Avis aux médias - Des villes améliorées pour nos enfants

OTTAWA, le 27 oct. /CNW Telbec/ - Dans deux études rendues publiques aujourd'hui par L'Institut Vanier de la famille, on fait état des diverses lacunes que présentent les villes canadiennes relativement aux besoins de leurs plus jeunes habitants. Les auteurs de ces rapports soulèvent des questions de première importance concernant l'impact de l'aménagement et du développement urbains sur la santé et la sécurité des enfants et des jeunes en général.

Avec regroupant maintenant 80% de la population canadienne, les villes comptent donc une proportion croissante d'enfants parmi lesquels plusieurs vivent dans un environnement peu propice à la saine expression de leur jeunesse.

Comme nos villes sont aménagées surtout pour les adultes possédant des automobiles, les jeunes doivent composer avec de nombreux éléments hostiles, notamment la densité de la circulation, le manque de moyens de transports appropriés, des milieux dangereux, l'anxiété sociale et la violence; autant d'éléments qui contribuent à rendre leur environnement de vie des plus inhospitaliers. En outre, l'urbanisation vient compliquer encore davantage l'équilibre délicat entre le temps à accorder aux activités libres et celui de la participation aux activités organisées.

Dans le cadre des deux nouveaux documents de L'Institut Vanier de la famille, on explore plus en profondeur cette relation entre les enfants et l'urbanisation, et on suggère d'y adopter un regard différent, celui d'un enfant.

Juan Torres, de l'Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal, se penche sur le mode d'évolution de l'aménagement urbain en faveur des besoins de l'automobile, au détriment de cadres de vie animés et hospitaliers, et du sain développement des enfants.

Belinda Boekhoven, de l'Université Carleton, contribue à la question en s'interrogeant sur l'accès des enfants à du temps de récréation et à des espaces extérieurs dans les villes. Dans son étude, elle révèle que les jeunes d'aujourd'hui sont beaucoup plus susceptibles de participer à des activités organisées que dans le passé. Malgré les avantages reconnus de telles activités pour le développement de l'enfant, l'absence ou l'insuffisance de temps libre et d'espaces publics sécuritaires où exercer leur imagination et acquérir automotivation et autonomie présente également des risques.

Selon Katherine Scott, directrice des programmes de l'Institut, "Les auteurs de ces documents sonnent l'alarme; ils nous incitent à prendre du recul et à percevoir notre collectivité et notre vie quotidienne du point de vue de nos enfants. Il est fort probable que nous en profiterions tous si les enfants et les jeunes étaient davantage pris en compte au cours du processus d'urbanisme.

Mme Scott indique par ailleurs qu'il existe déjà de bonnes initiatives, comme celle des Villes amies des enfants à Ottawa, Calgary et Saskatoon. On trouve aussi le programme Grandir en ville dans un certain nombre de villes du monde. Ces deux projets mettent en œuvre des mesures pratiques, basées sur l'expérience, sur les façons d'amener les villes et leurs gouvernements à favoriser davantage les enfants.

SOURCE INSTITUT VANIER DE LA FAMILLE

Renseignements : Renseignements: Pour une entrevue ou pour tout renseignement supplémentaire sur ces rapports (qui peuvent être téléchargés sans frais au www.vifamily.ca), veuillez communiquer avec l'une des personnes ressources ci-dessous: Katherine Scott, Directrice des Programmes, L'Institut Vanier de la famille, (613) 228-8500 x219, kscott@ivfamille.ca; Juan Torres, PhD., Institut d'urbanisme, Université de Montréal, (514) 343-5982 ou (514) 276-8131, jj.torres.michel@umontreal.ca; Belinda Boekhoven, Département de Psychologie, Université Carleton, (613) 818-1745, abboekho@connect.carleton.ca

Profil de l'entreprise

INSTITUT VANIER DE LA FAMILLE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.