Bâillon sur le projet de loi no 28 - Gouverner, ce n'est pas régner !

MONTRÉAL, le 17 avril 2015 /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dénonce l'intention du gouvernement Couillard d'adopter sous le bâillon le projet de loi no28 (PL28), un projet de loi « mammouth » qui englobe une série d'enjeux touchant différents fondements de notre société démocratique. En effet, ce projet de loi aura des incidences importantes, notamment sur la modulation des tarifs de services de garde, le réseau de la santé et des services sociaux et la représentativité démocratique en région.

« Le gouvernement Couillard a l'intention, pour une seconde fois en un peu plus d'un mois, d'utiliser le bâillon pour faire adopter des politiques néfastes pour la société québécoise. Il semble bien qu'il croit être le seul à connaître ce qui est bon pour le Québec. Nous ne pouvons accepter qu'il muselle encore la population alors que plusieurs visées du PL28 n'ont pu encore être débattues. Soyons clairs ! Le projet de loi n'est ni plus ni moins qu'un fourre-tout pour faire balancer les colonnes de chiffres des ministres Leitão et Coiteux. Tenter de nous réduire au silence ne peut qu'envenimer davantage un climat qui est déjà fort malsain au Québec », ne décolère pas Louise Chabot.

Les enfants, notre richesse, pas celle du privé !

Rappelons que la CSQ s'objecte fortement à la modulation des tarifs des services de garde puisqu'elle accélère la privatisation des services de garde éducatifs, ampute la qualité des services, taxe davantage les familles, pénalise les femmes et fragilise le marché du travail. Pire, elle transformera les enfants en une source de bénéfices pour l'entreprise privée, alors que le réseau public, lui, est centré sur les besoins des petits, pas sur les marges de profit.

Carte d'assurance maladie, pas carte de crédit

De plus, le projet de loi ouvrira grandes les portes à la privatisation en santé, pensons entre autres à plusieurs services pharmaceutiques, pourtant considérés nécessaires. C'est inacceptable ! La CSQ croit que l'accès aux soins et aux médicaments ne doit pas être conditionnel à la cote de crédit personnelle des Québécoises et Québécois.

Un gouvernement libéral grand champion du ralentissement économique

Avec ce projet de loi, le gouvernement Couillard prouve qu'il est loin d'être le champion de la relance de l'économie. Et pour cause : en abolissant les Conférences régionales des élus (CRÉ) et les Centres locaux de développement (CLD), des acteurs clés du développement des affaires, le gouvernement détruit une ressource stratégique pour le développement régional et local, la création d'emplois et la prospérité du Québec.

« Il est impératif que le premier ministre Couillard reconsidère sa décision d'adopter sous le bâillon le PL28. Nous espérons qu'au cours du week-end, il reprenne vite ses esprits et nous expose enfin ce qu'il entend construire comme société saine, prospère et égalitaire », conclut Louise Chabot.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

 

SOURCE CSQ

Renseignements : Christine Marceau, Attachée de presse CSQ, Téléphone : 514 235-5082, Courriel : marceau.christine@csq.qc.net, Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.