Augmentation de taxes réclamée par les commissions scolaires - La FCEI fermement opposée

MONTRÉAL, le 10 oct. 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) s'oppose fermement à la demande qu'auraient faite les commissions scolaires de taxer davantage la population et les entreprises, tel que rapporté dans un article du Journal de Montréal d'aujourd'hui.

« Nous sommes extrêmement préoccupés de voir que des organisations veulent encore refiler une plus grosse facture à la population et aux petites entreprises. Il faut rappeler que les PME du Québec sont déjà surtaxées. En plus d'un taux d'imposition se chiffrant à plus du double de la moyenne canadienne, les PME d'ici paient des taxes sur la masse salariale 45 % plus élevées que dans le reste du Canada et elles défraient 2,2 fois plus pour leurs taxes municipales que les résidents comme le démontre notre récente étude sur la fiscalité municipale », a déclaré Martine Hébert, vice-présidente Québec et porte-parole nationale de la FCEI.

La FCEI a en outre souligné que d'augmenter le fardeau fiscal des petites entreprises n'aidera personne, même si l'on tente de nous faire croire qu'une déduction fiscale atténuerait les hausses de taxes pour les entreprises. « En réalité, pour une PME qui devrait supporter une hausse de ses taxes scolaires, la déduction serait d'environ 20 % au maximum, ce qui laisse tout de même, au net, 80 % de la hausse qui devrait être prise dans ses poches », a expliqué Simon Gaudreault, économiste à la FCEI.

Enfin, la FCEI rappelle que les dirigeants de PME ont récemment remis en question la pertinence et la nécessité de conserver des structures intermédiaires comme les commissions scolaires. « Avant de vouloir taxer davantage les citoyens et les entreprises, les commissions scolaires, à l'instar des instances gouvernementales de tous les paliers, devraient regarder du côté de leurs dépenses et faire plus d'efforts », conclut Martine Hébert.

En sa qualité de plus important groupement de petites et moyennes entreprises au Canada, la FCEI regroupe plus de 109 000 membres au pays, dont 24 000 au Québec, œuvrant dans tous les secteurs. Elle est non partisane et son financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres. Elle procure aux dirigeants de PME une voix forte et convaincante à tous les ordres de gouvernement et contribue à l'essor économique (www.fcei.ca).


SOURCE : Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements :

Amélie Desrosiers Attachée de presse, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 224
Cellulaire : 514 817-0228
amelie.desrosiers@fcei.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.