Banque HSBC Canada résultats du deuxième trimestre de 2015

VANCOUVER, le 3 août 2015 /CNW/ -

  • Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'est situé à 227 millions de $CA pour le trimestre clos le 30 juin 2015, ce qui représente 6,2 % de moins que celui de la même période de 2014. Pour le semestre clos le 30 juin 2015, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été de 458 millions de $CA, en baisse de 3,6 % en regard de celui des six mois correspondants de 2014.

  • Le bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire s'est chiffré à 161 millions de $CA pour le trimestre clos le 30 juin 2015, ayant fléchi de 6,4 % comparativement à celui du même trimestre de 2014. Le bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire s'est établi à 324 millions de $CA pour le semestre clos le 30 juin 2015, ce qui traduit un repli de 2,4 % par rapport à celui des six mêmes mois de l'exercice précédent.

  • Le rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire a été de 14,0 % pour le trimestre clos le 30 juin 2015 et de 14,3 % pour le semestre clos à cette date, contre 15,6 % et 15,3 % pour les périodes correspondantes de 2014, respectivement.

  • Le ratio d'efficience s'est établi à 53,8 % et à 53,9 % pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2015, respectivement, comparativement à 51,1 % et à 51,6 %, pour les mêmes périodes de l'exercice précédent, respectivement.

  • Le total des actifs se chiffrait à 89,4 milliards de $CA au 30 juin 2015, contre 88,2 milliards de $CA au 31 décembre 2014.

  • Au 30 juin 2015, le ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 s'établissait à 10,5 %, le ratio du capital de catégorie 1 se situait à 12,5 % et le ratio du capital total était de 13,8 %, comparativement à des ratios de 10,6 %, de 12,0 % et de 13,5 % au 31 décembre 2014, respectivement.

 

Le symbole « $CA » désigne le dollar canadien.

Banque HSBC Canada
Commentaire financier

Aperçu

La Banque HSBC Canada a dégagé un bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de 227 millions de $CA au deuxième trimestre de 2015, soit 15 millions de $CA, ou 6,2 %, de moins que celui inscrit à la même période de 2014 et 4 millions de $CA, ou 1,7 %, de moins que ce qu'il était au premier trimestre de 2015. Pour le semestre clos le 30 juin 2015, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été de 458 millions de $CA, soit une baisse de 17 millions de $CA, ou 3,6 %, comparativement à celui inscrit un an plus tôt pour la même période. En comparaison de celui constaté au deuxième trimestre de 2014, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a diminué, et ce, en raison surtout de la compression des marges, de la diminution des profits liés aux placements financiers et de la montée des charges, ce qui a été contrebalancé en partie par l'augmentation des commissions générées par les facilités de crédit et le financement des entreprises. Outre l'incidence des facteurs indiqués ci-dessus, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat du semestre clos le 30 juin 2015 a fléchi en raison de la baisse des produits de négociation découlant des variations de la juste valeur des dérivés qui ont été reclassées à l'état du résultat net en raison du non‑respect des critères de comptabilité de couverture. Ce facteur a été compensé par la progression des commissions générées par les produits de gestion de patrimoine et par la réduction des pertes de valeur liées aux prêts, réduction qui a découlé principalement de la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation.

La croissance des activités et la simplification des processus des services aux entreprises se poursuivent. Le nombre de nouveaux clients a encore augmenté fortement, mais ce facteur a été atténué par un faible taux d'utilisation des facilités de crédit récemment autorisées. Les mesures de rationalisation des procédures de demande de crédit et d'accueil des nouveaux clients ont contribué à l'amélioration de la productivité des gestionnaires de relations bancaires, ce qui nous a permis de mener d'autres activités de prospection.

En tirant un meilleur parti de notre réseau mondial au profit de nos clients, les services bancaires internationaux et marchés ont enregistré une croissance des commissions générées par les services-conseils et par les activités menées sur les marchés financiers, ainsi que des activités de prêt et de crédit. Ainsi, le secteur des services de financement par capital a vu ses activités croître durant le trimestre grâce à la conclusion de plusieurs opérations.

Au cours du trimestre à l'étude, les services bancaires de détail et gestion de patrimoine ont continué de tirer parti de la croissance des prêts hypothécaires résidentiels, des dépôts et des soldes des comptes de gestion de patrimoine, mettant l'accent sur la réalisation de revenus dans un contexte de vive concurrence attribuable à la faiblesse des taux d'intérêt.

En guise de commentaire sur les résultats, Sandra Stuart, présidente et chef de la direction de Banque HSBC Canada, a fait la déclaration suivante : « Nous mettons l'accent sur la croissance de nos activités au Canada, mais nous nous attendons à continuer de composer avec certaines préoccupations, notamment la pression dans le secteur pétrolier et les secteurs connexes ainsi que la faiblesse des taux d'intérêt. Nos trois secteurs d'activité ont affiché une saine croissance, celle des services bancaires internationaux et marchés étant particulièrement digne de mention. Il est évident que nos clients apprécient à sa juste valeur l'expertise qui nous démarque et notre capacité à leur offrir tout ce dont ils ont besoin pour mener des affaires à l'étranger et à aider ceux tournés vers l'international à gérer leurs finances. Nous investissons sans cesse dans nos activités afin de les rendre toujours plus efficientes, nous poursuivons la mise en application des normes mondiales du Groupe HSBC et nous mettons au point de nouveaux produits et services, notre souci étant avant tout de rehausser l'expérience client dans tous nos secteurs d'activité. »

Analyse des résultats financiers consolidés du deuxième trimestre de 2015

Les produits d'intérêts nets du deuxième trimestre de 2015 se sont chiffrés à 289 millions de $CA, affichant une baisse de 18 millions de $CA, ou 5,9 %, comparativement à ceux du deuxième trimestre de 2014, et enregistrant une légère hausse par rapport à ceux du premier trimestre de 2015. Les produits d'intérêts nets de la première moitié de 2015 se sont chiffrés à 576 millions de $CA, ce qui représente un recul de 38 millions de $CA, ou 6,2 %, en regard des six mêmes mois de 2014. Leur fléchissement, par rapport aux mêmes périodes de l'exercice précédent, est essentiellement imputable à la concurrence dans un contexte de faiblesse des taux d'intérêt, notamment à l'incidence de la baisse des taux de la Banque du Canada, et aux conséquences de la poursuite de la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation à rendement plus élevé. Ces facteurs ont été compensés en partie par la hausse générée par la croissance des prêts aux entreprises et des prêts hypothécaires résidentiels. La progression des produits d'intérêts nets par rapport à ceux du premier trimestre de 2015 a résulté essentiellement du fait que le deuxième trimestre de 2015 a compté un jour de plus et que les prêts aux entreprises ont augmenté, ce qui a été atténué par le recul des rendements des placements financiers.

Les produits de commissions nets du deuxième trimestre de 2015 ont atteint 181 millions de $CA, ayant augmenté de 21 millions de $CA, ou 13,1 %, comparativement à ceux du deuxième trimestre de 2014, et de 9 millions de $CA, ou 5,2 %, par rapport à ce qu'ils étaient au premier trimestre de 2015. Pour la première moitié de 2015, les produits de commissions nets se sont élevés à 353 millions de $CA, ayant monté de 38 millions de $CA, ou 12,1 %, comparativement à ceux du même semestre de 2014. L'accroissement des produits de commissions nets par rapport à ceux des périodes correspondantes de l'exercice précédent et du premier trimestre de 2015 s'explique principalement par la hausse des commissions générées par les services-conseils et par les activités de financement sur les marchés de titres de créance, de financement à effet de levier et de financement d'acquisitions, par l'essor des commissions provenant des produits de crédit, telles les marges de crédit de soutien et les acceptations bancaires, et par la croissance continue des services de gestion de patrimoine.

Les produits de négociation nets du deuxième trimestre de 2015 se sont élevés à 41 millions de $CA, en hausse de 8 millions de $CA, ou 24,2 %, comparativement à ceux du deuxième trimestre de 2014 et de 26 millions de $CA, ou 173,3 %, en regard de ceux du premier trimestre de 2015. Les produits de négociation nets du premier semestre de 2015 se sont chiffrés à 56 millions de $CA, ce qui traduit un recul de 16 millions de $CA, ou 22,2 %, par rapport à ceux constatés un an plus tôt pour la même période. La progression des produits de négociation nets par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2014 a découlé principalement des ajustements d'évaluation débiteurs de contrats dérivés par suite de la contraction de nos propres écarts de taux et de l'inefficacité des couvertures enregistrée au deuxième trimestre de 2014. Au premier trimestre de 2015, des variations de la juste valeur des dérivés ont été reclassées à l'état du résultat net en raison du non-respect des critères de comptabilité de couverture, ce qui a affaibli les produits de négociation nets. Ce facteur, lequel ne s'est pas produit au deuxième trimestre de 2015, a également affaibli les produits de négociation nets du premier semestre de 2015, comparativement à ceux des six mois correspondants de l'exercice précédent.

Les produits nets liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur ont été de néant au deuxième trimestre de 2015, contre une charge de 1 million de $CA au deuxième trimestre de 2014 et la constatation d'un montant positif de 2 millions de $CA au premier trimestre de 2015. Antérieurement, la banque avait désigné certaines de ses débentures subordonnées comme devant être constatées à la juste valeur. Les produits nets liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur ont résulté du fait que l'élargissement de nos propres écarts de taux a été peu prononcé au premier trimestre de 2015, ce qui s'est traduit par une réduction de la juste valeur de ces débentures subordonnées. Dans les périodes correspondantes de l'exercice précédent, une charge avait été comptabilisée en raison du resserrement de nos propres écarts de taux.

Les profits diminués des pertes liés aux placements financiers se sont établis à 18 millions de $CA au deuxième trimestre de 2015, ce qui est de 9 millions de $CA, ou 33,3 %, inférieur à ceux du deuxième trimestre de 2014 et représente 18 millions de $CA, ou 50,0 %, de moins qu'au premier trimestre de 2015. Pour le semestre clos le 30 juin 2015, les profits diminués des pertes liés aux placements financiers se sont situés à 54 millions de $CA, ayant augmenté de 8 millions de $CA, ou 17,4 %, par rapport à ceux de la première moitié de 2014. Les cessions de placements financiers disponibles à la vente qui sont réalisées essentiellement dans le cadre des activités de gestion du bilan engendrent, pour la banque, des profits ou pertes liés aux placements financiers. Les variations enregistrées par rapport aux périodes correspondantes proviennent surtout des activités continues de gestion du bilan menées par la banque. Au premier trimestre de 2015, les profits sur la vente de placements financiers ont augmenté sous l'effet du rééquilibrage de son portefeuille. En outre, au deuxième trimestre de 2014, un montant de 16 millions de $CA avait été constaté à la cession, par notre secteur des services aux entreprises, de certains titres disponibles à la vente, ce qui n'a pas été le cas en 2015.

Les autres produits d'exploitation du deuxième trimestre de 2015 se sont chiffrés à 12 millions de $CA, ce qui est légèrement inférieur à ceux du deuxième trimestre de 2014 et signale une baisse de 6 millions de $CA par rapport à ceux du premier trimestre de 2015, lesquels tenaient compte du produit de la vente d'un petit portefeuille de prêts douteux. Les autres produits d'exploitation du premier semestre de 2015 ont été de 30 millions de $CA, ayant progressé de 3 millions de $CA, ou 11,1 %, en regard de ce qu'ils étaient un an plus tôt pour la même période, et ce, grâce surtout à la vente de ces prêts douteux.

Les pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit du deuxième trimestre de 2015 ont été de 23 millions de $CA, soit 4 millions de $CA, ou 14,8 %, de moins qu'au deuxième trimestre de 2014, mais 7 millions de $CA, ou 43,8 %, de plus qu'au premier trimestre de 2015. Pour le premier semestre de 2015, les pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit se sont établies à 39 millions de $CA, s'étant allégées de 14 millions de $CA, ou 26,4 %, en regard de ce qu'elles étaient au même semestre de 2014. Comparativement aux périodes correspondantes de 2014, les comptes de correction de valeur évalués individuellement pour des clients entreprises et les pertes de valeur associées à la poursuite de la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation ont diminué. La dégradation des paramètres de crédit du secteur de l'énergie a fait en sorte que les pertes de valeur liées aux prêts ont été plus élevées qu'au premier trimestre de 2015.

Le total des charges d'exploitation du deuxième trimestre de 2015 a atteint 291 millions de $CA, ce qui témoigne de hausses respectives de 15 millions de $CA, ou 5,4 %, et de 5 millions de $CA, ou 1,7 %, par rapport à celui du deuxième trimestre de 2014 et du premier trimestre de 2015. Pour le premier semestre de 2015, le total des charges d'exploitation a été de 577 millions de $CA, s'étant accru de 25 millions de $CA, ou 4,5 %, par rapport à celui des six premiers mois de 2014. Nous avons continué d'investir dans les activités d'application des normes mondiales de la HSBC et dans d'autres activités liées à la gestion du risque et à la conformité et avons également engagé des charges supplémentaires en lien avec des mesures visant à rehausser l'efficience. Les charges générales et administratives ont dépassé celles du premier trimestre de 2015 en raison surtout du moment de l'engagement de certains dons de charité, ainsi que des dépenses relatives à la commercialisation et à la formation.

La quote-part du bénéfice d'entreprises associées, qui représente la variation de la valeur des placements de la banque dans certains fonds d'actions de sociétés fermées, pour le deuxième trimestre de 2015 a été de néant, contre 6 millions de $CA au deuxième trimestre de 2014 et 3 millions de $CA au premier trimestre de 2015.

Charge d'impôt sur le résultat. Le taux d'impôt effectif s'est situé à 26,2 % au deuxième trimestre de 2015, contre 25,0 % au trimestre correspondant de 2014 et 26,8 % au premier trimestre de 2015. La charge d'impôt sur le résultat du deuxième trimestre de 2014 tenait compte de l'incidence d'un remboursement d'impôt sur le résultat.

Évolution de la situation financière

Le total des actifs s'établissait à 89,4 milliards de $CA au 30 juin 2015, pour une progression de 1,2 milliard de $CA par rapport à celui inscrit au 31 décembre 2014. L'augmentation des prêts aux entreprises et des prêts hypothécaires résidentiels s'est traduite par une hausse de 1,6 milliard de $CA des prêts et avances à des clients. L'accroissement de 0,8 milliard de $CA des placements financiers a été contrebalancé par de légères diminutions, dont celles des actifs détenus à des fins de négociation et des dérivés.

Le total des passifs se situait à 83,9 milliards de $CA au 30 juin 2015, ayant monté de 0,7 milliard de $CA en comparaison de ce qu'il était au 31 décembre 2014. Les conventions de rachat non détenues à des fins de transaction ont enregistré une hausse de 0,7 milliard de $CA par suite des activités de gestion du bilan, et les passifs détenus à des fins de transaction ont augmenté de 0,7 milliard de $CA en raison surtout de la montée des soldes liés aux règlements de transactions en cours et aux positions vendeur dans les titres. Cependant, ces facteurs ont été atténués par une diminution, quoique légère, des dérivés.

Le total des capitaux propres était de 5,5 milliards de $CA au 30 juin 2015, soit 0,5 milliard de $CA de plus qu'au 31 décembre 2014. Cette augmentation est imputable à une émission de 0,5 milliard de $CA d'actions privilégiées à une société du Groupe HSBC, au bénéfice réalisé dans la période et à une augmentation de 0,2 milliard de $CA des autres réserves, ce qui a été contrebalancé par la réduction des participations ne donnant pas le contrôle qu'a engendrée le rachat de 0,2 milliard de $CA de titres de la Fiducie d'actifs HSBC Canada.

Résultats des secteurs d'activité au deuxième trimestre de 2015

Services aux entreprises

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a totalisé 118 millions de $CA au deuxième trimestre de 2015, soit 38 millions de $CA, ou 24 %, de moins qu'au trimestre correspondant de 2014 et 18 millions de $CA, ou 13 %, de moins qu'au premier trimestre de 2015. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat du premier semestre de 2015 a totalisé 254 millions de $CA, ce qui représente une baisse de 51 millions de $CA, ou 17 %, par rapport à ce qu'il était pour la première moitié de l'exercice précédent.

En regard de celui des périodes correspondantes de l'exercice précédent, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a diminué en raison surtout de la compression des marges dans un contexte hautement concurrentiel engendré par la faiblesse des taux d'intérêt, ce qui rend notamment compte de l'incidence de la baisse des taux de la Banque du Canada, du repositionnement du portefeuille et du fait qu'en 2014, des profits à la cession d'actifs disponibles à la vente avaient été enregistrés, ce qui ne s'est pas produit en 2015. La hausse des pertes de valeur liées aux prêts attribuables à la détérioration des paramètres de crédit du secteur de l'énergie et l'augmentation des charges associées aux logiciels et à la prestation de services à l'échelle mondiale ont également contribué au recul du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat, comparativement à celui dégagé au premier trimestre de 2015.

Services bancaires internationaux et marchés

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a atteint 94 millions de $CA au deuxième trimestre de 2015, soit 30 millions de $CA, ou 47 %, de plus qu'au trimestre correspondant de 2014 et 13 millions de $CA, ou 16 %, de plus qu'au premier trimestre de 2015. Pour les six premiers mois de 2015, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été de 175 millions de $CA, s'étant amélioré de 34 millions de $CA, ou 24 %, en regard de ce qu'il était un an plus tôt pour la même période. La hausse du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat par rapport à celui des périodes correspondantes de 2014 est essentiellement imputable à la hausse des commissions générées par les services-conseils et par les activités menées sur les marchés financiers, aux profits sur les cessions par suite du rééquilibrage du portefeuille de placements financiers et à l'augmentation des produits de négociation qu'ont permise des ajustements d'évaluation débiteurs des dérivés par suite de la contraction de nos propres écarts de taux en 2014. En regard de celui constaté au premier trimestre de 2015, l'augmentation du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'explique par la hausse des commissions ainsi que de l'incidence, au premier trimestre de 2015, des variations de la juste valeur des dérivés qui ont été reclassées à l'état du résultat net à cause du non-respect des critères de comptabilité de couverture. Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par la diminution des profits réalisés sur les placements financiers par suite des activités de gestion du bilan.

Services bancaires de détail et gestion de patrimoine

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'est établi à 18 millions de $CA pour le deuxième trimestre de 2015, ce qui traduit des baisses de 6 millions de $CA, ou 25 %, par rapport à celui du deuxième trimestre de 2014 et de 5 millions de $CA, ou 22 %, en comparaison de ce qu'il était au premier trimestre de 2015. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'est établi à 41 millions de $CA pour la première moitié de 2015, affichant une hausse de 2 millions de $CA, ou 5 %, en regard de ce qu'il était un an plus tôt pour la même période.

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat attribuable aux activités poursuivies (ce qui exclut la poursuite de la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation) a totalisé 9 millions de $CA, en baisse de 6 millions de $CA, ou 40 %, par rapport à celui du deuxième trimestre de 2014 et de 2 millions de $CA, ou 18 %, en regard du montant constaté à ce chapitre au premier trimestre de 2015. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat attribuable aux activités poursuivies s'est chiffré à 20 millions de $CA pour la première moitié de 2015, ce qui témoigne d'un repli de 4 millions de $CA, ou 17 %, par rapport à celui dégagé un an plus tôt pour la même période. Les diminutions par rapport aux périodes de comparaison ont découlé surtout de l'accroissement des charges d'exploitation et des sommes investies dans les activités d'application des normes mondiales de la HSBC et dans celles liées à la gestion du risque et à la conformité.

Au deuxième trimestre de 2015, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat attribuable à la liquidation du portefeuille de prêts à la consommation s'est établi à 9 millions de $CA, ce qui correspond au même montant qu'au deuxième trimestre de 2014, mais représente 3 millions de $CA, ou 25 %, de moins qu'au premier trimestre de 2015. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de ces activités a totalisé 21 millions de $CA pour la première moitié de 2015, en hausse de 6 millions de $CA, ou 40 %, par rapport à celui du semestre correspondant de 2014. L'augmentation en regard des mêmes périodes de l'exercice précédent a résulté de la baisse des pertes de valeur liées aux prêts et des charges d'exploitation en raison de la poursuite de la liquidation prévue du portefeuille, ce qui a été contrebalancé en partie par le recul des produits d'intérêts causé par la contraction des soldes des prêts. En outre, le montant tiré de la vente d'un petit portefeuille de prêts douteux avait eu une incidence positive sur les résultats du premier trimestre de 2015.

Autres

Les opérations qui ne se rapportent pas directement à nos secteurs d'activité mondiaux sont présentées dans le secteur « Autres ». Les principaux éléments qui y sont inclus comprennent les produits et charges liés à l'incidence des variations des écarts de taux sur nos propres débentures subordonnées qui sont désignées comme étant à la juste valeur, et les services de technologie de l'information fournis à d'autres sociétés du Groupe HSBC dans des conditions de concurrence normale. La perte avant la charge d'impôt sur le résultat s'est établie à 3 millions de $CA pour le trimestre clos le 30 juin 2015, n'ayant que peu changé par rapport à celle du deuxième trimestre de 2014, mais ayant été inférieure à celle du premier trimestre de 2015. La perte enregistrée dans ces trois mois reflétait les pertes de change subies au règlement de services payables en dollars américains et fournis par d'autres sociétés du Groupe HSBC ainsi que le calendrier de recouvrements de sommes auprès d'autres sociétés du Groupe. Ce facteur a également influé sur l'augmentation des charges d'exploitation du premier semestre de 2015, comparativement à celles constatées un an plus tôt pour la même période.

Actions privilégiées

Le 30 juin 2015, la banque a émis à sa société mère pour 500 millions de $CA d'actions privilégiées de catégorie 1, série G. Chaque action donne droit à un dividende trimestriel non cumulatif de 4 %, si un tel dividende est déclaré. Sous réserve de l'approbation des organismes de réglementation, la HSBC pourra, le 30 juin 2020 et tous les cinq ans par la suite, racheter à un montant en trésorerie une partie ou la totalité des actions, série G, à leur valeur nominale. Ces actions sont assorties de dispositions concernant les fonds propres d'urgence en cas de non-viabilité, dispositions sans lesquelles elles ne pourraient être admissibles en tant que capital réglementaire de catégorie 1 en vertu de Bâle III.

Participations ne donnant pas le contrôle

Le 30 juin 2015, les titres de la Fiducie d'actifs HSBC Canada, série 2015, ont été rachetés à leur prix d'émission, pour un coût totalisant 200 millions de $CA.

Dividendes

Au deuxième trimestre de 2015, la banque a déclaré et versé des dividendes d'un montant de 88 millions de $CA sur les actions ordinaires de la Banque HSBC Canada, soit 8 millions de $CA de plus qu'au même trimestre de 2014.

Les dividendes trimestriels réguliers suivants ont été déclarés : 31,875 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série C et 31,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série D. Les dividendes seront versés le 30 septembre 2015 aux actionnaires inscrits le 15 septembre 2015.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Pour évaluer sa performance, la banque utilise, entre autres, des mesures financières dérivées des résultats qu'elle présente. Or, ces mesures ne sont ni présentées dans les états financiers ni définies aux termes des IFRS. Elles sont considérées comme étant non conformes aux IFRS et pourraient donc ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d'autres entreprises. L'usage et la définition des mesures financières non conformes aux IFRS, auxquelles il est fait référence tout au long du présent document, sont présentés ci-après.

Situation financière à la clôture de la période
Ces mesures sont des indicateurs de la stabilité du bilan de la banque et de l'utilisation des fonds aux fins du financement de ses actifs.

Le ratio des avances à des clients aux comptes des clients correspond aux prêts et avances à des clients divisés par les comptes des clients, ces montants étant établis à l'aide des soldes de clôture de la période.

La moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires en pourcentage de la moyenne du total des actifs correspond à la moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires divisée par la moyenne du total des actifs (calculée à l'aide des soldes de fins de mois de la période).

Ratios de couverture du crédit
La direction se sert des ratios de couverture du crédit pour évaluer l'importance des pertes de valeur liées aux prêts qui sont constatées par rapport au rendement de la banque et à la taille de son portefeuille de prêts aux clients durant la période.

Les pertes de valeur liées aux prêts en pourcentage du total du résultat d'exploitation représentent les pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit calculées en pourcentage du total du résultat d'exploitation de la période.

Les pertes de valeur liées aux prêts en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances à des clients désignent le montant annualisé des pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de la période exprimé en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances à des clients (calculée à l'aide des soldes de fin de mois de la période).

Le total des comptes de correction de valeur en pourcentage des prêts douteux à la clôture de la période aide la direction à évaluer la couverture de ces comptes par rapport aux prêts douteux, ce qui est établi au moyen des soldes de clôture de la période.

Ratios de rendement
La direction a recours à des ratios de rendement pour évaluer la rentabilité des capitaux propres, des actifs et des actifs pondérés en fonction des risques.

Le rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire correspond au montant annualisé du bénéfice de la période attribuable à l'actionnaire ordinaire divisé par la moyenne des capitaux propres attribuables à l'actionnaire ordinaire (calculée à l'aide des soldes de fin de mois de la période).

Le rendement après impôt de la moyenne du total des actifs correspond au montant annualisé du bénéfice de la période attribuable à l'actionnaire ordinaire divisé par la moyenne du total des actifs (calculée à l'aide des soldes moyens de fin de mois de la période).

Le rendement avant impôt de la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques correspond au montant annualisé du bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire de la période divisé par la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques (calculée au moyen des soldes de clôture de la période).

Ratios d'efficience
Les ratios d'efficience sont des mesures de l'efficience de la banque à gérer ses charges d'exploitation dans le but de générer des produits.

Le ratio d'efficience correspond au total des charges d'exploitation de la période exprimé en pourcentage du total du résultat d'exploitation de la période.

Le calcul du ratio d'efficience ajusté s'apparente à celui du ratio d'efficience, à la différence que le total du résultat d'exploitation de la période exclut les profits et pertes liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur puisque la variation de la valeur des titres de créance subordonnés émis par la banque est essentiellement attribuable aux fluctuations des taux sur les marchés et qu'elle n'est pas du ressort de la direction.

Ratio de la composition des produits
Cette mesure est un indicateur de l'apport de chaque principale source de produits au total du résultat d'exploitation.

Les produits d'intérêts nets, produits de commissions nets et produits de négociation nets en pourcentage du total du résultat d'exploitation correspondent aux produits d'intérêts nets, aux produits de commissions nets et aux produits de négociation nets de la période divisés par le total du résultat d'exploitation de la période.

Renseignements relatifs à la Banque HSBC Canada

La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au pays. Nous aidons des entreprises et des particuliers partout au Canada à faire des affaires et à gérer leurs finances à l'échelle mondiale par l'entremise de trois secteurs d'activité mondiaux, soit les services aux entreprises, les services bancaires internationaux et marchés et les services bancaires de détail et gestion de patrimoine. Le Canada est un marché prioritaire pour le Groupe HSBC, l'un des plus importants groupes de services bancaires et financiers au monde dont les actifs totalisaient 2 572 milliards de $US au 30 juin 2015. Le Groupe HSBC sert des clients du monde entier en mettant à leur disposition un réseau international d'environ 6 100 bureaux qui sont répartis dans 72 pays et territoires en Europe, en Asie, dans les Amériques, au Moyen‑Orient et en Afrique du Nord et sont reliés entre eux grâce à des technologies de pointe.

Un exemplaire du rapport intermédiaire du deuxième trimestre de 2015 de la Banque HSBC Canada sera acheminé aux actionnaires en août 2015.

Banque HSBC Canada

Sommaire





(Montants en millions de $CA, sauf indication contraire)

Trimestre clos le


Semestre clos le


30 juin
2015


30 juin
2014


31 mars
2015


30 juin
2015


30 juin
2014

Performance financière de la période











Total du résultat d'exploitation

541


539


530


1 071


1 071


Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

227


242


231


458


475


Bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire

161


172


163


324


332


Bénéfice de base par action ordinaire (en $CA)

0,32


0,35


0,33


0,65


0,67











Situation financière à la clôture de la période











Prêts et avances à des clients

42 866


41 549


42 660






Comptes des clients

50 362


49 329


50 490






Ratio des avances à des clients aux comptes des clients (%)1

85,1


84,2


84,5






Capitaux propres attribuables aux actionnaires

5 483


4 791


4 959






Moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires en pourcentage de la moyenne du total des actifs (%)1

5,6


5,8


5,4















Mesures du capital2











Ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 (%)

10,5


11,0


10,5






Ratio du capital de catégorie 1 (%)

12,5


12,4


11,8






Ratio du capital total (%)

13,8


14,0


13,1






Ratio actifs/fonds propres (nombre de fois)3

s. o.


16,0


s. o.






Ratio de levier (%)3

4,9


s. o.


4,6






Actifs pondérés en fonction des risques

42 358


38 629


41 659















Ratios de performance (%)1











Ratios de rendement (%)












Rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire

14,0


15,6


14,5


14,3


15,3



Rendement après impôt de la moyenne du total
des actifs

0,71


0,81


0,73


0,72


0,79



Rendement avant impôt de la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques2

2,2


2,5


2,3


2,2


2,5











Ratios de couverture du crédit (%)











Pertes de valeur liées aux prêts en pourcentage du total du résultat d'exploitation

4,3


5,0


3,0


3,6


4,9


Pertes de valeur liées aux prêts en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances et acceptations à des clients

0,2


0,3


0,2


0,2


0,4


Total des comptes de correction de valeur en pourcentage des prêts douteux et acceptations à la clôture de la période

81,1


67,7


74,8


81,1


67,7











Ratios d'efficience et de la composition des produits (%)











Ratio d'efficience

53,8


51,1


54,0


53,9


51,6


Ratio d'efficience ajusté

53,8


51,0


54,2


54,0


51,4


En pourcentage du total du résultat d'exploitation :











- Produits d'intérêts nets

53,4


57,0


54,2


53,8


57,3


- Produits de commissions nets

33,5


29,7


32,5


32,9


29,4


- Produits de négociation nets

7,6


6,2


2,8


5,2


6,8

 

1

Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » figurant dans le présent document pour une description des mesures financières non conformes aux IFRS.

2

La banque évalue l'adéquation de ses capitaux propres en fonction de normes issues des lignes directrices émises par le BSIF conformément au cadre d'adéquation des fonds propres de Bâle III.

3

Le ratio de levier a remplacé le ratio actifs/fonds propres depuis le 1er janvier 2015.

 


Banque HSBC Canada

État consolidé du résultat net (non audité)





Montants en millions de $CA

Trimestre clos le


Semestre clos le

(sauf les montants par action)

30 juin
2015


30 juin
2014


31 mars
2015


30 juin
2015


30 juin
2014



M$


M$


M$


M$


M$













Produits d'intérêts

427


484


434


861


967


Charges d'intérêts

(138)


(177)


(147)


(285)


(353)


 

Produits d'intérêts nets

289


307


287


576


614













Produits de commissions

198


183


191


389


355


Charges de commissions

(17)


(23)


(19)


(36)


(40)


 

Produits de commissions nets

181


160


172


353


315













Produits de négociation, à l'exclusion des produits d'intérêts nets

33


32


8


41


68


Produits d'intérêts nets sur les activités de négociation

8


1


7


15


4


 

Produits de négociation nets

41


33


15


56


72













Produits/(charges) nets liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur

-


(1)


2


2


(3)


Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

18


27


36


54


46


Autres produits d'exploitation

12


13


18


30


27













Total du résultat d'exploitation

541


539


530


1 071


1 071


Pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(23)


(27)


(16)


(39)


(53)


Résultat d'exploitation net

518


512


514


1 032


1 018













Rémunération et avantages du personnel

(168)


(152)


(169)


(337)


(311)


Charges générales et administratives

(112)


(111)


(106)


(218)


(215)


Amortissement des immobilisations corporelles

(8)


(9)


(7)


(15)


(17)


Amortissement et perte de valeur des immobilisations incorporelles

(3)


(4)


(4)


(7)


(9)


Total des charges d'exploitation

(291)


(276)


(286)


(577)


(552)













Bénéfice d'exploitation

227


236


228


455


466













Quote-part du bénéfice d'entreprises associées

-


6


3


3


9













Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

227


242


231


458


475


 

Charge d'impôt sur le résultat

(59)


(60)


(61)


(120)


(121)


Bénéfice de la période

168


182


170


338


354













Bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire

161


172


163


324


332


Bénéfice attribuable aux détenteurs d'actions privilégiées

5


8


4


9


17


Bénéfice attribuable aux actionnaires

166


180


167


333


349


Bénéfice attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

2


2


3


5


5













Nombre moyen d'actions ordinaires en circulation (en milliers)

498 688


498 668


498 668


498 668


498 668


Bénéfice de base par action ordinaire (en $CA)

0,32


0,35


0,33


0,65


0,67














 

Banque HSBC Canada

État consolidé de la situation financière (non audité)







Montants en millions de $CA

Au 30 juin
2015


Au 30 juin
2014


Au 31 décembre
2014


M$


M$


M$







ACTIFS












Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale

60


66


73

Effets en cours de compensation auprès d'autres banques

96


87


76

Actifs détenus à des fins de transaction

8 563


6 525


8 914

Dérivés

3 753


2 139


4 082

Prêts et avances à des banques

965


438


1 264

Prêts et avances à des clients

42 866


41 549


41 219

Conventions de revente non détenues à des fins de transaction

6 698


6 178


6 714

Placements financiers

20 896


19 774


20 122

Autres actifs

341


418


345

Paiements anticipés et produits à recevoir

198


189


186

Engagements de clients en contrepartie d'acceptations

4 780


5 586


5 023

Immobilisations corporelles

115


132


124

Goodwill et immobilisations incorporelles

63


65


62

 

Total des actifs

89 394


83 146


88 204







PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES












Passifs






Dépôts effectués par des banques

851


912


681

Comptes des clients

50 362


49 329


50 843

Conventions de rachat non détenues à des fins de transaction

4 744


2 246


4 054

Effets en transit vers d'autres banques

245


219


105

Passifs détenus à des fins de transaction

4 956


3 492


4 227

Passifs financiers désignés comme étant à la juste valeur

422


429


425

Dérivés

3 595


1 880


3 885

Titres de créance émis

10 689


10 829


10 610

Autres passifs

2 274


2 202


2 279

Acceptations

4 780


5 586


5 023

Charges à payer et produits différés

443


499


524

Passifs au titre des prestations de retraite

311


293


309

Créances subordonnées

239


239


239

 

Total des passifs

83 911


78 155


83 204







Capitaux propres






Actions ordinaires

1 225


1 225


1 225

Actions privilégiées

850


350


350

Autres

154


138


117

Résultats non distribués

3 254


3 078


3 108

 

Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires

5 483


4 791


4 800

Participations ne donnant pas le contrôle

-


200


200

 

Total des capitaux propres

5 483


4 991


5 000

 

Total des passifs et des capitaux propres

89 394


83 146


88 204

 


Banque HSBC Canada

Tableau consolidé résumé des flux de trésorerie (non audité)





Montants en millions de $CA

Trimestre clos le


Semestre clos le


30 juin
2015


30 juin
2014


31 mars
2015


30 juin
2015


30 juin
2014











Flux de trésorerie liés aux activités suivantes :











- Activités d'exploitation

2 210


(15)


(1 373)


837


(1 856)


- Activités d'investissement

(1 487)


(212)


684


(803)


2 033


- Activités de financement

205


(340)


(95)


110


(432)

Augmentation/(diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

928


(567)


(784)


144


(255)

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période

1 553


2 208


2 337


2 337


1 896

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

2 481


1 641


1 553


2 481


1 641











Composition :











- Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale

60


66


64


60


66


- Effets en transit vers d'autres banques, montant net

(149)


(132)


(14)


(149)


(132)


- Prêts et avances à des banques - un mois ou moins

965


438


950


965


438


- Conventions de revente auprès de banques - un mois ou moins

777


992


402


777


992


- Bons du Trésor et certificats de dépôt - trois mois ou moins

828


277


151


828


277

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

2 481


1 641


1 553


2 481


1 641












 

Banque HSBC Canada

Information par secteur d'activité (non audité)






Trimestre clos le


Semestre clos le

Montants en millions de $CA

30 juin
2015
M$


30 juin
2014
M$


31 mars
2015
M$


30 juin
2015
M$


30 juin
2014
M$











Services aux entreprises










Produits d'intérêts nets

152


165


152


304


333

Produits de commissions nets

78


81


80


158


160

Produits de négociation nets

8


7


8


16


13

Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

-


16


-


-


16

Autres produits d'exploitation

5


3


5


10


9

Total du résultat d'exploitation

243


272


245


488


531

Pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(19)


(18)


(11)


(30)


(30)

Résultat d'exploitation net

224


254


234


458


501

Total des charges d'exploitation

(106)


(104)


(101)


(207)


(205)

Bénéfice d'exploitation

118


150


133


251


296

Quote-part du bénéfice d'entreprises associées

-


6


3


3


9

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

118


156


136


254


305











Services bancaires internationaux et marchés










Produits d'intérêts nets

43


46


48


91


90

Produits de commissions nets

48


22


35


83


46

Produits/(pertes) de négociation nets

20


15


(6)


14


36

Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

18


11


36


54


30

Autres produits d'exploitation

-


1


-


-


1

Total du résultat d'exploitation

129


95


113


242


203

Pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(1)


(2)


(1)


(2)


(3)

Résultat d'exploitation net

128


93


112


240


200

Total des charges d'exploitation

(34)


(29)


(31)


(65)


(59)

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

94


64


81


175


141











Services bancaires de détail et gestion de patrimoine










Produits d'intérêts nets

100


104


94


194


206

Produits de commissions nets

55


57


57


112


109

Produits de négociation nets

6


3


6


12


8

Autres produits d'exploitation

3


2


6


9


4

Total du résultat d'exploitation

164


166


163


327


327

Pertes de valeur liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(3)


(7)


(4)


(7)


(20)

Résultat d'exploitation net

161


159


159


320


307

Total des charges d'exploitation

(143)


(135)


(136)


(279)


(268)

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

18


24


23


41


39











Autres










Charges d'intérêts nettes

(6)


(8)


(7)


(13)


(15)

Produits de négociation nets

7


8


7


14


15

Produits/(charges) nets liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur

-


(1)


2


2


(3)

Autres produits d'exploitation

4


7


7


11


13

Résultat d'exploitation net

5


6


9


14


10

Total des charges d'exploitation

(8)


(8)


(18)


(26)


(20)

Perte avant la charge d'impôt sur le résultat

(3)


(2)


(9)


(12)


(10)

 

SOURCE Banque HSBC Canada

Renseignements : Demandes des médias : Sharon Wilks, 416 868-3878; Aurora Bonin, 604 641-1905

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.