Baisse de l'abordabilité presque partout au Canada au troisième trimestre, selon les économistes du Mouvement Desjardins

LÉVIS, QC, le 29 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Selon les Études économiques du Mouvement Desjardins, le marché immobilier résidentiel du pays est désormais moins abordable qu'il ne l'a été en moyenne depuis 25 ans. Les prix des propriétés, qui ont progressé plus rapidement que les revenus des ménages au troisième trimestre, ainsi que la légère remontée des taux hypothécaires expliquent cette détérioration.

Malgré le recul de l'abordabilité au troisième trimestre, le niveau n'est que légèrement inférieur à la moyenne depuis la fin des années 1980. « Il faudrait assister à une détérioration beaucoup plus importante pour freiner l'élan du marché immobilier résidentiel au Canada », ont conclu les économistes de Desjardins. Les ventes de propriétés, qui avaient chuté à la suite de l'entrée en vigueur des nouvelles règles du gouvernement fédéral à l'été 2012, ont d'ailleurs repris une tendance haussière depuis quelques mois. La remontée des taux hypothécaires au cours de l'été a provoqué un effet d'empressement auprès des acheteurs. Plusieurs d'entre eux sont passés à l'action, craignant que les taux hypothécaires ne montent davantage. L'activité du marché immobilier résidentiel du pays devrait cependant se stabiliser au cours des prochains mois. Les prix des propriétés, qui sont historiquement élevés dans les principales agglomérations du pays, devraient finir par refroidir graduellement les acheteurs.

La plupart des marchés abordables en Ontario, aucun au Québec

Malgré la baisse de l'abordabilité dans presque toutes les RMR en Ontario, la plupart des marchés sont encore abordables. Toronto est l'une des exceptions, le prix moyen des résidences de 527 821 $ étant nettement supérieur à celui des autres agglomérations de la province.  L'Indice d'abordabilité Desjardins n'est que légèrement sous la moyenne historique à Calgary, même si les prix des résidences sont relativement élevés (438 793 $ au troisième trimestre). La forte progression du revenu annuel moyen par ménage, qui excède maintenant 110 000 $ facilite l'achat d'une résidence.

« Aucun marché n'est considéré comme historiquement abordable au Québec », selon les économistes de Desjardins. Sherbrooke et Québec figurent même parmi les agglomérations peu abordables au pays, au même titre que Vancouver. Bien que les prix des propriétés soient beaucoup moins élevés que sur la côte ouest, les revenus de ces deux RMR s'avèrent nettement inférieurs, ce qui rend plus difficile l'achat d'une propriété.

La capacité financière d'acquérir une propriété au Québec est demeurée pratiquement stable au troisième trimestre de 2013, soit un peu en deçà du niveau moyen qui prévaut depuis la fin des années 1980. « Alors que les prix des propriétés continuent de monter au Canada, ceux-ci semblent se stabiliser au Québec », souligne Hélène Bégin, économiste principale au Mouvement Desjardins. L'augmentation des prix des résidences a fait une pause à Montréal et à Québec en raison du surplus de copropriétés. La hausse des prix s'essouffle dans ce segment de marché à Québec alors qu'une légère baisse est amorcée à Montréal. La progression des prix se poursuit toutefois pour les maisons unifamiliales, dont le marché est globalement équilibré. La hausse des prix des propriétés s'est poursuivie à Gatineau, Sherbrooke, Saguenay et Trois-Rivières et l'abordabilité s'est par conséquent détériorée au troisième trimestre.

Pour plus de renseignements, consultez la plus récente étude.

À propos du Mouvement Desjardins

Le Mouvement Desjardins est le cinquième groupe financier coopératif dans le monde, avec un actif de près de 205 milliards de dollars. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l'échelle canadienne. Considéré plus solide que toutes les banques américaines par le magazine Global Finance et l'agence d'information financière Bloomberg, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie. La nature coopérative des caisses fait en sorte que leurs excédents demeurent dans les collectivités qu'elles servent, contribuant ainsi à leur développement.


SOURCE : Le Mouvement des caisses Desjardins

Renseignements :

Renseignements (à l'intention des journalistes uniquement) :
Francine BlackBurn
Conseillère, Relations de presse
514 281-7000 ou 1 866 866 7000, poste 7544

Hélène Bégin
Économiste principale
418 835-8444 ou 1 866 835-8444, poste 2850

Profil de l'entreprise

Le Mouvement des caisses Desjardins

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.