Audience publique sur les services d'Orléans Express en région - La CTQ se préoccupe davantage de la situation financière de l'entreprise que de l'accessibilité du transport en commun

QUÉBEC, le 1er mars 2016 /CNW Telbec/ - Le 12 février dernier, nous apprenions qu'une audience de la Commission des transports du Québec (CTQ) concernant la diminution des services d'Orléans Express en région se tiendrait à Québec le 14 mars prochain. Gaétan Lelièvre, porte-parole du Parti Québécois en matière de développement des régions, et Martine Ouellet, porte-parole en matière de transports, fustigent cette décision, qu'ils perçoivent comme un manque de respect flagrant envers les citoyens habitant les régions et utilisant les services d'autocar dont il est question.

Gaétan Lelièvre déplore également que le mandat de la CTQ porte uniquement sur les impacts financiers qu'aura la réduction des services sur la compagnie Orléans Express, au détriment de ses incidences négatives sur la clientèle et le développement des régions. « Cela s'ajoute à une longue liste d'exemples démontrant l'absence de considération du gouvernement pour les régions », a-t-il déclaré.

« Il s'agit d'un dossier majeur pour la mobilité des personnes et le maintien des services de transport collectif en région. Les gens sont mobilisés et prennent l'enjeu à cœur. Je peux citer en exemple le cas du comité bénévole Sauvetage Transport Percé qui, depuis un an, tente de se faire entendre par le ministère des Transports et la CTQ. Or, celle-ci lui demande maintenant de faire 1500 km pour assister à une audience le concernant directement », a quant à elle dénoncé Martine Ouellet.

La diminution des services en région a été autorisée en octobre 2014 par la CTQ et est appliquée depuis janvier 2015. Outre cette réduction, certains trajets ont littéralement été abandonnés. Par exemple, les parcours Victoriaville-Thetford Mines, Grande‑Rivière-Gaspé et Trois‑Rivières-La Tuque ne sont plus offerts par Orléans Express.

« Ce qu'on demande, c'est une tournée régionale de la Commission. En tenant son audience à Québec, la CTQ décourage ou empêche les citoyens concernés et mobilisés d'intervenir sur le sujet. C'est injuste et injustifiable », a aussi tenu à faire valoir Gaétan Lelièvre.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.