Bannissement des sacs de plastique à Brossard - L'Association canadienne des sacs de plastique envoie un avis légal

BROSSARD, QC, le 11 févr. 2016 /CNW Telbec/ - L'Association canadienne des sacs en plastique (ACSP) a fait parvenir un avis légal à la Ville de Brossard demandant à la municipalité de renoncer et de mettre fin à l'adoption de son projet de règlement 351, visant à interdire la distribution des sacs de plastique sur son territoire . En bref, «le bannissement  des sacs minces de plastique ne servira aucune fin utile, au contraire, cela  causera des dommages importants à la fois à l'environnement et à l'économie. »

Tel que mentionné dans cette lettre : «l'adoption d'un tel projet de règlement constitue un exercice abusif et déraisonnable des pouvoirs de la ville, ce qui va à l'encontre de son meilleur intérêt, ainsi que celui de ses résidents et des autres parties prenantes. »

L'industrie se dit très préoccupée par l'absence de participation publique, ce qu'elle qualifie d'atteinte à la démocratie . De nombreuses demandes de rencontre avec les conseillers municipaux ont été faites, mais elles ont toujours été refusées. Dans une correspondance datée du 5 février dernier, des informations détaillées contenant des preuves scientifiques ont été communiquées à la ville et celles-ci démontraient clairement qu'une telle interdiction des sacs de plastique s'avère en réalité néfaste et contraire à l'intérêt public.

«Toutes les parties prenantes - même celles qui sont touchées le plus durement par ce bannissement comme des propriétaires de dépanneurs, les détaillants et les fabricants de sacs - ont été complètement exclues de la discussion», explique Marc Robitaille, président d'Omniplast, un fabricant de sacs de plastique de la Rive-Sud et membre de l'Association canadienne des sacs de plastique (ACSP). «Il n'y a eu aucun débat public sur les répercussions environnementales, économiques et sociales de l'interdiction complète des sacs de plastique. Tout ce que nous voulons est un dialogue ouvert et de travailler avec des données scientifiques et à jour. »

Selon l'industrie, ce projet de bannissement n'a pas été étudié en profondeur par la ville, comme le démontre la motion adoptée lors du 19 janvier dernier, qui est en fait truffé d'erreurs factuelles et scientifiques, en plus de démontrer une mauvaise compréhension des habitudes de recyclage et de réutilisation (page 99 à 103). La définition même du sac de plastique utilisée par la ville de Brossard.est inexacte. Selon la municipalité, le sac de plastique est conçu pour un usage unique. Au contraire, les sacs de plastique sont à usages multiples et variés. Dans les faits, 60 % des sacs sont réutilisés deux fois ou plus (pour les déchets domestiques, les lunchs, etc.). De plus, 93 % des sacs de plastique sont réutilisés ou recyclés.

«Sur le plan environnemental, l'interdiction des sacs de plastique est nuisible pour l'environnement. La Ville de Brossard n'a pas pris le temps d'effectuer des  recherches approfondies afin de savoir comment les citoyens utilisent les sacs et les réutilisent pour les ordures ménagères par exemple», ajoute Marc Robitaille. «Les résidents seront désormais obligés d'acheter des sacs à poubelle en plastique. Ceux-ci contiennent 74 % plus de plastique, ce qui ajoutera 32 % de plastique de plus au site d'enfoussiement de Brossard. »

À propos de l' Association canadienne des sacs de plastique

L'Association canadienne des sacs de plastique (ACSP) est une organisation représentant un large éventail de fabricants et de distributeurs de sacs en plastique au Québec et partout au Canada. Les  membres de l'ASCP sont engagés à agir en conformité avec les bonnes pratiques environnementales et avec les principes de bonne gestion des produits et en collaboration avec les détaillants et le gouvernement  dans l'atteinte des 3 R  (Réduire, Réutiliser, Recycler).

À propos de l'Association canadienne de l'industrie des plastiques

L'Association canadienne de l'industrie des plastiques est la voix nationale de l'industrie des plastiques au Canada, représentant les intérêts des transformateurs, des fournisseurs de matériaux, des fabricants d'équipement et des propriétaires de marques partout au Canada depuis 1943.

 

SOURCE Association canadienne des sacs de plastique

Renseignements : Pour information ou demande d'entrevue : ZONE FRANCHE, Guy Litalien, 514 772-4008, glitalien@zonefranche.ca; Marie-Philip Leduc, 514 317-5715, poste 213 ou 514 267-3619, mpleduc@zonefranche.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des sacs de plastique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.