Avis du Conseil supérieur de l'éducation sur l'enseignement intensif de l'anglais

Le ministre de l'Éducation a tous les outils en main pour prendre une décision éclairée, selon la FCSQ

QUÉBEC, le 27 août 2014 /CNW Telbec/ - Avec la publication de l'avis L'amélioration de l'enseignement de l'anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver, du Conseil supérieur de l'éducation, le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport dispose maintenant de tous les outils pour prendre une décision éclairée dans ce dossier, estime la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ).

La FCSQ salue le travail rigoureux effectué par le conseil. Son analyse permet de cibler les conditions pour une mise en œuvre réussie de l'enseignement de l'anglais langue seconde au primaire, et de bien orienter les commissions scolaires dans les choix qu'elles auront à faire.

La Fédération trouve particulièrement intéressantes les recommandations 4 et 5 de l'avis qui suggèrent de donner plus de latitude aux milieux. « Nous le répétons depuis le début dans ce dossier, les besoins en matière d'enseignement intensif de l'anglais ne sont pas les mêmes d'une région à l'autre. Il faut éviter d'avoir un modèle unique et faire en sorte que nos choix répondent le plus adéquatement possible aux besoins des élèves de chaque milieu », a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

Mme Bouchard invite donc le ministre Yves Bolduc à procéder rapidement et lui offre toute sa collaboration pour que l'implantation de l'enseignement de l'anglais langue seconde au primaire soit une réussite.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

SOURCE : Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Caroline Lemieux, Attachée de presse, Fédération des commissions scolaires du Québec, Tél. : 418 651-3220, Cell. : 418 570-9716, clemieux@fcsq.qc.ca, Twitter : @fcsq


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.