Baisses d'impôt et financement des services - Philippe Couillard est incapable de garantir une croissance économique soutenue

QUÉBEC, le 3 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le premier ministre, Philippe Couillard, a été incapable de confirmer une réduction du fardeau fiscal des Québécois avec la croissance économique prévue dans sa mise à jour économique, annoncée il y a à peine une semaine, a regretté le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, lors de la période des questions.

Jeudi dernier, le ministre des Finances a annoncé pour l'année prochaine une croissance économique de 1,7 %, bien inférieure à celle estimée en Ontario et aux États-Unis. Pour le reste du mandat libéral, la faible croissance se poursuivra, pour atteindre 1,5 % de 2018 à 2020, selon les prévisions du gouvernement. En chambre, Philippe Couillard n'a même pas voulu admettre qu'une plus forte croissance économique était nécessaire pour que son gouvernement ait la marge de manœuvre adéquate pour diminuer les impôts et bien financer les services à la population.

« Depuis le début de la semaine, j'ai posé des questions précises sur l'économie du Québec au gouvernement, sans jamais obtenir de réponses. Le dernier plan stratégique d'Investissement Québec se terminait en 2013, mais le ministre de l'Économie ne sait toujours pas quand le nouveau plan va être déposé. J'ai ensuite demandé au premier ministre s'il était satisfait du travail de son ministre et s'il pouvait confirmer qu'il sera toujours en poste dans 2 mois. Visiblement mal à l'aise, le premier ministre a confirmé plutôt que l'avenir de son ministre est incertain, donc qu'il y aura un remaniement cet hiver. Pendant ce temps-là, le ministre des Finances revoit à la baisse la croissance économique et rien n'est fait depuis 19 mois pour relancer l'économie. Que propose au juste le premier ministre pour attirer plus d'entrepreneurs? Que propose-t-il concrètement pour arrêter la chute du nombre de nouvelles entreprises? Encore une fois, j'ai obtenu une réponse théorique », a vivement déploré François Legault.

Pour le chef de la CAQ, les réponses du premier ministre démontrent qu'il peine à comprendre que son immobilisme économique nuit à son propre gouvernement. « C'est tout de même incroyable de constater que le premier ministre ne comprenne pas que s'il n'y a pas de création d'entreprises, il n'y a pas de croissance économique. S'il n'a pas de plan, il n'y aura pas de résultats. C'est une notion économique de base pourtant! Il faut un plan économique ambitieux. Quand le premier ministre va-t-il enfin arrêter d'être passif? », de conclure François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.