Avis aux médias - Le gouverneur général remettra 52 décorations pour service méritoire (division civile)

OTTAWA, le 21 juin 2016 /CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 52 récipiendaires de divers secteurs au pays le jeudi 23 juin 2016, à 10 h 30, durant une cérémonie à Rideau Hall. Le gouverneur général remettra la Croix du service méritoire à 17 récipiendaires et la Médaille du service méritoire à 35 récipiendaires.

« Je suis très fier de remettre les décorations pour service méritoire, car j'ai ainsi la chance de reconnaître, au nom de tous les Canadiens, les actions et les activités exceptionnelles accomplies par des individus, a déclaré le gouverneur général. Je félicite tous les récipiendaires, qui nous inspirent à trouver nos passions, à faire preuve de compassion et à bâtir un monde plus averti et bienveillant. »

À propos des décorations pour service méritoire (division civile)
Les décorations pour service méritoire comportent une division militaire et une division civile, chacune ayant deux niveaux, à savoir une croix et une médaille. Créée en 1991, la division civile reconnaît les personnes ayant accompli des actions et des activités exceptionnelles qui ont fait honneur à leur communauté ou au Canada. Pour en savoir davantage sur le programme ou pour proposer la candidature d'un Canadien méritant, visitez www.merite.gg.ca.

Vous trouverez ci-joint l'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires et leurs citations, ainsi qu'une fiche d'information sur les décorations pour service méritoire (division civile).

Les médias qui souhaitent couvrir l'évènement sont priés d'en aviser le Bureau de presse de Rideau Hall au préalable et de se présenter à l'entrée Princess Anne avant 10 h 15, le jour de la cérémonie.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter #RendLeCanadaFier.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

 

10 h 30 :

Début de la cérémonie


Remarques du gouverneur général


Remise des décorations par le gouverneur général

11 h 40 :

Fin de la cérémonie

12 h :

Entrevues avec les récipiendaires

 

RÉCIPIENDAIRES

CROIX DU SERVICE MÉRITOIRE

 

Michael Andrew Burns, C.S.M.

Toronto (Ont.)

Le surintendant principal Craig J. Callans, O.O.M., C.S.M.

Vancouver (C.-B.)

Jacques Corcos, C.S.M.

Montréal (Qc)

Paul Dubé, C.S.M.

Edmonton (Alb.)

Edwina Jarvis Eddy, C.S.M.

Ottawa (Ont.)

Andréanne Emard, C.S.M.

La Haye (Pays-Bas)

Shaun Francis, C.S.M.

Toronto (Ont.)

Mike Frastacky, C.S.M.

(à titre posthume)

Vancouver (C.-B.)

Le sergent Cristopher Gastaldo, C.S.M.

Ottawa (Ont.)

Le surintendant James R. D. Gresham, M.O.M., C.S.M.

Vancouver (C.-B.)

Janet Longmore, C.S.M.

Chelsea (Qc)

Jean-Claude Mahé, C.S.M.

Montréal (Qc)

Le caporal Benoit J. S. Maure, C.S.M.

Ottawa (Ont.)

Le sergent-major Alan Daniel McCambridge, C.S.M.

Yellowknife, (T.N.-O.)

L'inspecteur Trent Rolfe, M.O.M., C.S.M.

Vancouver (C.-B.)

James Drewry Stewart, C.S.M.

(à titre posthume)

Toronto (Ont.)

Hannah Taylor, C.S.M.

Winnipeg (Man.)

 

MÉDAILLE DU SERVICE MÉRITOIRE

 

Tammy Aristilde, M.S.M.

Kingston (Ont.)

Martin A. E. Bergmann, M.S.M.

(à titre posthume)

Winnipeg (Man.)

Alexandre Bilodeau, M.S.M.

Montréal (Qc)

Esther Bryan, M.S.M.

Williamstown (Ont.)

Gavin Buchan, M.S.M.

Ottawa (Ont.)

Anthony G. Clark, M.S.M.

(à titre posthume)

Guelph (Ont.)

Geneviève Dechêne, M.S.M.

Montréal (Qc)

Ivan X. de Souza, M.S.M.

Etobicoke (Ont.)

Armand Calixte Doucet, M.S.M.

Moncton (N.-B.)

Lee Durdon, M.S.M.

Brantford (Ont.)

Elizabeth Elliott, M.S.M.

(à titre posthume)

Vancouver (C.-B.)

Angela Elster, M.S.M.

Westport (Ont.)

Nicolino Frate, M.S.M.

Montréal (Qc)

Lisa Glithero, M.S.M.

Chelsea (Qc)

Zabeen Hirji, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Deborah Kerr, M.S.M.

Caledonia (Ont.)

Allan H. Kristofferson, M.S.M.

Gimli (Man.)

Pierre Legault, M.S.M.

Dorval (Qc)

Barbara Ruth Marian, M.S.M.

Colborne (Ont.)

Deborah Maskens, M.S.M.

Guelph (Ont.)

René L. Matthey, M.S.M.

(à titre posthume)

Ottawa (Ont.)

Brian McKeever, M.S.M.

Canmore (Alb.)

Robin McKeever, M.S.M.

Canmore (Alb.)

Wyatt McWilliams, M.S.M.

Il s'agit d'une seconde Médaille du service méritoire (division civile) décernée à M. McWilliams.

Navan (Ont.)

Vincent Charles Pawis, O.Ont., M.S.M.

Nobel (Ont.)

Ben Peterson, M.S.M.

Caledonia (Ont.)

Félix Saint-Denis, M.S.M.

Ottawa (Ont.)

Alexander George Salki, M.S.M.

Winnipeg (Man.)

Mary Suzanne Saunders-Matthey, M.S.M.

(à titre posthume)

Ottawa (Ont.)

Ellen Schwartz, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Jeffrey Schwartz, M.S.M.

Toronto (Ont.)

Alexandra Sicotte-Lévesque, M.S.M.

Montréal (Qc) et Brooklyn (New York)

Michael Stainton, M.S.M.

Elie (Man.)

Mike Stevens, M.S.M.

Sarnia (Ont.)

Anne-Marie Zajdlik, O.Ont., M.S.M.

Rockwood (Ont.)

 

CITATIONS
CROIX DU SERVICE MÉRITOIRE

Michael Andrew Burns, C.S.M.
Shaun Francis, C.S.M.
Toronto (Ontario)

Cofondateurs de la fondation La patrie gravée sur le cœur, Michael Andrew Burns et Shaun Francis ont constitué un réseau de soutien pour les militaires, les anciens combattants et leurs familles. Grâce à eux, La patrie gravée sur le cœur finance des soins de santé mentale et de réadaptation physique ainsi que des services de transition de carrière et des services familiaux pour appuyer ceux qui servent notre pays.

Le surintendant principal Craig J. Callans, O.O.M., C.S.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Andréanne Emard, C.S.M.
La Haye (Pays-Bas)
Le sergent Cristopher Gastaldo, C.S.M.
Ottawa (Ontario)
Le surintendant James R. D. Gresham, M.O.M., C.S.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)
Le caporal Benoit J. S. Maure, C.S.M.
Ottawa (Ontario)
Le sergent-major Alan Daniel McCambridge, C.S.M.
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)
Christopher Graham Mowbray, C.S.M.
Londres (Angleterre)
L'inspecteur Trent Rolfe, M.O.M., C.S.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Dans les heures qui ont suivi l'enlèvement de la journaliste Melissa Fung, en Afghanistan, la GRC a réuni une équipe multidisciplinaire de bénévoles pour enquêter sur l'affaire et faire libérer l'otage. Malgré l'environnement hostile, l'équipe a surmonté maints obstacles politiques et culturels et forgé des alliances critiques avec des organisations militaires et gouvernementales. Elle a cultivé des sources d'information vitales, examiné des pistes décisives et amassé des preuves de qualité, faisant suffisamment pression sur les kidnappeurs pour faire libérer Mme Fung 28 jours après son enlèvement.

Jacques Corcos, C.S.M.
Montréal (Québec)

Le Dr Jacques Corcos est un urologue montréalais qui a mis sur pied la Fondation Mères du Monde en Santé afin de réduire le taux de mortalité maternelle et le nombre de cas de fistules obstétricales après l'accouchement en Afrique. Deux fois par an, il organise des missions médicales au Burkina Faso pour pratiquer des interventions chirurgicales sur des jeunes femmes, souvent des mères adolescentes, qui ont subi de graves traumatismes au cours de l'accouchement. Il forme également des sages-femmes et des médecins locaux.

Paul Dubé, C.S.M.
Jean-Claude Mahé, C.S.M.
Angéline Martel, C.S.M.
Edmonton (Alberta) et Montréal (Québec)

En tant que parents impliqués, Paul Dubé, Jean-Claude Mahé et Angéline Martel ont contribué à assurer l'accès à une éducation de qualité aux communautés francophones en situation minoritaire de l'ensemble du Canada. Leur travail de défense des intérêts a permis d'établir un précédent juridique qui a procuré aux parents un droit de représentation au sein des conseils scolaires dans la perspective d'améliorer la situation concernant l'enseignement dans la langue minoritaire et les installations requises. Ces efforts ont ainsi renforcé le statut du Canada à titre de nation bilingue et inclusive.

Edwina Jarvis Eddy, C.S.M.
Ottawa (Ontario)

Après le décès de son fils mort de la leucémie, Edwina Jarvis Eddy a fondé Candlelighters Canada, un organisme qui a formé des réseaux de soutien pour les familles ayant perdu un enfant au cancer. Maintenant connu sous le nom de la Fondation canadienne du cancer chez l'enfant, l'organisme finance également la recherche sur les cancers pédiatriques et offre des programmes d'éducation. Grâce à ses efforts inlassables, elle a aidé de nombreux enfants gravement malades et leurs familles.

Mike Frastacky, C.S.M. (à titre posthume)
Vancouver (Colombie-Britannique)

Mike Frastacky, menuisier de profession, a piloté au péril de sa vie la construction de l'école Maktab Hazrat Osman dans la région peu alphabétisée de Nahrin, en Afghanistan. Il a donné aux membres de la collectivité les moyens de prendre eux-mêmes en charge l'école et de l'administrer. Malgré son décès en Afghanistan, l'école demeure toujours ouverte à un millier de filles et de garçons de 10 villages environnants.

Janet Longmore, C.S.M.
Chelsea (Québec)

L'entrepreneure sociale Janet Longmore est fondatrice, présidente et chef de la direction de Digital Opportunity Trust (DOT), une entreprise qui s'emploie à fournir des programmes d'éducation et de leadership dirigés par des jeunes dans les pays en voie de développement. Tout comme DOT est reconnue comme un modèle d'entreprise sociale internationale, Mme Longmore est elle-même un formidable exemple de leadership social canadien pour les femmes de partout dans le monde.

James Drewry Stewart, C.S.M. (à titre posthume)
Toronto (Ontario)

Dr James Drewry Stewart était un mathématicien brillant, un violoniste doué et un philanthrope influent. Il a converti sa maison, l'Integral House, en un lieu d'accueil qui a servi à lancer la carrière d'artistes, en plus d'assurer le financement d'organisations artistiques et scientifiques. Son généreux don perpétuel de cet espace permettra d'assurer un soutien continu aux étudiants en architecture, aux artistes de renom et aux musiciens en devenir.

Hannah Taylor, C.S.M.
Winnipeg (Manitoba)

À l'âge de huit ans, Hannah Taylor a créé la Ladybug Foundation pour encourager les autres à traiter les sans-abri avec dignité et pour recueillir des fonds pour des groupes qui fournissent de la nourriture et un refuge aux personnes dans le besoin. Grâce à ses dîners « Big Boss », où elle s'adresse aux membres de la communauté d'affaires, et à des programmes éducatifs à l'intention des enseignants, elle continue d'inviter les Canadiens de tous les âges à se mobiliser et à changer les choses.

MÉDAILLE DU SERVICE MÉRITOIRE

Tammy Aristilde, M.S.M.
Kingston (Ontario)

En 2008, Tammy Aristilde a fondé Helping Haiti, un organisme dédié au soutien des projets de développement de Cité Soleil, la plus pauvre et la plus dangereuse commune de Port-au-Prince. Grâce à ses efforts inlassables, le groupe dirigé par des bénévoles consacre 100 % des dons qu'il reçoit au financement de programmes tels que la construction d'une tour d'eau et d'une clinique, la formation aux premiers soins pour les jeunes hommes faisant partie de gangs, et la formation en matière d'autodéfense pour les jeunes femmes.

Martin A. E. Bergmann, M.S.M. (à titre posthume)
Winnipeg (Manitoba)

Ambassadeur infatigable des études sur l'Arctique et chef de file au sujet du rajeunissement de l'infrastructure de recherche dans le Nord, Martin Bergmann excellait en tant que directeur du Programme du plateau continental polaire de Ressources naturelles Canada. En tant que scientifique et administrateur, il a également fait vivre son expérience du Nord aux Canadiens par le biais de documentaires révolutionnaires sur le passage du Nord-Ouest. Ses efforts ont contribué à donner une plus grande visibilité au Nord du Canada, tant au pays qu'à l'étranger.

Alexandre Bilodeau, M.S.M.
Montréal (Québec)

Alexandre Bilodeau est un skieur acrobatique accompli ayant remporté 19 médailles de la Coupe du Monde et la première médaille d'or olympique obtenue par un Canadien en sol canadien. Il est également un porte-parole national des jeunes handicapés et il investit temps et argent dans l'Association canadienne des centres de santé pédiatriques. En 2012, son frère et lui ont agi à titre d'ambassadeurs pour le Canada dans le cadre la Journée mondiale de la paralysie cérébrale.

Esther Bryan, M.S.M.
Williamstown (Ontario)

Esther Bryan a été la force vive de Fibre du monde, une oeuvre d'art composée de 263 pièces de tissu uniques mesurant 11 pouces carrés chacune et qui représente les peuples autochtones et les cultures des immigrants tissés dans la fibre du patrimoine du Canada. Fabriquée à la main par des centaines de bénévoles, la courtepointe a voyagé d'un océan à l'autre, transmettant son message de diversité et d'appartenance.

Gavin Buchan, M.S.M.
Ottawa (Ontario)

Malgré le climat politique et culturel sensible de l'Afghanistan en 2006, Gavin Buchan a fait preuve d'un très grand doigté dans ce paysage politique instable à titre de directeur politique du Canada pour l'Équipe de reconstruction provinciale de Kandahar. Dans ce rôle, il a favorisé la création de partenariats efficaces avec les organisations internationales, les militaires, les gouvernements et les anciens des villages. Ses efforts pour établir des structures démocratiques ont jeté les bases de la sécurité et du développement dans la région.

Anthony G. Clark, M.S.M. (à titre posthume)
Deborah Maskens, M.S.M.
Guelph (Ontario)

Anthony G. Clark et Deborah Maskens ont fondé l'Association canadienne du cancer du rein, la première organisation de défense des droits et de survie axée sur les patients souffrant d'un cancer du rein. En dépit du fait qu'ils souffraient eux-mêmes de cette maladie, ils ont aidé des patients bouleversés par leur maladie à accéder à de l'information, à des services de soutien et à des traitements, en plus de jouer un rôle crucial dans l'approbation et le financement de médicaments prolongeant la durée de vie, pour ainsi sauver des centaines de vies dans tout le pays.

Geneviève Dechêne, M.S.M.
Montréal (Québec)

Afin d'aider les patients à faire leur dernier voyage, la Dre Geneviève Dechêne a mis sur pied une équipe médicale qui fournit en permanence des services de soins palliatifs à domicile à Verdun. Grâce à ce programme unique, les personnes qui en sont rendues au dernier stade de leur vie peuvent continuer à profiter du confort de leur propre maison, entourées de leurs proches et d'une équipe médicale familière.

Ivan X. de Souza, M.S.M.
Etobicoke (Ontario)

Dans le but d'uniformiser et d'améliorer les soins oncologiques, Ivan de Souza a joué un rôle déterminant dans la création de l'Institut de Souza, un organisme qui fournit une formation continue et une orientation professionnelle aux infirmières et infirmiers de l'Ontario qui traitent des patients atteints de cancer. Depuis que l'organisme a ouvert ses portes en 2008, il y a eu une telle augmentation du nombre d'infirmières et d'infirmiers certifiés dans le domaine spécialisé de l'oncologie en Ontario que les autres provinces ont commencé à y envoyer des professionnels en formation.

Armand Calixte Doucet, M.S.M.
Moncton (Nouveau-Brunswick)

Ironwill, la fondation d'Armand Calixte Doucet, fait la promotion d'un style de vie sain comme moyen d'améliorer la santé, la performance scolaire, la confiance en soi et le bonheur. Prêchant par l'exemple, il a couru 30 km par jour pendant 29 jours et 90 km le 30e jour pour mettre les gens au défi de faire 30 minutes d'activités de plus par jour. Ironwill organise aussi des expéditions jeunesse et des courses communautaires pour lever des fonds pour des programmes locaux et promouvoir l'activité physique.

Lee Durdon, M.S.M.
Brantford (Ontario)

Après avoir reçu un diagnostic de syndrome de Sjögren, une maladie auto-immune qui touche plus de 400 000 Canadiens, Lee Durdon a lancé la Societé Sjögren du Canada afin d'appuyer les autres patients et de sensibiliser le public à cette affection souvent mal diagnostiquée. Sa détermination et ses compétences organisationnelles lui ont permis de mettre sur pied une conférence éducative annuelle, ainsi que d'obtenir des subventions de recherche et un meilleur accès aux soins de santé pour les personnes touchées par cette affection.

Elizabeth Elliott, M.S.M. (à titre posthume)
Vancouver (Colombie-Britannique)

En tant que codirectrice fondatrice du Centre pour la justice réparatrice de l'Université Simon Fraser, Dre Elizabeth Elliott a permis de mieux faire connaître et comprendre à la population canadienne le concept de la justice réparatrice. Elle a rassemblé des universitaires, des agents du corps judiciaire, des prisonniers, des victimes et des membres des collectivités pour les accompagner dans leurs cheminements vers la guérison et le renforcement des capacités communautaires.

Angela Elster, M.S.M.
Westport (Ontario)

Angela Elster a fondé le programme Apprendre par les arts avec le Conservatoire royal de musique afin d'aider les éducateurs à intégrer les activités axées sur les arts aux matières de base comme les mathématiques, les sciences et les sciences humaines. En tant que vice-présidente, elle a favorisé la croissance du programme en établissant des partenariats avec d'innombrables enseignants et a rejoint plus de 350 000 étudiants au cours des 10 dernières années.

Nicolino Frate, M.S.M.
Montréal (Québec)

Après avoir fait du bénévolat auprès de Gai écoute durant deux ans, Nicolino Frate a remarqué l'existence de lacunes dans les services à la communauté LGBT anglophone de Montréal. Dans son rôle de président en 2007, il a mis sur pied plusieurs programmes de sensibilisation à la santé et à l'identité sexuelles et de lutte contre l'homophobie. Plus particulièrement, il a consolidé ces programmes en créant l'Association canadienne pour l'éducation et la sensibilisation, et a trouvé des partenaires pour assurer la viabilité de cette nouvelle organisation.

Lisa Glithero, M.S.M.
Chelsea (Québec)

Éducatrice de carrière, Lisa Glithero se passionne pour le mode de vie durable et l'environnement. En 2004, elle a fondé Education Youth Environment Sustainability afin de promouvoir et d'intégrer l'éducation environnementale partout au Canada et d'inviter les jeunes à devenir des « gardiens de la planète ». En outre, elle a élaboré des programmes pour des éducateurs, des colloques pour la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable, et plusieurs organisations axées sur la jeunesse.

Zabeen Hirji, M.S.M.
Toronto (Ontario)

Championne de la diversité et l'inclusivité en milieu de travail, Zabeen Hirji a été la stratège principale lors de la préparation d'une étude de rentabilisation visant à favoriser l'embauche inclusive à la Banque Royale du Canada (RBC). Au cours des dix dernières années, la représentation des minorités visibles et des femmes occupant des postes de direction à la RBC a doublé grâce à ce programme. Mme Hirji consacre maintenant son temps à éduquer d'autres organismes sur la façon de réaliser la diversité dans leurs conseils.

Deborah Kerr, M.S.M.
Caledonia (Ontario)

Deborah Kerr, une agente de l'Agence des services frontaliers du Canada, a découvert 20 victimes de la traite des personnes dans la région d'Hamilton. Grâce à sa ténacité, elle a aidé à faire libérer les victimes et à porter en justice la plus grande affaire de traite des personnes dans l'histoire du Canada.

Allan H. Kristofferson, M.S.M.
Gimli (Manitoba)
Alexander George Salki, M.S.M.
Winnipeg (Manitoba)
Michael Stainton, M.S.M.
Elie (Manitoba)

En tant que fondateurs du Lake Winnipeg Research Consortium (LWRC), Allan Kristofferson, Alexander George Salki et Michael Stainton sont déterminés à rendre au lac Winnipeg sa santé d'antan grâce à des recherches scientifiques et à la participation du public. Leurs efforts bénévoles ont permis au LWRC d'acquérir un navire de la Garde côtière canadienne mis hors service pour l'utiliser comme navire de recherche afin de surveiller la qualité de l'eau et de recueillir des données dans le but de réduire la présence d'algues toxiques dans le lac. Le LWRC offre également des bourses aux étudiants et des possibilités d'échange de connaissances à ceux qui désirent investir dans leurs propres projets de préservation.

Pierre Legault, M.S.M.
Dorval (Québec)

En 1994, Pierre Legault avait pour vision de fournir un moyen aux démunis et aux chômeurs montréalais de réintégrer le marché du travail. Il a fondé la chaine de magasins d'articles usagés Renaissance, qui est passée d'un seul magasin à 10 succursales, et qui comprend un centre de tri et de distribution, ainsi qu'une remorque de collecte mobile. Il fournit maintenant de la formation et de l'emploi à plus de 200 personnes par année.

Barbara Ruth Marian, M.S.M.
Colborne (Ontario)

En tant qu'arbitre accréditée à l'échelle internationale pour le taekwondo, Barbara Marian a transcendé les barrières pour les femmes et les filles dans un sport dominé par les hommes. Très respectée dans la communauté mondiale du taekwondo pour ses connaissances et son équité, elle a servi de modèle à plusieurs athlètes et de mentor aux arbitres canadiens et internationaux.

René L. Matthey, M.S.M. (à titre posthume)
Mary Suzanne Saunders-Matthey, M.S.M. (à titre posthume)
Ottawa (Ontario)

Après la mort de leur fille, René L. Matthey et Mary Suzanne Saunders-Matthey ont lancé la Fondation Saunders-Matthey pour la recherche sur le cancer du sein afin de financer l'accès par les patients aux possibilités de traitement complémentaire. Lorsque son épouse a également été emportée par un cancer du sein, M. Matthey a renouvelé son engagement en s'associant à la Coalition pour la prévention du cancer du sein, tout en menant son propre combat contre le cancer. Leur héritage survit à travers le don généreux de leur succession qui servira à financer des projets de recherche visant à trouver un traitement.

Brian McKeever, M.S.M.
Robin McKeever, M.S.M.
Canmore (Alberta)

Les frères Brian et Robin McKeever, qui skient ensemble depuis leur enfance, sont parvenus à opérer une rare et précieuse synergie (Brian étant un skieur nordique ayant un handicap visuel et Robin étant son guide voyant) qui leur a permis de remporter trois médailles d'or aux Jeux paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. Ensemble, ils ont repoussé les limites de ce qui peut être accompli tant aux Jeux paralympiques qu'aux Jeux olympiques et ils ont transcendé les frontières entre les athlètes handicapés et non handicapés.

Wyatt McWilliams, M.S.M.
Navan (Ontario)

En partenariat avec la Banque d'alimentation d'Ottawa, l'agriculteur Wyatt McWilliams a créé le Programme d'aide alimentaire, lequel utilise des dons en argent pour acheter du boeuf frais pour les personnes dans le besoin. Il a créé la Journée de l'aide alimentaire annuelle de la Banque d'alimentation, une initiative qui est devenue une source majeure de financement et qui a permis de distribuer aux membres de la communauté plus de 800 000 livres de bœuf élevé localement.

Il s'agit d'une seconde Médaille du service méritoire (division civile) décernée à M. McWilliams.

Vincent Charles Pawis, O.Ont., M.S.M.
Nobel (Ontario)

Un aîné de la Première Nation de Shawanaga, Vincent Charles Pawis a créé le White Buffalo Route Healing Lodge, un endroit où les jeunes Autochtones à risque participent à des séances de counseling, à des ateliers, à des cercles de guérison et à des cérémonies de la suerie. Cette organisation sans but lucratif dirigée par des Autochtones suscite la fierté et la confiance en soi dans la communauté et favorise des changements positifs du mode de vie en établissant des liens avec le patrimoine culturel.

Ben Peterson, M.S.M.
Caledonia (Ontario)
Alexandra Sicotte-Lévesque, M.S.M.
Montréal (Québec) et Brooklyn (New York)

En 2002, Ben Peterson et Alexandra Sicotte-Lévesque ont créé Journalistes pour les droits humains (JDH) afin de renforcer la capacité des médias africains de présenter objectivement et efficacement les questions des droits de la personne. JDH a depuis travaillé dans 23 pays, dont le Canada, et formé plus de 13 000 journalistes et étudiants pour couvrir des questions relatives aux droits de la personne et à la gouvernance dans leurs collectivités.

Félix Saint-Denis, M.S.M.
Ottawa (Ontario)

Défenseur de la culture et de l'histoire francophones, Félix Saint-Denis est le créateur et le directeur artistique de L'écho d'un peuple. Ce spectacle unique raconte 400 ans d'histoire francophone au Canada et réunit plus de 1 500 bénévoles. Des mini-spectacles sont encore présentés dans les écoles et les collectivités francophones partout en Ontario, afin de préserver cette importante partie du patrimoine canadien.

Ellen Schwartz, M.S.M.
Jeffrey Schwartz, M.S.M.
Toronto (Ontario)

Le fils d'Ellen et de Jeffrey Schwartz, Jacob, est né avec la maladie de Canavan, une affection neurodégénérative héréditaire rare. Ils ont entrepris de se renseigner sur cette maladie et ont ensuite lancé Jacob's Ladder, une fondation canadienne pour le contrôle des maladies neurodégénérative. Cet organisme fournit maintenant des fonds pour la recherche, l'éducation du public, le soutien aux familles touchées et le dépistage génétique des adultes afin de réduire la présence de huit maladies neurodégénératives.

Mike Stevens, M.S.M.
Sarnia (Ontario)

Mike Stevens, joueur d'harmonica de renommée internationale, a fondé l'ArtsCan Circle sur la prémisse que l'auto-expression améliore l'estime de soi. Par l'intermédiaire de ce programme novateur, des musiciens et des artistes bénévoles se rendent dans des communautés autochtones éloignées du nord de l'Ontario et du Labrador afin d'offrir des instruments de musique, d'inviter les enfants et les jeunes à participer à des ateliers sur les arts, d'encourager l'auto-expression et de consolider leurs liens avec l'ensemble de la collectivité.

Anne-Marie Zajdlik, O.Ont., M.S.M.
Rockwood (Ontario)

La médecin de famille Anne-Marie Zajdlik a lancé l'initiative Bracelet de l'espoir qui vise à soutenir les personnes et les communautés de Lesotho qui ont été touchées par le VIH/SIDA. Les fonds recueillis lors de la vente de bracelets rouges et blancs faits à la main constituent non seulement une source de revenus pour les artisans eux-mêmes, mais ils permettent d'appuyer les soins de santé continus aux patients, un programme offrant un foyer d'accueil aux orphelins et des possibilités de mentorat entre les propriétaires d'entreprises canadiennes et leurs homologues au Lesotho.

FICHE D'INFORMATION SUR LES DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Contexte

Les décorations pour service méritoire reconnaissent les personnes qui ont accompli une action ou une activité de nature exceptionnelle, au cours d'une période limitée, et qui ont ainsi fait honneur à leur communauté ou au Canada

Admissibilité et mise en candidature

Tout Canadien ou non-Canadien qui, par ses réalisations ou ses activités au cours d'une période limitée, a offert un niveau de service exceptionnel ou établi des normes de réussite exemplaires et a procuré des honneurs ou des avantages au Canada.

Toute personne peut proposer une candidature pour la division civile des décorations pour service méritoire. Les mises en candidature et les nominations peuvent être faites à titre posthume, pourvu que les activités reconnues aient été accomplies avant juin 1984, l'année de création de la distinction honorifique.

Les membres du public peuvent soumettre des candidatures tout au long de l'année sur le site www.gg.ca/dsm. Elles seront reçues par la Chancellerie des distinctions honorifiques et examinées par le Comité consultatif des décorations pour service méritoire (division civile), qui formulera des recommandations à l'intention du gouverneur général. Les mises en candidature demeurent confidentielles afin de protéger les renseignements personnels et d'éviter les déceptions dans le cas des candidatures non retenues. Il incombe aux personnes qui soumettent des candidatures et à tous les autres intervenants du processus de respecter cette politique.

Description

Créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II, les décorations pour service méritoire reconnaissent les Canadiens ayant accompli des actions exceptionnelles qui ont fait rejaillir l'honneur sur notre pays. La croix a initialement été créée en 1984, pour les militaires. En 1991, une médaille a été ajoutée à la division militaire, tandis que la croix et la médaille ont été créées pour les civils.

La Croix du service militaire est une croix grecque en argent surmontée de la couronne royale et aux extrémités convexes et ébrasées. L'avers porte en son centre la feuille d'érable entourée d'un anneau et d'une couronne de laurier. L'envers porte le Chiffre royal et l'inscription MERITORIOUS SERVICE MÉRITOIRE au centre d'un anneau double.

La Médaille du service méritoire est une médaille ronde en argent arborant la couronne royale. L'avers porte le motif d'une croix. L'envers porte le Chiffre royal et l'inscription MERITORIOUS SERVICE MÉRITOIRE au centre d'un anneau double.

 

SOURCE Le gouverneur général du Canada

Renseignements : pour les médias : Emily Keogh, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-993-2569, emily.keogh@gg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.