Avis aux médias - Le gouverneur général investit 43 récipiendaires de l'Ordre du Canada

OTTAWA, le 15 nov. 2016 /CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, présidera une cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada à Rideau Hall, le jeudi 17 novembre 2016 à 10 h 30. Le gouverneur général, qui est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre, remettra cette distinction à 1 Compagnon, 13 Officiers et 29 Membres.

L'Ordre du Canada a été créé en 1967, année du centenaire du Canada, pour reconnaître des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Depuis sa création, plus de 6 000 personnes de tous les milieux ont été investies de l'Ordre.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, leurs citations ainsi qu'une fiche d'information sur l'Ordre du Canada sont joints au présent avis aux médias.

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cet évènement sont priés de confirmer leur présence auprès du Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à l'entrée Princesse Anne à 10 h 15 au plus tard.

Renseignements pour les médias : 
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca 

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

 

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

9 h 45 :

Arrivée des médias à Rideau Hall

10 h 30 :

Début de la cérémonie d'investiture


Allocution du gouverneur général


Remise des insignes de l'Ordre du Canada par le gouverneur général

(au Compagnon d'abord, ensuite aux Officers, puis aux Membres)

11 h 45 :

Entrevues avec les récipiendaires

 

RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

 

Barbara Sherwood Lollar, C.C.

Toronto (Ont.)

 

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

 

Kenneth Armson, O.C.

Toronto (Ont.)

Sandra Black, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Marcel Boyer, O.C.

Montréal (Qc)

Stephen Cook, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Kenneth Denton Craig, O.C.

Vancouver (C.-B.)

Jacques Godbout, O.C., C.Q.

Montréal (Qc)

Robert Arthur Gordon, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Roberta L. Jamieson, O.C.

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

Ohsweken (Ont.)

L'honorable Dennis R. O'Connor, O.C.

Toronto (Ont.)

Abraham Anghik Ruben, O.C.

Salt Spring Island (C.-B.)

Dorothy Shaw, O.C.

Vancouver (C.-B.)

Mary Anne White, O.C.

Halifax (N.-É.)

L'honorable Warren Winkler, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

 

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

 

Joseph Georges Arsenault, C.M., O.P.E.I.

Charlottetown (Î.-P.-É.)

Geoffrey Battersby, C.M.

Revelstoke (C.-B.)

Johanne Berry, C.M.

Montréal (Qc)

Joseph Boyden, C.M.

New Orleans (Louisiane, É.-U.) et Ahmic Harbour (Ont.)

Phyllis Bruce, C.M.

Toronto (Ont.)

Michael Budman, C.M.

Toronto (Ont.)

The Honourable Catherine Callbeck, C.M.

Central Bedeque (Î.-P.-É.)

Jack L. Cockwell, C.M.

Toronto (Ont.)

Patricia Cranton, C.M. (décédée)

Lakeville Corner (N.-B.)

L'honorable Joseph Z. Daigle, C.M.

Dieppe (N.-B.)

Madeleine Delaney-LeBlanc, C.M.

Shediac (N.-B.)

Neason Akiva Michael Eskin, C.M.

Winnipeg (Man.)

Marie Esther Fortier, C.M.

Ottawa (Ont.)

Don Green, C.M.

Toronto (Ont.)

Paul John Perry Guloien, C.M.

Edmonton (Alb.)

Barbara Hall, C.M.

Toronto (Ont.)

Paul James Hill, C.M.

Regina (Sask.)

Jack Mintz, C.M.

Calgary (Alb.)

Rohinton Mistry, C.M.

Toronto (Ont.)

Terrence Montague, C.M., C.D.

Edmonton (Alb.)

John Mulvihill, C.M.

Toronto (Ont.)

Sandra Paikowsky, C.M.

Montréal (Qc)

John Palmer, C.M.

Toronto (Ont.)

Dani Reiss, C.M.

Toronto (Ont.)

Cathy Roozen, C.M., A.O.E.

Edmonton (Alb.)

Fiona Amaryllis Sampson, C.M.

Toronto (Ont.)

Noreen Taylor, C.M.

Toronto (Ont.)

Louis Vachon, C.M.

Montréal (Qc)

Richard Weber, C.M., M.S.M.

Alcove (Qc)

 

CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNON DE L'ORDRE DU CANADA

Barbara Sherwood Lollar, C.C.
Toronto (Ontario)

La géochimiste Barbara Sherwood Lollar s'est taillé une réputation internationale pour sa contribution à la préservation de l'environnement et à notre compréhension de la vie sous terre. Titulaire d'une chaire de recherche du Canada et professeure en sciences de la Terre à l'Université de Toronto, elle a innové en utilisant des isotopes stables pour localiser les sources de contamination de nos ressources en eau souterraine, une avancée qui aide les praticiens à assainir les zones polluées. Les résultats des recherches qu'elle a menées en Afrique du Sud et au Canada lui ont permis de découvrir et d'analyser des environnements propices à la vie dans les profondeurs de la croûte terrestre, une découverte qui affectera la recherche de vie sur d'autres planètes.

OFFICIERS DE L'ORDRE DU CANADA

Kenneth Armson, O.C.
Toronto (Ontario)

Kenneth Armson a transformé l'exploitation forestière et la régénération des forêts. Un professeur de longue date à l'Université de Toronto, il a été le forestier provincial de l'Ontario et a écrit un rapport important qui a servi de toile de fond à la neutralisation des effets néfastes de la coupe à blanc. De plus, sa connaissance des conditions du sol a amélioré la production de semis et leur survie de manière radicale, facilitant le reboisement de nos forêts pour les générations à venir. Il conseille les gouvernements et les industries du monde entier et est un ambassadeur des pratiques d'aménagement forestier durable.

Sandra Black, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

Sandra Black a établi des rapprochements, reconnus sur la scène internationale, entre la maladie d'Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux et la démence. Elle occupe les postes de directrice du Programme de recherche scientifique sur le cerveau au Centre des sciences de la santé Sunnybrook, de professeure à l'Université de Toronto, et de médecin en exercice. Elle a développé de nouvelles techniques d'imagerie afin de mieux diagnostiquer les premiers stades de la déficience cognitive et elle a montré que même les petits accidents vasculaires cérébraux qui passent inaperçus peuvent cumulativement entraîner un déclin cognitif et la démence. Ses résultats sont largement utilisés par les médecins afin de les aider à prévenir et à traiter les troubles neurologiques.

Marcel Boyer, O.C.
Montréal (Québec)

Marcel Boyer est l'un de nos plus grands économistes et il a contribué à la formulation des politiques publiques du Canada. Professeur émérite et ancien directeur du Département des sciences économiques de l'Université de Montréal, il a mené des travaux de recherche primés qui ont influé sur l'orientation des politiques dans des secteurs tels que la responsabilité juridique, la réglementation de la publicité et les droits d'auteur. De plus, un bâtisseur et un rassembleur exceptionnel, il a joué un rôle clé dans la création de centres de recherche collaboratifs, comme le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Sous sa direction, cette organisation est devenue une référence internationale en matière de transfert interdisciplinaire des connaissances entre le milieu universitaire et la collectivité.

Stephen Cook, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

Stephen Cook a apporté des contributions légendaires qui recoupent à la fois les mathématiques et l'informatique. Professeur à l'Université de Toronto depuis 1970, il a fait avancer la recherche sur la théorie de la complexité en identifiant les types de problèmes que les ordinateurs peuvent résoudre efficacement ou non. De nos jours, cette théorie est considérée comme un des principes fondamentaux de l'informatique et elle s'applique d'innombrables façons dans notre quotidien, de la répartition des couloirs aériens à la création d'algorithmes de chiffrement pour la sécurité Internet. Mentor dévoué, il a conseillé de nombreux étudiants qui ont ensuite eu de brillantes carrières universitaires.

Kenneth Denton Craig, O.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Kenneth Craig a transformé notre compréhension de la douleur. Professeur émérite de psychologie à l'Université de la Colombie-Britannique, il a élaboré des moyens de confirmer l'existence de la douleur chez les patients qui ont de la difficulté à communiquer, surtout les nouveau-nés, les jeunes enfants et les personnes atteintes de troubles cognitifs. Ses recherches novatrices dans ce domaine ont mené à l'élaboration d'un nouveau modèle d'évaluation de la douleur, ainsi qu'à des traitements novateurs et à des soins améliorés pour les patients les plus vulnérables de par le monde.

Jacques Godbout, O.C., C.Q.
Montréal (Québec)

Un intellectuel socialement engagé, Jacques Godbout est écrivain et cinéaste. En une soixantaine d'années, il a signé plus de 50 œuvres littéraires et cinématographiques dont plusieurs ont obtenu des prix prestigieux au Canada et à l'étranger. Il a été le président fondateur de l'Union des écrivains québécois et préside actuellement les Éditions du Boréal. Il a aussi participé, comme collaborateur à Radio-Canada et membre de l'Office national du Film du Canada, à d'importantes transformations sociales et politiques dans l'histoire de notre pays. Plusieurs générations ont largement bénéficié de l'œuvre de cet homme infatigable.

Robert Arthur Gordon, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

Pendant des décennies, Robert "Squee" Gordon a été une force motrice de l'éducation postsecondaire. En tant que président du Collège Humber, il a dirigé la création de programmes novateurs combinant un apprentissage théorique et expérientiel afin d'améliorer les possibilités des étudiants en matière d'emploi. Sous sa gérance, le Collège Humber a connu une croissance rapide et est devenu un établissement modèle reconnu pour ses liens avec la communauté élargie et ses partenariats avec le secteur universitaire. Une sommité nationale du leadership et de l'administration, il a consolidé le réseau national de collèges communautaires en présidant divers conseils et associations, y compris l'Association des collèges communautaires du Canada et du comité des présidents de Collèges Ontario.

Roberta L. Jamieson, O.C.
Ohsweken (Ontario)

Roberta Jamieson a consacré sa vie à la promotion des projets et des aspirations des peuples autochtones de l'ensemble du Canada. Elle est avocate, mentore, spécialiste des méthodes non accusatoires de règlement de conflit, ancienne chef élue du Territoire des Six Nations de la rivière Grand, et présidente-directrice générale d'Indspire. Dans cette dernière fonction, elle a transformé cet organisme de bienfaisance dirigé par des Autochtones en le positionnant tout particulièrement en faveur de l'éducation des jeunes Autochtones et en cherchant inlassablement à obtenir des fonds publics et privés pour le financement de bourses d'études et de perfectionnement. Ces démarches ont permis d'obtenir des résultats exceptionnels en matière de la diplomation pour ainsi rehausser les perspectives d'avenir des nouvelles générations de jeunes citoyens. 

Il s'agit d'une promotion au sein de l'Ordre.

L'honorable Dennis R. O'Connor, O.C.
Toronto (Ontario)

Dennis O'Connor est l'un des juges les plus respectés au Canada. Réputé pour son équité et sa compassion, il a été avocat plaidant, professeur et juge de paix au Yukon avant d'être nommé à la Cour d'appel de l'Ontario. Alors qu'il était juge en chef adjoint de l'Ontario, il a été détaché pour diriger les enquêtes sur les affaires Walkerton et Arar. Malgré le contexte hautement litigieux des procédures, il a su conserver le respect de toutes les parties. Sa conduite et ses recommandations ont fait l'objet de grands éloges et ont servi de modèle pour les commissions à venir.

Abraham Anghik Ruben, O.C.
Salt Spring Island (Colombie-Britannique)

Abraham Ruben est l'un des artistes inuvialuits les plus réputés et novateurs du Canada. Capable de transposer des récits en sculptures, il utilise des matériels et des outils non traditionnels pour créer des pièces captivantes de pierre et de bronze qui illustrent les histoires, mythes et légendes des cultures nordiques. Ses œuvres ont été exposées au Canada et à l'échelle internationale, et il est le premier artiste inuit à avoir eu une exposition solo au Smithsonian. Grâce à ses enseignements et à ses travaux pionniers, il a inspiré la prochaine génération d'artistes inuits et fait découvrir notre héritage nordique au reste du monde.

Dorothy Shaw, O.C.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Dorothy Shaw est déterminée à améliorer la santé des femmes et des enfants. La vice-présidente de la BC Women's Hospital et une professeure d'obstétrique et de gynécologie à l'Université de la Colombie-Britannique, elle s'est fait connaître comme collaboratrice, mentore et chef de file en matière de santé génésique et droits connexes. À ce titre, elle a été la présidente d'organismes nationaux et internationaux dans son domaine, ainsi que la toute première présidente du Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Elle est aussi une porte-parole respectée du mouvement mondial visant à réduire la mortalité chez les mères et les nouveau-nés et à améliorer l'accès aux soins de santé pour les femmes.

Mary Anne White, O.C.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Mary Anne White a accompli des progrès déterminants dans la chimie des matériaux et la promotion des sciences au Canada. Une professeure de chimie à l'Université Dalhousie depuis plus de trois décennies, elle est la principale experte du Canada en ce qui concerne la réaction physique des matériaux soumis à la chaleur. Elle a notamment contribué à expliquer pourquoi les matériaux changent de couleur selon leur température, une percée désormais utile dans la conception de produits commerciaux. Désireuse d'encourager l'amour de la science chez la prochaine génération, elle a joué un rôle de leadership dans la coordination de la Semaine nationale de la chimie et dans la création d'un centre de découvertes scientifiques à Halifax.

L'honorable Warren Winkler, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario)

Un ancien juge en chef de l'Ontario et président de la Cour d'appel, Warren Winkler est l'un des plus grands médiateurs au Canada. Il a fait avancer le droit du travail au Canada et contribué à régler certains des conflits juridiques insurmontables et des plus grandes tragédies humaines de notre nation. Il a entre autres établi des règlements historiques pour les victimes affectées par des eaux contaminées, du sang infecté et les pensionnats indiens. En tant que juge en chef, il a rationalisé le système de justice provincial pour en accroître l'efficacité et l'accessibilité du public.

MEMBRES DE L'ORDRE DU CANADA

Joseph Georges Arsenault, C.M., O.P.E.I.
Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard)

Joseph Georges Arsenault est un porte-parole de la communauté acadienne de l'Île-du-Prince-Édouard. À la fois professeur, écrivain, historien, animateur de radio et folkloriste, cet homme polyvalent a mis ses nombreux talents au service de la recherche, la conservation et la promotion de la culture acadienne. Grâce à ses efforts, le patrimoine acadien a été redécouvert et constitue désormais un élément vivant et dynamique de la vie culturelle de l'île. Par son engagement dans de nombreuses associations et institutions culturelles, il s'assure que l'héritage acadien sera transmis aux générations à venir.

Geoffrey Battersby, C.M.
Revelstoke (Colombie-Britannique)

Depuis des décennies, Geoffrey Battersby favorise l'amélioration dans sa communauté. Il a exercé sa profession de médecin tout en étant le maire de sa ville rurale à une époque où celle-ci connaissait de graves difficultés économiques. Il a mis en place la Revelstoke Community Forest Corporation et la Revelstoke Community Energy Corporation pour encourager la foresterie écosensible et l'utilisation de sources d'énergie alternatives. Ces projets, et d'autres semblables, ont généré une croissance économique et sont devenus des modèles de durabilité rurale.

Johanne Berry, C.M.
Montréal (Québec)

La rigueur entrepreneuriale de Johanne Berry est exceptionnelle. Groupe Télé-Ressource, l'entreprise de recrutement de personnel et d'impartition qu'elle a créée en 1985, se classe au premier rang des firmes indépendantes québécoises. Reconnue comme étant tenace et intègre, elle travaille avec acharnement en générant un haut niveau d'emplois et en contribuant largement à l'économie du pays. Devenue une référence dans le domaine patronal au Québec, elle porte une attention particulière au rôle des femmes et son rayonnement rejoint les fondations et organisations culturelles, sociales et d'affaires auxquelles elle dévoue temps et effort.

Joseph Boyden, C.M.
Nouvelle-Orléans (Louisiane, États-Unis d'Amérique) et Ahmic Harbour (Ontario)

Un conteur talentueux, Joseph Boyden a mis en lumière notre patrimoine commun. Ses romans puissants et primés, dont Les saisons de la solitude, Le chemin des âmes et Dans le grand cercle du monde, explorent le croisement des cultures des Premières Nations et des Européens et approfondissent notre compréhension de la société canadienne moderne. Réputé pour ses talents d'orateur public et d'activiste social engagé, il appuie généreusement diverses causes liées à la santé mentale, à l'environnement et au traitement des peuples autochtones.

Phyllis Bruce, C.M.
Toronto (Ontario)

Phyllis Bruce a contribué à l'épanouissement de la littérature canadienne. En tant qu'éditrice et rédactrice en chef, elle a formé une génération d'écrivains canadiens et aidé à faire connaître leurs œuvres à un public élargi. En plus d'avoir lancé la carrière de plusieurs écrivains primés, elle a favorisé l'établissement de normes élevées en matière d'édition de textes et a enseigné à maints rédacteurs en chef aspirants au pays. En outre, elle est la première et seule femme au Canada à posséder sa propre marque d'éditeur dans une importante maison d'édition.

Michael Budman, C.M. et Don Green, C.M.
Toronto (Ontario)

Michael Budman et Don Green sont des chefs de file dans l'industrie de la mode et de fervents promoteurs du style canadien, au pays et à l'étranger. Ces hommes d'affaires et couturiers se sont établis au Canada il y a plus de 40 ans et ont fondé Roots, une marque de vêtements typiquement canadienne inspirée de leur amour du plein air et de leur affinité pour le parc Algonquin. Grâce à leur compagnie, ils ont fait connaître la mode canadienne au reste du monde et ont généreusement soutenu des causes comme l'environnement, la vie saine, les sports amateurs, les arts et la culture ainsi que l'engagement communautaire.

L'honorable Catherine Callbeck, C.M.
Central Bedeque (Île-du-Prince-Édouard)

Catherine Callbeck a apporté une contribution exceptionnelle au Canada en tant que sénatrice, politicienne, chef d'entreprise et dirigeante communautaire. En 30 ans de carrière, elle a servi aux assemblées législatives provinciale et fédérale et au Sénat du Canada, et elle a été la première femme à devenir première ministre d'une province. Cette championne passionnée des citoyens de l'Île-du-Prince-Édouard s'est démarquée à plusieurs égards durant sa brillante carrière à la fonction publique, notamment par son engagement à l'égard de l'éducation et du développement économique. Elle a travaillé avec de nombreux organismes, en plus d'avoir été mentore et défenseure pour les femmes, dans la vie publique et en affaires.

Jack L. Cockwell, C.M.
Toronto (Ontario)

Jack Cockwell est un important chef d'entreprise déterminé à promouvoir l'éducation des jeunes et la durabilité environnementale. Il a bénévolement siégé à de nombreux conseils communautaires, y compris comme président du conseil d'administration du Musée royal de l'Ontario, et a généreusement contribué à diverses institutions, dont l'Université Ryerson et le Collège George Brown. Vouant un intérêt particulier à la conservation, il dirige l'aménagement d'une réserve faunique dans le centre de l'Ontario depuis près de 30 ans.

Patricia Cranton, C.M. (décédée)
Lakeville Corner (Nouveau-Brunswick)

Patricia Cranton était une voix dominante dans le domaine de l'éducation aux adultes. En tant qu'universitaire dans des établissements de renom au Canada et aux États-Unis, elle a écrit de nombreux ouvrages sur l'apprentissage transformationnel, un système qui expose les étudiants à des points de vue alternatifs susceptibles de changer la manière dont ils voient le monde. Son travail a mené à la conception d'outils qui aident les enseignants à dresser des plans d'apprentissage adaptés à une gamme élargie d'apprenants adultes, allant des professionnels aux personnes désirant se recycler. Cette professeure inspirante a été également une mentore pour la prochaine génération d'éducateurs d'adultes.

L'insigne décerné à feue Mme Patricia Cranton sera remis à son frère, M. John Cranton.

L'honorable Joseph Z. Daigle, C.M.
Dieppe (Nouveau-Brunswick)

Joseph Daigle a fait preuve d'un remarquable sens du dévouement et du devoir à l'égard de sa province. Avocat de droit civil chevronné pendant 20 ans, il a ensuite été juge de la cour provinciale et politicien, pour devenir ensuite le premier Acadien et francophone à agir à titre de juge en chef du Nouveau-Brunswick. Un grand défenseur des droits linguistiques des francophones, il a élargi l'accès à la justice pour l'ensemble de la collectivité francophone de sa province, notamment en dirigeant la révision et la traduction des lois du Nouveau-Brunswick. Grâce à son travail, un nouveau vocabulaire français du la common law a vu le jour et a maintenant été adopté par d'autres systèmes juridiques.

Madeleine Delaney-LeBlanc, C.M.
Shediac (Nouveau-Brunswick)

Depuis près de 50 ans, Madeleine Delaney-LeBlanc défend les droits des femmes. Elle a joué un rôle important dans l'enchâssement de l'égalité des genres dans la Constitution canadienne. Comme présidente fondatrice du Conseil consultatif sur la condition féminine au Nouveau-Brunswick, elle s'est consacrée à l'amélioration de la situation des femmes sur les plans de l'équité, de l'autonomie financière et du respect social. Dénonçant la violence faite aux femmes, elle a aidé à l'établissement de refuges pour les victimes. Cette championne de la justice sociale continue à ce jour son bénévolat dans plusieurs groupes de sa collectivité.

Neason Akiva Michael Eskin, C.M.
Winnipeg (Manitoba)

Michael Eskin a apporté une contribution importante à l'industrie canadienne du canola. Un professeur de chimie alimentaire à l'Université du Manitoba, il a effectué des recherches novatrices sur les huiles comestibles. En identifiant les priorités chimiques, physiques et caractéristiques au rendement de l'huile de canola, il a contribué à établir les bases de son développement en tant que produit commercialisable. En plus de siéger au conseil d'administration de plusieurs organismes et revues universitaires dans son domaine, il est un professeur respecté, qui utilise la musique rap de façon créative pour initier ses étudiants aux lipides alimentaires.

Marie Esther Fortier, C.M.
Ottawa (Ontario)

Grâce à son expertise en soins de santé, Marie Fortier a amélioré la vie de milliers de Canadiens. Réputée pour sa capacité à mener à bien des tâches difficiles, elle a occupé plusieurs postes supérieurs à Santé Canada et au sein du Forum national sur la santé, avant de devenir sous-ministre des Affaires intergouvernementales, où elle a participé à la négociation de l'Accord de Kelowna. Par la suite, comme présidente du Réseau local d'intégration des services de santé de Champlain, elle a amélioré les services de santé dans l'Est de l'Ontario et a préservé l'accès à des soins de santé en français pour les francophones. Elle continue de jouer un rôle de premier plan dans les discussions sur les politiques en matière de santé en tant que membre de Qualité des services de santé Ontario.

Paul John Perry Guloien, C.M.
Edmonton (Alberta)

P. J. Perry est l'un des saxophonistes alto de jazz les plus talentueux et intensément expressif du Canada. Au début de sa carrière, à un jeune âge, il a fait le tour de l'Europe avant de revenir au Canada et de se joindre au groupe de jazz de Tommy Banks. Il est devenu un incontournable de la scène musicale jazz au Canada. Il continue de faire des tournées et de donner des spectacles, et il est un ambassadeur incontestable du bebop. Accessible et généreux de son temps et son talent, il est un mentor pour les jeunes musiciens émergents.

Barbara Hall, C.M.
Toronto (Ontario)

En quarante ans de service à la fonction publique, Barbara Hall n'a jamais perdu sa passion pour la justice sociale. C'est une militante et une ancienne conseillère municipale, connue pour son engagement auprès de la population marginalisée et les bons rapports qu'elle entretenait avec ses électeurs. En tant que dernière mairesse avant la fusion de Toronto, elle a mené des efforts visant à rétablir la vitalité du centre-ville et a appuyé fermement les droits des personnes gaies. Elle a ensuite dirigé la Commission ontarienne des droits de la personne pendant une période de transformation et a pris les rênes de plusieurs enquêtes très médiatisées portant sur le profilage racial et la discrimination systémique.

Paul James Hill, C.M.
Regina (Saskatchewan)

Paul Hill a fait appel à son sens des affaires pour aider les personnes dans l'Ouest canadien. Outre sa contribution à la mise en place d'un climat des affaires dynamique en Saskatchewan, il a participé activement à des conseils d'administration d'entreprises et d'organisme sans but lucratif travaillant en politiques publiques, en affaires et dans les arts. Sa plus grande passion est toutefois d'offrir des possibilités aux jeunes. Grand allié des établissements d'enseignement postsecondaire de Regina, il a créé des organismes de bienfaisance éducatifs comme One Life Makes a Difference et la Mother Teresa Middle School, lesquels visent à améliorer les perspectives pour les jeunes à risque.

Jack Mintz, C.M.
Calgary (Alberta)

Jack Mintz est un expert de renom en matière de politiques fiscales et financières. Ancien dirigeant du C. D. Howe Institute, il a exercé une influence sur les systèmes de taxation provinciaux, fédéraux et internationaux, à l'échelle du monde. Bon nombre de pays en développement ont adopté ses réformes de l'impôt sur le revenu des sociétés. Jouissant d'une excellente réputation en tant que professeur et mentor, il a créé conjointement et dirigé la School of Public Policy de l'Université de Calgary, qui vise à combler les écarts entre les entreprises, les gouvernements et le milieu universitaire.

Rohinton Mistry, C.M.
Toronto (Ontario)

Rohinton Mistry est l'un des plus célèbres auteurs du Canada. Il a remporté de nombreux prix, notamment le prestigieux Prix Giller et le prix international Neustadt (littérature), et ses œuvres sont traduites dans plus de 30 langues. Dans ses romans et histoires, où les personnages sont souvent les membres les plus démunis de la société, il crée un monde fictif qui touche le lecteur et lui donne un aperçu des tensions sociales et des tissus sociaux complexes tout en tenant compte de l'humanité des personnages. Ses écrits nous rappellent qu'il est impossible de vivre en collectivités ou en sociétés dans un monde démuni de gentillesse et de compassion.

Terrence Montague, C.M., C.D.
Edmonton (Alberta)

Terrence Montague a contribué à l'amélioration de la santé des Canadiens. En tant que directeur du département de cardiologie à l'Université de l'Alberta et, ultérieurement, vice-président de la gestion thérapeutique chez Merck Canada, il a conçu un modèle de soins de santé axé sur les patients qui a amélioré les résultats en matière de santé obtenus auprès de populations entières atteintes de maladies chroniques. Il a dirigé plusieurs projets de gestion des maladies à l'aide de ce modèle, notamment l'une des premières cliniques de santé cardiaque en Amérique du Nord, un réseau multicentrique pour l'amélioration de la qualité des soins (Clinical Quality Improvement Network), et un projet d'amélioration des résultats cardiovasculaires (Improving Cardiovascular Outcomes Project) en Nouvelle-Écosse qui a été adopté de façon permanente par le ministère de la Santé de cette province.

John Mulvihill, C.M.
Toronto (Ontario)

Motivé par l'expérience de son père aux prises avec la maladie, John Mulvihill a fait de grandes contributions au système de soins de santé. Un membre important du milieu des affaires ainsi qu'un fervent défenseur de notre système de santé publique, il a consacré bénévolement d'innombrables heures au Réseau universitaire de santé de Toronto. À titre de président du conseil d'administration, il a transformé la structure de gouvernance du Réseau et a intégré des pratiques de surveillance sans précédent grâce auxquelles la sécurité financière future de ce dernier est assurée. Il a aussi largement contribué aux campagnes du Réseau qui ont financé la toute première installation ontarienne de traitement par scalpel gamma et la Krembil Discovery Tower.

Sandra Paikowsky, C.M.
Montréal (Québec)

Universitaire, conservatrice, rédactrice en chef et éditrice, Sandra Paikowsky a joué un rôle de premier plan dans l'émergence de l'histoire de l'art canadien en tant que discipline. Au cours de ses 40 ans en tant que professeure à l'Université Concordia, à Montréal, elle a pris part à la création du premier programme d'histoire de l'art canadien du pays. Pendant plus d'une décennie, elle a été conservatrice et directrice de la galerie d'art de Concordia. Sa renommée vient surtout des 30 ans qu'elle a passés comme rédactrice en chef d'Annales d'histoire de l'art canadien. C'est grâce à son zèle infatigable que nous avons un précieux forum de collaboration et de discussion qui a renforcé de manière incommensurable l'étude de l'art au Canada.

John Palmer, C.M.
Toronto (Ontario)

John Palmer a contribué à instaurer une réglementation rigoureuse et à améliorer la transparence dans l'industrie financière canadienne. Après une brillante carrière dans le secteur privé, il a été le surintendant du Bureau du surintendant des institutions financières, où il a mené des réformes pour réduire les risques, accroître la surveillance et renforcer la confiance du public envers le système financier canadien. Aujourd'hui, en tant que président et directeur fondateur du Centre international de surveillance du secteur financier, un organisme voué à la stabilité financière et au développement économique, il continue de promouvoir une saine réglementation, notamment dans les économies émergentes.

Dani Reiss, C.M.
Toronto (Ontario)

Dani Reiss a développé une marque de vêtements d'extérieur emblématique qui est devenue un modèle de succès entrepreneurial. Le président et PDG de Canada Goose, il a fait de l'entreprise familiale de troisième génération un important fabricant de produits de luxe reconnu dans le monde entier. Déterminé à fabriquer ses produits au pays, il a fourni des emplois aux Canadiens et a accru la visibilité de nos biens à l'échelle internationale. Un passionné du Nord, il a fondé une initiative pour soutenir les traditions de fabrication de parkas des Inuits et est président de Polar Bears International.

Cathy Roozen, C.M., A.O.E.
Edmonton (Alberta)

Cathy Roozen a enrichi le milieu des affaires et le secteur communautaire de l'Alberta. Admirée pour son sens aigu des affaires et ses conseils judicieux, elle est un phare du secteur bancaire et de l'investissement ainsi qu'une mentore pour la prochaine génération de chefs d'entreprise. En tant que dirigeante de la Allard Foundation, elle a appuyé des organismes provinciaux et nationaux voués aux soins de santé, à l'éducation, aux arts, à la culture et aux services sociaux. Auprès de groupes tels Alberta Health Services et l'Alberta Cancer Institute, elle s'est démarquée comme un leader pratique qui amène les institutions à aller de l'avant.

Fiona Amaryllis Sampson, C.M.
Toronto (Ontario)

Fiona Sampson a consacré sa vie à la défense des droits des personnes vulnérables. Avocate et spécialiste des droits de la personne, elle a appliqué le savoir-faire canadien en matière de litiges fondés sur la Charte à des questions internationales relatives aux droits de la personne. À cet effet, elle a fondé Equality Effect, un groupe de travail interdisciplinaire et coopératif sur la justice sociale dont le mandat est l'application des droits des femmes et des filles. L'une de ses réalisations comprend l'affaire 160 Girls qui a écrit une page de l'histoire du droit au Kenya et a concrètement amélioré la vie de millions de filles, marquant le point culminant de l'accès à la justice pour les victimes d'agression sexuelle.

Noreen Taylor, C.M.
Toronto (Ontario)

Grâce à sa passion pour les arts, Noreen Taylor a contribué à façonner de nombreuses institutions culturelles. Une ancienne professeure, elle a favorisé le développement d'artistes émergents en sa qualité de directrice de la Claude Watson School for the Arts de Toronto. Plus tard, à la mémoire de son défunt mari, elle a créé le Prix Charles Taylor dans la catégorie littérature non romanesque, conférant une envergure nationale à ce genre et lançant la carrière de nombreux auteurs. Par ailleurs, avec son leadership, elle a enrichi le travail de plusieurs conseils culturels, y compris la McMichael Gallery et, plus récemment, Open Stage.

Louis Vachon, C.M.
Montréal (Québec)

Louis Vachon a eu une illustre carrière comme banquier. En tant que président et chef de la direction de la Banque Nationale, il a su élever cette institution parmi les banques les plus respectées au Canada et de par le monde. Actif dans le secteur des affaires du Canada, il s'est engagé dans de nombreux organismes centrés sur le leadership du monde des affaires, tels que l'Institut d'entrepreneuriat Banque Nationale-HEC Montréal et le Conseil canadien des affaires. Il soutient également de nombreux organismes sociaux et caritatifs par son implication et ses dons, notamment Centraide et le Centre hospitalier universitaire de Québec.

Richard Weber, C.M., M.S.M.
Alcove (Québec)

Richard Weber est l'un des plus importants explorateurs polaires du monde. Ses randonnées l'ont mené au pôle Nord à sept reprises et il a passé plus de 600 jours et nuits sur l'océan Arctique, soit plus que n'importe quelle autre personne. En 1995, il a réussi le premier voyage aller-retour sans aide au pôle Nord, un exploit qu'il est le seul à avoir accompli et que l'on a décrit comme le « défi polaire le plus difficile jamais réalisé ». Aujourd'hui, il guide des expéditions arctiques et exploite les deux pavillons en milieu sauvage les plus au nord du Canada. Il offre ainsi aux gens du Sud l'occasion de visiter le Nord et d'en apprendre davantage sur les effets des changements climatiques.

FICHE D'INFORMATION SUR L'ORDRE DU CANADA

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l'Ordre du Canada est la pierre angulaire du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l'Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades

La devise de l'Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « Ils désirent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l'Ordre et le gouverneur général est chancelier et Compagnon principal de l'Ordre.

 


Compagnon - Initiales honorifiques : C.C.
souligne la prééminence sur la scène nationale, ou les réalisations, ou les services rendus à l'échelle internationale
Officier - Initiales honorifiques : O.C.
souligne les services ou les réalisations au niveau national
Membre - Initiales honorifiques : C.M.
souligne les contributions remarquables au niveau local ou régional, ou dans un domaine particulier

 

Description de l'insigne

L'insigne de l'Ordre du Canada a la forme d'un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d'érable entourée d'un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l'Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (Ils désirent une patrie meilleure). L'anneau est placé sous la couronne royale. L'insigne est fait d'argent fin et est composé de trois pièces individuelles : le flocon, l'anneau et la feuille d'érable. La couleur est ajoutée à la main par l'application d'un émail visqueux opaque et translucide.

L'insigne de l'Ordre du Canada a initialement été conçu en 1967 par Bruce Beatty, C.M., S.O.M., C.D. Les dessins techniques utilisés par la Monnaie royale canadienne pour créer l'insigne ont été conçus par l'Autorité héraldique du Canada à la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général. L'insigne, dont la fabrication a été remise à jour, est produit par la Monnaie, dans son installation située à Ottawa.

Admissibilité

Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l'Ordre du Canada, à l'exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l'Ordre permet à des non-Canadiens d'être admissibles à des nominations à titre honorifique. Les membres de la famille royale, les gouverneurs généraux ainsi que leurs époux respectifs sont nommés membres extraordinaires de l'Ordre. L'Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Les Officiers et les Membres peuvent être promus dans l'Ordre en reconnaissance de nouvelles réalisations, pourvu qu'ils aient continué à œuvrer au service du pays d'une manière exceptionnelle et extraordinaire. Habituellement, une promotion peut être envisagée à partir de la cinquième année de la nomination initiale.

Nominations

Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d'individus dignes d'être nommés dans l'Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l'Ordre présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l'excellence au sein de la société canadienne. Certains d'entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu'ils occupent; d'autres sont nommés pour un mandat d'une période déterminée afin d'assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.

Pour en apprendre davantage sur l'Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, consultez notre site Web au www.gg.ca/distinctions.

 

SOURCE Le gouverneur général du Canada

Renseignements : Marie-Pierre Bélanger, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-998-9166, marie-pierre.belanger@gg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.