Avis du Conseil supérieur de l'éducation au sujet des nouveaux diplômes collégiaux : la FNEEQ-CSN salue la volonté du Conseil de réaffirmer l'importance du rôle joué par l'ordre collégial dans le système d'enseignement supérieur au Québec

MONTRÉAL, le 9 sept. 2015 /CNW Telbec/ - L'avis du Conseil supérieur de l'éducation intitulé Retracer les frontières des formations collégiales : entre l'héritage et les possibles. Réflexions sur de nouveaux diplômes collégiaux d'un niveau supérieur à celui du DEC technique rendu public aujourd'hui comporte plusieurs pistes qui méritent que l'on s'y attarde.

« Dans un premier temps, nous désirons exprimer notre satisfaction quant au fait que, dans son avis, le Conseil consacre l'importance de la formation collégiale et réaffirme le rôle essentiel que les cégeps jouent partout au Québec en enseignement supérieur », affirme Mme Caroline Senneville, présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN). Le bilan du Conseil exprime très clairement que l'enseignement collégial a contribué au développement d'un système d'enseignement supérieur original, simple et ouvert.

« En ce qui concerne les recommandations émises par le Conseil, nous ne pouvons qu'être favorables à celles visant l'établissement d'un diplôme collégial d'études spécialisées (DCES) ainsi qu'un DEC technique avancé, car cela répond à des besoins exprimés par plusieurs acteurs du milieu collégial, dont la FNEEQ-CSN », indique Mme Senneville. Par contre, la mise en place d'un nouveau diplôme de baccalauréat collaboratif collège-université  ne doit pas se faire au détriment du diplôme d'État, le DEC. 

« Pour nous, la question du maintien d'un diplôme national qualifiant est un élément fondamental du système québécois », réitère Mme Senneville. « Offrir de nouveaux diplômes collégiaux d'un niveau supérieur à celui du DEC aux étudiantes et aux étudiants semble prometteur, mais la FNEEQ soulève toutefois certaines inquiétudes face aux difficultés d'arrimage entre les ordres d'enseignement », poursuit la présidente de la FNEEQ-CSN.

Le CSE recommande au ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche la mise sur pied d'un comité mixte collégial et universitaire afin de poursuivre la réflexion  sur l'introduction d'un baccalauréat appliqué au collégial. De l'avis de la FNEEQ-CSN, ce comité devra composer avec les principaux interlocuteurs des milieux de l'éducation et du travail.

« Nous appelons le ministre à assurer le leadership inhérent à l'élaboration de solutions constructives dans le respect des ordres d'enseignement collégial et universitaire et nous lui indiquons que nous entendons contribuer activement aux travaux », conclut la présidente de la FNEEQ-CSN.

Profil de la FNEEQ
La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) regroupe près de 35 000 membres dans les cégeps, les universités et les établissements d'enseignement privés des ordres secondaire et collégial. Elle est l'organisation la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

Facebook : FneeqCSN
Twitter : @FneeqCSN

 

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)

Renseignements : France Désaulniers, Conseillère aux communications, FNEEQ-CSN, 514-219-2947, France.desaulniers@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.