Avec la baisse du dollar, les Canadiens repensent leurs habitudes d'achats transfrontaliers

-- Un sondage de RetailMeNot.ca révèle que les Canadiens sont de plus en plus inquiets au sujet de la prochaine année financière

TORONTO, 27 juillet 2015 /CNW/ - Bien qu'elle ne soit pas définitivement considérée comme étant en récession, il est certain que le recul de l'économie canadienne inquiète certains résidents. En fait, d'après un sondage récent du site d'offres numériques RetailMeNot.ca, 73 % des Canadiens s'inquiètent pour l'économie du pays. Les taux d'intérêt ont été réduits en juillet dans l'espoir de stimuler la croissance, mais seulement 31 % des personnes sondées étaient convaincues que le dollar canadien se raffermirait avant la fin de l'année - il est donc plus important que jamais que les Canadiens tirent le maximum de leurs revenus.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20130312/DA74245LOGO

L'état actuel de l'économie incite les Canadiens à réfléchir à leurs habitudes d'achat. Soixante-cinq pour cent conviennent qu'il est important de s'en tenir à un budget même si cela exige un sacrifice personnel, 62 % déclarant qu'ils ont dû abandonner certaines activités pour réduire leurs dépenses. Les autres habitudes que les Canadiens adoptent pour économiser de l'argent sont les suivantes : tout acheter en solde (72 %), limiter les repas au restaurant (62 %), rechercher des codes coupons et promos (49 %) et utiliser les transports en commun ou le covoiturage (18 %).

« Près de la moitié (47 %) des Canadiens s'inquiètent de ne pas pouvoir acheter tout ce dont ils auront besoin cette année », déclare Kristen Larrea pour RetailMeNot, Inc. « Toutefois, en faisant un peu attention, les consommateurs devraient pouvoir satisfaire leurs besoins et leurs désirs tout au long de 2015. De simples changements de comportement, comme utiliser des outils de comparaison des prix et rechercher des codes promos en ligne par exemple, aideront les Canadiens à maximiser leur pouvoir d'achat de façon à en avoir plus pour leur argent ».

Alors que la saison des voyages d'été bat son plein, et avec la baisse du dollar canadien, les résidents hésitent à voyager au sud de la frontière. Plus de la moitié (58 %) des Canadiens questionnés ont indiqué que la faiblesse du dollar canadien les empêcherait de visiter les États-Unis, tandis que 66 % ont déclaré que les achats transfrontaliers n'en valent plus la peine en raison des pertes de change. Et le positif? Soixante-trois pour cent des Canadiens indiquent qu'ils préfèreraient visiter des villes dans leur propre pays que de voyager aux États-Unis en raison de la faiblesse du dollar. En gardant davantage d'argent au nord de la frontière, l'économie pourrait s'améliorer.

La hausse du coût de la vie risque également d'accabler encore plus les Canadiens. D'après le sondage, la majorité des Canadiens (88 %) conviennent que le coût de la vie a augmenté là où ils habitent et les gens dépensent aujourd'hui en moyenne plus de 2 000 dollars par mois pour l'essentiel, à savoir le loyer/prêt hypothécaire, les services publics, l'alimentation et le transport. Le logement représente près de la moitié de cette somme, avec des dépenses moyennes de 937 dollars pour le loyer ou les prêts hypothécaires. Au niveau régional, les résidents du Canada atlantique dépensent le moins pour le logement (711 dollars par mois) et les Albertains dépensent le plus (1 171 dollars par mois), surpassant le marché du logement notoirement onéreux de Colombie-Britannique (1 035 dollars par mois).

Autres conclusions du sondage :

  • Acheter canadien : Cinquante-neuf pour cent des Canadiens pensent que les achats en ligne sur des sites basés aux États-Unis n'en valent pas la peine maintenant que le dollar canadien a perdu de sa valeur.
  • Détaillants prenez note : Quatre-vingt-deux pour cent souhaitent que les détaillants canadiens alignent leurs prix sur ceux des détaillants américains.
  • Les cartes de débit dominent : Les paiements par carte de débit sont les plus populaires chez les Canadiens (49 %).
  • Faire la fête maintenant, payer plus tard : Quatre-vingts pour cent reconnaissent que les Canadiens préfèrent dépenser et s'amuser qu'économiser pour l'avenir, et 61 % regrettent ne pas avoir commencé à économiser en prévision de la retraite plus tôt.
  • Vancity Blues : Les Canadiens pensent que le coût de la vie le plus élevé du pays est à Vancouver (59 %), suivi de loin par Toronto (21 %).

À propos du sondage :
Un sondage en ligne a été mené entre le 13 et le 14 juillet 2015 parmi 1 506 Canadiens adultes membres du Forum Angus Reid et sélectionnés au hasard. La marge d'erreur -- qui mesure la variabilité de l'échantillonnage -- est de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés statistiquement selon des données de recensement sur l'éducation, l'âge, le sexe et la région (et, au Québec, la langue) pour obtenir un échantillon représentatif de l'ensemble de la population adulte du Canada. Les divergences dans les totaux ou entre eux sont attribuables à l'arrondi.

À propos de RetailMeNot, Inc.
RetailMeNot, Inc. (http://www.retailmenot.com/corp) exploite le plus vaste marché d'offres numériques au monde. La société permet aux consommateurs de toutes les régions du globe de trouver des centaines de milliers d'offres numériques de leurs détaillants et de leurs marques préférées. Au cours des 12 mois clos le 31 mars 2015, RetailMeNot, Inc. a enregistré plus de 720 millions de visites sur ses sites Web et, au cours des trois mois clos le 31 mars 2015, RetailMeNot, Inc. a enregistré en moyenne 18,4 millions de visiteurs mobiles uniques par mois. En 2014, RetailMeNot estime que 4,4 milliards de dollars de ventes de détail payées étaient attribuables au trafic consommateur généré par des offres numériques sur son marché. Le portefeuille de RetailMeNot, Inc. comprend RetailMeNot.com, le plus grand marché d'offres numériques des États-Unis; RetailMeNot.ca au Canada; VoucherCodes.co.uk, le plus grand marché d'offres numériques du Royaume-Uni; Deals.com en Allemagne; Actiepagina.nl, un site d'offres numériques de premier plan des Pays-Bas; Bons-de-Reduction.com et Ma-Reduc.com, des sites d'offres numériques de premier plan de France; Poulpeo.com, un site d'offres numériques avec remise en argent de premier plan de France; et Deals2Buy.com, un site d'offres numériques d'Amérique du Nord. La société RetailMeNot, Inc. est inscrite à la bourse NASDAQ sous le symbole « SALE ». Les investisseurs peuvent obtenir un complément d'information sur la société en consultant http://investor.retailmenot.com/.

Pour demander une entrevue ou obtenir un complément d'information, veuillez communiquer avec :

Erin Banting
Relations avec les citoyens
416 934 8422 bureau
416 414 8637 mobile
erin.banting@citizenrelations.com

SOURCE RetailMeNot, Inc.

Profil de l'entreprise

RetailMeNot, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.