 80,7 milliards de $CA constaté au 31 décembre 2012. Cette progression est principalement attribuable à des augmentations de 1,7 milliard de $CA des actifs détenus à des fins de transaction, de 1,2 milliard de $CA des prêts et avances à des banques, de 0,4 milliard de $CA des prêts et avances à des clients et de 0,4 milliard de $CA des engagements de clients en contrepartie d'acceptations. La montée des actifs détenus à des fins de transaction a découlé de la hausse des obligations de gouvernements et d'organismes d'État détenues par la banque par suite de l'intensification des activités de négociation des produits liés aux taux et du montant plus important des comptes de négociation en attente de règlement. Les prêts et avances à des banques et ceux à des clients ont augmenté par suite de la hausse des conventions de revente. Exclusion faite de cette hausse, les prêts et avances à des banques ont augmenté faiblement, soit de 0,1 milliard de $CA, et les prêts et avances à des clients se sont contractés de 0,5 milliard de $CA.

Les actifs liquides s'élevaient à 25,9 milliards de $CA au 31 mars 2013, contre 24,3 milliards de $CA au 31 décembre 2012, en raison surtout de la forte croissance des dépôts ainsi que des placements à court terme, dans lesquels a été investie la majeure partie du produit des émissions de titres de créance. Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » pour une définition des actifs liquides.

Le total des passifs est passé à 78,9 milliards de $CA au 31 mars 2013, en hausse de 3,6 milliards de $CA par rapport à celui de 75,3 milliards de $CA inscrit au 31 décembre 2012. Cet écart s'explique en majeure partie par des hausses de 1,7 milliard de $CA des titres de créance émis, de 1,3 milliard de $CA des passifs détenus à des fins de transaction et de 0,4 milliard de $CA des acceptations. L'augmentation des titres de créance émis s'explique par les 1,5 milliard de $CA de billets à moyen terme et de billets de dépôt au porteur qui ont été émis durant le premier trimestre de 2013. Quant à la hausse des passifs détenus à des fins de transaction, elle a découlé d'une augmentation des positions vendeur dans des titres afin de gérer le risque de taux d'intérêt ainsi que du montant plus élevé des comptes de négociation en attente de règlement.

Résultats des secteurs d'activité au premier trimestre de 2013

Services aux entreprises

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a totalisé 123 millions de $CA au premier trimestre de 2013, soit 34 millions de $CA, ou 22 %, de moins qu'au trimestre correspondant de 2012, et 3 millions de $CA, ou 3 %, de plus qu'au quatrième trimestre de 2012. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat du quatrième trimestre de 2012 tenait compte d'une charge de 42 millions de $CA résultant d'une réduction de la valeur d'un immeuble de placement. Exclusion faite de l'incidence de cette réduction de valeur, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a baissé par rapport à la période correspondante et le quatrième trimestre de l'exercice précédent à cause de la hausse des comptes de correction de valeur spécifiques dans les secteurs de l'énergie et de l'immobilier ainsi que de la contraction de la marge nette d'intérêts, ce qui a été atténué par la baisse des charges opérationnelles qu'ont permise une gestion rigoureuse des coûts et la poursuite de nos programmes de rentabilité organisationnelle, lesquels ont donné lieu à des économies durables.

Services bancaires internationaux et marchés

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a totalisé 103 millions de $CA au premier trimestre de 2013, soit 17 millions de $CA, ou 20 %, de plus qu'au trimestre correspondant de 2012 et 34 millions de $CA, ou 49 %, de plus qu'au quatrième trimestre de 2012. Par rapport à celui du même trimestre de l'exercice précédent, la progression du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat est attribuable à la hausse des profits sur les sorties de placements disponibles à la vente et des produits de négociation par suite d'un changement de méthode d'évaluation des dérivés, à l'élargissement des volumes de transactions sur des produits de change pour le compte de clients à l'échelle internationale et à l'amélioration du rendement des produits liés aux taux et des produits de crédit. La progression du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été en partie contrebalancée par le fait qu'un profit de 8 millions de $CA sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail avait été constaté au même trimestre de l'exercice précédent.

L'amélioration, par rapport au trimestre précédent, du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat est due à l'augmentation des profits sur les sorties de placements disponibles à la vente et à la hausse des produits de négociation par suite d'un changement de méthode d'évaluation des dérivés, à l'élargissement des volumes de transactions sur des produits de change pour le compte de clients à l'échelle internationale et à l'amélioration du rendement des produits liés aux taux et des produits de crédit. La hausse du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été atténuée par le repli des produits de commissions nets par suite de la contraction des ventes de dérivés et des commissions liées au marché des capitaux d'emprunt.

Services bancaires de détail et gestion de patrimoine

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a totalisé 14 millions de $CA au premier trimestre de 2013, soit 78 millions de $CA de moins qu'au trimestre correspondant de 2012 et 11 millions de $CA de plus qu'au quatrième trimestre de 2012. En 2012, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat tenait compte d'un profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail, ce qui avait été partiellement contrebalancé par des charges de restructuration connexes. Exclusion faite de ces éléments, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a diminué de 4 millions de $CA par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent et a monté de 15 millions de $CA en regard du montant inscrit à ce chapitre au quatrième trimestre de cet exercice. Le reste de la baisse enregistrée par rapport au premier trimestre de 2012 est imputable au repli des produits d'intérêts nets par suite de la contraction de la marge nette d'intérêts ainsi qu'au recul de la moyenne des soldes des prêts, ce qui a été en partie contrebalancé par la réduction des charges opérationnelles qu'ont permise une gestion rigoureuse des coûts et la poursuite de nos programmes de rentabilité organisationnelle, lesquels ont donné lieu à des économies durables. Le reste de la hausse du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat enregistrée par rapport au trimestre précédent est imputable au fait que les produits d'intérêts nets ont monté en raison de la diminution du financement de gros par suite de la forte croissance des dépôts des clients, ce qui a été atténué par le repli de la moyenne des soldes de prêts, ainsi qu'à la baisse des charges opérationnelles qu'ont permise une gestion rigoureuse des coûts et la poursuite de nos programmes de rentabilité organisationnelle, lesquels ont donné lieu à des économies durables.

Crédit à la consommation

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a totalisé 35 millions de $CA au premier trimestre de 2013, soit 52 millions de $CA de plus qu'au trimestre correspondant de 2012 et 5 millions de $CA de plus qu'au quatrième trimestre de 2012. Au premier trimestre de 2012, des coûts de restructuration de 34 millions de $CA avaient été engagés par suite de la décision, prise en mars 2012, de réduire progressivement les activités du secteur du crédit à la consommation au Canada. Compte non tenu des coûts de restructuration, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a augmenté de 18 millions de $CA par rapport à la même période de l'exercice précédent et de 5 millions de $CA par rapport au quatrième trimestre de ce même exercice en raison essentiellement du recul des charges opérationnelles et des charges de dépréciation liées aux prêts, facteurs dont l'effet a été en partie annulé par le recul des produits d'intérêts nets causé par la diminution de la moyenne des soldes de prêts.

Autres

Les activités ou les opérations qui ne se rapportent pas directement aux secteurs d'activité indiqués précédemment sont présentées dans « Autres ». Les principaux éléments inclus dans ce secteur comprennent les profits et pertes liés à l'incidence des variations des écarts de taux sur nos propres débentures subordonnées désignées comme étant à la juste valeur, ainsi que les produits et charges afférents aux services de technologie de l'information fournis à d'autres sociétés du Groupe HSBC dans des conditions de concurrence normale. Une perte avant la charge d'impôt sur le résultat de 6 millions de $CA a été constatée au premier trimestre de 2013, comparativement à des pertes de 28 millions de $CA au premier trimestre de 2012 et de 4 millions de $CA au quatrième trimestre de 2012. Les écarts par rapport aux périodes de comparaison s'expliquent surtout par l'incidence des éléments indiqués ci-dessus.

Dividendes

Au cours du premier trimestre de 2013, la banque a déclaré et versé des dividendes d'un montant de 90 millions de $CA sur les actions ordinaires de la Banque HSBC Canada, ce qui représente une augmentation de 7 millions de $CA par rapport à ceux de la période correspondante de 2012.

Les dividendes trimestriels réguliers suivants ont été déclarés : 31,875 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série C; 31,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série D; 41,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série E; et 7,75 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 2, série B, de la Banque HSBC Canada. Les dividendes seront versés le 30 juin 2013 aux actionnaires inscrits le 14 juin 2013.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Pour mesurer son rendement, la Banque HSBC Canada recourt à certaines mesures financières non conformes aux IFRS. Les mesures financières non conformes aux IFRS ne sont pas définies par les IFRS et n'ont pas de sens normalisé qui assurerait leur uniformité et leur comparabilité entre les sociétés qui les utilisent. Les mesures financières non conformes aux IFRS suivantes figurent tout au long du présent document et se définissent comme suit :

Rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires − Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires annualisé et divisé par les capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires, ce qui est calculé à l'aide des soldes de fin de mois de ces capitaux propres de la période.

Rendement après impôt de la moyenne des actifs − Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires annualisé et divisé par la moyenne des actifs, ce qui est calculé à l'aide des soldes moyens quotidiens de la période.

Rendement après impôt de la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques - Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires annualisé et divisé par les soldes mensuels moyens des actifs pondérés en fonction des risques de la période. Les actifs pondérés en fonction des risques sont calculés en accord avec les lignes directrices énoncées par le BSIF conformément aux normes en matière de suffisance du capital de Bâle III (2012 : les actifs pondérés en fonction des risques ont été calculés en accord avec les lignes directrices émises par le BSIF conformément aux normes en matière de suffisance du capital du Nouvel accord de Bâle).

Ratio d'efficience - Calculé en divisant le total des charges opérationnelles de la période par le résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de la période.

Ratio d'efficience ajusté - Ratio d'efficience ajusté de façon à exclure les profits et pertes liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur du résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts.

Produits d'intérêts nets, produits de commissions nets et produits de négociation nets en pourcentage du total du résultat opérationnel - Produits d'intérêts nets, produits de commissions nets et produits de négociation nets de la période divisés par le résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de la période.

Ratio des avances à des clients aux comptes des clients - Prêts et avances à des clients divisés par les comptes des clients, ce qui est calculé à l'aide des soldes à la clôture de la période.

Moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires à la moyenne du total des actifs - La moyenne des capitaux propres attribuables aux actionnaires est calculée à l'aide des soldes de fin de mois du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires de la période et la moyenne du total des actifs est calculée en utilisant les soldes moyens quotidiens de la période.

Actifs sous administration - Actifs administrés par la banque au nom de ses clients. La banque n'inscrit pas ces actifs dans son état consolidé de la situation financière étant donné que ses clients en sont les propriétaires véritables.

Actifs liquides - Actifs qui comprennent des placements financiers de qualité supérieure et des conventions de revente dont un certain montant a été donné en garantie de passifs constatés et d'obligations éventuelles relatives à des systèmes de compensation de dépôts et de règlement.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent document contient des énoncés prospectifs, dont des énoncés concernant les activités de la Banque HSBC Canada et les actions qu'elle prévoit poser. Ces énoncés peuvent être reconnus par le fait qu'ils ne sont pas formellement liés à des faits passés ou actuels. En outre, ils comportent souvent des mots ou des expressions comme « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « projeter », « avoir l'intention de », « planifier », « être d'avis que » et d'autres mots ou expressions similaires relatifs aux exposés sur son rendement financier et opérationnel futur. Par leur nature même, ces énoncés nous amènent à poser plusieurs hypothèses et comportent un certain nombre de risques inhérents et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement des résultats prévus. Nous vous recommandons de ne pas vous fier indûment à ces énoncés car nos résultats réels pourraient différer de façon significative des attentes exprimées dans les énoncés prospectifs en raison d'un certain nombre de facteurs de risque. Parmi ces facteurs, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont les effets sont difficiles à prévoir, figurent le risque lié à la gestion du capital, le risque de crédit, le risque de liquidité et de financement, le risque de marché, le risque lié à la structure et le risque opérationnel. Ces facteurs de risque sont tous décrits sous la rubrique « Gestion des risques » du rapport de gestion figurant dans notre Rapport et états financiers annuels 2012. Parmi les autres facteurs de risque, citons l'incidence des changements apportés aux lois et aux règlements, y compris ceux ayant trait à la loi intitulée Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act et aux règlements édictés et qui seront édictés aux termes de cette loi, aux normes mondiales du Comité de Bâle sur la supervision bancaire liées à la réforme visant le capital et les liquidités et à la réforme concernant les dérivés hors cote au Canada; les changements d'ordre technologique et les mesures de protection; l'évolution des marchés financiers internationaux; l'effet des modifications aux politiques monétaires et économiques des gouvernements; les fluctuations des taux d'intérêt; les taux d'inflation; et la conjoncture commerciale et économique générale prévalant sur les marchés au Canada et dans les régions où la banque exerce ses activités. L'industrie bancaire canadienne est un milieu très concurrentiel et des pressions sur notre marge nette d'intérêts peuvent être dues aux mesures prises individuellement par les banques ou d'autres institutions financières. Les fluctuations économiques peuvent également influencer les marchés boursiers et des changes et, par conséquent, nos revenus. Veuillez noter que la liste de facteurs de risque énumérés ci-dessus n'est pas exhaustive et que d'autres incertitudes et des facteurs de risque éventuels qui n'y ont pas été indiqués pourraient également avoir des répercussions négatives sur la situation et les résultats financiers de la banque. Tout énoncé prospectif contenu dans le présent document n'est valable qu'à la date de ce dernier. La banque n'est nullement tenue, et rejette expressément une telle obligation, de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs et les hypothèses, que ce soit en raison de renseignements nouveaux, d'événements futurs ou autrement, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

Renseignements relatifs à la Banque HSBC Canada

La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au Canada. Avec un actif de 2 681 milliards de $US au 31 mars 2013, le Groupe HSBC, qui compte environ 6 600 bureaux répartis dans plus de 80 pays et territoires, se classe parmi les consortiums de services bancaires et financiers les plus importants au monde.

Un exemplaire du rapport du premier trimestre de 2013 de la Banque HSBC Canada sera acheminé aux actionnaires en mai 2013.

Banque HSBC Canada Sommaire
 
  Trimestre clos le
  31 mars
2013
  31 mars
2012
  31 décembre
2012
Pour la période (en millions de $CA)          
Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat 269   290   218
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres          
     provisions relatives au risque de crédit 584   681   526
Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires 171   201   137
           
À la clôture de la période (en millions de $CA)          
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 5 218   4 958   5 146
Prêts et avances à des clients (déduction faite des comptes de correction de valeur) 46 003   45 395   45 572
Comptes des clients 48 184   47 037   48 304
           
Mesures du capital1)          
Ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 (%) 11,1   -   -
Ratio du capital de catégorie 1 (%) 13,9   13,2   13,8
Ratio du capital total (%) 15,9   15,6   16,0
Ratio actif/fonds propres 14,1   13,2   13,1
Actifs pondérés en fonction des risques (en millions de $CA) 36 171   36 460   36 668
           
Ratios de rendement (%)2)          
Rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires 16,3   19,8   12,9
Rendement après impôt de la moyenne du total des actifs 0,82   0,99   0,66
Rendement après impôt de la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques1) 1,9   2,2   1,5
           
Ratios de couverture du crédit (%)          
Charges de dépréciation liées aux prêts en pourcentage du total du résultat opérationnel 9,6   7,0   6,3
Charges de dépréciation liées aux prêts en pourcentage de la moyenne du montant brut des          
     avances et acceptations à des clients 0,4   0,4   0,3
Total des comptes de correction de valeur en cours en pourcentage du total des prêts douteux          
     et des acceptations à la clôture de la période 50,1   64,0   58,6
           
Ratios d'efficience et de la composition des produits (%)2)          
Ratio d'efficience 45,0   50,5   52,9
Ratio d'efficience ajusté 44,8   49,5   52,6
En pourcentage du total du résultat opérationnel          
     - Produits d'intérêts nets 57,5   58,4   66,2
     - Produits de commissions nets 25,0   21,0   29,3
     - Produits de négociation nets 9,8   5,9   8,6
           
Ratios financiers (%)2)          
Ratio des avances à des clients aux comptes des clients 95,5   96,5   94,3
Moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires à la moyenne du total          
     des actifs 6,2   6,2   6,2
           
Total des actifs sous administration (en millions de $CA) 2)          
Fonds sous gestion 19 290   17 294   18 327
Biens en garde 1 121   961   1 133
Total des actifs sous administration 20 411   18 255   19 460

1  Depuis le 1er janvier 2013, les informations exigées par les organismes de réglementation sont établies conformément aux normes en matière de suffisance du capital de Bâle III. Les données correspondantes des périodes de 2012 n'ont pas été retraitées et ont été calculées selon les normes en matière de suffisance du capital du Nouvel accord de Bâle.
2  Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » figurant dans le présent document pour une description des mesures financières non conformes aux IFRS.




Banque HSBC Canada Compte consolidé de résultat (non audité)
 
Montants en millions de $CA Trimestre clos le
(sauf les montants par action) 31 mars
2013
  31 mars
2012
  31 décembre
2012
           
Produits d'intérêts 517   586   534
Charges d'intérêts (181)   (188)   (186)
Produits d'intérêts nets 336   398   348
           
Produits de commissions 166   168   178
Charges de commissions (20)   (25)   (24)
Produits de commissions nets 146   143   154
           
Produits de négociation, à l'exclusion des produits d'intérêts nets 47   32   34
Produits d'intérêts nets sur les activités de négociation 10   8   11
Produits de négociation nets 57   40   45
           
Perte nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur (3)   (14)   (3)
Profits diminués des pertes liés aux placements financiers 35   17   4
Autres produits/(charges) opérationnel(le)s 13   13   (26)
Profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail -   84   4
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et          
     autres provisions relatives au risque de crédit 584   681   526
Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit (56)   (48)   (33)
Résultat opérationnel net 528   633   493
Rémunération et avantages du personnel (156)   (191)   (153)
Charges générales et administratives (95)   (105)   (109)
Amortissement des immobilisations corporelles (9)   (9)   (8)
Amortissement et perte de valeur des immobilisations incorporelles (3)   (3)   (8)
Charges de restructuration -   (36)   -
Total des charges opérationnelles (263)   (344)   (278)
Bénéfice opérationnel 265   289   215
Quote-part du bénéfice des entreprises associées 4   1   3
Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat 269   290   218
Charge d'impôt sur le résultat (80)   (71)   (64)
Bénéfice de la période 189   219   154
           
Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires 171   201   137
Bénéfice attribuable aux détenteurs d'actions privilégiées 15   15   15
Bénéfice attribuable aux actionnaires 186   216   152
Bénéfice attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 3   3   2
           
Nombre moyen d'actions ordinaires en circulation (en milliers) 498 668   498 668   498 668
Résultat de base par action ordinaire 0,34   0,40   0,27

Avec prise d'effet le 1er janvier 2013, la Banque HSBC du Canada a adopté de manière rétrospective la norme modifiée IAS 19, Avantages du personnel. Les informations correspondantes ont été retraitées en conséquence. Le rapport du premier trimestre de 2013 renfermera plus de renseignements au sujet de ce retraitement.




Banque HSBC Canada État consolidé de la situation financière (non audité)
 
Montants en millions de $CA Au 31 mars
2013
  Au 31 mars
2012
  Au 31 décembre
2012
           
ACTIFS          
           
Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale 62   141   56
Effets en cours de compensation auprès d'autres banques 135   127   90
Actifs détenus à des fins de transaction 6 975   5 751   5 272
Dérivés 1 918   1 963   1 810
Prêts et avances à des banques 2 742   1 546   1 480
Prêts et avances à des clients 46 003   45 395   45 572
Placements financiers 19 972   20 350   20 410
Autres actifs 1 049   661   911
Paiements anticipés et produits à recevoir 227   237   165
Engagements de clients en contrepartie d'acceptations 5 092   4 356   4 737
Immobilisations corporelles 138   120   140
Goodwill et immobilisations incorporelles 71   75   71
Total des actifs 84 384   80 722   80 714
           
PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES          
           
Passifs          
Dépôts effectués par des banques 2 230   1 439   2 173
Comptes des clients 48 184   47 037   48 304
Effets en transit vers d'autres banques 69   396   71
Passifs détenus à des fins de transaction 4 027   3 061   2 672
Passifs financiers désignés comme étant à la juste valeur 438   1 002   436
Dérivés 1 438   1 511   1 415
Titres de créance émis 13 720   14 006   11 980
Autres passifs 2 588   1 558   2 389
Acceptations 5 092   4 356   4 737
Charges à payer et produits différés 516   540   528
Passifs au titre des prestations de retraite 308   304   309
Créances subordonnées 326   324   324
Total des passifs 78 936   75 534   75 338
           
Capitaux propres          
Actions ordinaires 1 225   1 225   1 225
Actions privilégiées 946   946   946
Autres réserves 276   317   281
Résultats non distribués 2 771   2 470   2 694
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires 5 218   4 958   5 146
Participations ne donnant pas le contrôle 230   230   230
Total des capitaux propres 5 448   5 188   5 376
Total des passifs et des capitaux propres 84 384   80 722   80 714

Avec prise d'effet le 1er janvier 2013, la Banque HSBC du Canada a adopté de manière rétrospective la norme modifiée IAS 19, Avantages du personnel. Les informations correspondantes ont été retraitées en conséquence. Le rapport du premier trimestre de 2013 renfermera plus de renseignements au sujet de ce retraitement.





Banque HSBC Canada Tableau consolidé résumé des flux de trésorerie (non audité)
 
Montants en millions de $CA Trimestre clos le
  31 mars
2013
  31 mars
2012
  31 décembre
2012
Flux de trésorerie liés aux activités suivantes :          
     - Activités opérationnelles 887   (1 541)   (1 088)
     - Activités d'investissement 426   (1 330)   1 113
     - Activités de financement (108)   (101)   (99)
Augmentation/(diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 1 205   (2 972)   (74)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période 1 753   4 877   1 827
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période 2 958   1 905   1 753
           
           
Composition :          
     - Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale 62   141   56
     - Effets en cours de compensation auprès d'autres banques, montant net 66   (269)   19
     - Prêts et avances à des banques - un mois ou moins 2 742   1 546   1 480
     - Bons du Trésor et certificats de dépôt - trois mois ou moins 88   487   198
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période 2 958   1 905   1 753

Avec prise d'effet le 1er janvier 2013, la Banque HSBC du Canada a adopté de manière rétrospective la norme modifiée IAS 19, Avantages du personnel. Les informations correspondantes ont été retraitées en conséquence. Le rapport du premier trimestre de 2013 renfermera plus de renseignements au sujet de ce retraitement.





Banque HSBC Canada Information par secteur d'activité (non audité)
 
La banque gère ses activités et en déclare les résultats selon ses secteurs d'activité.
Montants en millions de $CA Trimestre clos le
  31 mars
2013
  31 mars
2012
  31 décembre
2012
           
Services aux entreprises          
Produits d'intérêts nets 161   180   177
Produits de commissions nets 75   71   77
Produits de négociation nets 8   8   6
Autres produits/(charges) opérationnel(le)s 2   5   (40)
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres          
provisions relatives au risque de crédit 246   264   220
Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit (39)   (11)   (6)
Résultat opérationnel net 207   253   214
Total des charges opérationnelles (88)   (97)   (97)
Bénéfice opérationnel 119   156   117
Quote-part du bénéfice des entreprises associées 4   1   3
Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat 123   157   120
           
Services bancaires internationaux et marchés          
Produits d'intérêts nets 42   46   40
Produits de commissions nets 18   19   24
Produits de négociation nets 37   22   28
Profits diminués des pertes liés aux placements financiers 33   17   3
Autres produits/(charges) opérationnel(le)s -   (1)   1
Profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail -   8   -
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres          
provisions relatives au risque de crédit 130   111   96
Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit 2   -   -
Résultat opérationnel net 132   111   96
Total des charges opérationnelles (29)   (25)   (27)
Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat 103   86   69
           
Services bancaires de détail et gestion de patrimoine          
Produits d'intérêts nets 89   105   82
Produits de commissions nets 43   42   44
Produits de négociation nets 4   3   3
Autres produits opérationnels 3   2   4
Profit sur la vente de la division des services de courtage de plein exercice de détail -   76   4
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres          
provisions relatives au risque de crédit 139   228   137
Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit (7)   (6)   (8)
Résultat opérationnel net 132   222   129
Total des charges opérationnelles (à l'exclusion des charges de restructuration) (118)   (128)   (126)
Charges de restructuration -   (2)   -
Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat 14   92   3
           
Crédit à la consommation          
Produits d'intérêts nets 52   73   57
Produits de commissions nets 10   11   9
Profits diminués des pertes liés aux placements financiers 2   -   1
Autres produits opérationnels 1   2   1
Résultat opérationnel net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres          
provisions relatives au risque de crédit 65   86   68
Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit (12)   (31)   (19)
Résultat opérationnel net 53   55   49
Total des charges opérationnelles (compte non tenu des charges de restructuration) (18)   (38)   (19)
Charges de restructuration -   (34)   -
Bénéfice/(perte) avant la charge d'impôt sur le résultat 35   (17)   30
           
Autres          
Charges d'intérêts nets (8)   (6)   (8)
Produits de négociation nets 8   7   8
Perte nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur (3)   (14)   (3)
Autres produits opérationnels 7   5   8
Résultat opérationnel net 4   (8)   5
Total des charges opérationnelles (10)   (20)   (9)
Perte avant la charge d'impôt sur le résultat (6)   (28)   (4)

Avec prise d'effet le 1er janvier 2013, la Banque HSBC du Canada a adopté de manière rétrospective la norme modifiée IAS 19, Avantages du personnel. Les informations correspondantes ont été retraitées en conséquence. Le rapport du premier trimestre de 2013 renfermera plus de renseignements au sujet de ce retraitement.

 

SOURCE : Banque HSBC Canada

Renseignements :

Demandes des médias : 

Ernest Yee 
604-641-2973 

Sharon Wilks 
416-868-3878

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.