Auditions sur le projet de loi no 70 - La Fédération des cégeps recommande le maintien d'une perspective globale dans l'offre de formations

QUÉBEC, le 9 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Dans le mémoire qu'elle présente cet après-midi dans le cadre des auditions de la Commission de l'économie et du travail de l'Assemblée nationale du Québec sur le projet de loi n° 70 (Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l'emploi ainsi qu'à favoriser l'intégration en emploi), la Fédération des cégeps insiste sur l'importance d'offrir une diversité de programmes de formation ne se limitant pas aux seuls secteurs d'emploi actuellement en demande. « Si l'enjeu de l'adéquation formation-emploi fait partie depuis longtemps des préoccupations des cégeps, leur mission leur commande également de contribuer au développement personnel, culturel et social des étudiants, et d'offrir, sur l'ensemble du territoire québécois, une variété de programmes d'études qui ne sont pas nécessairement tous arrimés aux priorités économiques d'une région. Il faut donc répondre aux besoins actuels du marché du travail, mais pas s'y limiter », a indiqué le président-directeur général de la Fédérations des cégeps, M. Bernard Tremblay.

S'ils considèrent qu'ils doivent maintenir une perspective globale dans leur offre de formations, de manière à favoriser l'innovation, renforcer l'expertise québécoise et demeurer à l'affût des besoins émergents, les cégeps sont cependant très engagés face à l'enjeu de l'adéquation formation-emploi. « Dans l'élaboration de leurs programmes menant à un diplôme d'études collégiales comme dans ceux qui débouchent sur une attestation d'études collégiales, les cégeps travaillent déjà en étroite collaboration avec les entreprises et les organismes du marché du travail. Plusieurs de leurs programmes d'études comptent une part importante de laboratoires et surtout, de stages en entreprise. C'est le cas dans la formation spécifique de 80 % des 132 programmes de formation technique offerts dans le réseau collégial public. Et, dans les programmes de la santé, c'est 70 % de la formation spécifique qui est de nature pratique. S'ils sont prêts à en faire plus, ce n'est pas comme si les cégeps partaient de loin en matière de collaboration avec le marché du travail. Ils font assurément partie de la solution aux problématiques d'emploi », a souligné M. Tremblay.

Favoriser la collaboration des acteurs

Par ailleurs, la Fédération des cégeps se questionne sur l'article du projet de loi qui semble conférer à la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) le pouvoir d'obtenir d'un ministère qu'il justifie le fait de ne pas donner suite à une recommandation ayant pour objectif de répondre aux besoins du marché du travail. La Fédération souhaite plutôt que la relation entre la Commission et les ministères prenne appui sur une volonté réelle de collaboration et de concertation, dans le respect des missions et responsabilités de chaque ministère, et sans rapport d'autorité.

Enfin, si les cégeps ont fait la preuve qu'ils sont prêts à poursuivre leurs efforts pour relever le défi de l'adéquation formation-emploi, la Fédération estime que le rôle et les responsabilités des entreprises dans cette équation doivent également être soulignés.

Le mémoire présenté aujourd'hui par la Fédération des cégeps dans le cadre des auditions sur le projet de loi n° 70 est disponible sur son site Internet.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d'affaires étudiantes, d'affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de ressources humaines, d'évaluation de la scolarité, d'affaires juridiques, de technologies de l'information, de recherche, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

 

SOURCE Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.