Avis de la part de Postes Canada concernant un arrêt de travail possible

OTTAWA, le 27 juin 2016 /CNW/ - Les négociations collectives entre Postes Canada et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) se poursuivent. Nous sommes en pourparlers depuis la fin de 2015 et les parties en sont maintenant aux dernières étapes. Aucun arrêt de travail légal n'est possible avant le 2 juillet 2016. Un aperçu des offres est présenté dans la section Renseignements généraux. 

Nous avons encore le temps de conclure de nouvelles ententes, mais un arrêt de travail légal pourrait se produire aussi tôt que le 2 juillet 2016. Nous comprenons l'incidence qu'un arrêt de travail pourrait avoir sur les clients, et c'est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour parvenir rapidement à une entente négociée. Étant donné qu'un arrêt de travail demeure possible, nous demandons à nos clients de prendre certaines précautions.

Postes Canada n'exercera pas ses activités advenant un arrêt de travail. Les lettres et les colis ne seront pas livrés, et aucun nouvel article ne pourra être accepté. Les lettres et les colis déjà dans le système postal au cours d'un arrêt de travail seront sécurisés et seront livrés dès que possible à la reprise des activités.

Par conséquent, de nombreux organismes ont déjà communiqué leurs plans de contingence à leurs clients. Pour assurer la livraison de leurs articles par Postes Canada avant un arrêt de travail possible, nous encourageons les clients à respecter les dates limites indiquées ci-dessous :

 

Produit (régime intérieur)

Dernier jour pour une livraison
au plus tard le 30 juin

Colis accélérés (régional)

27 juin

 

Colis accélérés (local)

 

29 juin

 

Xpresspost (national et régional)

 

28 juin

 

Xpresspost (local)

 

29 juin

 

Priorité (national, régional et local)

29 juin

 

 

Renseignements généraux

Mise à jour sur les négociations - Postes Canada présente des offres
Le samedi 25 juin 2016, Postes Canada a déposé des offres dans les négociations distinctes qu'elle mène avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP-Urbain et STTP-FFRS), qui représente nos agents de livraison et nos employés des centres de tri.

Nos offres sont conçues pour faciliter la conclusion d'ententes négociées et éviter un arrêt de travail. Elles permettraient une plus grande flexibilité afin de mieux servir les clients tout en protégeant les éléments qui sont importants pour les employés.

  • Il n'y a aucun changement au régime de retraite et à la sécurité d'emploi des employés actuels. Tous les employés verraient leur rémunération nette augmenter.
  • Les personnes embauchées à l'avenir participeraient à un régime de retraite à cotisations déterminées dans le cadre d'un nouveau programme complet et concurrentiel de rémunération qui s'appliquerait à tous les employés embauchés ou dont le poste deviendrait permanent à l'avenir. Cette approche est nécessaire afin de contribuer à régler les problèmes de notre régime de retraite à long terme. Cette même approche est en vigueur pour la plupart des employés récemment embauchés à Postes Canada.
  • Sachant que les Canadiens magasinent en ligne 24 heures sur 24, sept jours sur sept, nous pourrions créer des postes temporaires et à temps partiel afin d'assurer la livraison des colis en soirée et la fin de semaine. Une telle mesure nous procurerait plus de flexibilité, surtout pendant les périodes de pointe, et nous aiderait à gérer nos coûts et à maintenir des tarifs concurrentiels. Notre approche actuelle, qui consiste à fournir ce service grâce à des employés payés à taux double, n'est pas viable sur le plan financier.
  • De plus, nous avons prévu des spécifications plus flexibles pour les dimensions du Courrier de quartier afin de répondre à la demande de nos clients et des spécialistes du marketing qui souhaitent avoir plus d'options.

Calendrier des négociations

  • Le 20 novembre 2015 - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a déposé un avis de négociation auprès de Postes Canada pour les deux unités de négociation, soit l'unité urbaine et l'unité des FFRS. Les discussions entre les parties ont commencé peu après le dépôt des avis de négociation et se poursuivent depuis la fin de l'année dernière.
  • Le 31 décembre 2015 - La convention collective entre Postes Canada et le STTP-FFRS a expiré. Les conditions de la convention demeurent toujours en vigueur.
  • Le 31 janvier 2016 - La convention collective entre Postes Canada et le STTP-Urbain a expiré. Les conditions de la convention demeurent toujours en vigueur.
  • Le 4 avril 2016 - Postes Canada a demandé à la ministre fédérale de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail de nommer des conciliateurs dans le but de susciter des échanges constructifs entre les parties aux deux tables de négociation. Le processus de demande de conciliation est établi par le Code canadien du travail.
  • Le 11 avril 2016 - La ministre fédérale de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail a nommé des agentes de conciliation pour soutenir les négociations distinctes avec le STTP.
  • Le 10 juin 2016 - La période officielle de conciliation de 60 jours a pris fin et la période de restriction de 21 jours a débuté. Les discussions se sont poursuivies.
  • Le 1er juillet 2016 - La période de restriction prendra fin. Un arrêt de travail légal pourrait donc se produire aussi tôt que le 2 juillet 2016. 

 

SOURCE Postes Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 613 734-8888, medias@postescanada.ca

RELATED LINKS
http://www.canadapost.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.