Avis aux médias - Le gouverneur général investit 47 récipiendaires de l'Ordre du Canada

OTTAWA, le 10 févr. 2016 /CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, présidera une cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada à Rideau Hall, le vendredi 12 février 2016 à 10 h 30. Le gouverneur général, qui est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre, remettra cette distinction à 1 Compagnon, 7 Officiers et 39 Membres.

L'Ordre du Canada a été créé en 1967, année du centenaire du Canada, pour reconnaître des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Depuis sa création, plus de 6 000 personnes de tous les milieux ont été investies de l'Ordre.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, leurs citations ainsi qu'une fiche d'information sur l'Ordre du Canada sont joints au présent avis aux médias.

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cet évènement sont priés de confirmer leur présence auprès du Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à l'entrée Princesse Anne à 10 h 15 au plus tard.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

 

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

9 h 45 :

Arrivée des médias à Rideau Hall

10 h 30 :

Début de la cérémonie d'investiture


Allocution du gouverneur général


Remise des insignes de l'Ordre du Canada par le gouverneur général

(au Compagnon d'abord, ensuite aux Officers, puis aux Membres)

11 h 45 :

Entrevues avec les récipiendaires

 

 

RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

 

L'honorable Robert Keith Rae, C.P., C.C., O.Ont.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Toronto (Ont.)

 

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

 

Mary Gospodarowicz Evans, O.C.

Toronto (Ont.)

Magella Gros-Louis, O.C., O.Q.

Wendake (Qc)

Norman Emilio Marcon, O.C.

Toronto (Ont.)

Julio Montaner, O.C., O.B.C.

Vancouver (C.-B.)

Linda F. Nazar, O.C.

Waterloo (Ont.)

L'honorable Louise Otis, O.C., O.Q.

Montréal (Qc)

Donald John Taylor, O.C.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Calgary (Alb.)

 

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

 

Ida Albo, C.M.

Winnipeg (Man.)

Aubie Angel, C.M.

Toronto (Ont.)

Pierre Bergeron, C.M.

Gatineau (Qc)

Denis Brott, C.M.

Saint-Sauveur (Qc)

Christina Stuart Cameron, C.M.

Ottawa (Ont.)

Martin Chernin, C.M.

Sydney (N.-É.)

A. Gordon Craig, C.M.

Toronto (Ont.)

John W. Crichton, C.M.

Manotick (Ont.)

Rollande Desbois, C.M.

Montréal (Qc)

James F. Dinning, C.M.

Calgary (Alb.)

Madeleine Dion Stout, C.M.

Tsawwassen (C.-B.)

Ivan Kenneth Eyre, C.M., O.M.

Winnipeg, Man.

Michèle Fortin, C.M.

Montréal (Qc)

Douglas Edgar Fregin, C.M.

Waterloo (Ont.)

James K. Gordon, C.M.

Sudbury (Ont.)

Ted Grant, C.M.

Victoria (C.-B.)

John Grew, C.M.

Montréal (Qc)

Carolyn Hansson, C.M.

Waterloo (Ont.)

Thomas Jon Harle, C.M., C.D.

Ottawa (Ont.)

Frank Hasenfratz, C.M.

Guelph (Ont.)

Leah Hollins, C.M.

Victoria (C.-B.)

Sandra Irving, C.M.

Saint John (N.-B.)

Tetsuo Theodore Itani, C.M., O.M.M., C.D. (retraité)

Ottawa (Ont.)

Jean-Marc Lalonde, C.M.

Rockland (Ont.)

Judy Loman, C.M.

Toronto (Ont.)

John G. McAvity, C.M.

Ottawa (Ont.)

Lynn McDonald, C.M.

Toronto (Ont.)

John Morden, C.M.

Toronto (Ont.)

Ervin Podgorsak, C.M.

Montréal (Qc)

Vivian Morris Rakoff, C.M.

Toronto (Ont.)

Garry Rempel, C.M.

Waterloo (Ont.)

Mary Rozsa de Coquet, C.M.

Calgary (Alb.)

Sandra Scarth, C.M.

Brentwood Bay (C.-B.)

Barbara Kristina Schmidt, C.M.

Philadelphie (Pennsylvanie, É.-U.)

et Burlington (Ont.)

François Schubert, C.M.

Montréal (Qc)

P. Kim Sturgess, C.M.

Calgary (Alb.)

Don Tapscott, C.M.

Toronto (Ont.)

Lorraine Vaillancourt, C.M.

Montréal (Qc)

Helen Vari, C.M.

Toronto (Ont.)

Martin Yaffe, C.M.

Toronto (Ont.)

 

CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

L'honorable Robert Keith Rae, C.P., C.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

Bob Rae est solidement engagé dans l'avancement du bien commun au Canada et à l'étranger. Perspicace, diplomate et charismatique, il est reconnu pour le travail qu'il a accompli en vue de résoudre certains des enjeux les plus complexes de notre pays. Son travail auprès des collectivités des Premières Nations, surtout en ce qui concerne le renouvellement des traités, a contribué à favoriser la réconciliation des Autochtones et des non-Autochtones. Les gouvernements du Kenya, de l'Iraq et du Sri Lanka ont aussi fait appel à son expertise en médiation et en fédéralisme. Comme parlementaire, il était reconnu pour son éloquence, sa bonne humeur et son engagement passionné en faveur d'une saine gouvernance et de la recherche de consensus partout au pays.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

Mary Gospodarowicz Evans, O.C.
Toronto (Ontario)

Mary Gospodarowicz est une chef de file internationale dans le traitement du cancer. Depuis plus de 30 ans, elle exerce la médecine clinique tout en effectuant des recherches sur le traitement des lymphomes et des cancers génito-urinaires. En parallèle, elle a été une source d'inspiration à la barre du Centre de cancérologie Princess Margaret, où elle a créé un programme de médecine radiologique hautement perfectionné et l'un des centres de cancérologie les plus poussés au monde. Plus récemment, elle a placé le Canada au cœur des efforts mondiaux de lutte contre le cancer quand elle a accédé à la présidence de l'Union internationale contre le cancer.

Magella Gros-Louis, O.C., O.Q.
Wendake (Québec)

Max Gros-Louis a consacré sa vie à la construction d'un peuple autochtone fort et fier. Ancien Grand Chef de la Nation huronne-wendat à Wendake pendant plus de 25 ans, il a fait de sa communauté un modèle. Il a également mis en évidence les droits des Premières Nations et a été un des membres fondateurs de la Fraternité des Indiens du Canada (aujourd'hui l'Assemblée des Premières Nations) et de l'Association des Indiens du Québec, dont il a été le porte-parole et le vice-président. Un homme de dialogue, il a aussi fait connaître la réalité et la culture des peuples autochtones au niveau international par l'entremise de différentes tribunes.

Norman Emilio Marcon, O.C.
Toronto (Ontario)

Norman Marcon a popularisé l'utilisation de plusieurs techniques minimalement invasives pour traiter les maladies digestives au Canada. Médecin spécialiste depuis plus de 40 ans, il a été chef du département de gastro-entérologie de l'hôpital Wellesley et est maintenant directeur du programme de bourse de formation en endoscopie thérapeutique avancée à l'hôpital St. Michael. Grâce à lui, les endoscopes souples sont utilisés pour remplacer les chirurgies ouvertes dans le traitement des cancers gastro-intestinaux. Un pédagogue doué, il a élaboré le premier cours international d'endoscopie thérapeutique, qui contribue à la diffusion d'informations sur l'évolution des techniques dans le domaine depuis plus d'un quart de siècle.

Julio Montaner, O.C., O.B.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Julio Montaner a contribué à ce que des normes mondiales en matière de traitement du VIH et du sida soient établies. Il est le directeur du Centre d'excellence de la Colombie-Britannique pour le VIH/sida, en plus d'être le titulaire de la Chaire de recherche sur le sida à l'Université de Colombie-Britannique et l'ancien président de la Société internationale sur le sida. Ses essais cliniques novateurs ont permis d'établir que la pharmacothérapie antirétrovirale est le premier traitement efficace pour prévenir la transmission du VIH, la progression du virus du sida et les décès prématurés. Dans sa province, il a lancé une stratégie globale connue sous le nom de « Traitement comme moyen de prévention » qui a récemment été adoptée par les Nations Unies en guise de pierre angulaire de la lutte contre le VIH et le sida.

Linda F. Nazar, O.C.
Waterloo (Ontario)

Linda Nazar travaille à la création de la prochaine génération de batteries. Titulaire d'une chaire de recherche du Canada et professeure aux départements de chimie et de génie électrique de l'Université de Waterloo, elle est une des plus grandes expertes mondiales en conception de matériaux de stockage d'énergie. Elle est reconnue pour l'avancement de la technologie des batteries au lithium rechargeables et pour le développement d'un nouveau type de batterie lithium-soufre. Ses efforts ont mené à des percées dans la conception des véhicules électriques et d'autres technologies énergétiques propres.

L'honorable Louise Otis, O.C., O.Q.
Montréal (Québec)

Avec avant-gardisme, Louise Otis a contribué au développement de l'administration de la justice ici et à l'étranger. Ancienne juge de la Cour d'appel du Québec, elle a institué le premier système de médiation judiciaire intégré dans un système de droit au Canada. Celui-ci allège et accélère le processus de règlement des différends. Médiatrice, arbitre et juge au niveau international, elle a aussi créé des organismes, dont la Conférence canadienne de médiation judiciaire. Elle est également reconnue comme une pédagogue hors pair à la Faculté de droit de l'Université McGill.

Donald John Taylor, O.C.
Calgary (Alberta)

Don Taylor compte parmi les philanthropes armés de principes les plus généreux au Canada. Il a fondé une entreprise d'ingénierie ingénieuse et florissante à l'échelle de l'Amérique du Nord, lui permettant de faire connaître des causes publiques importantes. Sa passion pour l'amélioration des arts, de l'éducation et des soins de santé a favorisé la construction d'installations de renommée mondiale à l'Université de Calgary, à l'Université Mount Royal et au Calgary Exhibition and Stampede. Au plan international, il a fondé un centre de médecine intégrative en Californie et un hôpital ophtalmologique au Ghana. Sa détermination à utiliser la philanthropie pour changer des vies a servi de modèle et d'inspiration à d'autres bienfaiteurs.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

Ida Albo, C.M.
Winnipeg (Manitoba)

Ida Albo a fait preuve d'un engagement inébranlable en faveur du bien-être de sa communauté. Chef d'entreprise et citoyenne influente, elle a contribué à la vitalité de sa ville et de son industrie hôtelière, notamment par la rénovation de l'hôtel Fort Garry, monument emblématique au cœur de Winnipeg dont elle est la copropriétaire et l'exploitante. Elle participe aussi activement à la vie de sa communauté, partageant son énergie et son expertise opérationnelle avec de nombreuses organisations, dont la Centre Venture Development Corporation et la Fondation Action cancer Manitoba.

Aubie Angel, C.M.
Toronto (Ontario)

Aubie Angel est un bâtisseur et un champion des organisations de soins de santé au Canada. Endocrinologue réputé et ancien directeur du département de médecine interne de l'Université du Manitoba, il a pris part à la fondation de la Société canadienne d'endocrinologie et de métabolisme afin de favoriser la coopération entre les spécialistes de ce domaine. Plus tard, il a été le moteur de la création de l'Académie canadienne des sciences de la santé ainsi que des Amis des Instituts de recherche en santé du Canada, organisation qui voit à faire connaître aux Canadiens les bienfaits de la recherche sur la santé.

Pierre Bergeron, C.M.
Gatineau (Québec)

Pierre Bergeron est un exemple d'engagement communautaire et un grand défenseur de la francophonie, de l'éducation et de l'information régionale. Ancien éditeur et éditorialiste du journal Le Droit, il a notamment utilisé cette tribune pour jouer un rôle de premier plan dans la sauvegarde de l'hôpital francophone Montfort et dans la mise en place de la Fondation de La Cité collégiale en Ontario. Il a aussi défendu l'éducation en français en tant que directeur général du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada. De nombreux autres organismes ont bénéficié de son dévouement, dont la Société géographique royale du Canada et la Fondation des Prix Michener qu'il a présidée.

Denis Brott, C.M.
Saint-Sauveur (Québec)

Denis Brott a apporté une contribution durable à la vie culturelle du Canada. Un violoncelliste acclamé et un pédagogue, il a joué et enseigné partout dans le monde. Il est un membre fondateur de la Banque d'instruments de musique du Conseil des arts du Canada, qui donne à des artistes en début de carrière la chance de jouer d'un instrument à cordes unique. Il continue de communiquer au public sa passion pour la musique en tant que fondateur et directeur artistique du réputé Festival de musique de chambre de Montréal.

Christina Stuart Cameron, C.M.
Ottawa (Ontario)

Christina Stuart Cameron est une défenseure passionnée de la conservation du patrimoine au Canada. En tant que dirigeante à Parcs Canada, elle a joué un rôle clé dans la mise au point du premier inventaire informatisé des édifices historiques au monde, une innovation qui a été reprise dans d'autres pays. Ses travaux pionniers sur le patrimoine matériel et immatériel ont profité à des organismes comme l'UNESCO, qui s'est appuyée sur son expertise dans l'élaboration et la mise en œuvre de sa Convention concernant la protection du patrimoine. Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti à l'Université de Montréal, elle forme la prochaine génération de dirigeants dans le domaine du patrimoine.

Martin Chernin, C.M.
Sydney (Nouvelle-Écosse)

Martin Chernin a laissé une marque indélébile sur l'île du Cap-Breton. Il a largement stimulé l'économie de la région grâce à une grande variété d'investissements commerciaux et, plus particulièrement, grâce à sa volonté de revitaliser diverses propriétés du centre-ville de Sydney. Il est tenu en haute estime en raison de sa propension à inciter ses homologues du monde des affaires et les gouvernements à continuer d'investir dans la région. Il s'est montré très généreux envers les organismes sans but lucratif et a fait d'importants dons à l'Université du Cap-Breton, à Centraide Cap-Breton et à diverses collectivités juives de la province et du pays.

A. Gordon Craig, C.M.
Toronto (Ontario)

Ayant fait ses débuts dans une salle de courrier, Gordon Craig était l'un des radiodiffuseurs canadiens les plus influents quand il a pris sa retraite. En plus d'avoir créé The Sports Network et le Réseau des sports, il est reconnu pour ses contributions pionnières à la radiodiffusion sportive, y compris la mise sur pied d'un modèle de couverture sportive « mur-à-mur » pour les Jeux olympiques au Canada et la popularisation du curling en tant que sport national. Créateur de la chaîne canadienne Discovery, il est derrière certaines des plus grandes réussites de la télévision canadienne.

John W. Crichton, C.M.
Manotick (Ontario)

John Crichton a transformé l'aviation. Un pilote de formation, il a ensuite occupé des fonctions de leadership auprès de First Air, puis il est devenu président et chef de la direction de l'Association du transport aérien du Canada et de NAV CANADA, le premier service de navigation aérienne privé au monde. Il a joué un rôle de premier plan dans l'amélioration du service aérien dans les collectivités nordiques, en mettant de l'avant des routes polaires nouvelles ou plus efficaces, en modernisant les services de contrôle de la circulation aérienne dans l'espace aérien canadien, et en commercialisant la technologie de NAV CANADA à l'échelle internationale. Chez NAV CANADA, il continue d'encourager une culture qui sert de modèle de philanthropie sociale d'entreprise.

Rollande Desbois, C.M.
Montréal (Québec)

Depuis près de 50 ans, Rollande Desbois contribue à faire évoluer l'art culinaire. Formée en Europe, elle a apporté un renouveau lors de son retour au pays. Par ses écrits et son enseignement, notamment à l'Institut du tourisme et d'hôtellerie du Québec, elle a démontré qu'il était possible d'innover tout en protégeant les traditions. Une source d'inspiration pour plusieurs chefs, elle est aussi cofondatrice de l'Alliance des femmes professionnelles des métiers de bouche et demeure une mentore recherchée.

James F. Dinning, C.M.
Calgary (Alberta)

James Dinning se consacre à l'édification d'une société toujours meilleure dans sa province. Pendant 11 ans, il a siégé à l'Assemblée législative de l'Alberta, notamment à titre de trésorier provincial, et il est en grande partie responsable d'avoir redressé les finances et éliminé le déficit de la province. Respecté pour son sens du civisme, il a été président de plusieurs conseils d'administration d'entreprises et d'organismes communautaires, dont la Calgary Health Region, la Canada West Foundation et Exportation et développement Canada. Il a récemment été le 12e chancelier de l'Université de Calgary.

Madeleine Dion Stout, C.M.
Tsawwassen (Colombie-Britannique)

Madeleine Dion Stout, une Crie qui est née et a grandi au sein de la Première Nation de Kehewin, en Alberta, a joué un rôle de premier plan dans le développement des services de soins et d'éducation chez les Autochtones. Après avoir travaillé dans ce domaine pendant plus d'une décennie et être devenue une des premières infirmières autochtones à avoir reçu une éducation de niveau universitaire, elle a joint les rangs du ministère fédéral de la Santé et du Bien-être social. Elle a travaillé comme conseillère spéciale en matière de politiques auprès du ministre et a joué un rôle clé dans des initiatives comme la délégation des pouvoirs en matière de santé dans les collectivités autochtones à la fin des années 1980. Elle est maintenant présidente de Dion Stout Reflections Inc., et elle adopte un point de vue cri dans ses recherches, ses écrits et ses exposés se rapportant à la santé des Premières Nations.

Ivan Kenneth Eyre, C.M., O.M.
Winnipeg (Manitoba)

Ivan Eyre a captivé ses auditoires avec son art. Professeur émérite à l'Université du Manitoba, il allie la créativité et la maîtrise technique en tant qu'artiste visuel multidisciplinaire. Il est mieux connu pour ses peintures à grande échelle inspirées des vastes étendues des Prairies, ainsi que pour ses dessins et sculptures mythologiques. Ses œuvres ont été exposées dans des collections publiques et privées, au Canada et à l'étranger. Il a laissé un héritage durable aux Canadiens en donnant plus de mille de ses créations à des galeries dans l'ensemble du pays.

M. Eyre a reçu son insigne à une date antérieure.

Michèle Fortin, C.M.
Montréal (Québec)

Une gestionnaire passionnée et déterminée, Michèle Fortin contribue à la vitalité de la télévision francophone, culturelle et éducative depuis plus de 25 ans. Elle a entre autres laissé sa marque à Radio-Canada où, en tant que vice-présidente, on lui doit une offre télévisuelle plus diversifiée pour les francophones au pays, notamment par la création et le développement de la chaîne ARTV. À titre de présidente-directrice générale de Télé-Québec, elle a ensuite mis à profit son avant-gardisme pour assurer la pérennité de l'organisation, en valorisant la qualité des programmes, particulièrement auprès des jeunes auditoires, et en offrant une place prédominante à la culture.

Douglas Edgar Fregin, C.M.
Waterloo (Ontario)

Cofondateur de Research In Motion (RIM), Doug Fregin a révolutionné l'industrie mondiale des télécommunications et a changé le visage de la région de Kitchener-Waterloo, en Ontario. En tant que vice-président aux opérations de RIM, il a repoussé les limites de la conception des téléphones cellulaires à la fine pointe du progrès en utilisant de nouvelles cartes de circuits imprimés et des technologies d'emballage des composantes qui ont permis de fabriquer les premiers téléphones intelligents. Reconnu pour son altruisme, il a mis son succès à contribution pour appuyer plusieurs initiatives en Afrique et financer la création du Programme de nanotechnologie de l'Université de Waterloo. Il se consacre, en tant que directeur général de Quantum Valley Investments, à l'innovation et à la prochaine génération d'entrepreneurs dans le domaine des hautes technologies.

James K. Gordon, C.M.
Sudbury (Ontario)

Jim Gordon a apporté une contribution visionnaire au tissu social et économique de sa communauté. En tant que maire de Sudbury au plus long mandat, il a joué un rôle critique dans la transformation du paysage commercial de la région, faisant d'une ville minière une région diversifiée au plan économique où l'on trouve désormais des secteurs voués au traitement du cancer, au détail, à la science et à la technologie. Il continue d'appuyer des causes comme l'accès aux soins de santé, notamment en contribuant à la mise sur pied de la première école médicale dans le Nord de l'Ontario.

Ted Grant, C.M.
Victoria (Colombie-Britannique)

À l'aide de sa caméra, Ted Grant a consigné l'histoire canadienne dans un dossier visuel. Réputé comme le « père du photojournalisme canadien », il a tout photographié, des catastrophes naturelles aux évènements sportifs, en passant par le quotidien des Canadiens. Il a créé une œuvre colossale, ajoutant près de 300 000 photos à nos archives nationales -- la plus grande collection de notre histoire. Il a aussi donné généreusement de son temps, comme instructeur et mentor, à de jeunes photographes en devenir.

John Grew, C.M.
Montréal (Québec)

John Grew est aux premières loges de la musique d'orgue au Canada depuis plus de 50 ans. Un interprète, un juge et un éducateur, il a été doyen de la Faculté de musique de l'Université McGill, où il a établi son premier programme de musique et une académie d'orgue. En tant que fondateur de Musique Royale, il a contribué à faire résonner de la musique de classe mondiale dans des lieux historiques de la Nouvelle-Écosse. Plus récemment, il a lancé le Concours international d'orgue du Canada, l'un des plus importants et prestigieux concours de musique au monde.

Carolyn Hansson, C.M.
Waterloo (Ontario)

Carolyn Hansson a contribué à la création d'habitats viables en améliorant notre capacité à construire et à entretenir des infrastructures en béton. Elle est professeure à l'Université de Waterloo et ancienne vice-présidente de la recherche, et, à titre d'ingénieure en matériaux, elle a fait des contributions innovatrices pour ce qui est de cibler et de prévenir la corrosion des métaux et des alliages du ciment et du béton. Elle a notamment mis au point un système de surveillance pour évaluer l'intégrité des structures de béton utilisées dans les ponts et les structures marines de plusieurs provinces.

Thomas Jon Harle, C.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

Thomas Harle a mis son expertise professionnelle au service des plus démunis. Un prothésodontiste, il a inspiré des dentistes et hygiénistes à lui emboîter le pas et à offrir des services dentaires gratuits aux personnes dans le besoin. Il a fondé une clinique offrant une gamme complète de soins dentaires dans un refuge d'Ottawa ainsi qu'une clinique dentaire mobile pour joindre les groupes les plus vulnérables. Il dirige aussi des missions de santé multidisciplinaires dans des pays en développement afin d'offrir des soins médicaux, dentaires, ophtalmologiques et auditifs aux personnes défavorisées.

Frank Hasenfratz, C.M.
Guelph (Ontario)

Frank Hasenfratz est un entrepreneur et un philanthrope. Il a transformé l'atelier d'usinage d'une seule pièce aménagé dans son sous-sol en l'une des compagnies manufacturières les plus prospères au Canada. Il a remporté un succès mondial en demeurant à l'avant-garde de la technologie dans le secteur des pièces automobiles. Il a aussi aidé la région de Guelph avec ses activités philanthropiques en finançant l'achat de nouvel équipement hospitalier ainsi qu'un programme invitant des écoliers à assister à des prestations de théâtre, de danse et de musique afin d'aviver leur intérêt pour les arts et la culture.

Leah Hollins, C.M.
Victoria (Colombie-Britannique)

Grâce à son leadership inspirant, Leah Hollins a contribué à l'amélioration des soins de santé offerts à de nombreux Canadiens. Ancienne sous-ministre de la santé en Colombie-Britannique, elle a dirigé la mise en place, dans la province, d'un système régionalisé de prestation de soins de santé qui a accru l'accès aux soins des patients. Depuis, elle s'est tournée vers le don d'organes et la transplantation et a transformé un système fragmenté en un système national intégré sous l'égide de la Société canadienne du sang. À titre de présidente de cette organisation, elle a créé de nouveaux services, dont des registres pour les patients conçus pour améliorer le don d'organes au pays.

Sandra Irving, C.M.
Saint John (Nouveau-Brunswick)

Sandra Irving est une chef de file communautaire dans la région de l'Atlantique. Elle appuie fortement l'éducation au moyen de programmes de bourses d'études, de mentorat et d'échanges et elle a joué un rôle crucial en aidant l'organisme Jeunes entreprises à obtenir le soutien financier nécessaire aux études entrepreneuriales qui aident la prochaine génération à acquérir le sens du leadership en affaires. En tant que présidente du conseil consultatif de la Société royale du Canada, elle a souligné l'importance d'appuyer les meilleurs universitaires et chercheurs du Canada et a contribué à la mise sur pied de la section atlantique de l'organisation. Elle joue aussi un rôle primordial pour ce qui est d'aider les initiatives entrepreneuriales et communautaires de la société Irving Oil.

Tetsuo Theodore Itani, C.M., O.M.M., C.D. (retraité)
Ottawa (Ontario)

Ted Itani est un modèle d'implication auprès des personnes en crise dans le monde entier. Après une brillante carrière militaire, il est devenu conseiller pour le Centre Pearson pour le maintien de la paix où il a puisé dans sa propre expérience pour contribuer à la création de formations sur le maintien de la paix données partout dans le monde. Humanitaire convaincu, il a dirigé les interventions lancées à la suite de grandes catastrophes naturelles, comme les séismes et les inondations qui ont ravagé le Pakistan ces dix dernières années. Il est aussi bénévole de longue date auprès du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Jean-Marc Lalonde, C.M.
Rockland (Ontario)

Jean-Marc Lalonde est une figure de proue de la communauté franco-ontarienne. Actif sur la scène politique municipale et provinciale depuis plus de 40 ans, dont 15 ans à titre de maire de Rockland, il a œuvré sans relâche à la promotion et à la préservation de la vitalité de la langue française. Il compte de nombreuses réalisations à son actif, notamment à titre de cofondateur de l'Association française des municipalités de l'Ontario et de fondateur du Parlement jeunesse francophone de l'Ontario. Il a aussi contribué à alimenter le sentiment de fierté des Franco-Ontariens en parvenant à faire reconnaître le drapeau franco-ontarien comme emblème officiel de la communauté.

Judy Loman, C.M.
Toronto (Ontario)

Judy Loman a fait revivre un instrument classique. Harpiste principale au sein du Toronto Symphony Orchestra pendant quatre décennies, elle s'est également produite en soliste et en groupe à la grandeur du monde. Elle possède une riche discographie primée. Au fil des ans, elle a contribué à créer un répertoire pour son instrument en commandant de nouvelles pièces à des compositeurs canadiens, et en les dévoilant à l'échelle internationale. Considérée comme une professeure d'exception, elle a pris sous son aile des générations de jeunes harpistes à l'Université de Toronto, au Conservatoire royal de musique et au Curtis Institute of Music.

John G. McAvity, C.M.
Ottawa (Ontario)

Figure de proue de la communauté muséale depuis plus de quatre décennies, John McAvity a toujours été à l'avant-garde des efforts déployés pour préserver et promouvoir l'histoire et l'art canadiens. En tant que directeur général et chef de la direction de l'Association des musées canadiens, il a contribué à l'amélioration de la gouvernance et du financement des musées. Illustre défenseur des musées au palier fédéral, il s'est employé à mettre les musées canadiens à l'avant-scène mondiale. Conscient du rôle de la culture dans l'édification de collectivités dynamiques, il continue de voyager partout au pays afin d'inspirer et d'aider les Canadiens à promouvoir et à protéger leur patrimoine.

Lynn McDonald, C.M.
Toronto (Ontario)

Lynn McDonald a apporté des contributions durables à titre de chercheuse et de militante de causes sociales. Professeure émérite de sociologie à l'Université de Guelph, elle a écrit de nombreux articles sur les répercussions des femmes de réflexion aux 18e et 19e siècles. Elle était aussi députée quand sa Loi sur la santé des non-fumeurs de 1988 a poussé les autres pays à adopter des lois pour établir des lieux de travail et des espaces publics sans fumée. De plus, animée par sa passion du sujet, elle a publié la collection des écrits de Florence Nightingale, suscitant ainsi une attention renouvelée auprès d'une nouvelle génération à l'égard de cette importante icône feminine.

John Morden, C.M.
Toronto (Ontario)

John Morden est l'incarnation même d'un « bon juge ». Il est tenu en haute estime pour sa capacité à bien faire comprendre le droit tant auprès de la population que des juristes-experts. Son travail a invariablement montré son indéfectible préoccupation pour l'intérêt public et la bonne administration de la justice. Membre de longue date de la Cour d'appel de l'Ontario, il a occupé le poste de juge en chef adjoint de l'Ontario pendant neuf ans. Maintenant à la retraite, il continue d'apporter d'importantes contributions, notamment à l'occasion de son examen indépendant, et particulièrement apprécié, du travail de la police durant le Sommet du G20 tenu à Toronto en 2010.

Ervin Podgorsak, C.M.
Montréal (Québec)

Ervin Podgorsak est un physicien médical qui a contribué de manière importante au traitement du cancer et à l'éducation. Au cours de ses 35 ans de carrière à l'Université McGill, il a fait en sorte que son programme de physique médicale devienne l'un des programmes d'études supérieures les plus prestigieux au Canada. Il a encadré toute une génération de physiciens médicaux, tout en mettant sur pied des techniques avant-gardistes en radio-oncologie. En tant que membre éminent de la communauté médicale, il est également un ardent défenseur des soins de santé accessibles et de qualité pour tous les Canadiens.

Vivian Morris Rakoff, C.M.
Toronto (Ontario)

Vivian Rakoff est reconnu pour avoir fusionné les arts et la science afin d'améliorer les soins aux patients. Professeur émérite de psychiatrie à l'Université de Toronto, il a montré à des générations d'étudiants comment ajouter à leurs connaissances scientifiques une dose d'humanisme dans la prestation de leurs soins cliniques, comme en témoignent ses travaux d'avant-garde en psychiatrie de l'adolescent et de la famille. Il a aussi acquis le premier scanneur du cerveau utilisé pour la recherche et le traitement de la maladie mentale et de la toxicomanie, et a participé à la création de la Fondation du Centre de toxicomanie et de santé mentale, qui voit à son utilisation. De plus, il continue de donner des conférences publiques sur la culture, la philosophie et les arts dramatiques.

Garry Rempel, C.M.
Waterloo (Ontario)

Garry Rempel a réalisé des progrès importants dans la recherche sur les polymères et dans le domaine du génie chimique. Professeur de génie chimique à l'Université de Waterloo et détenteur de nombreux brevets commerciaux, il a aussi travaillé en étroite collaboration avec les partenaires de l'industrie pour élaborer de nouvelles technologies s'appliquant à la production de matériaux en caoutchouc à haut rendement. Ses innovations font déjà partie de notre quotidien, par exemple dans le domaine de l'automobile, où elles aident à réduire les émissions au minimum et à optimiser l'efficacité énergétique. Il est également connu pour son travail de mentorat auprès des nombreux diplômés qu'il a formés.

Mary Rozsa de Coquet, C.M.
Calgary (Alberta)

Mary Rozsa de Coquet défend avec passion les arts dans l'Ouest canadien. À titre de directrice de la Fondation Rozsa, elle aide à renforcer les capacités des chefs de file culturels en créant des programmes, des subventions et des récompenses qui enseignent aux gestionnaires du domaine des arts comment diriger des institutions culturelles durables et fructueuses. Elle a aussi mis son esprit créatif, sa philanthropie et son bénévolat au profit d'organisations, comme le Centre national de musique, Calgary Arts Development et Fondations philanthropiques Canada.

Sandra Scarth, C.M.
Brentwood Bay (Colombie-Britannique)

La vie de milliers d'enfants s'est améliorée grâce aux efforts infatigables consentis par Sandra Scarth. Active dans le milieu du travail social auprès des enfants et dans la défense des enfants depuis plus de 50 ans, elle a développé des pratiques exemplaires sur les façons de s'occuper des enfants placés en famille d'accueil et elle a effectué des examens des programmes de services aux enfants de partout au pays. Elle est aussi la directrice générale fondatrice de la Ligue pour le bien-être de l'enfance du Canada, organisme qui, sous sa tutelle, est devenu un organisme national d'intervention de premier plan. Fière mère adoptive, elle a travaillé au cours des dernières années à faire apporter des changements aux politiques et aux règlements afin de favoriser une adoption empreinte d'amour et de soutien pour les enfants en famille d'accueil.

Barbara Kristina Schmidt, C.M.
Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique) et Burlington (Ontario)

Barbara Schmidt a réalisé d'importants progrès dans les soins offerts aux nouveau-nés. Elle est professeure à l'Université de Pennsylvanie et à l'Université McMaster, et elle a travaillé sans relâche durant toute sa carrière pour trouver des moyens d'offrir de meilleurs soins aux nouveau-nés prématurés. Elle a notamment occupé le poste de chercheuse principale pour trois essais cliniques majeurs qui ont changé la façon dont les unités néonatales de soins intensifs de l'Amérique du Nord soignent les nouveau-nés. De plus, sa nouvelle approche en matière de suivi à long terme des patients a influencé la conception de toutes les études portant sur les nouveau-nés.

François Schubert, C.M.
Montréal (Québec)

François Schubert a transformé la pratique des soins pharmaceutiques en établissements de santé. En tant que directeur de la pharmacie à l'Hôpital Royal Victoria de Montréal, il a notamment implanté des pharmacies satellites qui ont intégré les pharmaciens aux équipes de soins sur les étages. Ce modèle, qui a été repris à l'échelle du pays, a amené une amélioration des soins aux malades et des économies au niveau des médicaments. Reconnu également comme un expert en pharmacoéconomie, il a occupé des postes de haute gestion ici et à l'étranger et a présidé différentes organisations, dont l'Association des pharmaciens du Canada.

P. Kim Sturgess, C.M.
Calgary (Alberta)

Kim Sturgess est un levier de l'innovation et de la durabilité. Après une carrière prospère comme ingénieure et entrepreneure, elle a fondé Alberta WaterSMART en combinant son expérience dans l'industrie à sa passion pour l'environnement. En tant que PDG, elle aide l'industrie et le gouvernement à mieux gérer l'eau en développant des approches novatrices et collaboratives sur l'utilisation durable et la distribution de l'eau. Une pionnière et une mentore, elle a ouvert la voie aux femmes en génie. Elle a aussi offert son expertise à divers organismes scientifiques, professionnels et sans but lucratif.

Don Tapscott, C.M.
Toronto (Ontario)

Don Tapscott est une référence en matière d'innovation, de médias et d'incidences  économiques et sociales de la technologie. Dans des best sellers comme Paradigm Shift, The Digital Economy et Wikinomics, il a introduit des concepts révolutionnaires qui ont modifié notre compréhension de notre monde en évolution rapide. Des chefs de gouvernements, des villes et des entreprises lui demandent conseil en ce qui concerne les incidences de la technologie sur leur pays ou organisation. Il est chancelier de l'Université Trent et enseigne la gestion à la Joseph L. Rotman School of Management de l'Université de Toronto. Il est également conseiller principal auprès du Forum économique mondial.

Lorraine Vaillancourt, C.M.
Montréal (Québec)

Lorraine Vaillancourt est une figure de premier plan dans l'évolution et la diffusion de la musique moderne. Professeure réputée à la Faculté de musique de l'Université de Montréal, elle y dirige entre autres l'Atelier de musique contemporaine depuis plus de 40 ans. Chef d'orchestre et pianiste, elle est fondatrice et directrice artistique du Nouvel Ensemble Moderne qui, sous sa gouverne, est devenu des plus renommés. On lui doit également le Forum international des jeunes compositeurs. Elle se distingue aussi par son souci de faire connaître la création musicale canadienne.

Helen Vari, C.M.
Toronto (Ontario)

Pendant des décennies, Helen Vari a servi sa communauté avec dévouement. Réputée pour ses activités philanthropiques exceptionnelles et son engagement bénévole, elle a vigoureusement soutenu de nombreuses institutions éducatives et culturelles. Ses généreuses contributions à plusieurs universités ontariennes ont permis d'améliorer la pédagogie des étudiants et de transformer les immeubles où ils étudient. Elle est aussi une championne des relations Canada-France, ayant notamment donné des milliers d'érables à Versailles pour remplacer ceux détruits par une tempête.

Martin Yaffe, C.M.
Toronto (Ontario)

Les contributions novatrices de Martin Yaffe à la recherche en imagerie médicale ont sauvé la vie de nombreuses femmes partout dans le monde. Scientifique principal à l'Institut de recherche Sunnybrook et professeur de biophysique médicale à l'Université de Toronto, il a rendu possible le développement de la mammographie numérique, maintenant largement utilisée, et il a contribué à démontrer que la densité mammaire constituait un facteur de risque pour le cancer du sein. Défenseur de la santé des femmes, il est très respecté sur la scène internationale pour ses efforts constants en vue d'améliorer les moyens de détection du cancer du sein. Son expertise et ses excellentes aptitudes en communication sont très recherchées et ont permis d'enrichir la discussion publique sur la santé des femmes.

FICHE D'INFORMATION SUR L'ORDRE DU CANADA

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l'Ordre du Canada est la pierre angulaire du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l'Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades
La devise de l'Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « Ils veulent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l'Ordre et le gouverneur général est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre.

 


Compagnon - Initiales honorifiques : C.C.
souligne la prééminence sur la scène nationale, ou les réalisations, ou les services rendus à l'échelle internationale
Officier - Initiales honorifiques : O.C.
souligne les services ou les réalisations au niveau national
Membre - Initiales honorifiques : C.M.
souligne les contributions remarquables au niveau local ou régional, ou dans un domaine particulier

 

Description de l'insigne
L'insigne de l'Ordre du Canada a la forme d'un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d'érable entourée d'un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l'Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (Ils veulent une patrie meilleure). L'anneau est placé sous la couronne royale. L'insigne est fait d'argent fin et est composé de trois pièces individuelles : le flocon, l'anneau et la feuille d'érable. La couleur est ajoutée à la main par l'application d'un émail visqueux opaque et translucide.

L'insigne de l'Ordre du Canada a initialement été conçu en 1967 par Bruce Beatty, C.M., S.O.M., C.D. Les dessins techniques utilisés par la Monnaie royale canadienne pour créer l'insigne ont été conçus par l'Autorité héraldique du Canada à la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général. L'insigne, dont la fabrication a été remise à jour, est produit par la Monnaie, dans son installation située à Ottawa.

Admissibilité
Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l'Ordre du Canada, à l'exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l'Ordre permet à des non-Canadiens d'être admissibles à des nominations à titre honorifique. Les membres de la famille royale, les gouverneurs généraux ainsi que leurs époux respectifs sont nommés membres extraordinaires de l'Ordre. L'Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Les Officiers et les Membres peuvent être promus dans l'Ordre en reconnaissance de nouvelles réalisations, pourvu qu'ils aient continué à œuvrer au service du pays d'une manière exceptionnelle et extraordinaire. Habituellement, une promotion peut être envisagée à partir de la cinquième année de la nomination initiale.

Nominations
Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d'individus dignes d'être nommés dans l'Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l'Ordre présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l'excellence au sein de la société canadienne. Certains d'entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu'ils occupent; d'autres sont nommés pour un mandat d'une période déterminée afin d'assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Pour en apprendre davantage sur l'Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, consultez notre site Web au www.gg.ca/distinctions.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

 

SOURCE Le gouverneur général du Canada

Renseignements : pour les médias : Marie-Pierre Bélanger, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-998-9166, marie-pierre.belanger@gg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.