Audiences publiques de l'OCPM - Dépôt du mémoire de l'Opposition officielle (Vision Montréal) - « Griffintown : enfin une vision d'ensemble est possible ! », Louise Harel

MONTRÉAL, le 13 févr. 2012 /CNW Telbec/ - « Je me réjouis de voir l'engouement que suscite le débat sur l'avenir de Griffintown. Cet exercice de consultation aurait déjà eu lieu il y a près de deux ans si l'administration Tremblay et son responsable de l'urbanisme de l'époque, Richard Bergeron ne s'étaient pas opposés à la demande de l'équipe du Sud-Ouest et de l'Opposition officielle.» C'est ce qu'a déclaré la chef de l'Opposition officielle, Louise Harel, quelques heures avant le début des audiences de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur l'avenir de ce secteur névralgique de la ville.

« Encore aujourd'hui, plusieurs demeurent amers sur le processus d'adoption du PPU de 2008 et peu font la distinction entre celui-ci, les méga-projets et le secteur de planification détaillée du quartier Griffintown L'exercice actuel de consultation offre enfin l'occasion aux pouvoirs publics de reprendre le leadership auquel les citoyens s'attendent lorsqu'il s'agit de l'avenir de leur ville. Planifier Griffintown offre des défis particuliers liés, entre autres, à la densité urbaine aux abords du centre-ville, à l'inclusion de logements communautaires et abordables, à la place des transports actifs et collectifs, à l'accueil des familles et à la diversité économique. Il faut prendre le temps d'analyser et de planifier les interventions futures dans ce quartier patrimonial et la Ville de Montréal doit refaire ses devoirs », a ajouté Madame Harel.

Une vision du territoire ouverte et inclusive
« Les élus de Vision Montréal dans le Sud-Ouest, se battent depuis deux ans, pour mettre en place une vision du territoire qui place les objectifs de développement durable et responsable en tête de liste, dans un souci de mixité sociale et de mixité des usages, explique Véronique Fournier, conseillère du district Saint-Henri/Petite-Bourgogne/Pointe-Saint-Charles et porte-parole de Vision Montréal en matière d'urbanisme. Oui, il faut de l'habitation pour tous, il faut aussi de l'emploi, des entreprises et des commerces. Il faut également en profiter pour renforcer le pôle de l'innovation de l'ETS et les pôles d'emplois existants.

Madame Fournier ajoute que la qualité et la quantité des espaces publics qui doivent être rendus disponibles à la suite de cette consultation auront un impact majeur sur l'ensemble du quartier et la Ville de Montréal doit dégager les sommes nécessaires pour acquérir les terrains et procéder à leur aménagement. En offrant aux futurs résidants du quartier Griffintown un milieu de vie inclusif et accueillant, les investissements consentis par la ville lors de cette planification de l'espace public seront récupérés ».

Un exercice démocratique essentiel
« Bien qu'initiées tardivement, compte tenu du nombre important de projets déjà en cours, les consultations de l'OCPM pourront avoir un impact réel sur la suite des choses, poursuit Sarah Gagnon-Turcotte, présidente de la Commission politique de Vision Montréal. Nous espérons qu'à l'instar de notre formation politique, les résidants du quartier et du Sud-Ouest, tout comme des Montréalais, constructeurs et groupes communautaires, prendront le temps de s'exprimer devant l'Office et contribueront ainsi au succès du redéploiement du quartier Griffintown. Il est essentiel de réintégrer la volonté citoyenne au coeur du processus d'aménagement urbain afin que les premières personnes concernées puissent s'approprier leur quartier et être largement impliqués dans la vision qui en guidera l'aménagement ».

Un mémoire qui mise sur le développement à échelle humaine
Le mémoire de Vision Montréal contient 36 recommandations et il peut être consulté dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant.

Les principales recommandations de Vision Montréal pour le quartier Griffintown contiennent des propositions concrètes et réalisables pour:

  1. Assurer le financement l'acquisition et l'aménagement des espaces publics
  2. Favoriser la planification intégrée du secteur avec son environnement limitrophe.
  3. Faire de Griffintown un milieu de vie à échelle humaine, sécuritaire et accueillant.
  4. Donner naissance à un quartier axé sur le développement durable basé sur les principes TOD.
  5. Favoriser les transports actifs et collectifs et multiplier les espaces verts.
  6. Respecter la trame historique de la ville et les composantes patrimoniales et culturelles du quartier.
  7. Favoriser la mixité des fonctions (résidentielles, commerciales, industries légères, etc.).
  8.  Assurer l'inclusion et une offre diversifiée de logements adaptés aux divers profils socioéconomiques.
  9. Tenir compte compte des projets importants à proximité, tels que le complexe Turcot, l'autoroute  Bonaventure et le pont Champlain, ainsi que la dynamique des quartiers limitrophes.

« Ces principes s'intègrent dans le cadre d'une vision globale de la Cité au XXIième siècle, a conclu Louise Harel, une vision qui milite en faveur de l'aménagement d'un milieu de vie dynamique, innovant, durable, et à l'échelle humaine. C'est ce que nous voulons pour le secteur Griffintown ».

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Soraya Martinez,
Directrice de cabinet, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2990

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.