Avis aux médias - Dix raisons pour lesquelles l'Indene deviendra pas et ne
doit pas devenir une superpuissance

OTTAWA, le 6 avr. /CNW Telbec/ - Pour certains observateurs, la solidité de l'unité et de la démocratie indiennes ainsi que la fulgurante croissance économique que l'Inde a connue ces derniers temps sont des signes de l'émergence imminente de l'Inde en tant que superpuissance. Cependant, l'historien et biographe indien de renom Ramachandra Guha estime qu'il est extrêmement prématuré de parler de l'émergence de l'Inde en tant que superpuissance. M. Guha sera de passage à Ottawa le 8 avril pour prononcer une conférence au Centre de recherches pour le développement international (CRDI), organisme canadien. Il jettera un regard critique sur l'avenir de l'Inde et la place qu'elle devrait occuper sur l'échiquier mondial, et analysera les profondes lignes de faille que l'on retrouve dans la société, la vie politique, l'économie et la culture de ce pays.

    
    Date et heure : le jeudi 8 avril 2010, de 17 h à 18 h 30
    Endroit :       150, rue Kent (angle de la rue Albert), 8e étage
    

Ramachandra Guha a enseigné aux universités Yale et Stanford, a été titulaire de la chaire Arné Naess à l'Université d'Oslo et a été Indo-American Community Chair Visiting Professor à l'Université de la Californie à Berkeley. Il figurait dans la liste des cent intellectuels publics les plus influents du monde que les magazines Prospect et Foreign Policy ont établie en 2008 et il a reçu le prix Padma Bhushan, la troisième plus haute distinction accordée à des civils par la République de l'Inde. The New York Times a dit de lui qu'il était probablement le plus grand essayiste de l'Inde; le magazine Time l'a quant à lui qualifié de meilleur chroniqueur de la démocratie indienne.

Il s'agira de la troisième conférence du cycle Conférenciers de prestige, qui est lancé à l'occasion du 40e anniversaire du CRDI et se déroulera tout au long de 2010. Figurent parmi les conférenciers invités le sud-africain Trevor Manuel, qui après avoir combattu l'apartheid est devenu l'un des éléments moteurs qui ont fait de l'économie de son pays l'une des plus solides d'Afrique, l'ancien président du Chili Ricardo Lagos, dont les travaux ont été appuyés par le CRDI durant une période où les intellectuels étaient la cible du régime de Pinochet, ainsi que Rima Khalaf Hunaidi, grande spécialiste du développement dans le monde arabe.

Les représentants des médias sont invités. Il y aura interprétation simultanée en français et en anglais. Les places sont toutefois limitées, et les journalistes sont priés de réserver la leur en appelant Isabelle Bourgeault-Tassé, au 613-696-2343, ou en envoyant un courriel à ibourgeault-tasse@crdi.ca.

Plus de précisions au sujet de la diffusion simultanée sur le Web à http://www.crdi.ca/activites-guha

À propos du CRDI

Depuis 40 ans, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d'y favoriser la croissance et le développement. Il en résulte des solutions locales, novatrices et durables, qui offrent des choix aux personnes qui en ont le plus besoin et font changer les choses.

SOURCE Centre de recherches pour le développement international

Renseignements : Renseignements: Isabelle Bourgeault-Tassé, Conseillère principale (médias), CRDI, (613) 696-2343, ibourgeault-tasse@idrc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.