Avis aux médias - Le gouverneur général investit 46 récipiendaires de l'Ordre du Canada

OTTAWA,

le 21 sept. 2016

/CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, présidera une cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada à Rideau Hall, le vendredi 23 septembre 2016 à 10 h 30. Le gouverneur général, qui est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre, remettra cette distinction à 1 Compagnon, 9 Officiers et 36 Membres.

L'Ordre du Canada a été créé en 1967, année du centenaire du Canada, pour reconnaître des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Depuis sa création, plus de 6 000 personnes de tous les milieux ont été investies de l'Ordre.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, leurs citations ainsi qu'une fiche d'information sur l'Ordre du Canada sont joints au présent avis aux médias.

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cet évènement sont priés de confirmer leur présence auprès du Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à l'entrée Princesse Anne à 10 h 15 au plus tard.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

 

9 h 45 :

Arrivée des médias à Rideau Hall

10 h 30 :

Début de la cérémonie d'investiture


Allocution du gouverneur général


Remise des insignes de l'Ordre du Canada par le gouverneur général

(au Compagnon d'abord, ensuite aux Officers, puis aux Membres)

11 h 45 :

Entrevues avec les récipiendaires

 

RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

 

Brenda Andrews, C.C.

Toronto (Ont.)

 

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

 

Nassif Ghoussoub, O.C.

Vancouver (C.-B.)

Guy Latraverse, O.C., C.Q.

Montréal (Qc)

Brian Levitt, O.C.

Westmount (Qc)

John H. McCall MacBain, O.C.

Niagara Falls (Ont.) et Genève (Suisse)

Richard H. McLaren, O.C.

London (Ont.)

Daniel Poliquin, O.C.
Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Ottawa (Ont.)

James Thomas Rutka, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Frances Alice Shepherd, O.C.

Toronto (Ont.)

Jennifer Stoddart, O.C.

Montréal (Qc)

 

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

 

George Baird, C.M.

Toronto (Ont.)

Baidar Bakht, C.M.

Scarborough (Ont.)

Bernard Bélanger, C.M.

La Pocatière (Qc)

Richard Fredrick Bradshaw, C.M.

Vancouver (C.-B.)

Laura Brandon, C.M.

Ottawa (Ont.)

Donald C. Brinton, C.M.

West Vancouver (C.-B.)

Sophie Brochu, C.M.

Bromont (Qc)

Rudy Buttignol, C.M.

Vancouver (C.-B.)

Robert Campbell, C.M.

Sackville (N.-B.)

Robert Cecil Cole, C.M.

St. John's (T.-N.-L.)

Wade Davis, C.M.

Bowen Island (C.-B.)

Lisa de Wilde, C.M.

Toronto (Ont.)

Elaine Dobbin, C.M.

Portugal Cove-St. Philip's (T.-N.-L.)

Diane Dufresne, C.M., C.Q.

Montréal (Qc)

Margaret Fountain, C.M.

Halifax (N.-É.)

Meric Gertler, C.M.

Toronto (Ont.)

David Roy Gillespie, C.M.

Chilliwack (C.-B.)

Ned Goodman, C.M.

Toronto (Ont.)

Yolande Grisé, C.M.

Vancouver (C.-B.)

Odette Heyn, C.M.

Winnipeg (Man.)

Lawrence Hill, C.M.

Hamilton (Ont.)

Marie-Nicole Lemieux, C.M., C.Q.

Terrebonne (Qc)

Pierre H. Lessard, C.M.

Montréal (Qc)

Peter S. Li, C.M.

Richmond (C.-B.)

Sidney B. Linden, C.M., O. Ont.

Toronto (Ont.)

Christine Magee, C.M.

Oakville (Ont.)

Don McKellar, C.M.

Toronto (Ont.)

Marie-José Nadeau, C.M.

Montréal (Qc)

Niels Ole Nielsen, C.M.

Spruce Grove (Alb.)

Erna Paris, C.M.

Toronto (Ont.)

Placide Poulin, C.M.

Sainte-Marie-de-Beauce (Qc)

Heather Maxine Reisman, C.M.

Toronto (Ont.)

Fran Rider, C.M.

Etobicoke (Ont.)

Faye Thomson, C.M.

Winnipeg (Man.)

Douglas Ward, C.M.

Ottawa (Ont.)

Frederic Wien, C.M.

Halifax (N.-É.)

 

CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

Brenda Andrews, C.C.
Toronto (Ontario)

Brenda Andrews a placé le Canada à l'avant-scène des études génétiques à grande échelle. En tant que titulaire de la chaire de génétique moléculaire à l'Université de Toronto, directrice du centre de recherche cellulaire et biomoléculaire et directrice du programme Réseaux génétiques à l'Institut canadien de recherches avancées, elle a soutenu et élevé plusieurs des plus prestigieux consortiums de génétique au Canada. Ses recherches ont démontré que les interactions entre des réseaux génétiques complets affectent les maladies. Les techniques novatrices qu'elle a mises au point pour analyser ces interactions ont été reprises par des scientifiques du monde entier et aident les chercheurs à répondre à des maladies héréditaires complexes.

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

Nassif Ghoussoub, O.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Nassif Ghoussoub a grandement contribué à rehausser le prestige du Canada en sciences mathématiques. Un expert des équations aux dérivées partielles et un professeur distingué à l'Université de la Colombie-Britannique, il a été le moteur de la création de trois établissements fondamentaux de la communauté des sciences mathématiques au Canada. Il a notamment dirigé la mise en place du Pacific Institute for Mathematical Sciences, de la Banff International Research Station et du réseau Mitacs. Son leadership a favorisé la collaboration entre la communauté de recherche scientifique académique et l'industrie et créé des pôles de renommée internationale pour l'investigation et l'apprentissage mathématique.

Guy Latraverse, O.C., C.Q.
Montréal (Québec)

Guy Latraverse est une figure légendaire du monde du disque et du spectacle. Le premier producteur de spectacles au Québec, il a propulsé cette industrie naissante vers des horizons jamais atteints auparavant. Il a notamment été le premier à produire des méga-spectacles extérieurs, comme ceux sur les Plaines d'Abraham et le Mont-Royal. Il a aussi contribué à l'épanouissement de la carrière d'une pléiade d'artistes québécois et étrangers en tant que gérant et producteur, et a créé des organismes ou festivals d'envergure, dont les Francofolies de Montréal et l'ADISQ. En outre, depuis plus de 30 ans, il s'est engagé dans la démystification de la maladie mentale.

Brian Levitt, O.C.
Westmount (Québec)

Brian Levitt a fait preuve d'un leadership exceptionnel dans les sphères juridiques, culturelles et des affaires au Canada. Président du conseil d'administration de la Banque Toronto-Dominion et vice-président d'Osler Hoskin & Harcourt LLP, il est l'un des principaux conseillers en gouvernance d'entreprise au Canada ainsi qu'un expert juridique des fusions et acquisitions. Tenu en haute estime pour ses conseils judicieux, il est sollicité comme directeur d'entreprise et a renforcé de nombreuses sociétés, organisations et institutions éducatives. Mécène et bénévole, il a joué un rôle critique auprès du Musée des beaux-arts de Montréal, notamment comme président de son conseil d'administration.

John H. McCall MacBain, O.C.
Niagara Falls (Ontario) et Genève (Suisse)

John McCall MacBain, un des grands entrepreneurs du Canada, s'est servi de sa fortune pour donner au suivant. Il a transformé une entreprise de petites annonces montréalaise en entreprise de premier plan à l'échelle internationale; ensuite, avec les produits de la vente de cette entreprise, il a créé une fondation familiale. Les dons sans précédent qu'il a faits par l'entremise de cette fondation ont garanti, à perpétuité, la remise des bourses Rhodes du Canada, ont aidé à créer un organisme européen se consacrant à la prévention des changements climatiques et ont financé des projets humanitaires en Afrique. Ayant à cœur la fonction publique, il préside actuellement la Fondation Trudeau et est également un administrateur de la Mandela Rhodes Foundation.

Richard H. McLaren, O.C.
London (Ontario)

Richard McLaren est une légende de l'arbitrage sportif. Un avocat et un professeur de droit à l'Université Western, il est sollicité par des associations sportives amatrices et professionnelles, au Canada et à l'étranger, pour résoudre des questions liées à la négociation de contrats, des disputes entre athlètes et entraîneurs, ainsi que des allégations de dopage et de corruption. Cofondateur du Centre de règlement des différends sportifs du Canada, il a aussi siégé pendant 25 ans au Tribunal arbitral du sport, un organe réputé mondialement. Récemment, il a enquêté sur les allégations systémiques d'actes répréhensibles à la fédération internationale d'athlétisme pour l'Agence mondiale antidopage.

Daniel Poliquin, O.C.
Ottawa (Ontario)

À la fois romancier renommé et traducteur littéraire établi, Daniel Poliquin est l'un des rares écrivains biculturels et bilingues de notre pays. Doté d'une langue érudite et truculente, il a publié plusieurs ouvrages portant particulièrement sur l'identité et l'altérité, dont La Kermesse. Par ses romans, qu'on dit emblématiques de la situation minoritaire du Canadien francophone, et par ses traductions, qui lui ont valu de prestigieux prix, il contribue au renforcement des liens unissant les deux solitudes et fait connaître le Canada à l'étranger.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

James Thomas Rutka, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

James Rutka représente le milieu de la neurochirurgie canadienne sur la scène mondiale. Il est le directeur du département de chirurgie de l'Université de Toronto et un expert dans le traitement des tumeurs cérébrales et des cas d'épilepsie réfractaire chez les enfants. Il a pris part à la fondation du Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales Arthur et Sonia Labatt, qui est devenu l'un des plus grands centres de recherche sur la biologie moléculaire des tumeurs cérébrales au monde, et en assure aussi la direction. Il est également l'ancien président de plusieurs organisations prestigieuses, dont l'American Association of Neurological Surgeons et la World Academy of Neurological Surgeons.

Frances Alice Shepherd, O.C.
Toronto (Ontario)

Frances Shepherd est un chef de file mondial dans le développement de thérapies efficaces pour les formes de cancer du poumon les plus sévères. À une époque où le pronostic des patients atteints du cancer du poumon était très sombre, elle a lancé un programme de recherche audacieux, par l'entremise de l'Institut national du cancer du Canada, du Princess Margaret Cancer Centre et de l'Université de Toronto, qui a produit des résultats substantiels. Les études cliniques décisives qu'elle a dirigées ont mené aux médicaments et protocoles de traitement de cette maladie qui sont devenus la norme à l'échelle mondiale. Elle demeure une dirigeante clé au sein d'associations d'oncologie renommées, en Amérique du Nord et en Europe.

Jennifer Stoddart, O.C.
Montréal (Québec)

Jennifer Stoddart a défendu avec ferveur le droit à la vie privée comme partie intégrante d'une société libre et démocratique. Avocate et historienne de formation, elle a occupé une place importante dans le domaine des droits de la personne et de l'équité en matière d'emploi avant d'être nommée sixième commissaire à la protection de la vie privée du Canada. À ce titre, elle a revitalisé le Commissariat avec des initiatives qui démontrent qu'il est encore possible de protéger sa vie privée en cette ère de l'information. Elle a notamment souligné que la portée mondiale des médias sociaux exigeait une réponse coordonnée et a réaffirmé le statut du Canada comme chef de file en mobilisant la communauté internationale à la défense des droits relatifs à la vie privée; nombreux sont ceux qui ont adopté sa démarche exemplaire.

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

George Baird, C.M.
Toronto (Ontario)

George Baird a encouragé la construction de bâtiments et l'aménagement d'espaces urbains qui créent des occasions pour s'exprimer et interagir avec d'autres. Professeur émérite et ancien doyen de la faculté d'architecture, d'aménagement paysager et de design de l'Université de Toronto, il a contribué aux théories de l'architecture et de l'urbanisme qui sont reconnues à l'échelle internationale. Il a concrétisé ses idées par l'ébauche de lignes directrices en matière de zonage et de plans d'aménagement de quartier qui ont changé la structure des centres-villes de Toronto et de Vancouver. Au sein de son entreprise, il a encadré des architectes dont la renommée est devenue nationale et a conçu de grands projets choisis soigneusement en fonction de leur importance pour le public.

Baidar Bakht, C.M.
Scarborough (Ontario)

L'ingénieur Baidar Bakht a fait avancer la sécurité et la conception des ponts au Canada. En tant que principal ingénieur de recherche du ministère des Transports de l'Ontario, il a utilisé des méthodes novatrices pour tester et évaluer des ponts à l'échelle de la province, prolongeant la durabilité des structures. Il a aussi été une figure clé dans la mise à jour des codes de conception de ponts de l'Ontario et du Canada. De plus, il a répandu la littérature pakistanaise et indienne au Canada en tant qu'érudit, poète et traducteur ourdou réputé.

Bernard Bélanger, C.M.
La Pocatière (Québec)

Bernard Bélanger est un industriel visionnaire profondément dévoué au développement de sa région. Il a construit une entreprise de calibre mondial basée sur l'exploitation de la tourbe de mousse de sphaigne et a fait de Premier Tech le plus important producteur canadien dans le domaine. Il a aussi mis sur pied un centre de recherche privé où ont été développées des technologies d'avant-garde, dont la biofiltration à base de tourbe de mousse de sphaigne. Le plus important employeur de l'Est du Québec, il manifeste son attachement à sa région en soutenant généreusement différents organismes, notamment dans le domaine de la santé et de l'éducation.

Richard Fredrick Bradshaw, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Richard Bradshaw est l'un des philanthropes et dirigeants communautaires les plus généreux de la Colombie-Britannique. L'ancien président de Phillips, Hager & North, il a contribué à faire de cette organisation l'une des sociétés de gestion des investissements les plus réputées au Canada. Après avoir reçu un diagnostic de cancer de la prostate, il a commencé à raconter son expérience publiquement afin d'accroître la sensibilisation à la maladie et les fonds consacrés à la recherche médicale. Un amateur de pêche et ancien président du Vancouver Aquarium, il appuie les études côtières et la recherche sur les pêches, en particulier la conservation du saumon.

Laura Brandon, C.M.
Ottawa (Ontario)

Laura Brandon est l'autorité canadienne en matière d'art militaire. En tant qu'historienne et conservatrice au Musée canadien de la guerre, elle a créé des expositions et rédigé des publications déterminantes qui ont changé notre perception de la guerre et de l'art et qui nous ont aidés à mieux comprendre notre histoire. Son exposition Tableaux de guerre, qui offrait une perspective fascinante sur les réalités du combat à une nouvelle génération, a d'ailleurs été acclamée par la critique nationale durant sa tournée. Elle a de plus soutenu des femmes artistes, de l'histoire et de l'époque contemporaine, en présentant leurs peintures à un auditoire élargi.

Donald C. Brinton, C.M.
West Vancouver (Colombie-Britannique)

Donald Brinton a joué un rôle clé dans le développement de l'industrie canadienne de la radiodiffusion, en particulier dans l'Ouest du Canada. Il a commencé sa carrière comme présentateur de nouvelles et animateur à la radio et la télévision. Par la suite, comme cadre à CanWest Global Communications, il a établi de nouvelles stations de télévision dans des marchés mal desservis de Winnipeg, Saskatoon, Regina, Edmonton et Vancouver. Il est reconnu comme un champion de la programmation locale ainsi que des productions, emplois et talents canadiens. Il a fait progresser le secteur en offrant du leadership aux associations de l'industrie et en engageant ses stations dans des projets répondant à des besoins communautaires précis.

Sophie Brochu, C.M.
Bromont (Québec)

Sophie Brochu est une administratrice hors pair avec de grandes qualités humaines. À la tête de Gaz Métro, l'un des plus importants distributeurs de gaz naturel au Canada, elle a conduit l'entreprise vers la diversification et l'avant-garde tout en y insufflant ses convictions en matière de développement durable et d'implication sociale. Sa notoriété l'a également amenée à siéger au conseil d'entreprises canadiennes d'envergure. Engagée dans différentes causes, dont la persévérance scolaire et l'itinérance des femmes, elle aide aussi les jeunes femmes à intégrer l'ambition dans leur vie.

Rudy Buttignol, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Le documentariste Rudy Buttignol est un chef de file qui a suscité la transformation dans notre industrie culturelle. Créateur de The View From Here à TVO et président fondateur de Documentaristes du Canada, il a favorisé la revitalisation du genre à l'échelle nationale et internationale. En particulier, il a mené des ateliers, des groupes de discussion et des tribunes partout dans le monde pour stimuler l'essor de l'industrie. Plus récemment, en tant que président et directeur général du British Columbia's Knowledge Network, il a donné une importance et une vitalité toutes neuves à la radiodiffusion éducative publique dans la province.

Robert Campbell, C.M.
Sackville (Nouveau-Brunswick)

Robert Campbell est le défenseur des institutions publiques durables et de grande qualité au Canada. En tant que président et vice-chancelier de l'Université Mount Allison, il a encouragé et soutenu le modèle «Mount A», une forme d'éducation personnalisée, immersive et interdisciplinaire qui transforme les étudiants en citoyens et dirigeants engagés. Un expert international de la gouvernance des systèmes postaux, il a fait des recherches et publié des ouvrages sur l'adaptation des opérations des systèmes postaux pour qu'elles occupent une place durable dans un marché mondial concurrentiel et technologiquement exigeant.

Robert Cecil Cole, C.M.
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)

Bob Cole est une légende de la radiodiffusion canadienne du hockey. Il a été le principal commentateur de Hockey Night in Canada pendant près de 30 ans, donnant aux spectateurs l'impression d'assister au match en direct des gradins. Il continue d'interpeller les nouvelles générations d'amateurs de hockey grâce à sa passion et à sa riche voix qui va crescendo au rythme du jeu. En 45 ans, il a aussi commenté un grand nombre d'évènements aux Jeux olympiques d'hiver et d'été, et il a appuyé un éventail d'initiatives caritatives à Terre-Neuve-et-Labrador.

Wade Davis, C.M.
Bowen Island (Colombie-Britannique)

Cinéaste, photographe, universitaire, explorateur et auteur de renommée, Wade Davis a grandement contribué à notre compréhension des populations autochtones et de leur relation avec la nature. Anthropologue et ethnobotaniste de formation, il a consacré une grande partie du début de sa carrière à la découverte de plantes à des fins médicinales. Plus tard, en tant qu'explorateur en résidence à la National Geographic Society, il a joué un rôle important dans la promotion de la culture et des droits des peuples autochtones du monde entier grâce à sa capacité singulière de transmettre de l'information complexe de façon directe et intéressante. Maintenant professeur à l'Université de la Colombie-Britannique, il continue d'encourager les activités de conservation comme titulaire de la chaire de leadership de la Colombie-Britannique pour les cultures et les écosystèmes en péril.

Lisa de Wilde, C.M.
Toronto (Ontario)

Lisa de Wilde a apporté des contributions transformatrices au secteur des médias du Canada. Ancienne cadre d'Astral Media, elle a supervisé le redressement de la télévision payante et la mise en place de la télé à la carte qui a élargi le choix des consommateurs canadiens. Plus récemment, à titre de présidente directrice générale de TVO, elle a transformé la station de télévision en une organisation de confiance axée sur l'apprentissage qui mobilise et informe les Ontariens à la télévision et en ligne. Défenseure des arts et de la culture, elle a récemment été nommée directrice du Festival international du film de Toronto.

Elaine Dobbin, C.M.
Portugal Cove-St. Philip's (Terre-Neuve-et-Labrador)

Elaine Dobbin a adopté comme cause philanthropique l'amélioration des soins de santé et de la recherche médicale à Terre-Neuve-et-Labrador. Touchée par la demande d'aide d'une amie, elle s'est impliquée auprès de la société de l'autisme de sa région et son travail a permis la construction d'un établissement à la fine pointe de la technologie qui s'intéresse au diagnostic, au traitement, à l'éducation et à la recherche. Sa générosité a aussi aidé l'Université Memorial à se doter d'un nouveau centre de recherche sur les troubles génétiques et à offrir aux étudiants un plus grand nombre de bourses d'études.

Diane Dufresne, C.M., C.Q.
Montréal (Québec)

Diane Dufresne est une figure emblématique de la scène musicale francophone. L'une des plus grandes voix du Québec, elle est la première chanteuse à avoir interprété des chansons rock en français. Elle a également bouleversé le show business par son sens aigu du spectacle et ses costumes excentriques, et a présenté des concerts légendaires, dont Magie Rose au stade olympique de Montréal. Elle poursuit sa carrière et continue à nous faire vibrer par son talent de peintre, en exposant ses œuvres ici et à l'étranger.

Margaret Fountain, C.M.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Margaret Fountain a exercé une influence transformatrice sur la scène culturelle de la Nouvelle-Écosse. Mécène des arts, elle a contribué à des initiatives qui procurent aux habitants des Maritimes un meilleur accès à des spectacles de renommée mondiale dans le milieu de la danse, de la musique et du théâtre. Symphony Nova Scotia, Halifax Dance, le Collège d'art et de design de la Nouvelle-Écosse et le Ballet national du Canada ont tous bénéficié de son aide et de son implication. Ses activités philanthropiques ont aussi touché la collectivité dans son ensemble par l'entremise de la Halifax Foundation et de la Fondation communautaire de la Nouvelle-Écosse.

Meric Gertler, C.M.
Toronto (Ontario)

Meric Gertler est le plus grand spécialiste canadien de la géographie économique et urbaine. En tant que professeur et titulaire d'une chaire dotée à l'Université de Toronto, il a transformé la compréhension de l'innovation et du développement régional en milieu urbain au sein de sa discipline. Ses études ont aidé des urbanistes à adopter des stratégies favorisant l'essor économique et la création du savoir. Déterminé à renforcer l'enseignement et l'apprentissage, il a successivement occupé les postes administratifs de doyen aux facultés des arts et des sciences et est actuellement président de l'Université.

David Roy Gillespie, C.M.
Chilliwack (Colombie-Britannique)

David Gillespie a aidé à accroître la sécurité alimentaire des Canadiens. À titre d'entomologiste pour Agriculture et Agroalimentaire Canada et professeur auxiliaire à l'Université Simon Fraser, il a mené des recherches d'avant-garde sur les interactions écologiques entre les prédateurs, leurs proies et leurs hôtes agricoles. Il a appliqué les résultats de ses recherches à l'industrie agricole et conçu des stratégies de gestion sans pesticides, qui ont été largement adoptées par des serres commerciales au Canada et à l'étranger. Par conséquent, il a grandement contribué à réduire l'utilisation des pesticides sur les légumes de serre et nous a aidés à mieux comprendre le recours aux ennemis naturels dans la lutte biologique.

Ned Goodman, C.M.
Toronto (Ontario)

Ned Goodman a apporté une contribution considérable et généreuse en tant que philanthrope. Après une fructueuse carrière dans l'industrie canadienne des investissements, notamment comme cofondateur de Beutel Goodman et fondateur de Dundee Corporation, il s'est engagé à redonner à sa communauté. Il a été chancelier de l'Université Brock et a généreusement soutenu la fondation d'écoles de commerce et d'exploitation minière dans d'autres établissements postsecondaires. Il a également appuyé une gamme élargie d'organismes caritatifs tels que la fondation du Musée royal de l'Ontario et le Mount Sinai Hospital.

Yolande Grisé, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Yolande Grisé a contribué à l'affirmation du fait français, au rayonnement des arts et à l'avancement de la recherche au Canada. Professeure à l'Université d'Ottawa, elle a développé l'enseignement de la littérature franco-ontarienne et présidé à l'élaboration de la première politique culturelle pour les Francophones de l'Ontario. Elle a aussi promu la place et l'accessibilité des arts en tant que présidente du Conseil des arts de l'Ontario. À l'Université Simon Fraser, elle a dirigé le Bureau des affaires francophones et francophiles, ouvrant l'accès aux études postsecondaires en français en Colombie-Britannique. Universitaire engagée, elle a été élue présidente de la Société royale du Canada.

Odette Heyn, C.M. et Faye Thomson, C.M.
Winnipeg (Manitoba)

Depuis plus de 30 ans, Odette Heyn et Faye Thomson favorisent le développement des meilleurs danseurs, chorégraphes et directeurs artistiques contemporains au Canada. Codirectrices de la School of Contemporary Dancers et créatrices de son programme professionnel, elles sont tenues en haute estime pour avoir établi une formation réputée pour son excellence technique et artistique. Elles ont également conçu un programme concurrent menant à l'obtention d'un grade en collaboration avec l'Université de Winnipeg qui a élargi les possibilités de carrière des danseurs et qui, depuis, sert de modèle à d'autres établissements.

Lawrence Hill, C.M.
Hamilton (Ontario)

Écrivain et militant des causes sociales, Lawrence Hill nous a aidés à mieux comprendre la réalité de la population noire du Canada. Ses romans Blood: The Stuff of Life, Any Known Blood et The Book of Negroes ont captivé les lecteurs de partout dans le monde et ont encouragé la discussion sur les questions raciales, l'identité et l'appartenance d'un point de vue historique et contemporain. Ardent défenseur de la liberté d'expression et de l'égalité raciale, il s'est aussi impliqué auprès d'organisations comme le Carrefour international, le Club de lecture pour les détenus et la Black Loyalist Heritage Society.

Marie-Nicole Lemieux, C.M., C.Q.
Terrebonne (Québec)

Marie-Nicole Lemieux est l'une de nos grandes chanteuses d'opéra. Douée d'une voix au timbre rare, elle a reçu la plus haute récompense du Concours national des Jeunesses musicales du Canada, à peine sortie du Conservatoire. Elle fait maintenant partie des meilleures contraltos du monde. Se produisant tant en récital qu'à l'opéra et en concert, elle a été encensée dans les plus grandes maisons d'opéra, notamment avec sa prestation de Mrs. Quickly dans Falstaff de Verdi. Elle transmet aussi sa passion inspirante par sa personnalité chaleureuse et enjouée, et est l'ambassadrice officielle du Festival international du Domaine Forget de Charlevoix.

Pierre H. Lessard, C.M.
Montréal (Québec)

L'un de nos grands dirigeants d'entreprises, Pierre H. Lessard est une référence dans l'industrie alimentaire. Il a d'abord laissé sa marque chez Provigo et, dès lors, on l'a reconnu comme un gestionnaire visionnaire et rassembleur. Prenant ensuite les rênes de Métro-Richelieu, alors dans une situation financière précaire, il a propulsé l'entreprise au premier rang au Québec. Un administrateur des plus recherchés, il demeure présent au niveau de l'engagement social et il appuie bénévolement et généreusement de nombreux organismes, dont Centraide, le Musée des beaux-arts de Montréal et l'Université Laval.

Peter S. Li, C.M.
Richmond (Colombie-Britannique)

Peter Li nous a aidés à mieux comprendre l'expérience des immigrants au Canada. En 40 ans de carrière comme professeur de sociologie à l'Université de la Saskatchewan, il a écrit plusieurs articles de revue et livres influents sur la race, l'ethnicité et l'inégalité sociale. En particulier, son étude historique sur l'expérience des immigrants chinois au Canada a contribué à l'établissement du corpus de connaissances en vue de la réparation relative à la taxe imposée aux immigrants chinois. En tant que conseiller auprès des gouvernements et cofondateur du Prairie Metropolis Centre, il a aussi fait progresser les politiques pour aider les immigrants à s'adapter à leur nouvelle patrie.

Sidney B. Linden, C.M., O. Ont.
Toronto (Ontario)

Sidney Linden est un artisan de la réforme et un bâtisseur d'institutions qui a touché à tous les aspects de l'administration de la justice ontarienne durant sa carrière. Mû par un engagement à servir le public et à provoquer le changement, il a été juge en chef de la Cour de justice de l'Ontario, premier commissaire à l'information et à la vie privée de l'Ontario, président d'Aide juridique Ontario et commissaire à la Commission d'enquête sur Ipperwash. Il  est l'actuel et premier commissaire aux conflits d'intérêts de l'Ontario.

Christine Magee, C.M.
Oakville (Ontario)

Christine Magee est un modèle de conscience sociale des entreprises. Cofondatrice et présidente de Sleep Country Canada, elle est partie de rien et a édifié cette entreprise au rang de principal détaillant de matelas au pays. Par l'intermédiaire de son entreprise, elle appuie un large éventail de projets de bienfaisance, notamment en donnant des lits à des dizaines de milliers d'enfants et de famille dans le besoin. Elle a également conseillé et supervisé, en tant que directrice, quelques grandes entreprises canadiennes, et elle a joué le rôle de mentor dans le cadre du programme 20 ados avec brio, à l'École de commerce Richard Ivey et au Réseau des femmes exécutives.

Don McKellar, C.M.
Toronto (Ontario)

Don McKellar est une force créatrice puissante dans l'industrie canadienne du divertissement. Après avoir fondé une compagnie de théâtre alternatif en début de carrière, il est devenu l'une des personnalités les plus connues du cinéma indépendant canadien. Encensé par la critique pour son travail d'acteur, d'auteur et de directeur, il a aussi remporté plusieurs prix Génie et un prix Tony comme cocréateur de la comédie musicale à succès de Broadway The Drowsy Chaperone. Déterminé à assurer la vitalité de l'industrie canadienne du film et de la télévision, il demeure fermement attaché au Canada et est un collaborateur solidaire et un mentor pour d'autres artistes.           

Marie-José Nadeau, C.M.
Montréal (Québec)

Marie-José Nadeau est reconnue pour son leadership en ce qui touche les grandes questions reliées à la production de l'énergie. Avocate de formation, elle a joué un rôle de premier plan à Hydro-Québec pendant plus de 20 ans, notamment en tant que secrétaire générale. Célébrée pour sa connaissance du droit, sa compréhension du monde politique et son jugement hors pair, elle a siégé comme présidente de l'Association canadienne de l'électricité et est devenue la première femme élue à la présidence du Conseil mondial de l'énergie. En outre, elle appuie un grand nombre d'organismes reliés aux arts, à la protection de l'environnement et à l'éducation.

Niels Ole Nielsen, C.M.
Spruce Grove (Alberta)

Ole Nielsen est un pionnier de l'éducation vétérinaire au Canada. En tant qu'ancien doyen du Western College of Veterinary Medicine et de l'Ontario Veterinary College, il a façonné le curriculum et orienté la recherche dans ce domaine comme nul autre ne l'a fait. L'un des premiers champions du modèle "Une Santé," qui est maintenant largement accepté, il a placé nos institutions à l'avant-garde de la prévention des maladies en étudiant ensemble la santé animale et humaine. Il a récemment joué un rôle clé dans l'établissement de la Faculté de médecine vétérinaire à l'Université de Calgary.

Erna Paris, C.M.
Toronto (Ontario)

Erna Paris est l'une des principales militantes et commentatrices en matière des droits de la personne. Auteure et journaliste primée, elle n'a jamais hésité à aborder des sujets délicats pour remonter à la source de l'intolérance. Dans Long Shadows: Truth, Lies and History, elle a examiné la difficulté des nations à confronter les épisodes honteux de leur passé, inspirant ainsi des efforts de réconciliation avec les survivants des pensionnats canadiens et les descendants d'esclaves aux États-Unis. Elle a également encadré de nombreux jeunes écrivains et a souvent assumé des rôles de leadership dans les communautés littéraires et celles de promotion des droits de la personne.

Placide Poulin, C.M.
Sainte-Marie-de-Beauce (Québec)

Un entrepreneur dans l'âme, Placide Poulin est aussi un modèle d'engagement à l'égard de sa communauté. Avec audace et ténacité, il a fondé MAAX, une entreprise de fabrication de produits de salles de bains, de spas et d'armoires de cuisine, et l'a dirigée pendant plus de 30 ans. Après des débuts modestes, où il transportait les baignoires sur le toit de sa voiture, il a amené l'entreprise à occuper la première place au Canada. De plus, l'entraide ayant toujours été importante à ses yeux, il a mis sa générosité au service de sa région et s'est aussi consacré à seconder de plus jeunes entrepreneurs dans le développement de leur entreprise.

Heather Maxine Reisman, C.M.
Toronto (Ontario)

Heather Reisman a révolutionné la vente de livres au Canada. Tenue en haute estime pour son sens aigu des affaires, elle est la fondatrice et la première dirigeante d'Indigo Books & Music Inc., ainsi que la cofondatrice de la compagnie mondiale de tablettes de lecture Kobo. Elle est également fondatrice et présidente de la Fondation Indigo pour l'amour de la lecture, qui distribue des millions de livres aux écoles publiques dans le besoin partout au pays. Bâtisseuse communautaire dévouée, elle met ses talents au profit de nombreuses organisations, y compris Right to Play et le Mount Sinai Hospital.                   

Fran Rider, C.M.
Etobicoke (Ontario)

Comme athlète, bénévole et administratrice, Fran Rider a considérablement influencé le développement du hockey féminin au Canada et à l'étranger. Elle s'implique dans le hockey féminin depuis 1967 et elle faisait partie de l'Ontario Women's Hockey Association (OWHA) à sa création, en 1975. Pendant des décennies, elle a fait des pressions pour ouvrir le jeu aux femmes et leur permettre de compétitionner au même titre que les hommes. Ses efforts ont été récompensés avec la mise sur pied du premier tournoi de hockey féminin mondial, en 1987, et la reconnaissance du hockey féminin en tant que discipline olympique, en 1998. Elle est actuellement présidente et directrice générale de l'OWHA.

Douglas Ward, C.M.
Ottawa (Ontario)

L'engagement à long terme de Douglas Ward dans le domaine de la diffusion a créé de nouvelles occasions d'expression culturelle au Canada en plus d'informer et d'éclairer les gens du monde entier. Il fait partie de l'équipe qui a lancé l'émission As It Happens de Radio-Canada et il est coauteur du Meggs-Ward Report, un document transformateur qui a mené à la création de deux réseaux sans publicités ainsi qu'à l'amélioration du journalisme local. Comme directeur du Service du Nord de Radio-Canada, il a formé des journalistes et des communicateurs autochtones et a mis sur pied le tout premier centre de production inuktitut. Il est désormais président de Farm Radio International et il fait profiter les petits exploitants agricoles de son expérience afin de les aider à améliorer la sécurité alimentaire des pays en développement.       

Frederic Wien, C.M.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Frederic Wien est un champion du renforcement des capacités dans les communautés des Premières Nations. Un professeur émérite à l'Université Dalhousie, il est hautement respecté pour avoir collaboré aux recherches de leaders et d'universitaires autochtones afin de les aider à établir des politiques et des pratiques fondées sur des données probantes. Ses recherches ont contribué à la conception de programmes de bien-être social, de prêts communautaires pour les entreprises autochtones et d'initiatives visant la réduction de la pauvreté. Il a aussi créé un programme d'études spécialisées à Dalhousie en vue d'offrir une éducation adaptée à la culture aux travailleurs sociaux des Premières Nations dispensant des services aux familles mi'kmaq.

FICHE D'INFORMATION SUR L'ORDRE DU CANADA

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l'Ordre du Canada est la pierre angulaire du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l'Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades

La devise de l'Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « Ils désirent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l'Ordre et le gouverneur général est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre.

  • Compagnon - Initiales honorifiques : C.C.
    souligne la prééminence sur la scène nationale, ou les réalisations, ou les services rendus à l'échelle internationale
  • Officier - Initiales honorifiques : O.C.
    souligne les services ou les réalisations au niveau national
  • Membre - Initiales honorifiques : C.M.
    souligne les contributions remarquables au niveau local ou régional, ou dans un domaine particulier

Description de l'insigne

L'insigne de l'Ordre du Canada a la forme d'un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d'érable entourée d'un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l'Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (Ils désirent une patrie meilleure). L'anneau est placé sous la couronne royale. L'insigne est fait d'argent fin et est composé de trois pièces individuelles : le flocon, l'anneau et la feuille d'érable. La couleur est ajoutée à la main par l'application d'un émail visqueux opaque et translucide.

L'insigne de l'Ordre du Canada a initialement été conçu en 1967 par Bruce Beatty, C.M., S.O.M., C.D. Les dessins techniques utilisés par la Monnaie royale canadienne pour créer l'insigne ont été conçus par l'Autorité héraldique du Canada à la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général. L'insigne, dont la fabrication a été remise à jour, est produit par la Monnaie, dans son installation située à Ottawa.

Admissibilité

Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l'Ordre du Canada, à l'exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l'Ordre permet à des non-Canadiens d'être admissibles à des nominations à titre honorifique. Les membres de la famille royale, les gouverneurs généraux ainsi que leurs époux respectifs sont nommés membres extraordinaires de l'Ordre. L'Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Les Officiers et les Membres peuvent être promus dans l'Ordre en reconnaissance de nouvelles réalisations, pourvu qu'ils aient continué à œuvrer au service du pays d'une manière exceptionnelle et extraordinaire. Habituellement, une promotion peut être envisagée à partir de la cinquième année de la nomination initiale.

Nominations

Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d'individus dignes d'être nommés dans l'Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l'Ordre présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l'excellence au sein de la société canadienne. Certains d'entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu'ils occupent; d'autres sont nommés pour un mandat d'une période déterminée afin d'assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Pour en apprendre davantage sur l'Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, consultez notre site Web au www.gg.ca/distinctions.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

 

SOURCE Le gouverneur général du Canada

Renseignements : Marie-Pierre Bélanger, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-998-9166, marie-pierre.belanger@gg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.