Avis aux médias - Médiatisation des suicides - L'importance de diffuser les ressources spécialisées en prévention du suicide et de faire preuve de prudence

QUÉBEC, le 11 juill. 2015 /CNW Telbec/ - À la suite des récents drames intrafamiliaux qui sont survenus au Québec et de suicides médiatisés d'adolescents, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) rappelle aux médias l'importance de diffuser les ressources d'aide qui sont spécialisées en prévention du suicide. La ligne d'intervention 1 866 APPELLE (277-3553) est la ressource à privilégier. Elle est disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24h sur 24. Le plus souvent, ce sont les centres de prévention du suicide qui sont les répondants régionaux de cette ligne. Des intervenants répondent aux personnes en détresse, à des gens inquiets pour leurs proches et à des endeuillés par suicide. Cette ligne est soutenue et recommandée par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Au Québec, les centres de prévention du suicide ont une expertise reconnue. Leurs intervenants réconfortent, conseillent et font une différence dans la vie de dizaines de milliers de personnes chaque année. D'autres ressources sont également très utiles, dont les centres de crise. Coordonnées de ces organisations : http://www.aqps.info/besoin-aide-urgente/.

Les ressources peuvent être présentées de cette façon :
Besoin d'aide?
Ligne en prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553)
www.aqps.info

La médiatisation des suicides : attention
L'AQPS réaffirme l'importance pour les médias de traiter du sujet du suicide de façon prudente. Le sujet étant très sensible, sa médiatisation peut contribuer à la prévention du suicide. Un traitement journalistique inadéquat peut au contraire fragiliser des gens vulnérables et favoriser la contagion du geste. Il importe notamment de ne pas faire preuve de sensationnalisme, de ne pas évoquer le moyen choisi, de ne pas lier un événement malheureux à une seule cause, comme l'intimidation, et de ne pas glorifier ou romancer ce type d'événement. Il faut également éviter autant que possible un traitement répétitif susceptible de contribuer à rendre tolérable ou socialement acceptable l'option du suicide ou de l'homicide-suicide. Il est aussi suggéré de diffuser les ressources d'aide spécialisées. N'oublions pas que des gens ayant des pensées suicidaires peuvent avoir tendance à imiter le geste. Il faut notamment se méfier de cette contagion possible chez les jeunes.

Deux guides à l'attention des médias sont disponibles :

L'AQPS est disponible pour les journalistes qui désirent obtenir un éclairage au sujet du suicide et sa prévention.

À propos de l'AQPS
Fondée en 1986, l'Association québécoise de prévention du suicide a pour mission de promouvoir la prévention du suicide et de réduire le suicide et ses conséquences en mobilisant le maximum d'individus et d'organisations.

 

SOURCE Association québécoise de prévention du suicide

Renseignements : Catherine Rioux, Coordonnatrice des communications, Association québécoise de prévention du suicide, Cellulaire : 581 888-2199, Courriel : crioux@aqps.info


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.