Avant de vous lancer dans le conditionnement physique cet automne,
informez-vous sur ce que vous pouvez faire pour prévenir et traiter la
douleur

    
    - Un sondage indique que les Canadiens sont impatients de se lancer dans
    le conditionnement physique, ce qui pourrait entraîner des blessures -
    

TORONTO, le 14 sept. /CNW/ - Le mois de septembre ne marque pas seulement la fin des vacances et la rentrée scolaire. C'est aussi le moment d'adopter une nouvelle routine et, pour nombre de Canadiens, de prendre ou de renouveler de bonnes résolutions en matière de santé et de mode de vie, notamment de faire davantage d'exercice et de retourner au centre de conditionnement physique. Mais pour nombre de ces anciens ou nouveaux adeptes de la bonne forme, le fait de se précipiter dans un nouveau programme d'exercices peut entraîner de la douleur, des entorses et même des blessures plus graves.

D'après la phase de l'été de l'Enquête TYLENOL(R) sur la douleur chez les Canadiens(1), effectuée par Angus Reid Strategies (août 2009), plus de la moitié des Canadiens ont l'intention d'entamer ou de reprendre un programme d'exercices en début septembre et la plupart d'entre eux (82 pour cent) ont l'intention de le faire trois fois par semaine ou plus. La phase d'hiver du sondage (décembre 2008) a révélé que parmi les Canadiens qui avaient pris des résolutions de début d'année en janvier dernier(2), les deux tiers (67 pour cent) avaient décidé d'inclure un programme d'exercices en 2009 et la majorité (82 pour cent) avaient l'intention de le faire trois fois par semaine ou plus - et cela inclut ceux qui faisaient peu ou pas d'exercice physique.

"Janvier et septembre sont les deux mois les plus importants pour ce qui est des nouveaux abonnements et de l'activité au centre de conditionnement physique; ce sont les mois où les gens pensent le plus à leur santé et à leur condition physique", affirme Tyler Quick, entraîneur personnel et thérapeute sportif. "L'activité physique est importante pour la santé physique et mentale, mais il ne faut pas oublier que la meilleure façon d'éviter les blessures est de commencer lentement et d'accroître graduellement l'intensité des efforts. Si vous vous précipitez trop soudainement dans un programme de conditionnement physique, vous risquez de passer l'automne à vous remettre de vos blessures, au lieu d'améliorer votre santé!"

Il n'est pas surprenant que la phase d'hiver du sondage ait également révélé que nombre de Canadiens qui font de l'exercice (72 pour cent) ont souffert de douleurs ou subi des blessures causées par l'exercice. Les problèmes les plus fréquents ont été les maux de dos (37 pour cent), suivis de l'élongation musculaire (34 pour cent) et des blessures au genou (30 pour cent).

Malheureusement, plus de la moitié (56 pour cent) des Canadiens qui ont souffert de douleur ou de blessures causés par une activité physique ont temporairement abandonné leur programme d'exercices (pendant deux semaines ou plus), tandis que d'autres l'ont complètement abandonné (10 pour cent).

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR

La prévention de la douleur et des blessures est un élément important dans la réussite de vos objectifs en termes de conditionnement physique. "Les blessures risquent de vous décourager et de vous pousser à abandonner votre programme; en revanche, une bonne préparation peut vous aider à éviter ce genre de problème et assurer votre succès", affirme Quick.

    
    Avant d'entamer ou d'accroître votre programme d'exercices, Quick
recommande ce qui suit :

        -  Consultez un médecin - il vous aidera à décider de la meilleure
           façon d'aborder le conditionnement physique.

        -  Allez-y doucement - prenez votre temps et augmentez graduellement
           la durée et l'intensité de vos exercices.

        -  Technique correcte - un entraîneur vous aidera à employer la bonne
           technique et à utiliser l'équipement de manière sécuritaire.

        -  Étirements - avant et après la séance d'exercices.

        -  Écoutez votre corps - ne vous poussez pas si vous avez mal.

        -  Repos et récupération - donnez à votre corps le temps de se
           remettre d'une séance d'exercices intenses.

    GÉRER LE STRESS PHYSIQUE

    Même avec une bonne planification, la fréquence et l'intensité accrues des
séances d'entraînement peuvent causer des douleurs musculaires ou des maux de
dos. Dans ce cas, on peut avoir recours à l'une ou plusieurs des options
ci-dessous, suivant l'intensité de la douleur :

        -  Consulter un médecin au sujet de séances de physiothérapie ou
           d'exercices de réadaptation;

        -  Prendre un analgésique, tel que TYLENOL(R), pour soulager la
           douleur;

        -  Envisager des traitements non traditionnels tels que la
           chiropraxie ou l'acupuncture;

        -  Adopter la méthode RICE - Repos, glace, compression, élévation.
    

Pour de plus amples renseignements sur la manière de gérer le stress physique, visiter www.livingwell.ca.

À PROPOS DE SOINS-SANTÉ GRAND PUBLIC MCNEIL

Soins-santé grand public McNeil commercialise une large gamme de produits de confiance bien connus proposés en vente libre, à l'échelle mondiale. Soins-santé grand public McNeil, division de Johnson & Johnson, commercialise des analgésiques pour enfants et adultes, des antihistaminiques, des médicaments pour les troubles gastro-intestinaux ainsi que des substituts nicotiniques, sous les noms de marque TYLENOL(R), MOTRIN(R), BENYLIN(R), BENADRYL(R), REACTINE(R), PEPCID(R), IMODIUM(R), ROLAIDS(R), NICORETTE(R) et NICODERM(R).

    
    (1) L'Enquête TYLENOL(R) sur la douleur chez les Canadiens a été menée
        par Angus Reid Strategies du 5 au 6 août 2009, par le biais d'une
        enquête en ligne auprès d'un échantillon aléatoire représentatif de
        1002 adultes canadiens. La marge d'erreur pour l'ensemble de
        l'échantillon est de +/- 2,2 %, 19 fois sur 20.

    (2) L'Enquête TYLENOL(R) sur la douleur chez les Canadiens a été menée
        par Angus Reid Strategies du 9 au 10 décembre 2008, par le biais
        d'une enquête en ligne auprès d'un échantillon aléatoire
        représentatif de 2026 adultes canadiens. La marge d'erreur pour
        l'ensemble de l'échantillon est de +/- 2,2 %, 19 fois sur 20.
    

SOURCE MCNEIL CONSUMER HEALTHCARE

Renseignements : Renseignements: Marie-Anne Grondin, Edelman, (514) 844-6665, poste 246, marie-anne.grondin@edelman.com; Tina Peyregatt, Gestionnaire principale, Relations publiques, Johnson & Johnson OTC, (905) 968-2028, tpeyrega@its.jnj.com

Profil de l'entreprise

MCNEIL CONSUMER HEALTHCARE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.