Avis du Conseil supérieur de l'éducation - La FNEEQ sceptique quant à
l'application de certaines recommandations

MONTRÉAL, le 27 mai /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), qui regroupe 46 syndicats dans les cégeps, accueille avec un certain scepticisme le rapport du Conseil supérieur de l'éducation, intitulé Regards renouvelés sur la transition entre le secondaire et le collégial.

Ce rapport, qui se présente comme une volumineuse étude du problème de transition, est intéressant, bien documenté. "Ce n'est pas que les recommandations énoncées par le Conseil soient mauvaises, rappelle Jean Trudelle, président de la FNEEQ, elles vont même, dans certains cas, dans le sens de ce que nous préconisons."

Ne disposant pas d'un bilan de la réforme, la sortie de ce rapport, à ce moment-ci, même si le CSE ne l'admet pas clairement, vient souligner en rouge une situation appréhendée avec anxiété par tout le réseau collégial : soit l'arrivée dans les cégeps des enfants de la réforme. Déjà, les problèmes d'arrimage entre le secondaire et le collégial ont été amplifiés par certaines mesures d'assouplissement des exigences d'admission et c'est avec beaucoup d'inquiétude que les enseignantes et les enseignants du collégial envisagent la rentrée du mois d'août.

"La réforme avait pour but de mieux préparer les jeunes à l'enseignement supérieur. Cependant, tout laisse présager le contraire. On se dirige peut-être vers une situation problématique et, dans l'état actuel de la lourdeur de la tâche au collégial et compte tenu du peu d'ouverture du ministère à corriger cette situation, l'appel lancé aux professeurs de cégep par le CSÉ à se mobiliser pour formaliser les échanges avec les enseignantes et les enseignants du secondaire s'avère impossible".

"Au-delà de toutes les études et de toutes les prédictions, c'est sur le terrain qu'on prendra la véritable mesure des choses", ajoute Micheline Thibodeau, deuxième vice-présidente de la FNEEQ. "Favoriser une meilleure collaboration entre les ordres d'enseignement est certainement une bonne chose. Mais cette concertation aurait été bien plus utile en amont des réformes qu'une fois celles-ci en place!" conclut-elle.

La FNEEQ (CSN) représente 85 % de l'ensemble du personnel enseignant des cégeps, réparti dans 46 syndicats. Elle est l'organisation la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)

Renseignements : Renseignements: France Désaulniers, Conseillère aux communications, Secteur public CSN, (514) 219-2947 (portable)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.