Avenir des régimes de retraite - La Coalition syndicale a fait part de ses objections au ministre Moreau

QUÉBEC, le 13 mai 2014 /CNW Telbec/ - Au terme de deux journées de réunions distinctes entre ses représentants et le ministre des Affaires municipales, la Coalition syndicale pour la libre négociation a dressé son bilan provisoire. Ce regroupement de plus de 65 000 employés municipaux et de sociétés de transport condamne le dépôt d'un éventuel projet de loi sur les régimes de retraite, qu'il estime inutile. Ses représentants s'opposent à toute entrave au processus éprouvé de libre négociation. Ils s'opposent également à ce qu'un projet de loi remette en question les droits des retraités, le service passé et les déficits passés, et impose un partage des coûts 50-50.

« Les rencontres ont été cordiales. L'écoute et le dialogue étaient au rendez-vous. Mais nous sommes totalement opposés au dépôt d'un projet de loi et très soucieux de ce qu'il pourrait néanmoins contenir. Les syndicats font déjà tout ce qu'il faut pour stabiliser les régimes. La négociation, ça fonctionne : pas plus tard que la semaine dernière, une entente est intervenue pour le régime de retraite des cols bleus de Québec », a souligné Marc Ranger, porte-parole de la Coalition.

« Un projet de loi imposant un carcan sur le service passé serait désastreux. En revenant sur les ententes passées, on fausserait la crédibilité et la dynamique des négociations futures. Chaque groupe et chaque régime trouve ses solutions propres, pas besoin de 'mur à mur'. De toute manière, le rendement moyen de nos régimes de retraite dans les municipalités du Québec a été de 16,43 % en 2013. Il n'y a pas lieu de paniquer et de sortir le bulldozer », selon Marc Ranger.

Puisque le ministre Pierre Moreau a accepté de rencontrer les représentants de l'Union des municipalités du Québec au sujet des régimes de retraite, les représentants de la Coalition se préparent eux aussi à rencontrer le ministre au cours des prochains jours, cette fois-ci ensemble et non séparément.

La Coalition a aussi rappelé qu'elle tiendra une grande manifestation devant l'Assemblée nationale le mercredi 21 mai prochain. Plusieurs milliers de travailleurs seront au rendez-vous : cols blancs, cols bleus, policiers, pompiers, employés de sociétés de transport, etc.

Après avoir annoncé dimanche dernier que la FEESP-CSN joint ses rangs, la Coalition a profité du point de presse pour souligner l'adhésion de la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA). Jean Gagnon, président de la FISA et du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, était présent.

Lancée le 20 mars dernier sous le thème « La négociation, pas la confrontation! », la Coalition regroupe au total plus de 65 000 membres cols blancs, cols bleus, pompiers, policiers et employés de sociétés de transport. Son but est d'intervenir en tant que partie incontournable dans le débat sur l'avenir des régimes de retraite. Elle réplique aux attaques inconsidérées de certains élus et s'oppose à tout projet de loi qui compromettrait le droit fondamental à la libre négociation.

Le 15 avril dernier au Palais des congrès de Montréal, plus de 1000 délégués des différentes organisations syndicales se sont réunis. Ils ont adopté à l'unanimité une résolution d'opposition à une éventuelle loi-bulldozer imposant des résultats « mur à mur » et bloquant la libre négociation. Le 24 avril, plus de 2500 membres de la Coalition ont manifesté devant le siège social de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) à Montréal.

La Coalition est composée du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec) et de son Conseil provincial du secteur municipal de même que de son Secteur du transport terrestre, de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), de la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, de l'Association des pompiers de Montréal, du Regroupement des associations de pompiers du Québec ainsi que du Syndicat des pompiers et pompières du Québec - FTQ.

 

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : SOURCES : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ), Conseil provincial du secteur municipal, Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, Fraternité des policiers et policières de Montréal, Association des pompiers de Montréal, Regroupement des associations de pompiers du Québec, Syndicat des pompiers et pompières du Québec - FTQ; Renseignements : Sébastien Goulet, Information SCFP, 438 882-3756 - sgoulet@scfp.qc.ca

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme

Conseil provincial du secteur municipal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.